Pragmatique expérimentale de la co-construction dialogique de la référence et psychopathologie, Experimental Pragmatic of the reference dialogical process and psychopathology

De
Publié par

Sous la direction de Michel Musiol
Thèse soutenue le 17 juin 2011: Nancy 2
Ce travail de thèse prend pour objet d'étude les concepts de référence et de trouble de la référence au regard de l'aspect dynamique, interlocutoire, du processus de co-construction dialogique de la référence. Partant d'une revue critique de la littérature concernant l'abord théorico-méthodologique du processus de co-construction dialogique de la référence, notre première étude se propose de réinterroger l'abord actuel de ce phénomène au regard des aspects structurels, actionnels et représentationnels des interactions verbales. Nos résultats aboutissent à l'établissement d'un nouveau modèle, qualitativement plus sensible. Son potentiel heuristique est d'ailleurs éprouvé au sein de travaux complémentaires, prenant désormais pour objet d'étude le trouble de la référence tel qu'il est susceptible de s'exprimer en interaction verbale schizophrénique. Les résultats obtenus aux travers de deux études fournissent des critères permettant la caractérisation dynamique des contextes d'émergence et d'expression du trouble de la référence. Ils sont par ailleurs en amont d'une interprétation des processus cognitifs impliqués au regard de la théorie de la modularité massive. Par ailleurs, les résultats fournis par une étude supplémentaire font état d'une relative indépendance du trouble quant à l'intensité symptomatologique de la pathologie schizophrénique. Pointant l'intérêt d'un abord dynamique des troubles, la contribution de nos résultats est essentiellement à concevoir au regard des objectifs de l'approche pragmatique en psychopathologie, offrant des pistes de recherche si bien dans le cadre du renouvellement des classifications que dans celui d'une clinique de l'efficience cognitive.
-Trouble de la référence
-Pragmatique expérimentale
-Modèle collaboratif
This research main aim is to study reference and reference disturbance concepts, according to the dynamic and interlocutory aspects of the reference dialogical process. Starting from a critical review of the literature related to the theoretico-methodological approach of the reference process, our first study aim to examine the actual approach of this phenomena according to structural, actional, and representational aspects of verbal interaction. Our results lead us to the development of a new model, qualitatively more sensitive. Its heuristic potential is tested in additional works, henceforth aiming to study referential disturbance in verbal interaction accomplished with schizophrenics. Results obtained from two studies providing criterions giving us the possibility to characterize, in a dynamic way, the expression and emergence contexts of reference disturbance. In addition, within the massive modularity theory framework, our results lead us to build an interpretation of the cognitive processes which are implicated. Furthermore, results provided by a complementary study shows that reference disturbance can be considered as a relatively independent phenomena from symptomatological intensity. Emphasizing the interest of a dynamic approach of troubles, the contribution of our results is in relation with the objectives of the pragmatic approach in psychopathology, providing trails to the renewal of mental disorders classifications and also, to a clinic of cognitive efficiency.
Source: http://www.theses.fr/2011NAN21008/document
Publié le : samedi 5 novembre 2011
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 373
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi