Fabrication de la ville contemporaine : processus et acteurs : le cas de l'agglomération bordelaise, The making of the contemporary city : process and actors : the case of the Bordeaux agglomeration

De
Publié par

Sous la direction de Guy Tapie
Thèse soutenue le 04 décembre 2009: Bordeaux 2
Dans un contexte où les problématiques urbaines, les formes de l'action publique et les systèmes d'acteurs ont bouleversé ces dernières décennies les façons de fabriquer la ville, il s'agit de saisir les logiques d'action qui participent de la dynamique de transformation des espaces et des territoires contemporains. Elaboré sous l'angle de la sociologie urbaine, le modèle d'analyse repose sur trois grands processus interactifs. Un processus de cadrage dont le référentiel donne la mesure en termes de socle de représentations partagées. Un processus d'organisation complexe de ressources et d'hommes dont il faut coordonner et réguler les actions et les interventions au sein de dispositifs techniques , réglementaires et organisationnels spécifiques.Un processus de traduction spatiale, matérielle et formelle visant à la réalisation concrète sur des territoires privilégiés d'opérations, combinant sur la base des intentions initiales et dans le cadre d'un espace d'activités spécifique, autant d'objectifs économiques, sociaux, politiques et symboliques. La notion de projet urbain traduit le chaînage de ces trois processus qui à partir d'un enjeu défini en commun à l'échelle de la ville ou de l'agglomération génère en continuum sur une donnée donnée une activité collective, mobilisant et enrôlant à chaque étape et niveaux de responsabilité, une pluralité d'acteurs autour d'une série d'opérations urbaines et architecturales. Le cas de l'agglomération bordelaise et de ses transformations sur la période 1995-2007 sert de terrain de référence.
-Référentiel
-Interprofessionnalité
-Espace professionnel
-Dispositif
-Projet urbain
-Organisation technique
-Territoire
-Réseau
-Politique
-Modèle négocié
-Négociation
-Culture technique
In a context where urban problems forms of public action and systems of actors drastically change the ways to build the city these last decades, we must understand the logics of action that influence the dynamics of spatial and territorial changes. The analysis model is developed from the point of view of the urban sociology and is based on three important intercative processes. A strategic framing process whose reference system gives the standart in terms of a base of shared representations. A complicated organizational process (networking), involving ressources and persons whose actions and interventions need to be coordonated and controlled within a specifical technical, legal and organisatinal system (urban contracting owner). A process, of a precise, material and spatial translation aiming the concrete realization, on privileged territories of operations which on the basis of the initial intentions and within the framework of a space of specific activities, combine economic, political and symbolic objectives. The concept of urban project is the expression of the chaining of these three processes. Starting from a jointly defined issue on the scale of the city of agglomeration, it generates during a given time period a collective activity, mobilizes and recruits in each stage of all levels of responsabilities a plurality of actors around a serie of urban and architectural operations. The agglomeration of Bordeaux and its transformation over the period 1995-2006 is used as reference base.
-Reference frame
-Interprofessionnality
-Professional space
-System
-Urban project
-Technical organization
-Territory
-Network
-Policy
-Model negotiated
-Negotiation
-Technical culture
Source: http://www.theses.fr/2009BOR21647/document
Publié le : jeudi 27 octobre 2011
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 342
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.