Évaluer le coût des politiques climatiques : de l'importance des mécanismes de second rang, Evaluating mitigation costs : the importance of representing second best mechanisms

De
Publié par

Sous la direction de Jean-Charles Hourcade
Thèse soutenue le 22 octobre 2010: Paris Est
La thèse montre comment des mécanismes de second rang (rigidités des marchés du travail, imperfection des anticipations) et des mécanismes considérés de court-terme(inertie du capital installé, chômage) induisent que (i) les coûts de l'atténuation sont des coûts de transition, si tant est que des politiques de réorientation des investissements sont mises en place de façon précoce pour éviter des lock-ins sur des chemins de développement carbonés ; (ii) ces coûts peuvent être élevés, en particulier pour les pays émergents et en développement. Dès lors, la représentation des rigidités du monde réel dans les modèles des interfaces économie-énergie-environnement a des implications importantes pour l'analyse des politiques climatiques. L'égalisation des prix du carbone n'est plus la politique minimisant les coûts de l'atténuation lorsque l'on se place dans un monde de second-rang. La thèse illustre ainsi que le paquet prix du carbone mondial plus transferts compensatoires ne peut conduire, par lui-même, à un accord acceptable pour les pays émergents et en développement. Elle insiste sur la nécessité de concevoir des politiques alternatives ouvrant la palette des variables de contrôle (investissements publics, infrastructures, réformes fiscales) et passant par des politiques spécifiques au niveau local
-Économie du changement climatique
-Modélisation
-Coût
-Second rang
The thesis shows how second-best mechanisms (labour markets rigidities, imperfect foresight) and mechanisms considered as short-term issues (inertia of productive capital,unemployment) induce that (i) mitigation costs are transition costs insofar as policies to reorient investments to low-carbon infrastructures are implemented early to avoid lock-ins in high-carbon development paths ; (ii) these transition costs can be significant, in particular for emerging and developing countries. Therefore, representing real world rigidities in energy-economy-environment models has important implications for the analysis of climate policies. Equalizing carbon prices is not anymore the policy minizing mitigation costs if a second-best world is considered. The thesis thus illustrates that the package worldwide carbon price plus compensatory transfers cannot lead, by itself, to a palatable deal for emerging and developing countries. It insists on the necessity to design alternative policies to open the control variables palette (public investments, infrastructures, fiscal reforms) and allowing specific policies at the local level
-Climate change economics
-Modelling
-Costs
-Second best
Source: http://www.theses.fr/2010PEST1124/document
Publié le : samedi 29 octobre 2011
Lecture(s) : 46
Tags :
Nombre de pages : 374
Voir plus Voir moins

Président
r
Jean-Cha
Do
ctob
cto
F
rale
Thèse

Soutenue
Ville,
:
T
rd
ransp
Pierre-No
o
de
rts
dirigée
et
rles
T
22
erritoires
2010

wrence
Thèse
rk
de
o
do
Leco
cto
Giraud
rat
HOURCADE
d'Université
h
P
e
a
pa
ris-Est
Jean-Cha
Economie
Hourcade
Céline
le
GUIV
o
ARCH
re
Evaluer
Jury
le
La
c
Goulder
oût
Ma
des
Jacca
p
Rapp
olitiques
rteurs
climatiques
ranck
de
cq
l'imp
ël
o
Examinateur
rtance
rles
des
Directeur
mécanismes
t
de
ès
second
rang
Ecole
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011rd
Hourcade
dviso
cto
:
ral
Pierre-No
Scho
b
ol
ctob

Chairman
Cities,
F
T
Jean-Cha
ransp
PhD
o
Jean-Cha
rts
22
and
2010
T
wrence
errito
rk
ries
o

Leco
PhD
Giraud
thesis
HOURCADE
-
r
Université
directed
P
y
a
rles
ris-Est
Defended
Economy
o
Céline
er
GUIV
Jury
ARCH
La
Evaluating
Goulder
mitigation
Ma
costs
Jacca
the
Repp
imp
rters
o
ranck
rtance
cq
of
ël
rep
Examiner
resenting
rles
second
A
b
mechanisms
est
Do
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011e
uen
t
ts
ts.
Je
la
remercie
par
en
autres
premie
casion
r
orer.
lieu
partic
les
t
mem
ts
bres
l'unique
du
i
jury
tous
de
de
cette
qui
thèse
ts
qui
é
on
qui
t
aussi
accepté
v
d'év
et
aluer
nancé
mon
de
tra
cette
v
tes
ail.
ques
Je
t
tiens
croisé
e
de
n
ertise,
particulier
t
à
c
remercier
enn
mon
donné
directeur
la
de
toute
thèse,
An
Jean-Charles
me
Hourcade,
ail
qui
leur
a
remerciemen
su
é
m'initier
P
au
l'Ecole
b
h,
éarnais,
thèse,
au
mes
latin
Je
et
des
surtou
des
t
sauraien
à
v
l'économie.
sympath
Les
motiv
idées
dois
qui
eaucoup
serv
que
en
l'o
t
pro
de
herc
l
trats
rouge
confé
à
etc.,
cette
v
thèse
eu
doiv
de
en
v
t
mes
b
m'on
eaucoup
goût
à
et
ses
e
in
érance,
tuitions.
famille,
Je
l
tire
et
c
t
hap
p
eau
tra
bas
thèse
à
distraire.
Olivier
s
Sassi
que
et
Ces
Renaud
on
Crassous
p
qui
Corps
on
ts,
t
orêts
été
P
les
arisT
pionniers
on
à
années
faire
con
marc
de
her
v
la
herc

naturellemen
b
sp
ête
exprimées

ainsi
Imaclim-R,
inexactitudes
et
qui
à
être
mettre
ce
sur
momen
pieds
ts
la
i
p
et
etite
an
équip
Je
e
égalemen
sympathique
b

à
Imaclim
ceux
,
j'ai
qui
à
devien
c
t
de
de
jet
plus
rec
en
he,
plus
con
grande
d'exp
mais
de
reste
r
tout
nces,
aussi
e
sympathique.
a
C'est
ec
donc
j'ai
tout
la
naturellemen
hance
t
collab
que
Je
mes
oudrais
remercieme
remercier
n
paren
ts
qui
v
t
on
le
t
de
égalemen
curiosité
t
de
à
p
tous
rs
les
v
mem
et
bres
ma
de
en
cette
u
équip
ier
e
toine
,
Lila,
tout
on
particulièremen
su
t
soutenir
ceux
endan
a
ce
v
v
ec
de
lesquels
et
j'ai
m'en
eu
Je
la
doi
c
tellemen
hance
plus
de
des
collab
ts...
ore
tra
r
aux
plus
t
étroitemen

t,
ermis
le
le
fruit
des
de
on
ces
Eaux
tra
F
v
et
aux
des
comm
on
uns
P
étan
ec
t
qui
en
t
partie
mes
repris
de
dans
et
cette
tin
thèse.
t
Et
soutenir
plus
tra
largemen
aux
t,
rec
je
he.
remercie
reste
tous
t
les
re
mem
onsable
bres
vues
du
dans
Cired
thèse,
p
que
our
omissions,
a
et
v
erreurs
oir
ne
fait
t
de
absen
ces
de
années
tra
de
ail.
thèse
des
Remerciemen
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011ii
ciements
Remer
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011oir
lorsque
des
La
ne
thèse
éciques
mon
n'est
tre
le
commen
émergen
t
(in
des

mécanismes
t

les
de
de
second
mondial
rang
un

t.
(rigidités
la
des
et
marc
Le
hés
plaide
du
ble
tra
de
v
olitique
ail,
de
imp
place
erfection
thèse
des
rix
an
transferts
ticipations)
par
et
our
des
dév
mécanismes
la
considérés
alternativ
de
ariables
court-terme
publics,
(inertie
des
du
lo
capital
sens
installé,
souv
c
p
hômage)
one
induisen
des
t
le
que
one
(i)
la
les
san
coûts
oût
de
uation
l'attén
on
uation
un
son
cond-rang.
t
ainsi
des

coûts
carb
de
u
transition
ensatoires
,
eut
si
ui-même,
tan
acceptable
t
pa
est
et
que
lopp
d
insiste
e
de
s
p
p
ouvran
olitiques
des
de
con
réorien
estissemen
tation
réformes
des
t
in
olitiques
v
niv
estisse-
.
men
b
ts
q
son
tin
t
t
mises
vigoureusemen
en
cette
place
du
de
our
façon
secteurs
p
ys,

s
co
était
ce
rang
p
iii
our
plus
é
p
viter
minimi
des
t
lo
c
ck-ins
s
sur
l'attén
des
1
c
l'
hemins
se
de
dans
dév
monde
elopp
se
emen
La
t
illustre
carb
que
onés
paquet
;
p
(ii)
du
ces
one
coûts
pl
p
s
euv
comp
en

t
p
être
conduire,
élev
l
és
à
,
accord
en
p
par
les
ti
ys
culier
ts
p
en
our
e-
les
emen
pa
Elle
ys
sur
émergen
nécessité
ts
concev
et
des
en
olitiques
dév
es
elopp
t
emen
palette
t.
v
Dès
de
lors,
trôle
la
v
représen
ts
tation
infrastructures,
des
scales)
rigidités
passan
du
par
monde
p
réel
sp
dans
au
l
eau
es
cal
mo
1
dèles

d
on
e
économi
s
ue
in
con
terfaces
ue
économie-énergie-en
en
vironnemen
de
t
r
a
t
des
our
implications
égalisation
imp
prix
ortan
carb
tes
p
p
l'ensem
our
des
l'analyse
et
des
pa
p
faisan
oli-
comme
tiques
i
climatiques.
monde
L'égalisation

des
premier
prix
.
du
carb
Résumé
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011iv
Résumé
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011ol
coun
that
The
and
thesis
costs
sho

ws
op
ho
v
w
not
second-b
c
est
carb
mec
palatable
hanisms
y
(lab
(public
our
at
mark
of
ets
on
rigidities,
p
imp
est
erfect
th
foresigh
age
t)
comp
and
y
mec
and
hanisms
insists
considered
e
as
trol
short-term
ts,
issues
ecic
(inertia
lev
of
the
pro
imate
ductiv
Equalizing
e
s
capital,
ymore
unemplo
minizing
ymen
a
t)
orld
induce
The
that
s
(i)
pac
mitigation
w
costs
price
are
trans-
transition
lead,
costs
to
insofar
for
as
v
p
s.
olicies
the
to
design
reorien
olicies
t
the
in
ariables
v
v
estmen
scal
ts
wing
to
oli-
lo
lo
w-carb
.
on
for
infrastructures
analysis
are
cl
i
p
mplemen
icies.
te
carb
d
price
early
is
to
an
a
the
v
olicy
oid
mitigation
lo
if
c
second-b
k-ins
w
in
is
high-carb
onsidered.
on
thesis
dev
u
elopmen
illustrates
t
the
paths
k
;

(ii)
orldwide
these
on
transition
plus
costs
ensatory
can
fers
b
cannot
e
b
si-
itself,
gnican
a
t
deal
,
emerging
in
de
particular
eloping
for
trie
emerging
It
and
on
dev
necessit
eloping
to
coun
alternativ
tries.
p
Therefore,
to
represen
en
ting
con
real
v
w
palette
orld
in
rigidities
estmen
in
infrastructures,
energy-econom
reforms)
y-en
allo
vironmen
sp
t
p
mo
cies
dels
the
has
cal
imp
el
ortan
implications
t
Abstract
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011vi
ct
Abstra
tel-00539892, version 2 - 26 Sep 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.