Le rôle de l'apprentissage de la lecture dans le développement de la mémoire de travail, The role of learning to read in working memory development

De
Publié par

Sous la direction de Abdelhamid Khomsi
Thèse soutenue le 27 novembre 2009: Tours
Cette étude prédictive vise à explorer le développement de la Mémoire de Travail ainsi que le rôle joué par l’identification des mots écrits dans ce développement. La population concernée par ce travail est composée de deux groupes : un groupe d’enfants tout-venant de GSM, de CP et de CE1 qui ont participé à l’étude longitudinale et un groupe de sujets présentant des troubles de la lecture de CE1 qui ont été évalué une seule fois. Les résultats concernant les données des sujets tout-venant révèlent une amélioration progressive des performances aux épreuves évaluant les différents composants de la MT (modèle de MT de Baddeley & Hitch, 1974) entre la GSM et le CE1 ainsi qu’une différentiation progressive de la MT pendant cette période du développement. De plus, les résultats montrent que l’entrée dans l’écrit est impliquée dans le développement et la différentiation de la MT et que les liens entre la lecture et la MT ne sont pas dus exclusivement à l’implication de facteurs linguistiques, phonologiques ou métaphonologiques généraux dans les tâches mesurant ces deux habiletés. Enfin, les résultats provenant de l’analyse des données des sujets dyslexiques soutiennent l’hypothèse selon laquelle la lecture jouerait un rôle primordial dans le développement de la MT en montrant que ces sujets présentent une organisation structurale de la MT différente de celle des sujets tout-venant du même niveau scolaire.
-Mémoire de travail
-Lecture
-Entrée dans l'écrit
-Mémoire à court terme verbale
-Mémoire à court terme visuo-spatiale
-Identification des mots écrits
-Troubles de la lecture
-Développement
This study aims to explore the role that learning to read plays in Working Memory development. The population for this research was split into two groups. The first group, which was studied longitudinally, consisted of kindergartners and first and second graders attending a regular school. The second group, which was assessed only once, consisted of poor readers in second grade. The results from the first group revealed a progressive increase in WM capacity as well as a progressive differentiation of this system (WM model of Baddeley & Hitch, 1974) between kindergarten and the second grade. Moreover, the results showed that learning to read plays a role in WM development and that the relation between these abilities is not strictly due to the involvement of more general linguistic or phonological abilities in the tasks used for the assessment of WM and reading. Finally, the poor readers’ results support the hypothesis suggesting that reading plays a fundamental role in WM development. In fact, the structural organization of WM in these children is different from the one found in children of the same education level in the other group.
Source: http://www.theses.fr/2009TOUR2019/document
Publié le : dimanche 30 octobre 2011
Lecture(s) : 69
Nombre de pages : 370
Voir plus Voir moins

UNIVERSITÉ FRANÇOIS-RABELAIS DE TOURS
École Doctorale Santé, Sciences, Technologies
INSERM U930 Imagerie et Cerveau
Thèse présentée par :
Racha ZEBIB
Soutenue le 27 novembre 2009
pour obtenir le grade de : Docteur de l’université François - Rabelais
Discipline : Linguistique
Le Rôle de l’Apprentissage de la Lecture dans
le Développement de la Mémoire de Travail
Thèse dirigée par :
KHOMSI Abdelhamid Professeur Émérite, Université François-Rabelais, Tours
Rapporteurs :
- BERNOUSSI Mohammed Professeur, Université de Nantes
- JISA Harriet , Université Lumière, Lyon 2
- RAMUS Franck Chargé de Recherche, Ecole Normale Supérieure, Paris
Membres du Jury :
- BARTHÉLÉMY Catherine Professeur, Inserm U930, CHU de Tours
- BERNOUSSI Mohammed , Université de Nantes
- JISA Harriet Professeur, Université Lumière, Lyon 2
- KHOMSI Abdelhamid Professeur Émérite, Université François-Rabelais, Tours
- RAMUS Franck Chargé de Recherche, Ecole Normale Supérieure, Paris
- TULLER Laurice Professeur, Université François-Rabelais, Tours
A Nada et Hassan, mes parents...Remerciements
! Je voudrais d’abord remercier ma famille et en particulier mes parents qui ont tout fait pour
m’assurer une bonne éducation scolaire et universitaire et cela dans des conditions parfois difficiles. Merci
pour vos encouragements. Merci d’avoir supporté mon absence. Vous êtes des parents exceptionnels...
! Je remercie le professeur Abdelhamid Khomsi pour son génie qui n’a jamais cessé de me
surprendre et de m’enrichir. Je suis très reconnaissante pour tout ce que vous m’avez appris. Merci pour
votre soutien.
! Je remercie les membres du jury d’avoir accepté de lire et d’évaluer mon travail.
! Je remercie tous les membres de l’unité U930 et en particulier les membres de l’équipe langage
pour leur soutien, leur disponibilité, leur aide et leurs encouragements. Un grand Merci à Sandrine
Ferré, Laurie Tuller, Maureen Sheidness, Philippe Prévost, Martin Heiden et Hélène Delage. Je
remercie aussi Aude Parbeau-Guéno et Frédéric Pasquet pour leur aide et leurs conseils.
! Je remercie Edith Bourg et sa famille pour leur accueil qui m’a permis de recueillir les données
dans les meilleures conditions. Merci pour votre grande générosité. J’ai passé d’excellents moments chez
vous.
! Je remercie les enfants et les enseignants de l’école primaire de Guingamp pour leur disponibilité et
leur coopération. Je suis très reconnaissante aussi à M. Le Boul’ch, directeur de l’école, de m’avoir
facilité le recueil des données grâce à son excellente organisation.
! Je remercie les orthophonistes d’ORF d’avoir pris le temps de passer les épreuves de mémoire
aux enfants présentant des troubles de la lecture. Merci pour votre coopération si précieuse.
" Je remercie Mohamed Khenissi pour son soutien et sa grande patience. Merci pour tes
encouragements permanents... Merci pour tout.
! Je remercie aussi Lama Nasreddine d’avoir partagé avec moi le stress imposé par la thèse.
! Enfin, merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce travail.Résumé
Cette étude vise à explorer le développement de la Mémoire de Travail ainsi que le
rôle joué par l’identification des mots écrits dans ce développement. La population concernée
par ce travail est composée de deux groupes : un groupe d’enfants tout-venant de GSM, de
CP et de CE1 qui ont participé à l’étude longitudinale et un groupe de sujets présentant des
troubles de la lecture de CE1 qui ont été évalué une seule fois. Les résultats concernant les
données des sujets tout-venant révèlent une amélioration progressive des performances aux
épreuves évaluant les différents composants de la MT (modèle de MT de Baddeley & Hitch,
1974) entre la GSM et le CE1 ainsi qu’une différentiation progressive de la MT pendant cette
période du développement. De plus, les résultats montrent que l’entrée dans l’écrit est
impliquée dans le développement et la différentiation de la MT et que les liens entre la lecture
et la MT ne sont pas dû exclusivement à l’implication de facteurs linguistiques,
phonologiques ou métaphonologiques généraux dans les tâches mesurant ces deux habiletés.
Enfin, les résultats provenant de l’analyse des données des sujets dyslexiques soutiennent
l’hypothèse selon laquelle la lecture jouerait un rôle primordial dans le développement de la
MT en montrant que ces sujets présentent une organisation structurale de la MT différente de
celle des sujets tout-venant du même niveau scolaire.
Abstract
! This study aims to explore the role that learning to read plays in Working Memory
development. The population for this research was split into two groups. The first group,
which was studied longitudinally, consisted of kindergartners and first and second graders
attending a regular school. The second group, which was assessed only once, consisted of
poor readers in second grade. The results from the first group revealed a progressive increase
in WM capacity as well as a progressive differentiation of this system (WM model of
Baddeley & Hitch, 1974) between kindergarten and the second grade. Moreover, the results
showed that learning to read plays a role in WM development and that the relation between
these abilities is not strictly due to the involvement of more general linguistic or phonological
abilities in the tasks used for the assessment of WM and reading. Finally, the poor readers’
results support the hypothesis suggesting that reading plays a fundamental role in WM
development. In fact, the structural organization of WM in these children is different from the
one found in children of the same education level in the other group.Sommaire
Introduction....................................................................................................................................................p.5
PREMIÈRE PARTIE : LE CADRE THÉORIQUE...............................................................p.7
Chapitre I : La Mémoire de Travail et son Développement..............................................p.9
Introduction...................p.9
I. L’évolution des conceptions................................................................................................................p.9
Du modèle d’Atkinson et Shiffrin (1968 ; 1971) au modèle de Baddeley et Hitch (1974)
II. Le modèle de Baddeley.....................................................................................................................p.11
1. Le modèle de Baddeley et Hitch (1974)............................................................................................p.12
2. L’évolution et les précisions du modèle de Baddeley........................................................................p.13
3. Zoom sur les différentes composantes du modèle de Baddeley.........................................................p.15
4. Les limites du modèle de Baddeley....................................................................................................p.21
III. Quelques alternatives au modèle de Baddeley.........................................................................p.22
1. La théorie ACT d’Anderson (1973 ; 1983)........................................................................................p.22
2. Le modèle de Cowan (1988)..............................................................................................................p.23
3. Le modèle d’Ericsson et Kintsch (1995)............................................................................................p.24
4. Les modèles d’Engle et ses collaborateurs (1992 ; 1994 ; 2006).......................................................p.24
5. Le modèle de Just et Carpenter (1992)..............................................................................................p.26
IV. Le développement de la MT..........................................................................................................p.27
1. Le modèle de Baddeley appliqué au développement.........................................................................p.27
2. La théorie des opérateurs constructifs de Pascual-Leone (1970).......................................................p.35
3. La théorie de Case (1978 ; 1982 ; 1985)............................................................................................p.36
4. Les facteurs favorisant le développement de la MT...........................................................................p.38
V. L’évaluation de la MT........................................................................................................................p.41
1. L’évaluation de la boucle phonologique............................................................................................p.41
2. L’évaluation du calepin visuo-spatial.................................................................................................p.43
3. L’évaluation du buffer épisodique......................................................................................................p.43
4. L’évaluation de l’administrateur central............................................................................................p.43
Chapitre II : La Lecture et ses Liens avec la Mémoire de Travail..............................p.47
Introduction................................................................................................................................................p.47
I. La reconnaissance des mots écrits...................................................................................................p.47
1. Les modèles de lecture.......................................................................................................................p.48
2. L’évaluation de la reconnaissance des mots écrits.............................................................................p.53
II. Les liens entre la lecture et la mémoire de travail.....................................................................p.54
Introduction............................................................................................................................................p.54
1. Les liens entre la reconnaissance des mots écrits et la boucle phonologique....................................p.56
2. Les liens entre la reconnaissance des mots écrits et le calepin visuo-spatial.....................................p.58
3. Les liens entre la reconnaissance des mots écrits et l’administrateur central....................................p.58
III. La conscience phonologique et ses liens avec la mémoire de travail................................p.60
1. Introduction à la notion de conscience phonologique et aux liens entre cette habileté et la lecture..p.60
2. L’évaluation de la sensibilité et de la conscience phonologique........................................................p.62
3. Les liens entre la conscience phonologique et la mémoire de travail................................................p.62Sommaire
4. Les hypothèses explicatives des liens entre la conscience phonologique et la mémoire de travail...p.64
IV. Le langage oral et ses liens avec la mémoire de travail.........................................................p.64
1. Introduction au développement du langage oral................................................................................p.64
2. Les méthodes d’évaluation du langage oral.......................................................................................p.65
3. Les liens entre le langage oral et la mémoire de travail.....................................................................p.67
4. Les hypothèses explicatives des liens entre le langage oral et la mémoire de travail........................p.72
Chapitre III : La Mémoire de Travail chez les Sujets Dyslexiques et les Faibles
Lecteurs...........................................................................................................................................................p.75
Introduction.................p.75
I. La dyslexie développementale..........................................................................................................p.75
1. La définition de la dyslexie................................................................................................................p.75
2. Les types de dyslexies........................................................................................................................p.77
3. Les théories explicatives de la dyslexie.............................................................................................p.78
II. La mémoire de travail chez les sujets dyslexiques et chez les faibles lecteurs................p.80
1. La mémoire de travail chez les sujets dyslexiques et chez les faibles lecteurs..................................p.81
2. Les hypothèses explicatives des déficits de mémoire de travail chez les sujets dyslexiques et chez les
faibles lecteurs................................................................................................................................................p.85
Problématique.............................................................................................................................................p.91
DEUXIÈME PARTIE : LA PARTIE EMPIRIQUE.............................................................p.97
Chapitre IV : Le Développement de la Mémoire de Travail..........................................p.99
Introduction.................p.99
I. Les hypothèses........p.99
II. Les participants..................................................................................................................................p.100
III. Le matériel et la procédure...........................................................................................................p.101
Introduction..........................................................................................................................................p.101
1. Les épreuves de mémoire à court terme verbale..............................................................................p.103
2. L’épreuve de mémoire à court terme visuo-spatiale........................................................................p.103
3. Les épreuves d’empan complexe.....................................................................................................p.105
IV. Les résultats........p.106
1. L’analyse transversale des données..................................................................................................p.107
2. L’analyse longitudinale des données................................................................................................p.126
V. Synthèse et analyse générale des résultats................................................................................p.136
VI. Conclusion.........................................................................................................................................p.146
Chapitre V : La Lecture et la Mémoire de Travail : Les Sujets Tout-Venant.....p.147
Introduction...............p.147
I. Les hypothèses.....................................................................................................................................p.147
2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi