La coopération en réseau comme alternative pour la création de connaissances. Exemple du logiciel libre, Cooperation in network as an alternative for the knowledge creation. Example of Free and Open Source Software

De
Publié par

Sous la direction de Eric Brousseau
Thèse soutenue le 15 janvier 2010: Paris 10
La connaissance comme facteur de production a des caractéristiques spécifiques. Elle est attachée à des individus, à leurs interactions et au contexte social. Sa création nécessite d’une part, la circulation et l’ouverture sur l’extérieur, et d’autre part l’intégration (une gouvernance adéquate qui permet des comportements cohérents). Cela met en évidence un dilemme économique que les organisations conventionnelles (firme, marché) ne semblent pas à même de résoudre. C’est pourquoi il convient d’analyser la capacité d’une forme organisationnelle alternative – la coopération en Réseau. Cette question est abordée selon trois axes : (1) une mise en perspective théorique du Réseau et sa comparaison avec les formes marchandes et hiérarchiques conventionnelles, (2) l’analyse des modalités d’émergence et (3) de la performance du Réseau. L’exemple du Logiciel Libre comme alternative productive de type Réseau dans l’industrie logicielle est utilisé. Cette thèse met en lumière les avantages et les problèmes intrinsèques du modèle du Libre. Elle discute les perspectives de ce modèle dans d’autres domaines de production intensifs en connaissance.
-Coopération en réseau
-Logiciel libre
-Création de connaissances
Knowledge as a factor of production has some specific features. It does not exist independently from individuals, from their interactions and from the social context. It requires, on one hand, free circulation and openness and, on the other hand, integration (i.e. an adequate governance to ensure coherent actions). This constitutes an economic dilemma which the conventional organization forms (firm, market) often fail to solve. Therefore, the analysis of capabilities of an alternative organization – the cooperation in Network – becomes especially relevant. The analysis of this question is undertaken throughout three chapters: (1) a formal theoretical representation of the Network organization and its comparison with the market-like and hierarchical forms, (2) the empirical analysis of the patterns of its development and (3) of its performance. The example of Free and Open Source Software, representing the network-like alternative in the software industry, has been used. This work highlights the advantages and the inherent problems of the F/OSS model. It discusses the perspective of this model in other fields of the knowledge-intensive production.
Source: http://www.theses.fr/2010PA100046/document
Publié le : dimanche 30 octobre 2011
Lecture(s) : 28
Tags :
Nombre de pages : 175
Voir plus Voir moins

O
F

N

.

#

I

"

^



!

"



"



'

3

$

E

:

.

"

Q

#



+

.

T

;

"



/

/

Q



#

.

G





.

#

&

+

#

N

R

W

=





"

.

#

&

_

V



I

+

,







'

#

4

Q

=

d



!

"

#

.

:

H









I

"

+

,

#

!

,

'

(

3

!

O

S

Q
!
V
"
Y
#

$
G
%
Z
&
[
'

#

(
.
"
!
#
#
)
'
%
"
*
,
+
#
%
.
'
Q
,
`
+
U
#
E


!

#
<
-
.
*
!
.
#
"
-
/
M
*
#
"
=
!

#
b
0

*

%
8
/
.
%
a
1
"
.
!
2
#
&
_
"
R
!

#

$

'

3

!
I
"
"
/
+
+
.
3
-
"
.
#
/
$
%
,

'
<
#

#

#

4
=
/

/

,

#

5
:
6

&

7

,
/
'
8
"
'
8
.
,
3
#
J
#
'

!

K

"

+

L

/
9
"

'

#

,

)

M

/

"

#

P

R

T

U

V

R

T

X
:
R

#

E







E













/

8

'

.
;
3

J

"
9
'

#
:
+

\

'

"

]

'

"

#

^

_

Q

R

Q



=
<


:









/

8

'

.

3

a

#

+

/

%
=
a

#

E
>


[


9







<
<
:
I

.

"

!

+

#

"

c

/

"

#

N

Q
?
_

`

T
=
U

V

E


@

A

#

B
:
,

/

8

.

"
/
'
8
#
'
C
.
D
3
@
L
D
*
#
#
#
%
#

#
,
E
e

+
E
$
F
(

!







9









?













9

9

9



#

























9

9

9

9

9

1







Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi