Gouvernance et trajectoire des réseaux territoriaux d'organisations : une application aux pôles de compétitivité.

De
Publié par

Sous la direction de Véronique Perret
Thèse soutenue le 27 novembre 2009: Tours
Cette recherche porte sur les dynamiques de gouvernance des réseaux territoriaux d’organisations. Plus particulièrement, nous étudions les liens entre la gouvernance et la trajectoire des réseaux. Pour cela, nous mobilisons une méthodologie qualitative en menant deux études de cas auprès des pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Sciences et Systèmes de l’Energie Electrique. Trois niveaux de résultats sont proposés. En distinguant la gouvernance stratégique de la gouvernance opérationnelle, nous montrons tout d’abord l’influence de la gouvernance sur la trajectoire des réseaux. Par ailleurs, nous identifions diverses caractéristiques de la trajectoire des réseaux susceptibles d’expliquer les dynamiques de gouvernance. Enfin, l’analyse des cas et leur confrontation au cadre conceptuel montre que la gouvernance et la trajectoire co-évoluent à travers des mécanismes d’interactions stratégiques et des mécanismes d’apprentissages.
-Gouvernance
-Trajectoire
-Pôles de compétitivité
This research focuses on the dynamics of cluster governance. More precisely, I study the links between governance and cluster trajectory. We mobilize a qualitative methodology by leading two case studies on competitiveness cluster Cosmetic Valley and Sciences et Systèmes de l’Energie Electrique. Three levels of results are proposed. By distinguish strategic and operational governance, First, I show the influence of governance in cluster trajectory. Besides, I identify various characteristics of the cluster trajectory which explain the dynamics of governance. Finally, the cases analysis and their confrontation to the conceptual framework shows that governance and trajectory co-evolve through mechanisms of strategic interactions and learning’s mechanisms.
Source: http://www.theses.fr/2009TOUR1004/document
Publié le : jeudi 27 octobre 2011
Lecture(s) : 72
Nombre de pages : 442
Voir plus Voir moins


UNIVERSITÉ FRANÇOIS - RABELAIS
DE TOURS


ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIETE
CENTRE D’ETUDES ET DE RECHERCHES EN MANAGEMENT DE TOURAINE
(CERMAT – E.A. 2109)

THÈSE présentée par :
Denis CHABAULT

soutenue publiquement le 27 Novembre 2009

pour obtenir le grade de Docteur de l’Université François – Rabelais de Tours
en Sciences de Gestion

GOUVERNANCE ET TRAJECTOIRE
DES RESEAUX TERRITORIAUX
D’ORGANISATIONS : UNE
APPLICATION AUX PÔLES DE
COMPETITIVITE


THÈSE dirigée par :
Madame PERRET Véronique Professeur, Université Paris – Dauphine – Paris IX

RAPPORTEURS :
Madame MENDEZ Ariel Professeur, Université de la Méditerranée - Aix Marseille II
Monsieur DESMAZES Jean Professeur, Université de La Rochelle


Jury :
Monsieur DESMAZES Jean Professeur, Université de La Rochelle
Madame HUAULT Isabelle Professeur, Université Paris-Dauphine - Paris IX
Monsieur LEROY Daniel Professeur, Université François - Rabelais de Tours
Madame MENDEZ Ariel Professeur, Université de la Méditerranée - Aix Marseille II
Madame PERRET Véronique Professeur, Université Paris – Dauphine - Paris IX
Monsieur WEIL Thierry Professeur, Ecole des Mines, Paris







L’Université n’entend donner ni approbation ni improbation
aux opinions émises dans les thèses.
Ces opinions doivent être considérées comme propres à leurs auteurs.



Remerciements

Une thèse est tout sauf un travail individuel et solitaire. Cette recherche n’aurait pu aboutir
sans le concours de nombreuses personnes que je tiens particulièrement à remercier

Ma première pensée va au Professeur Véronique Perret. Je lui suis reconnaissant de la
confiance qu’elle a bien voulu m’accorder. Son soutien indéfectible, dans mes périodes de
doutes et au cours des difficultés que j’ai pu rencontrer tout au long de ce travail, a été
déterminant pour sa réussite. Chaque rencontre a été source de questionnements, de remise en
cause mais surtout de motivation et de passion pour le sujet. Je n’aurai certainement pas
embrassé cette aventure sans son soutien initial et je tiens ici à lui témoigner toute ma
gratitude et mon profond respect.

Je tiens également à manifester ma reconnaissance aux Professeurs Ariel Mendez et Jean
Desmazes, qui ont accepté la lourde tâche de rapporteur. Merci également aux professeurs
Isabelle Huault, Daniel Leroy et Thierry Weil, qui m’ont fait l’honneur d’évaluer ce travail et
de participer à ce jury. Merci aux professeurs Ariel Mendez et Thierry Weil pour leurs
remarques constructives lors de la pré-soutenance.

Je tiens par ailleurs à remercier l’ensemble des enseignants chercheurs de l’IAE de Tours. Ces
années passées au CERMAT et les différentes réunions de laboratoires ont constitué une
expérience enrichissante et les précieuses remarques ont très largement participé à
l’avancement de ce travail. Je remercie tout spécialement mes amis et collègues doctorants
qui m’ont accompagné pendant ces quatre années : Arnaud Rivière pour son dynamisme,
Annabelle Hulin pour son écoute, Sylvie Codo pour sa gentillesse. Je n’oublie pas non plus,
Sylvie Ducroux, Grégoire Lacoste, Elise Bonneveux, Régis Martineau et Aurore Ingarao qui a
connu mes premiers pas d’apprentis chercheur. La proximité entre doctorants conduit parfois
à créer des liens d’amitiés particulièrement forts. Je tiens, à ce titre, à remercier Amélie Notais
pour son écoute, son éternelle bonne humeur et nos échanges toujours stimulants.

Cette thèse a débuté en 2005 avec la naissance des pôles de compétitivité. Petit à petit, une
communauté de chercheurs s’est constituée autour des pôles et des multiples problématiques
susceptibles de les animer. Je tiens particulièrement à remercier l’Observatoire des Pôles de
- 7 -
Compétitivité de l’Ecole des Mines de Paris et les nombreux séminaires qui m’ont permis
d’enrichir ma réflexion. Merci à leurs animateurs Philippe Lefebvre et Frédérique Pallez,
Professeurs à l’Ecole des Mines de Paris. Je remercie tout spécialement Stéphanie Fen Chong
qui s’est engagée dans l’aventure des pôles en même temps que moi. Nos échanges ont
toujours été particulièrement enrichissants, son soutien et son amitié ont été déterminants tout
au long de ces quatre années de thèse et plus particulièrement à l’heure de son achèvement.

Ce travail doit beaucoup à la richesse et à l’intensité des échanges avec différents amis et
collègues d’écriture. Mes pensées vont à Michel Barabel et à Olivier Meier, à Luciana Castro-
Gonçalves pour nos différentes collaborations, sa gentillesse et son amitié. Je remercie très
chaleureusement Julie Tixier qui a été présente dès ma première année de thèse, pour son
soutien et son écoute attentive, ses conseils avisés mais aussi pour son amitié. Je tiens
également à remercier tout particulièrement Elodie Loubaresse, pour son investissement dans
la relecture de ce travail et pour la pertinence de ses remarques. Je n’oublie pas le chemin
parcouru depuis ma première participation au colloque de l’AIMS de Montréal, J’y ai
découvert de nombreux amis dont elle fait partie. Je n’oublie pas Julien Cusin qui m’a
toujours encouragé et pour les très bons moments passés lors de nos trop rares rencontres.

Je remercie également toutes les personnes qui ont accepté la tâche parfois ingrate de
relecteur : Marie et Hélène Pouffarin, Delphine Mary, Mélanie Picard et Karine LeMoine,
pour leur réactivité et leur investissement dans ce travail.

Cette thèse n’aurait évidemment pas pu aboutir sans l’aide des pôles de compétitivité qui
constituent le cœur de ce travail. Je tiens donc à adresser mes remerciements aux responsables
et aux équipes d’animations des pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Sciences et
Systèmes de l’Energie Electrique qui se sont toujours montrés disponibles et accueillants.
Merci également à tous les acteurs de terrain d’avoir accepté d’ouvrir leurs portes et de
partager leurs expériences. J’espère, à travers ce travail, leur avoir été fidèle.

Un tel travail, avec son lot de difficultés, de doutes et de remises en question ne peut se
concevoir que dans un environnement propice à sa réalisation. C’est pourquoi je souhaite
rendre hommage à ma famille : à mon frère et plus particulièrement à mes parents pour leur
soutien sans faille. Ils ont été présents tout au long de ce processus de thèse et m’ont toujours
soutenu matériellement mais surtout moralement. Ils ont su mettre leurs inquiétudes de coté
- 8 -
lorsque je me suis lancé dans cette aventure pour m’apporter leur soutien indéfectible. Leur
confiance traduit parfaitement bien ce qu’ils ont toujours été pour moi : des parents aimants et
attentifs. Aucun mot ne peut retranscrire la reconnaissance que je leur témoigne, alors je tiens
simplement à leur dire merci car je n’aurai pu espérer de meilleurs parents.

- 9 -

- 10 -

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi