Des noms et des lieux : la médiation toponymique au Québec et en Arcadie du Nouveau-Brunswick, Of Names and Places : tponymic Mediation in Quebec and Acadia of New Brunswick

De
Publié par

Sous la direction de Paul Claval
Thèse soutenue le 14 mai 2008: Paris 4
La médiation toponymique est l’un des ensembles relationnels qui font une terre habitée, ici le Québec et l’Acadie du Nouveau-Brunswick. Trois souches linguistiques principales y ont déployé les lieux : l’autochtone, la française, l’anglaise. Les motifs de dénomination reliés à la propriété et la fréquentation, l’appartenance et l’événement, l’expérience directe et l’honorifique fondent la résonance des noms et de la terre. Les noms de lieux constituent un héritage à vivre et à transmettre. Corps, cœur et esprit alimentent une toponymie affective et sensible qui ressortit aux visions et perceptions du milieu naturel, s’exprime par l’anthroponynie (possessive et honorifique) et la consécration culturelle, imprègne la dynamique des changements de noms. En est une illustration le débat identitaire dans le contexte des fusions municipales au Québec. La dimension spécifiquement sémantique de la toponymie affective et sensible a permis d’établir trois grandes classes thématiques : empreintes possessives et identitaires, sens et sensations, ambiances et sentiments. Des profils régionaux apparaissent au Québec et des profils de comtés en Acadie du Nouveau-Brunswick ; une toponymie des bonheurs et des malheurs se dessine. De cette mise en parallèle du Québec et de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, il ressort des types toponymiques fortement contrastés qui témoignent de leur histoire politique respective et du rôle des autorités institutionnelles en la matière.
-Nom
-Lieu
-Toponyme
-Médiation toponymique
-Québec
-Acadie du Nouveau-Brunswick
-Toponymie affective et sensible
-Fusion municipale
The toponymic mediation is one of the systems of relationships, which compose an inhabited land, here Quebec and Acadia of New Brunswick. Three main linguistic stems have influenced the construction of places : the autochthonous one, the French one and the English one. Denomination in relationship with property and socializing, belonging and event, direct experience and honours make the names resound with the earth. The place names offer an inheritance to live with and transmit. Body, heart and mind nourish an affective and sensitive toponymy, which relies on visions and perceptions of the environment. It expresses itself through anthroponymy (possessive and honorary) and through cultural consecration ; it influences the dynamics of changing names. An illustration of that is the debate on identity in the context of municipal mergers in Quebec. The specifically semantic dimension of affective and sensitive toponymy establishes three great thematic categories : imprints of possession and identity, senses and sensations, atmospheres and feelings. Regional profiles appear in Quebec and profiles of counties in Acadia of New Brunswick : it outlines a toponymy of happiness and sorrow. Very contrasted toponymic types stand out from this comparison between Quebec and Acadia of New Brunswick ; they testify to the respective political history of both regions and to the role of institutional authorities.
-Name
-Place
-Place name
-Toponymic mediation
-Quebec
-Acadia of New Brunswick
-Affective and sensitive toponymy
-Municipal merger
Source: http://www.theses.fr/2008PA040049/document
Publié le : mercredi 26 octobre 2011
Lecture(s) : 66
Tags :
Nombre de pages : 410
Voir plus Voir moins






UNIVERSITÉ PARIS IV – SORBONNE

ÉCOLE DOCTORALE DE GÉOGRAPHIE DE PARIS








T H È S E

pour obtenir le grade de

DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ PARIS IV

Discipline : GÉOGRAPHIE

présentée et soutenue publiquement par

Francine ADAM

le 14 mai 2008

Titre :
__________


DES NOMS ET DES LIEUX

LA MÉDIATION TOPONYMIQUE
AU QUÉBEC ET EN ACADIE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

Directeur de thèse : M. Paul CLAVAL

__________

JURY

M. Jean-Pierre AUGUSTIN, Professeur, Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3
M. Vincent BERDOULAY, Professeur, Université de Pau et des Pays de l’Adour
M. Luc BUREAU, Professeur, Université Laval (Québec)
M. Paul CLAVAL, Professeur, Université Paris IV
M. Jean-Robert PITTE, Professeur, Université Paris IV






2










… τουτ’ εστι ν ον, ου τυγχάνει ζήτημα, το ‘ ον ομα’.
… le nom (onoma) est l'être sur lequel porte la recherche.

Platon, Cratyle, 421 a.








3






4






REMERCIEMENTS




Les noms de lieux m’ont entraînée dans toutes les directions : historique, linguistique,
informatique, magnifique, insolite, dramatique… Parfois, je sortais de ce labyrinthe pour donner
la récolte, forcément géographique, à mon directeur de thèse. Et là, à Eaubonne, source de
l’immense savoir tout en finesse de Paul Claval, le labyrinthe se transformait en chemin. J’en
repartais, d’un bel élan, avec pour horizon la géographie culturelle qu’il incarne tant. Mes
remerciements lui sont dédiés, d’abord et avant tout.

Luc Bureau m’a orientée dans la bonne direction : Paris ! Je lui en suis reconnaissante.
Mais irrésistiblement, année après année, je suis retournée d’où je viens. Et maintes fois j’ai visité
l’antre québécoise de la Commission de toponymie, accueillie aimablement et avec considération
par son directeur général et secrétaire Alain Vallières. Je me souviens de ceux qui n’y sont plus
aujourd’hui, mais qui m’ont grandement aidée alors et encore : Henri Dorion, Jean-Yves Dugas et
Jean Poirier. S’ajoute à ce trio des anciens, la belle équipe formée de Jacques Fortin, Benoît
Boisvert, Christian Bonnelly, Marc Richard, Yolande Morency. Je leur dois beaucoup. Et il y a les
autres qui m’ont gentiment donné un renseignement par-ci, un avis par-là.

J’ai connu de nombreuses péripéties informatiques avec ma base de données mais
heureusement des hommes patients et compétents étaient là pour m’aider à dompter tous ces
noms de lieux qui se changeaient en statistiques. Benoît de la Commission, Yves Brousseau et
Marc Vallières, je vous dis un immense merci. Sincères remerciements aussi à Florence Bonnaud
qui a assuré avec doigté et douceur l’aboutissement cartographique. Enfin, je veux exprimer toute
ma gratitude à mon amie Andrée Héroux, géographe-cartographe talentueuse et sensible, qui a
été là du début à la fin.

Je garderai toujours dans mon cœur les noms de mes familiales et amicales relations
encourageantes et enthousiasmantes. Et les lieux où elles habitent et qui m’aimantent :

5
Amos
Evain / Rouyn-Noranda / D’Alembert / Gallichan
Saint-Jérôme / Montréal
Beauport / Québec /Sillery
Caraquet / Moncton / Kingston / Victoria / San Diego
Trappes / Maurepas / Paris / Massy / Villebon
Saint-Julien-en-Born / Linxe / Ciré d’Aunis
Tours / Brest / Rennes / Saint-Gildas-de-Rhuys / Valenciennes / Lausanne
Dakar / Bologne / Sendai

Le temps de cette thèse, c’est aussi le temps d’un grand amour qui m’a soutenue et
inspirée. Seule la première est finie, car tant que la Terre aura des noms je voudrai les vivre avec
Augustin.



6


TABLE DES MATIÈRES




► REMERCIEMENTS......................................................................................... 5

► PRÉAMBULE.................................................................................................... 11

► INTRODUCTION............................................................................................ 13

► OUVERTURE : LES CINQ PILIERS.............................................................. 15



◙ PREMIÈRE PARTIE :
LA MÉDIATION TOPONYMIQUE..................................................... 25


► CHAPITRE PREMIER : HABITER PAR LES NOMS................................... 27

§ 1 Prendre connaissance et connaître ensemble......................................... 27

§ 2 Vivre le beau temps poétique.................................................................. 37


► CHAPITRE II :
ÉMERGENCE, DÉPLOIEMENT ET RETENTISSEMENTS .................... 45

§ 3 Des seigneuries à une Commission de toponymie................................. 45

§ 4 De l’usage et de l’usure ........................................................................... 63


► CHAPITRE III :
SOURCES ET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES.......................................... 79

§ 5 La souris acadienne et l’éléphant québécois 79

§ 6 La toponymie affective et sensible.......................................................... 81



7



◙ DEUXIÈME PARTIE :
LA RÉSONANCE DES NOMS ET DE LA TERRE......................... 85


► CHAPITRE IV : POSSÉDER ET HONORER................................................ 87

§ 7 Visions de l’habitable .............................................................................. 87
La grande étendue et ses limites ................................................. 87
Des toits permanents ou saisonniers........................................... 104

§ 8 Le pouvoir d’habiter................................................................................ 107
Les vivants et les morts................................................................ 107
Surnoms et renoms de l’ancestral................................................ 110
La multiplication des saints......................................................... 115
Aux quatre coins pionniers.......................................................... 121
Patronymes, petits noms et particules......................................... 129
§ 9 La consécration culturelle....................................................................... 138



► CHAPITRE V : SENTIR ET RESSENTIR ..................................................... 155

§ 10 Ouvrir l’œil............................................................................................... 155

§ 11 Ravissement et contentement................................................................. 158
Le beau et bon pays ..................................................................... 158
Des parcs, des jardins et des fleurs.............................................. 167
La ronde des jours et des nuits .................................................... 170
Les chemins de la perfection ....................................................... 173

§ 12 Le couperet dépréciatif ........................................................................... 176
Malfaçon et laideur ...................................................................... 176
Puanteur et saleté......................................................................... 178
Répugnance et médiocrité........................................................... 181




8

§ 13 Prêter l’oreille .......................................................................................... 183
L’appel et l’écho........................................................................... 183
À cor et à cri ................................................................................. 184
Lac qui parle, roche qui pleure.................................................... 187

§ 14 Saveurs et nourritures.............................................................................. 189
Le goût de la terre........................................................................ 189
Tradition et convivialité............................................................... 192
Boissons et boucane.................................................................... 195

§ 15 Toucher et être touché ............................................................................198
Ambiance et précipitations.......................................................... 198
Le corps en mouvement .............................................................. 206
Rencontres et affrontements........................................................ 213
Se la couler douce et avec joie .....................................................218
Dangers, drames et difficultés222
La mort inévitablement................................................................ 238

§ 16 L’esprit vivant et merveilleux.................................................................. 244
Espoir et mémoire ....................................................................... 244
Manitou et mauvais esprits autochtones..................................... 248
Le Bon Dieu, le Diable et leurs acolytes 250
Fées, fantômes et compagnie ...................................................... 256


► CHAPITRE VI : HÉRITER ET TRANSMETTRE......................................... 261

§ 17 Profils des régions et des comtés
de la toponymie affective et sensible ...................................................... 261

§ 18 Régions, raisons et passions ................................................................... 274

§ 19 Des fusions et des noms.......................................................................... 281
Petits lieux aux noms allongés .................................................... 281
Longueuil, l’autre rive.................................................................. 286
Du tandem Hull-Ottawa à la ville de Gatineau...........................297
Saguenay avale Chicoutimi..........................................................313
Retour sur politiques, échelles et sentiments.............................. 330
9

► CONCLUSION.................................................................................................. 337


BIBLIOGRAPHIE........................................................................................................ 351

RÉFÉRENCES À TOPOS (QUÉBEC)........................................................................ 359

PRESSE ÉCRITE AU QUÉBEC (FUSIONS MUNICIPALES) ................................ 381



ANNEXES

I Liste des sigles utilisés ....................................................................................... 393

II Liste des régions administratives, municipalités régionales de comtés (MRC)
et territoires équivalents à une MRC (TE) ........................................................ 395

III Codes des spécifiques et rubriques thématiques............................................... 397

IV Statistiques détaillées de la codification des spécifiques au Québec ................ 401

V cation des spécifiques en Acadie du
Nouveau-Brunswick........................................................................................... 407



10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi