Les vêtements dans le temps

268 lecture(s)

De l'antiquité à aujourd'hui, petite histoire de la mode.

Télécharger la publication

  • Format PDF
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
Fashiongirl
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

suivant
Margot et laurianne
Les vêtements dans le temps
1/ INTRODUCTION 2/ L'ANTIQUITE 3/ LE MOYEN AGE 4/ LE XI SIECLE 5/ LE XVI SIECLE 6/ LE XIX SIECLE 7/ LE XX SIECLE 8/ CONCLUSION
SOMMAIRE
1
page2 page2 page3 page3 page4 page4 page5 page6
1/Introduction.
Le vêtement, est l'ensemble des pièces d'habillement qui couvrent le corps humain pour le protéger. Il est avant tout le moyen élaboré par l'Homme pour se protéger des variations climatiques de la région dans laquelle il vit. Il dépend alors de la protection qu'on en attend, des matériaux disponibles et de la manière de les employer. On note ainsi des différences entre les sexes, les classes et les fonctions sociale. Ces paramètres ont défini des traditions qui ont été plus ou moins conservées selon les régions du monde.
2/L'Antiquité.
Les hommes et les femmes portaient un grand morceau de tissu rectangulaire à la décoration assez somptueuse. Il était enroulé autour du corps et noué au-dessus de l'épaule. Cette forme rectangulaire survécut pendant de nombreux siècles, constante vestimentaire à laquelle on ajoutait une encolure ou une ouverture pour le bras. Plus au nord, on constate l'existence de vêtements plus élaborés et plus ajustés. Ils étaient portés avec des capes et des tabliers enroulés autour de la taille. Ces vêtements avaient une apparence raide, avec des bords frangés, des pompons etdes angles carrés ou arrondis.
2
3/Le Moyen Age.
Au début du moyen âge, on utilise les couleurs neutres dans des draps de laine et de lin. À la suite des croisades, le luxe de la soie d'orient, les broderies et le coton d'Arabie apparaissent. Le velours très apprécié, est intégré aux vêtements à partir du XIIIe siècle. On utilise la fourrure comme garniture ainsi que pour doubler les vêtements. Les couleurs les plus fréquentes sont le bleu, le pourpre, le vert et le rouge.
4/Le XIè siecle:
Les grandes dames se promenaient dans des jardins Anglais fantaisistes, habillées en fausses bergères. À partir de 1786, l'influence anglaise se fait sentir dans le costume.
3
5/le XIVè siecle:
Pour les étoffes, les tissus sont de préférence en Velours et Soie brochée. Au début de la guerre de cent ans, éclate la querelle des robes longues et courtes. Les 1ères disparaîtront peu à peu. Toutefois, la HOUPPELANDE (large robe à grandes manches évasées), robe longue sera portée encore longtemps. Les vêtements étriqués et collants, n'atteignent pas les genoux. Ils peuvent être armoniés ou uniparties (2 couleurs). Le règne de Henri IV est une période de transition entre le costume ridiculement éfféminé du règne de Henri III, et celui, qui, à la fois civil et élégant, caractérise l'époque de Louis XIII. Suivant l'exemple du Roi, plus guerrier que de cour, aux habitudes rudes et simples, le costume se simpifie, et ses couleurs sont sombres (gris, or, pourpre). L'industrie de la soie, s'installe définitivement en France.
6/Le XIXè siècle:
Jusqu'en 1814, il y eut peu de changements en matière de mode mais la restauration de la monarchie française provoqua dans la mode féminine un retour aux corsets, aux crinolines façonnées et aux cerceaux.
4
7/Le XXè siècle:
À la fin des années 1940 et au début des années 1950, le « new– look» —dont l'initiateur fut Christian Dior — s'affirma comme le retour à la féminité et au raffinement après les restrictions imposées par les années de guerre. À partir des années 1960, le renouvellement de la mode sembla venir plus précisément de la jeunesse. La minijupe et le bikini furent le symbole d'une génération qui profitait de l'épanouissement de la société de consommation. Depuis les années 1970 de l'appartenance idéologique au choix existentiel en passant par les fantaisies personnelles, l'habillement doit refléter la personnalité et les idées de celui qui le porte.
5
8/ Conclusion:
Les vêtements sont maintenant un reflet de la personnalité qui s'adaptent a chacun selon la mode mais aussi les goûts. Auparavant ils étaient surtout liés au climat et au confort puis au fur et à mesure des années ils se sont développés avec la pudeur et les exigences de l'époque.
Nos sources:-http://www.ac-grenoble.fr -http://fr.encarta.msn.com -http://fr.encyclopedia.yahoo.com
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos