Discrimination prosodique et représentation du lexique : application aux emplois des connecteurs discursifs, Prosodic discrimination in the representation of the lexicon : an application to discourse connectives

De
Publié par

Sous la direction de François Nemo
Thèse soutenue le 28 novembre 2009: Orléans
Dans le cadre d’une sémantique linguistique reposant sur la distinction signification/sens et partant du principe que le sens se construit en discours, nos recherches ont pour objectif de rendre compte de la diversité des emplois d’un signe dans une perspective intégrant la prosodie, afin de définir un processus de discrimination prosodique des différents sens d’une même unité tels qu'ils peuvent être décrits sur la base de corpus oraux authentiques. Elles portent sur un ensemble d’objets empiriques, de enfin à quelques ou oui en passant par disons, mais principalement sur des connecteurs discursifs. Après avoir mis au jour des corrélations forme prosodique/sens au niveau du lexique, et en prenant en compte le caractère gradable de la langue ainsi que la notion d’argumentation dans la langue, nous proposons un nouveau format de représentation sémantique distinguant, sur la base de nos résultats, deux niveaux de sens que sont l’interprétation-type et l’emploi-type, ce dernier présentant la particularité de comporter un commentaire exprimé par la prosodie, commentaire qui porte sur le rapport à la situation et/ou à l'énonciation. L’intégration d’un niveau de sens supplémentaire constitue l’originalité de ce nouveau format et présente l’avantage de réduire les phénomènes de surgénéralisations observables dans les caractérisations sémantiques des emplois. Nous présentons ensuite la façon dont nos résultats pourraient être intégrés à une perspective lexicographique, et dont ils pourraient permettre d'obtenir à la fois une plus grande cohérence et une plus grande exhaustivité des articles d’une entrée de dictionnaire, et une prise en compte systématique de la prosodie des emplois.
-Discrimination
-Linguistique de discours
-Linguistique de corpus
Within a linguistic approach to semantics based on the distinction between signification and sense (lexical meaning) and the assumption that sense is built it in discourse, our research aims is to account for the diversity of uses of a sign in a perspective that integrates the prosodic dimension of the interpretative process. Based extensively on authentic oral corpora and, its goal is to define a process of prosodic discrimination of the different senses of the same lexical unit. It deals with of empirical objects, from French enfin to quelques (some) or oui (yes) passing by disons (so to say, etc.), but essentially about discourse connectives (discourse markers). After establishing the existence of an association of prosody and senses at the level of lexicon, which takes into account the gradable nature of language (la langue) and its argumentative nature, we present a new semantic model in which the classical level of sense or lexical meaning is described as split between two levels of sense which are interpretation-type and use-type, the specificity of the latter being to include a prosodically expressed lexicalized comment about the speaker's relationship with the situation and/or its own discourse or enunciation. The integration of an additional level of sense is the originality of the new model. It aims at reducing the otherwise constant fatality of over-generalisation in the semantic characterisations of lexical uses. We further present the way our results could be integrated into a lexicographic perspective in order to obtain both more coherent and more exhaustive descriptions of actual language use in dictionaries and a systematic description of prosody within each entry.
-Discrimination
-Discourse linguistics
-Corpus linguistics
Source: http://www.theses.fr/2009ORLE1107/document
Publié le : vendredi 28 octobre 2011
Lecture(s) : 67
Tags :
Nombre de pages : 680
Voir plus Voir moins

UNIVERSITÉ D’ORLÉANS
ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIETE
LABORATOIRE LIGERIEN DE LINGUISTIQUE
THÈSE présentée par :
Mélanie PETIT
Soutenue le : 28 novembre 2009
pour obtenir le grade de : Docteur de l’université d’Orléans
Discipline/ Spécialité : Sciences du Langage
DISCRIMINATION PROSODIQUE ET
REPRESENTATION DU LEXIQUE :
APPLICATION AUX EMPLOIS DES
CONNECTEURS DISCURSIFS
THÈSE dirigée par :
Monsieur François NEMO Professeur, Université d’Orléans
RAPPORTEURS :
Monsieur Pierre LARRIVEE Professeur, Université d’Aston
Monsieur Philippe MARTIN Professeur, Université Paris-Diderot

JURY :
Monsieur Jean PRUVOST Professeur, Université de Cergy-Pontoise Président du jury
Monsieur Pierre LARRIVEE Professeur, Université d’Aston
Monsieur Philippe MARTIN Professeur, Université Paris-Diderot
Monsieur Jean-Claude ANSCOMBRE Directeur de Recherche, CNRS, LDI
Monsieur Gabriel BERGOUNIOUX Professeur, Université d’Orléans
Monsieur Pierre CADIOT Professeur, Université d’Orléans
Monsieur François NEMO Professeur, Université d’Orléans
1
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011A Hervé Petit, mon père.
2
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011Remerciements
J’adresse mes sincères remerciements à François Nemo pour sa grande disponibilité,
son aide et ses nombreux conseils durant ces quatre années de recherche.
Je remercie également Gabriel Bergounioux pour sa présence dans le jury, pour
m’avoir accueillie au Laboratoire Ligérien de Linguistique et pour avoir participé à la
réalisation de ce travail ainsi que tous les membres du laboratoire LLL pour leur soutien, leur
aide, leurs conseils ou leurs remarques. Je pense également à tous les doctorants du LLL et
d’ailleurs avec qui j’ai pu échanger et que je remercie pour leurs encouragements.
Mes remerciements vont à Pierre Larrivée et à Philippe Martin pour le temps qu’ils ont
accordé à mon travail ainsi que pour avoir accepté d’être les rapporteurs de ma thèse.
J’adresse mes remerciements à Jean-Claude Anscombre, à Pierre Cadiot ainsi qu’à
Jean Pruvost pour leur présence dans mon jury et pour l’intérêt qu’ils ont porté à ce travail.
Un grand merci à David Le Gac pour le temps qu’il m’a accordé et pour ses nombreux
conseils qui m’ont été fort utiles.
Je tiens à exprimer ma reconnaissance à toutes les personnes qui ont témoigné de
l’intérêt pour ce travail au cours de colloques et de discussions ou qui m’ont permis d’avancer
dans mes recherches en mettant leurs propres travaux à ma disposition.
Je n’oublie pas Michelle Plisson, Gérard Gabillot, Jacques Malherbe, Richard Melin et
Rémi Munier que j’ai sollicités à de très nombreuses reprises, merci à vous !
Je remercie bien sûr mes parents pour leur soutien sans faille durant toute la durée de
mes études, avec une pensée particulière pour mon père dont l’absence se fait encore plus
fortement ressentir au moment de l’aboutissement de ce travail. Mes remerciements vont
également à toute ma famille et à mes amis qui m’ont soutenue et encouragée.
3
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011Sommaire
Introduction............................................................................................................................. 11
Partie 1 : Etat de la recherche et constitution de corpus....................... 19
Chapitre 1 : Un état de la recherche................................................................................. 20
Introduction .................................................... 21
I. Recherches sémantiques sur la polysémie et les mots de discours ......................... 22
A. La prise en compte de la diversité des emplois dans une perspective non unifiée.. 23
A.1. Le modèle de Roulet :..................................................................................... 23
A.2. L’approche de Rossari :................. 24
A.3. Le modèle de Hansen :................... 25
A.4. L’approche multifactorielle de Pons Borderia :.......................................... 26
A.5. L’approche pragmatique de Zeevat : ........................................................... 27
A.6. Le modèle sémantico-pragmatique de Lewis :............. 27
B. La prise en compte de la diversité des emplois dans une perspective unifiée......... 28
B.1. La Théorie de l’Argumentation dans Langue (Anscombre & Ducrot) : .... 28
B.2. Le modèle morphémique de Nemo : ............................................................. 31
B.3. Le modèle de Cadiot & Visetti :.................................... 32
B.4. La thèse sous-déterministe de Larrivée :...................... 32
B.5. L’approche conversationnelle de Schiffrin :................ 33
B.6. L’approche prototypiste de Fraser :............................................................. 34
B.7. Le modèle dialogal de Fischer :..................................... 34
B.8. L’approche NSM de Travis :......... 35
B.9. Le modèle procédural de Luscher :.............................. 35
B.10. L’approche pertinentiste de Vivien : ......................................................... 37
B.11. Le modèle prototypiste de Bazzanella :..................... 38
B.12. Le modèle argumentatif de Nyan : 38
B.13. Le modèle complémentariste de Aijmer, Foolen & Simon-Vandenbergen
:................................................................................................................................. 39
B.14. Le modèle interactionnel de Weydt :.......................... 40
C. Les théories relatives à la prosodie des mots de discours........ 40
C.1. Les travaux de Ducrot : ................................................................................. 41
C.2. Les travaux d’Anscombre :........... 41
C.3. Les travaux de Fretheim :.............. 42
C.4. Les travaux de Pons Borderia :..................................................................... 42
C.5. Les travaux de Travis :.................. 43
C.6. Les travaux de Yang : ................................................................................... 44
C.7. Les travaux de Noda :.................... 45
C.8. Les travaux de Léglise :................. 46
C.9. Les travaux de Vincent & Demers :.............................................................. 47
C.10. Les travaux de Dostie :................................................. 48
C.11. L’intégration de la forme sonore dans les dictionnaires : ........................ 53
Remarque :.............................................................................. 54
Conclusion :............ 54
II. Recherches sur les liens entre la prosodie et l’interprétation ............................... 56
A. L’expression des émotions et/ou attitudes : ............................................................ 57
A.1. Les travaux de Fónagy :................................................. 57
A.2. Les travaux de Wichmann :.......................................... 59
4
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011A.3. Les travaux de Mozziconacci : ...................................................................... 59
B. La phonopragmatique : ........................................................... 60
C. La théorie de Gussenhoven :................... 61
D. La signification des courbes intonatives :............................... 62
D.1. Les travaux de Martin : ................................................................................. 62
D.2. Les travaux de Beyssade & al. :.... 64
D.3. Les travaux de Mertens :............... 64
D.4. Les travaux de Vaissière :.............. 65
E. La grammaire de l’intonation :................................................................................ 66
F. Les travaux de Braga & Marques :.......... 67
G. Les travaux de Lacheret-Dujour :............ 68
H. Les travaux d’Auchlin & al. :.................. 68
I. Les travaux de Piot : ................................................................................................. 70
J. La focalisation :........ 70
J.1. Les travaux de Rialland & al. :...... 70
J.2. Les travaux de Delais-Roussarie & al. : ........................................................ 71
J.3. Les travaux de Dohen : ................................................... 71
J.4. Les travaux de D’Imperio & al :.................................... 72
K. La topicalisation : .................................................................... 72
L. Les travaux de Caelen-Haumont :............ 72
M. Les mots de fonction vs les mots de contenu :....................... 75
M.1. Les travaux de Vaissière :............................................................................. 75
M.2. Les travaux de Welby :................. 75
M.3. Les travaux de Blanc :................... 76
M.4. Les travaux de Granström & House : ......................................................... 76
N. Les travaux de Gibbon : .......................................................... 76
O. Les travaux de Aubergé : 78
P. Les travaux sur les enchaînements :......................................................................... 78
P.1. Les travaux de Auran & Hirst :.... 78
P.2. Les travaux de Morel & Rialland :............................... 79
P.3. Les travaux de Simon & Grobet :. 80
Q. La prosodie des connecteurs : ................................................................................. 81
Q.1. Les travaux de Elordieta & Romera :.......................... 81
Q.2. Les travaux de Bouzouita :............ 82
Q.3. Les travaux de Szlamowicz :......... 83
Conclusion générale ....................................................................................................... 85
Chapitre 2 : Présentation de la méthode de constitution de corpus .............................. 86
A. Les différentes bases de données.............. 87
A.1. L’Enquête Sociolinguistique à Orléans : ............................................................. 87
A.2. Des Sous et Des hommes :.................................................... 89
A.3. C’est pas sorcier :................................ 90
A.4. Magazines d’information :................................................... 91
A.5. Magazines d’investigation :.................. 91
A.6. Discours de Nicolas Sarkozy sur l’enseignement supérieur et sur la recherche : 92
A.7. Pièces de théâtre : ................................................................................................. 92
A.8. Films dont la version originale est en français :................... 94
A.9. Films doublés en français dont la version originale est en langue étrangère : ..... 94
A.10. Lectures de Pierre Bellemare : ........................................................................... 94
B. Conventions de transcription................... 95
C. Outils utilisés.............................................. 97
5
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011C.1. Audacity : ............................................................................................................. 97
C.2. Transcriber :.......... 98
C.3. Praat :.................... 98
D. Appel à d’autres disciplines...................................................................................... 99
Partie 2 : Discrimination prosodique des emplois de enfin................ 100
Introduction ...................................................... 101
Chapitre 1 : Prolégomènes .............................................................................................. 102
I. Description sémantique des emplois de enfin : état des lieux, critères de
classement et présentation du corpus......................................... 103
A. Etat des lieux ......................................................................... 103
A.1. La description de enfin chez Cadiot & al. :................ 103
A.2. La description de enfin chez Franckel : ..................................................... 105
A.3. La description de enfin chez Luscher & Moeschler :................................ 106
A.4. La description de enfin chez Hwang :........................ 107
A.5. La description de enfin chez Barnes :......................... 107
A.5. La description de enfin chez Rossari :................................ 108
A.6. La description de enfin chez Razgouliaeva :.............. 109
A.7. La description de enfin chez Beeching :..................... 110
A.8. La description de enfin chez Chanet :........................ 112
A.9. La description de enfin chez Bertrand & Chanet : ................................... 113
A.10. La description de enfin chez Hansen :...................................................... 117
A.11. La description de enfin chez Waltereit :.................. 119
A.12. La description de enfin chez Paillard :..................... 119
A.13. La description de enfin chez Buchi & Stadtler :...................................... 121
A.14. La description de enfin chez Nemo :......................................................... 123
A.15. La représentation lexicographique de enfin par le Trésor de la Langue
Française informatisé : ........................................................ 124
A. 16. Conclusion :................................ 126
B. Critères de classement :......................................................... 128
C. Présentation du corpus........................... 139
C.1. Généralités : .................................. 139
C.2. Diversité des emplois :.................................................. 140
C.3. Précision méthodologique :.......................................... 141
C.4. Répartition par type d’emploi : .................................. 141
C.5. Répartition par base de données :............................... 142
C.6. Répartition des occurrences en fonction de leur source :......................... 143
C.7. Répartition des occurrences en fonction du sexe du locuteur :................ 146
II. Paramètres prosodiques et caractérisation des emplois de enfin ...................... 148
A. Paramètres prosodiques :....................................................................................... 148
B. Précisions méthodologiques :................ 151
C. Analyse des courbes :............................ 152
D. Tableau récapitulatif du comportement de la fréquence fondamentale sur enfin : 154
E. Niveau phrastique et niveau lexical :..................................................................... 161
III. Sémantique et prosodie : questions de méthode................. 163
A. Définition du point de départ de l’analyse :.......................... 163
B. Analyse du type d’emploi « complétude discursive » :......... 163
C. Analyse du type d’emploi « résignation » :........................................................... 166
D. Etude des autres types d’emplois :........................................ 167
E. Conclusion générale :............................................................. 168
6
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011Chapitre 2 : Analyses, descriptions et tests.................................................................... 169
I. Analyse du type d’emploi « soulagement »............................. 170
A. Etude du tableau de chiffres :................ 170
B. Etude des courbes : ................................ 172
C. Conclusion générale :............................................................ 187
D. Etude de la prosodie contextuelle des emplois de soulagement de enfin :............ 189
E. Comportement syntaxique : ................................................... 192
F. Conclusion générale :............................. 193
G. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois :.............................. 195
II. Analyse du type d’emploi « résignation » ................................ 197
A. Etude du tableau de chiffres : ................................................ 197
B. Etude des courbes : ................................................................ 197
C. Comportement syntaxique :................................................... 202
D. Conclusion générale :............................ 202
E. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois : .............................. 203
III. Analyse du type d’emploi « reformulation résomptive »................................... 204
A. Etude du tableau de chiffres : ................................................ 204
C. Comportement syntaxique :................................................... 209
D. Etude de la prosodie contextuelle :........ 209
E. Conclusion générale :............................................................. 210
F. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois : .............................. 210
IV. Analyse du type d’emploi « complétude discursive » ........................................ 213
A. Etude du tableau de chiffres : ................................................ 213
B. Etude des courbes : ................................................................ 213
C. Comportement syntaxique :................... 221
D. Analyse du temps accordé aux différents éléments d’une série :.......................... 221
E. Conclusion générale :............................. 221
F. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois : .............................. 224
V. Analyse du type d’emploi « reformulation corrective » ...................................... 226
A. Courbe de Fo : ....................................................................... 226
B. Comportement syntaxique :................... 237
C. Conclusion générale :............................ 237
VI. Analyse du type d’emploi « reformulation corrective-interruptif » ................. 240
A. Courbe de Fo : ....................................................................................................... 240
B. Conclusion générale : 244
C. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois : .............................. 245
VII. Analyse du type d’emploi « correction argumentative à 2 mouvements »...... 246
A. Courbe de Fo : ....................................................................................................... 246
B. Conclusion générale : ............................................................................................ 253
VIII. Analyse du type d’emploi « correction argumentative à 3 mouvements ».... 256
A. Courbe de Fo :....... 256
B. Conclusion générale : 262
C. Comportement syntaxique :................................................................................... 263
D. Conclusion sémantique commune aux emplois de correction argumentative à 2
mouvements et à 3 mouvements :.............. 263
E. Proposition de représentation sous forme d’arbre d’emplois : .............................. 264
IX. Analyse du type d’emploi « justification »........................................................... 266
A. Courbe de Fo : ....................................................................... 266
B. Comportement syntaxique :................................................... 267
C. Conclusion générale :............................ 267
7
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011X. Analyse du type d’emploi « incompréhension » ................................................... 270
A. Courbe de Fo : ....................................................................... 270
B. Comportement syntaxique : 273
C. Conclusion générale :............................ 274
XI. Analyse du type d’emploi « irritation »............................... 276
A. Courbe de Fo : ....................................................................................................... 276
B. Comportement syntaxique :................... 279
C. Conclusion générale :............................ 279
XII. Analyse du type d’emploi voyons........ 283
A. Courbe de Fo : ....................................................................................................... 283
B. Conclusion :........... 283
XIII. Analyse de la catégorie « autre »....... 284
XIV. Analyse de la catégorie des emplois extraits de la pièce de Molière............... 285
A. Courbe de Fo : ...................................................................................................... 285
B. Conclusion :........... 286
XV. Classement final.... 287
XVI. Tests de substitution ........................................................................................... 290
XVII. Tests de perception............................ 295
A. Protocole :.............................................. 295
B. Observations :........................................................................ 296
C. Conclusion :........... 297
Conclusion générale de la deuxième partie.... 299
Partie 3 : Discrimination prosodique de quelques autres unités lexicales du français...... 302
Introduction ...................................................................................................................... 303
Chapitre 1 : Etude de quelques....................... 307
A. Constitution de corpus............................ 307
B. Caractérisation sémantique.................... 307
C. Caractérisation prosodique ................................................................ 312
D. Analyse ..................................................... 314
E. Conclusion................ 325
Chapitre 2 : Etude de oui : .............................................................................................. 330
A. Constitution de corpus............................ 330
B. Caractérisation sémantique.................... 330
C. Caractérisation prosodique ................................................................ 332
D. Analyse ..................................................... 333
E. Conclusion................ 338
Chapitre 3 : Etude de bien et de eh bien......................................................................... 341
A. Constitution de corpus ............................................................ 341
B. Caractérisation sémantique.................... 341
C. Caractérisation prosodique................................ 347
D. Analyse de bien ........................................................................ 349
E. Conclusion................ 356
F. Analyse de eh bien.................................... 360
G. Conclusion générale 365
Chapitre 4 : Etude de même si......................................................................................... 370
A. Constitution de corpus............................ 370
B. Caractérisation sémantique.................... 370
8
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011C. Caractérisation prosodique .................................................................................... 372
D. Analyse ..................................................... 374
E. Conclusion................ 381
Chapitre 5 : Etude de disons............................................................................................ 384
A. Constitution de corpus 384
B. Caractérisation sémantique.................... 384
C. Caractérisation prosodique 387
D. Analyse ..................................................................................................................... 388
E. Conclusion................ 401
F. Représentation sous forme d’arbre d’emplois...................... 407
G. Conclusion générale ................................................................................................ 408
Chapitre 6 : Etude de en fait........................... 410
A. Constitution de corpus............................ 410
B. Caractérisation sémantique.................................................................................... 410
C. Caractérisation prosodique 413
D. Analyse ..................................................... 415
E. Conclusion................ 424
Conclusion générale de la troisième partie .................................................................... 428
Partie 4 : Représentations du lexique en sémantique linguistique et dans une perspective
lexicographique/dictionnairique........................................................... 430
Introduction ...................................................................................... 431
Chapitre 1 : Sémantique et représentation du lexique................. 432
I. Préambule.................................................. 433
II. Conception ternaire du processus interprétatif ................................................... 434
III. Proposition d’un nouveau format de description............... 436
IV. Entre répétition et lexicalisation........... 441
V. Discrétisation ou continuum des emplois .............................................................. 442
VI. Notion de signifiant et essai de formalisation...................... 444
VII. Rapports et sémantique ....................................................... 450
VIII. Interface sémantico-pragmatique..................................... 454
Chapitre 2 : Représentation lexicographique................................ 455
Introduction .................................................................................. 456
I. Les dictionnaires monolingues de langue générale................................................ 458
A. Remarques préalables :.......................... 458
B. Représentation lexicographique de enfin :............................. 459
B. 1. La représentation du Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi) :
................................................................................................................................ 459
B. 2. La représentation du Larousse... 459
B.3. La représentation d’un article en ligne....................... 460
B.4. Notre proposition de représentation lexicographique : ............................ 461
C. La représentation lexicographique de quelques : .................................................. 468
C.1. Notre proposition de représentation lexicographique : 468
C.2. La représentation du TLFi :........................................ 468
C.3. Les autres représentations lexicographiques :........... 469
D. La représentation lexicographique de oui :........................... 469
D.1. La représentation du TLFi :........................................ 469
D.2. Les autres représentations lexicographiques :........... 470
9
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011D.3. Notre proposition de représentation lexicographique : ............................ 470
E. La représentation lexicographique de bien : .......................................................... 470
E.1. Notre proposition de représentation lexicographique : 471
E.2. La représentation du TLFi :........................................................................ 471
E.3. Les autres représentations lexicographiques :........... 472
F. La représentation lexicographique de eh bien :..................... 473
F.1. Notre proposition de représentation lexicographique :............................. 473
F.2. La représentation du TLFi : ........................................................................ 473
F.3. Les autres représentations lexicographiques :........... 474
G. La représentation lexicographique de même si :.................... 475
G.1. Notre proposition de représentation lexicographique :............................ 475
G.2. La représentation du TLFi :........................................................................ 475
G.3. Les autres représentations lexicographiques :.......... 476
H. La représentation lexicographique de disons : ...................................................... 476
H.1. Notre proposition de représentation lexicographique :............................ 476
H.2. La représentation du TLFi :........................................................................ 477
H.3. Les autres représentations lexicographiques :.......... 477
I. La représentation lexicographique de en fait :........................................................ 477
I.1. Notre proposition de représentation lexicographique : ............................. 477
I.2. La représentation du TLFi : ......................................................................... 478
I.3. Les autres représentations lexicographiques :............ 478
J. Conclusion :................................ 479
J.1. La prise en compte des différents niveaux de sens :... 479
J.2. Les exemples :................................................................ 479
J.3. La place des connecteurs discursifs dans la représentation
dictionnairique : ................................... 480
J.4. Les autres types d’unités lexicales :............................. 481
II. L’intérêt de l’intégration d’informations prosodiques dans d’autres types de
dictionnaire ................................................................................................................... 482
A. Dans une optique d’apprentissage du français en tant que langue seconde : ........ 482
B. Dans une optique d’implémentation :.................................................................... 483
Perspectives de recherche...................................... 484
Conclusion............................................................. 486
Bibliographie......................................................................................... 489
Glossaire................................ 509
Index des auteurs................................................... 511
10
tel-00606533, version 1 - 6 Jul 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi