Littérature et aliénisme : poétique romanesque de l'Asile (1870-1914), Literature and psychiatry : the poetics of Asylum in novels (1870-1914)

De
Publié par

Sous la direction de Françoise Susini-Anastopoulos
Thèse soutenue le 28 octobre 2010: Nancy 2
Au XIXème siècle, la perception de la folie évolue de façon sensible : des méthodes thérapeutiques sont déterminées, un plan architectural est arrêté, des médecins spécialistes de la folie sont nommés, une loi est promulguée. L'asile, lieu de la folie, subit nécessairement ces évolutions, et devient un lieu culturellement disponible : le peuple le visite, les romanciers l'investissent. Aux confluents de l'imaginaire collectif et des travaux aliénistes, les incursions de la littérature dans le monde asilaire se multiplient. A travers un corpus varié, cette thèse se propose d'étudier comment, entre 1870 et 1914, les écrivains mettent en place une représentation poétique de l'asile. Elle montrera comment cette poétique se forme dans l'usage commun, dans toutes les oeuvres asilaires, d'un substrat culturel et scientifique que des exigences personnelles et un travail de construction scripturale vont modifier au gré des romans. Ainsi, l'esthétique du paysage asilaire se dessine par les descriptions des lieux, par les symboles qui lui sont attachés, par la représentation de ceux qui l'habitent, mais aussi de ceux qui y officient. Se révèlent alors une typologie de l'Asile, définie par une série de paradigmes, ainsi qu'une taxinomie de l'aliéné et de l'aliéniste, et de leurs discours respectifs. A travers l'étude stylistique et rhétorique de ces éléments, une écriture asilaire se dégage, et la poétique naît de la tension entre clichés et singularité de l'écriture. L' « asile » se fera ainsi « Asile » au creux des romans.
-Asile
-Aliénisme
-Analyse du discours
-Représentation
In the XIXth century, the perception of madness goes through significant evolutions : therapeutic methods are determined, an architectural plan is settled, specialists of madness are appointed, a law is promulgated. The asylum, place of madness, inevitably undergoes these evolutions, and becomes culture free scenes : people visit it, the novelists invest it. At the crossroad of collective imagination and the works of the alienists, the explorations of the literature in the asylum multiply. Through a varied corpus, this thesis deals with the question of novelists developing a poetical representation of the asylum between 1870 and 1914. It will expound how this poetics takes shape in the common sense and in the literary work, from a cultural and scientific substratum which personal requirements and work of scriptural construction will modify as novels come out. Thus, the aesthetics of the asylum?s landscape is drawing out of the descriptions of the place, the symbols attached to it, and the representation of those who live in it, but also of those who work there. A typology of the Asylum shows itself then, defined by a series of paradigms, as well as a taxonomy of the madman and the alienist, and their respective speeches. A writing of the asylum appears through the stylistic and rhetoric study of these elements, and the poetics arise from the tension between clichés and the singularity of the writing. The ?asylum? will thus be ?Asylum? in the novels.
Source: http://www.theses.fr/2010NAN21011/document
Publié le : samedi 29 octobre 2011
Lecture(s) : 149
Nombre de pages : 837
Voir plus Voir moins

Littérature et aliénisme :
poétique romanesque de l'Asile
(1870-1914).
Thèse pour l'obtention du doctorat
Littératures comparées
École doctorale Langage, Temps, Sociétés
Julie FROUDIERE
Sous la direction de Mme le Professeur Françoise Susini-Anastopoulos
Thèse présentée et soutenue publiquement le 28 octobre 2010
Jury constitué de :
Mme le Professeur Jacqueline Carroy, École des Hautes Études en Sciences Sociales
M. lePr ofesseur Francis Claudon,Un iversité Paris-Est (Paris 12)
M. le Professeur Reynald Lahanque, Nancy-UniversUnitiéve (rsité Nancy 2)
Mme le Professeur Françoise Susini-Anastopoulos, Nancy-Université (Université Nancy 2)
U.F.R de Lettres
Université Nancy 2
12Résumé
ème
Au XIX siècle, la perception de la folie évolue de fa çon sensible : des méthodes
thérapeutiques sont déterminées, un plan architectural est arrêté, des médecins spécialistes de
la folie sont nommés, une loi est promulguée. L'asile, lie u de la folie, subit nécessairement
ces évolutions, et devient un lieu culturellement disponi ble : le peuple le visite, les romanciers
l'investissent. Aux confluents de l'imaginaire collectif et des travaux aliénistes, les incursions
de la littérature dans le monde asilaire se multiplient . A travers un corpus varié, cette thèse se
propose d'étudier comment, entre 1870 et 1914, les écriva ins mettent en place une
représentation poétique de l'asile. Ell poé et m iontque re s rea c formomme ent da c nset l t'use age
commun, dans toutes les œuvres asubsiltairaret scul, d'unture l et sci entifique que des
exigences personnelles et un travail de construction s cripturale vont modifier au gré des
romans. Ainls'ei s ,t hétique du paysage asilaire se dessine par les descriptions des lieux, par
les symboles qui lui sont attachés, parc eluxa requi pré lse'hantbiat teinton, dema i s aussi de
ceux qui y officient. Se révèlent alors une typologie de l'Asile, définie par une série de
paradigmes, ainsi qu'une taxinomie de l'aliéné et de l'aliéni ste, et de leurs discours respectifs.
A travers l'étude stylistique et rhétorique de ces éléments , une écriture asilaire se dégage, et la
poétique naît de la tension entre clichés et s« iasnguli »l seeari fetéra de ai lns'éciriture. L'
« Asil » aeu creux des romans.
èmeMots-clés : Asile. Aliénisme. Maladies mentales. Li stitèécra lte ure. française. XIX
Littérature et médecine. Analyse du discours. Représentation. Poétique.
Abstract
Literature and psychiatry: the poetics of Asylum in novels (1870-1914).
th
In the XI Xcentury, the perception of madness goes through significant evolutions :
therapeutic methods are determined, an architectural plan i s settled, specialists of madness are
appointed, a law is promulgated. The asylum, place of madnes s, inevitably undergoes these
evolutions, and becomes culture free scenes : people vis it it, the novelists invest it. At the
crossroad of collective imagination and the works of the ali enists, the explorations of the
literature in the asylum multiply. Through a varied corpus , this thesis deals with the question
of novelists developing a poetical representation of the asylum between 1870 and 1914. It
will expound how this poetics takes shape in the common sense and in the literary work, from
a cultural and scientific substratum which personal requi rements and work of scriptural
construction will modify as novels come out. Thus, the aesthet ics of the asylum’s landscape is
drawing out of the descriptions of the place, the symbols atta ched to it, and the representation
of those who live in it, but also of those who work there. A typ ology of the Asylum shows
itself then, defined by a series of paradigms, as well as a taxonomy of the madman and the
alienist, and their respective speeches. A writing of the asylum appears through the stylistic
and rhetoric study of these elements, and the poetics aris e from the tension between clichés
and the singularity of the writing. The “asylum” will thus be “Asylum” in the novels.
Key-Words : Asylum. Psychiatry. Mental health. French literat ure. XIXth century. Literature
and medicine. Speech analysis. Representation. Poetics.
3Remerciements
Au terme de cette thèse, je tiens tout d'abord à exprim er ma gratitude envers ma
directrice, Mme Susini-Anastopoulos pour ses conseils et ses remarques, qui ont toujours
permis de faire avancer ma réflexion et ma démarche scientifique.
Mme le Professeur Jacqueline Carroy et M. le Professe ur Francis Claudon m'ont fait
l'honneur d'accepter d'être les rapporteurs de ma thèse. Je le ur sais gré de l’intérêt qu’ils ont
porté à mon travail.
Je remercie tous les membres de mon jury de thèse, Mme le Professeur Jacqueline
Carroy, M. le Professeur Francis Claudon, M. le Professeur Re ynald Lahanque et Mme le
Professeur Françoise Susini-Anastopoulos de me faire l'honneur d'assister à ma soutenance.
Je tiens à remercier également Daniel Couty, qui a di rigé mon mémoire de maîtrise,
prémisses nervaliennes d'une problématique asilaire qui me questionnait et me passionnait
déjà...
Hélène a relu, avec toute l'attention d'une ancienne khâgneuse, une partie de ce
manuscrit. Merci du temps qu’elle y a consacré.
Enfin, un grand merci à Emmanuel et à son précieux rega rd de néophyte devenu
amateur.
4Table des matières
pages
Tome 1
Résumé 3
Remerciements 4
Table des matières 5
INTRODUCTION G ÉNÉRALE 10
PREMIÈRE PARTIE :
POÉTIQUE D'UN ESPACE STÉRÉOTYPÉ
PREMIER CHAPITRE : LA DESCRIPTION ASILAIRE
I . Entre réalité et imaginaire
1. La réalité : la loi du 30 juin 1838 e t s e s di ffi c ul t é s 25
2. Regard aliéniste et regard populaire, vers l'é merge 37nce du regard littéraire
3. Usage et poétisation des stéré ot y pe s a s i l a i re s 41
II. De la représentation de l'asile à celle de l'Asile
1. « Prenons l'étroit sentier qui mène au pavillon, » e t re 44 gardons ce qui s'y passe
2. Exemplarité et repréUsen be ntau-fartèirevi d'Hteé :c tor Malot,
Les amours d'un interne de Jules ClL'iancreonnu ti dee, P aul He rvi e lulll 49 l lllll
3. Réseau d'images et stratégies paradigmatiques autour du bâtiment
asila lire'inve : ntion d'une poé t i que 58
III. A l'intérieur de l'Asile
1. Mise en scène d'un décorum a s i l a i re 67
2. Les c «hambre s» des fous : thèmes et va ri a t i ons 75
3. Paradoxe de la naissance d'une original topoïité poé t i que pa r l85 es
4. L’Asile fant : du réasmeé l vers l e rom a n 97
DEUXIÈME CHAPITRE : VISITES, GUIDES ET GALERIES DE FOUS
I. Une fascination paradoxale : e ntre peur et séduction, d u regard à l'écriture
1. La séduction du fou, les charme s de l 'A s i l e 112
2. Un Asile fantasma gor i que 116
3. Démiurgie narrative et univocité de la parole et du re127 gard
5 II. Regards sur un divertissement asilaire : les « b als d e fous »
1. L'historique ba dels des « fous » 135
2. Double théâtralisation de ba l l a de fol si i enc :ohé l re e» e «ntt seon rés c it 140
3. Permanence de cette thédaâtnsra lliesa rétci onts a sil a i re s 145
III. Une visite des Enfers asilaires
1. Une nosographie au service de l a re pré s e nt a ti on 153
2. L'infléchissement de la représentation : di s c our s et 166 si lences du guide
3. Le guide morticole, Virgile infernal ga ra nt de l'i 174déol ogie asilaire
TROISIEME CHAPITRE : LE PARCOURS-TYPE DE L'INTERNEMENT, OU L'ALLIANCE
DE LA SOCIÉTÉ, DE LA FAMILLE ET DU MÉDECIN.
I. La construction de la folie : comment devient-on « u n fou » ?
1. Placement volontaire et placement d'office, de s mode 190s d' internement rares
2. Foyer, foule, folie : construction familial e e t s ocia 195le de la démence
3. Aliénisme et politique, quand l ' A s i l e s e fait pri 213son
4. Les étapes de l'internement : e nt re réali té e t fict224i on
II. La visite du médecin : un protocole d'auscultation au service d'un discours
poétique
1. Visite médicale et visite poétique : émergence de re232 pré sentations stéréotypées
2. Le discours médical et les pièges de l'expe rt i s e , l 243 a c a m i sole discursive

III. L e départ vers l'Asile, un protocole immuable
1. L'arrestation : mise en scène d'un ri t ue l de l ' e xclus 258ion
2. L'arrestation vue par les pe rs onna ge s e nl e vé s 266
DEUXIÈME PARTIE :
AU COEUR DE L'ASILE : TAXINOMIE DE LA REPRÉSENTATION DE
L'ALIÉNATION MENTALE ET DE LA THÉRAPEUTIQUE ASILAIRE.
PREMIER CHAPITRE : LE MICROCOSME ASILAIRE
I. Typologie de l'aliénation et des aliénés
1. Le « fou », le «Fou », les fol i e s 280
2. Scénographie de la bestialité : impact du darwi ni s m e da291 ns la littérature
II. La figure féminine dans la constellation asilaire
1. La malédiction du be a u s e xe 305
2. La folle à t raleve rersgard du narrateur e t du l e c t e ur 314
3. Et l'Aliéniste créa l'hystérique : démiurgie scient i fi 323 que et tentation de la chair
6III. Spectacle de la contagion et contagion du spectacle
1. Folie invasive et fous c ont a gi e ux 332
2. Interaction rhétoritopos que, du du pathos et du logos : : un cas zol i e n. 344
IV. Une parole pervertie : logique pathologique ou manipulation discursive ?
1. Un discours encam i s ol é 356
2. Manipulation littéraire de la pa rol e pa t hol ogi que 364
Tome 2
DEUXIÈME CHAPITRE : MOTS ET MAUX, LA REPRÉSENTATION DES
THÉRAPEUTIQUES ASILAIRES
I. Le traitement littéraire des traitements asilaires
1. Un Asile-laboratoire : laboratoire de l'Aliénis m e , l a 383bora toire de l'écriture
2. Du traitement moral et des c arenc e s a s i l a i re s 394
3. Poétique partiale d'une thérape ut i que pa rt i e l l e 403
II. Les paradigmes d'une thérapie pervertie : l'horreur asilaire
1. « Cet abominable vêtement de fous appe » l é l a c a m i s ol e 420
2. Un élément essentiel du système asi l a i re , l 'h y d rot hé ra432 p ie
3. Écrire l'hydrothérapie :téréoty pe à l a poé t i que 440
TROISIÈME PARTIE :
POUR UNE TYPOLOGIE DE LA'LIÉNISTE, FIGURES ET DISCOURS
PREMIER CHAPITRE : ESTHÉTIQUE DE L'ALIÉNISME : GRANDEUR ET DÉCADENCE
I. L'Aliéniste et l'imaginaire
1. Une figure incontournable e t s e s m é t hode s 464
2. Modelage littéraire de deux figures aliénistes : L e471 ure t et Pinel chez les Goncourt
3. Écriture d'une évolsciut eintoni fique 479
II. Entre images mythiques et poétiques : grandeur et décadence de l'Aliéniste
1. Typologie de l'hagiographi e a l i é ni s t e 494
2. La postérité de Diafoirus, poétique d'un A l i é ni s t e arc 509hétypal
3. Détournement poétique de c e m odè l e 526
4. Double regard du théâtre et de la littérature : e nj e ux de 534 l'esthétique asilaire
III. A fou, fou et demi : l'Aliéniste aliéné
1. Des topiques de l'Aliéniste fou e t de l e urs dé clina 542isons
2. Évolution de la représentation paLet syshogètèmnee du D à toctera ur ve rs
Goudron et du Professeur Plume 561
3. « L'Aliéniste ! » : e istm nupact social d'une bouffonne ri e m é di c580 al e
7DEUXIÈME CHAPITRE : UN ALIÉNISTE AU SERVICE DU POUVOIR
I. Usage des t opoï p our une hégémonie asilaire
1. Infléchissement poétique d'un Al i é ni s t e fa nt oc he 600
2. Exposition et surexposition : du pouvoir social da ns un rom 611 an-feuilleton
3. Stéréotypes d'un Aliéniste s ous i nfl ue nc e s 619
II. Un potentat asilaire
1. Le dompteur dompté : normes de l'Aliénation, al i é na t i on629 de la Norme
2. Soumettre et se slouma « méethodett re» de : L igot t i n. 636
3. Poétique d'une idéologie ou idéologie d' une poé t i que ? 646
TROISIÈME CHAPITRE : LE DISCOURS ALIÉNISTE
I. Médecine e lt ogos : logique et hermétisme du langage scientifique
1. Le rôle de la parol e a s i l a i re 658
2. Voix de la folie, voix de l a s c i e nc e 664
3. Construction d'une logique dis c urs i ve é s ot é ri que 680
4. Des causeries aliéni asitsesasnc ou dee d'«une s lcia e nnce sans cons » cie696nce
II. Stratégies discursives et modalités d'insertion
1. De l'artifice à l'artificiel, poétique du di s c ours sci 705ent ifique
2. Ambiguïté narrative des modes d 'i ns e rt i on 722
III. Contextualisation du discours scientifi d qaunes L es vi n gt-et-un jours d'un
neurasthénique d'Octave Mirbeau
1. Une œuvre hybri d e 733
2. Inscription poétique d'une pa role scientifique 738
3. Étude rhétorique d'un discours a l i é ni s t e 751
CONCLUSION GÉNÉRALE 762
Tome 3
Annexe : La loi du 30 juin 1838 871
Bibliographie 782
Index des noms 816
Index rerum 826
89INTRODUCTION GÉNÉRALE
Charenton, Sainte-Anne, La Salpêtrière... Pinel, Esquirol , Charcot... Indissociables de
l'histoire de la médecine et de l'histoire de la psychiatri e, ces noms résonnent aux oreilles de
qui s'intéresse au domaine de l'esprit comme à celui des sy mboles. Symboles de la folie, pour
les premiers, qui ont retenu entre leurs murs une multi tude de malades, une foule incalculable
ème
de déments ; symboles de l'évolution de l 'asliiècélnies pourme a ul XeIXs aut res, de ses
tâtonnements à son glissement vers la psychiatrie mode rne. Entre ces noms, ceux, en
filigrane, des fous, entités anonymes qui hantent les lie ux asilaires et côtoient, à l'occasion, les
aliénistes. Asiles, aliénistes, aliénés : le décor et les pe rsonnages sont posés. Quant à l'action,
son moteur demeure l'aliénation, cette folie qui seule pe rmet l'existence des autres. C'est cette
dimension dramaturgique de l'asile qui va séduire les écri vains de la fin du siècle, cette beauté
scénique qui fait de l'asile le théâtre parfait d'une intri gue, la scène idéale d'un roman – un
mouvement encouragé par les nombreuses affinités qui exist ent entre le théâtre et la folie.
D'autant que le décor est neuf, et que les acteurs viennent à peine d'entrer en scène : ce n'est
ème
qu'au tout début du X IsXiècle que Philippe Pinel et Jean Ét ienne Dominique Esquirol,
considérés comme les pères fondateurs de l'aliénisme moderne , inventent la nosographie et
posent les bases d'une architecture asilaire, ce n'est qu'e n 1838, deuxième jalon essentiel du
siècle, qu'une loi d'assistance pose à son tour les règles de prise en charge des aliénés, impose
la construction de structures asilaires et désigne le pers onnel chargé de s'occuper des malades
et de leur admission, alors que les aliénistes sont progre ssivement reconnus en tant que
médecins de l'esprit.
Ajoutons à cela les avancées d'une science en plein déve loppement, favorisée par le
regroupement des aliénés en un lieu fixe, devenu sanctuai re de la folie, et les nombreuses
maladies découvertes ou simplement nommées, pensées par ce rtains aliénistes, critiquées par
d'autres, repensées, reformulées, etc. : le siècle est déci dément riche de bouleversements,
d'avancées en matière de sciences mentales. Tout cela jus qu'à Charcot, et les lettres de
noblesse que prennent certains asiles, notamment les as iles parisiens, dotés des plus grandes
figues scientifique Ds e de nom l bre'époqueuses... ét udes se sont penchée s sur les débuts de
l'aliénisme, et sur ceux de l'asile tel que C haPirmneesl de'unt Emondesqui eroln l'ont conçu.
devenir, intérêt pour les balbutiements d'une science qui ne demande qu'à mûrir ? Quoi qu'il
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.