Les conduites à risques et le Trouble Déficitaire de l'Attention/Hyperactivité (TDAH) chez l'enfant et l'adolescent : l'exemple des jeux dangereux

De
Publié par

Sous la direction de Grégory Michel
Thèse soutenue le 24 novembre 2009: Bordeaux 2
Ce présent travail porte sur l’étude des conduites à risques et le Trouble Déficitaire de l’Attention/Hyperactivité chez l’enfant et l’adolescent. Les relations entre les conduites à risques, plus spécifiquement la consommation de substances psycho-actives, et le TDAH constituent un objet d’étude important. Parmi les conduites risques nous avons voulu nous centrer particulièrement sur les jeux dangereux (jeux de non-oxygénation et jeux violents), ces conduites sont encore peu documentées au niveau de la littérature. Toutefois, certaines études mettent en évidence un lien entre ces pratiques et les troubles externalisés. L’objectif de ce travail était d’identifier les facteurs associés voire de vulnérabilité aux conduites à risques, les jeux dangereux, chez les enfants et les adolescents. Nous avons étudié les liens entre les jeux dangereux et le TDAH, puis nous avons mis en évidence l’implication de variables psychologiques et psychopathologiques. Dans notre première étude, notre échantillon est constitué de 746 collégiens. Nous avons utilisé une méthodologie quantitative visant à évaluer : les conduites à risques, la symptomatologie anxieuse, dépressive et hyperactive, les styles motivationnels ainsi que la personnalité en référence au modèle de Cloninger. Notre deuxième étude, réalisée en milieu clinique auprès de 215 enfants présentant un TDAH, nous a permis d’étudier les variables psychologiques et psychopathologiques dans le TDAH. Puis, dans notre troisième étude, nous avons évalué chez les enfants TDAH les conduites à risques et nous avons mis en évidence l’implication de facteurs de vulnérabilité. Les résultats obtenus nous permettent de dégager des profils psychologiques et psychopathologiques distincts selon le type de jeux dangereux. De plus, selon la sévérité du TDAH, les facteurs de vulnérabilité sont différents.
-Jeux dangereux
-TDAH
-Conduites à risques
-Enfant et adolescent
-Personnalité
-Symptomatologie dépressive
Present study focuses on the risk behaviors and Attention Deficit-Hyperactivity Disorder in children and adolescents. The relationship between risk behaviors, specifically substances use, and ADHD are commonly examined. Among risk behaviors we work particularly on the dangerous games (suffocation games and violent games). In the literature some studies show a link between these practices and externalized disorders. The objective of this study was to identify factors associated to risk behaviors, dangerous games specifically in children and adolescents. We studied the relationship between dangerous games and ADHD, and then we have highlighted the involvement of psychological and psychopathological variables. In the first study, sample consists to 746 schoolboys. We used a quantitative methodology to assess: risk behaviors, anxiety, depression and hyperactive disorder, the motivational styles and personality with reference to the model of Cloninger. In second study, conducted in psychiatric hospital with 215 children with ADHD, we examine the psychological and psychopathological variables in ADHD. Then in the third study, we evaluated ADHD and risks behaviors and we have highlighted the vulnerability factors. The results obtained allow us to identify different psychological and psychopathological profiles by type of dangerous games. Moreover, according to the severity of ADHD, vulnerability factors are different.
-Dangerous games
-ADHD
-Risk behavior
-Personality
-Children and adolescent
-Depression
Source: http://www.theses.fr/2009BOR21643/document
Publié le : lundi 19 mars 2012
Lecture(s) : 134
Nombre de pages : 369
Voir plus Voir moins