BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL « LOGISTIQUE » - Session 2007 - E 1 - Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE ? Sous-Epreuve : B1 : Économie-Droit UNITÉ : U 12 ? ? ? ? ? ? Durée : 1 h 30 Coeff icient : 1 L'évaluation tiendra compte des qualités rédactionnelles, de la cohérence du raisonnement, de la clarté et de la concision de l'expression. 1/4

  • aubade

  • difficultés économique

  • refus de la modification du contrat de travail

  • délocalisation

  • personnes licenciées

  • complément de la délocalisation de l'activité de production

  • accompagnement social des salariés

  • cohérence du raisonnement, de la clarté et de la concision de l'expression


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 86
Source : ens-prof-tertiaire.ac-dijon.fr
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL « LOGISTIQUE » - Session 2007 -E 1 ÉpreuveSCI EN TI FI Q U EET TECHN I Q U E Sous-Epreuve : B1 : Économie-Droit U N I TÉ: U 12 Dur ée: 1 h 30 Coeff icient: 1 L’évaluation tiendra compte desqualités rédactionnelles, de la cohérence du raisonnement, de la clarté et de la concision de l’expression.1/4
PARTIE ÉCONOMIQUE Après lecture et analyse du document 1 et à partir de vos connaissances, répondez aux questions suivantes : 1. Résumezla situation d’Aubade depuis juillet 2005.2. Définissezle terme « délocalisation ». 3. Recherchezles activités qui ne sont pas concernées par cette restructuration. 4.Expliquez en quoi la délocalisation peut contribuer à la croissance de l’entreprise.5.En complément de la délocalisation de l’activité de production de la société Aubade, le groupe Calida a prévu des investissements.  Recherchezles secteurs concernés par ces investissements.  Justifiezle choix de ces secteurs.
PARTIE JURIDIQUE Après lecture et analyse des documents 2 et 3 et à partir de connaissances, répondez aux questions suivantes : 1. Résumezles faits décrits dans le document 2. 2. Définissezla notion de licenciement. 3. Aprèsavoir précisé la notion de plan social, relevez dans le texte les mesures proposées par l’entreprise.4. Caractérisezla nature « économique » des licenciements annoncés par Magna International.  Justifiezvotre réponse. 2/4
DOCUMENT 1
Délocalisation d’Aubade : Calida supprime 18 0emplois enFranceLe groupe Calida restructure sa filiale française Aubade. Les activités d’assemblage du fabricant de lingerie fine seront entièrement délocalisées en Tunisie. 180 emplois sur 500 passeront à la trappe en France. Jusqu’ici, 70 % des activités d’assemblage étaient déjà réalisés en Tunisie, a expliqué Felix Sulzberger, patron du groupe qui a racheté Aubade il y a un peu plus d’un an. Le plan aboutira à la fermeture d’un site en France. La restructuration ne concernera pas les autres activités d’Aubade. Le design, le développement de produits, le marketing et la distribution continueront à se déployer depuis la France et le siège de la marque restera à Paris. Des investissements sont aussi prévus pour moderniser la logistique et la distribution. Un million d’euros […] seront injectés les prochains mois, a expliqué lepatron du groupe. Calida prévoit par ailleurs le développement de la marque Aubade à l’international et la mise en place de magasins à cette enseigne. Le groupe vise à renforcer le potentiel de croissance de sa filiale qui a enregistré de mauvais chiffresdepuis le début de l’année en raison notamment de la concurrence asiatique. Selon Monsieur Sulszberger, les ventes d’Aubade ont reculé de 12 % au premier semestre. […]Le groupe Calida, qui a luimême délocalisé toute sa production ces dernières années, avait racheté le spécialiste français en juillet 2005. Cette acquisition a permis au fabricant de lingerie et de pyjamas de se renforcer sur le marché du luxe et d’augmenter son chiffre d’affaires de moitié.(ATS4 octobre 2006) 3/4
DOCUMENT 2
M agna: laCGT demandeun meilleur accompagnementdes salariés licenciés(AFP 02.10.06) La C.G.T. de l’équipementier Magna International, qui a annoncé un plan social de 51 suppressions d’emploi sur 252, a demandé lundi dans un communiqué un meilleur « accompagnement social »des salariéslicenciés. L’équipementier automobile canadien, implanté en France depuis deux ans, a annoncé en janvier puis en juin deux plans sociaux successifs supprimant 20 % de ses effectifs dans l’Hexagone, soit 51 suppressions d’emplois. Selon la C.G.T., 28 des personnes licenciées ont plus de 50 ans. Magna International« aproposé un accompagnement social scandaleux suite aux suppressions de postes »,avec« moins de 2000 € d’actionpar salarié licencié » formationet«deux mois d’indemnité complémentaire pour plus de 20 ans d’ancienneté».groupe avait pourtant prévu dans ses comptes un budget de 33« Le millions de dollars pour la restructuration en Europe ». (1) On est loin du compte a affirmé à l’A.F.P. ledélégué C.G.T. Didier Richard. Le syndicat demande une réunion avec la directionnégocier un accompagnement social des salariés« pour Magna licenciés digne de la philosophie de la charte des employés du groupe qui repose sur l’équité». La direction, contactée parl’A.F.P., a confirmé les deux plans sociaux, justifiés par un « refusde la modification du contrat de travail(la mobilité,…)et pour des raisons économiques, car le groupe perd de l’argent». Magna International, troisième équipementier mondial, a réalisé en 2005«un chiffre d’affaires de 22,811 milliards de dollars(18,84 milliards d’euros)et un bénéfice net de 639 millions de dollars (511 millions d’euros)», a précisé la C.G.T. Le groupe emploie plus de 82 000 personnes dans 22 pays. En France, il est présent à Bron (Rhône), Bièvres (Essone) et Henriville (Moselle). http://www.lemonde.fr(1) A.F.P. = Agence France Presse DOCUMENT 3 CO DEDU TRAV A I L
Art. L3211.Constitue un licenciement pour motif économique, le licenciement effectué par un employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne du salarié résultant d’une suppression ou transformation d’emploi… consécutives notamment à des difficultés économiques ou a des mutations technologiques ». 4/4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.