BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES (Session 2011) - Épreuve PRATIQUE

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée
11PR2SME1 Page 1/8 Session 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Épreuve PRATIQUE Durée : 3 heures Coefficient : 7 L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Aucun document n'est autorisé. Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu'il est complet et que toutes les pages sont imprimées. Si le sujet est incomplet, demandez-en immédiatement un nouvel exemplaire aux surveillants. Ce sujet comporte 8 pages TOUR EMERAUDE 75 Rue de Saint André 14123 Fleury sur Orne

  • patients atteints de maladies chroniques

  • patient

  • professionnel

  • secrétariat du réseau pour l'inscription aux séances d'éducation

  • réseau diabète

  • classeur contenant des fiches de suivi et de soins

  • education thérapeutique

  • fiche de bilan annuel


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 143
Source : ac-aix-marseille.fr
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Page 1/8
Dès que le sujet vous est remis, assurezvous qu'il est complet et que toutes les pages sont imprimées. Si le sujet est incomplet, demandezen immédiatement un nouvel exemplaire aux surveillants.
L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Aucun document n'est autorisé.
BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL
Ce sujet comporte 8 pages
SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Épreuve PRATIQUE
 Coefficient : 7
Durée : 3 heures
Session 2011
11PR2SME1
TOUR EMERAUDE75 Rue de Saint André 14123 Fleury sur Orne 02 31 34 83 82
Le Réseau Diabète 35 (RD35) a été créé en 2001 à l’initiative des professionnels de santé d’IlleetVilaine. Il a our ob ectif rinci al d’améliorer larise en char e du diabète. Ses activités se déroulent autour de 3 axes majeurs: l’accompagnement et l’éducation théra euti ue, la coordination des soins, la formation des rofessionnels. Ce réseau s’inscrit dans le plan pour l’amélioration de la qualitéde vie des personnes atteintes de maladies chroniques (2007/2011)qui privilégie l’accompagnement personnalisé du patient par une équipe pluridisciplinaire. QUESTION 1 :Montrer que le réseau diabète 35, permet à travers les éléments de son  organisation et de son fonctionnement, de répondre aux attentes des  patients diabétiques. QUESTION 2 :Le réseau diabète 35 utilise un dossier médical « partagé » pour prendre en  charge le patient.  Indiquer les avantages et les limites de ce dossier médical pour le  patient et pour les professionnels. QUESTION 3 :Le réseau diabète 35 produit un rapport d’activité annuel.3.1Présenter en les classant les indicateurs d’activité qui devraient figurer dans ce rapport. Afin de compléter le rapport d’activité, le réseau envisage de réaliser une enquête pour mesurer la satisfaction des patients au regard de la prise en charge au sein du réseau diabète 35. 3.2Concevoir l’outil permettant de réaliser cette enquête.LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1: Attentes exprimées par les associations de patients, Extrait de l’enquête réalisée par le réseau diabète 35 (méthode Delphi), décembre 2004. ANNEXE 2du livret patient du réseau diabète 35,: Extrait  Site internet réseau diabète 35. ANNEXE 3 : Présentation du réseau 35 sur son site internet.  Site internet réseau diabète 35. ANNEXE 4 :formations professionnelles proposées par le réseau diabète 35 Les Extrait du livret d’information pour les professionnels du réseaudiabète 35. ANNEXE 5 : Procèsverbal de l’assemblée générale ordinaire du réseau diabète 35du 03 juin 2008 (extrait).  Site internet réseau diabète 35. BARÈME : Question 1 : 7 points Question 2 : 4 points Question 3.1 : 3 points Question 3.2 : 6 points
11PR2SME1
Page 2/8
ANNEXE 1 Attentes exprimées par les associations de patients Plusieurs attentes ont été formulées par les patients atteints de maladies chroniques comme le diabète, en voici quelques unes : Former les professionnels médicosociaux aux problèmes des maladies  chroniques Eduquer les patients à mieux vivre au quotidien avec leur maladie
Organiser la coordination des soins et le travail en réseau
Eduquer les patients pour une conduite thérapeutique adaptée
Améliorer la qualité des soins
Proposer des possibilités de soins à domicile
Mettre en place des lieux d’écoute
11PR2SME1
Enquête réalisée par le réseau diabète 35 (méthode Delphi), décembre2004.
Page 3/8
ANNEXE 2 Extrait du livret patient du réseau diabète 35 Le patient diabétique et son médecin généraliste constituent le centre de cette nouvelle organisation des soins, appelée Réseau.
I.
Quest ceque le RÉSEAU DIABÈTE 35 ? C’est organiser la collaboration des professionnels de santé, médecins et professionnels paramédicaux, travaillant en Ville ou àl’Haméliorer la priseôpital, en Ille et Vilaine, pour en charge des patients diabétiques. Ceci consiste concrètement à :  Proposer une éducation thérapeutique complète à chaque patient pour aboutir à ce que chacun puisse prendre une part active dans son traitement (soignants et patients sont associés pour prendre en charge le diabète),  En mettant notammentl’accent sur léducation nutritionnelle, la prévention et les soins des lésions des pieds  Utiliser un dossier médical commun,  Utiliser les mêmes méthodes de surveillance, de traitement, de dépistage des complications (ce quel’on appelle des références),  Enfin améliorer la prise en charge des complications par le recours en temps utile aux différents spécialistes et àl’hospitalisation.
II. LES PROCÉDURES DADHÉSION AU RÉSEAU DIABÈTE 35 Toute personne diabétique, âgée de plus de 18 ans, résidant en Ille et Vilaine, ou dont le médecin traitant exerce en Ille et Vilaine, peut adhérer au Réseau Diabète 35. La demande dadhésion est adressée au Secrétariat du Réseau et est concrétisée par la signature dun contrat d» dey m b o l i q u e adhésion et par une cotisation annuelle « s 2€,qui témoigne de votre engagement. 11PR2SME1 Page 4/8
III.
IV.
ANNEXE 2 (suite) Par le contrat dadhésion, chaque patient sengage à :  Participer aux séances déducation, selon ses besoins et ses  souhaits.  Utiliser le dossier médical etl’apporter à chaque professionnel, pour  chaque consultation ou soin,  Participer avec le médecin traitant à effectuer le bilan annuel et à la  définition des objectifs de traitement. Une foisl’adhésion confirmée, le secrétariat du réseau vous remet ou vous adresse en retour le dossier médical et les documents d’information. Vous êtes ensuite contacté par le secrétariat du réseau pourl’inscription aux séances déducation.
LE DOSSIER MÉDICAL et la fiche de BILAN ANNUEL Il se présente sous forme dun classeur contenant des fiches de suivi et de soins, spécifiques pour chaque professionnel consulté (médecins et professionnels paramédicaux : infirmières, diététiciennes et podologues). Le dossier médical doit impérativement être apporté à chaque consultation ou soin de façon que chaque professionnel puisse remplir la fiche du dossier médical qui le concerne (même si ce professionnel nest pas adhérent du Réseau). (…)Le médecin traitant et vous même avez la charge de remplir et dadresser au secrétariat du Réseau une fiche de bilan annuel. Celleci a une double fonction : dune part recueillir les principaux résultats de votre suivi médical et dautre part définir les objectifs de traitement compte tenu de votre état de santé et de vos souhaits.( … )
LÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE Chaque personne diabétique adhérente du Réseau Diabète 35 peut bénéficier dune éducation thérapeutique, cest à dire del’aide et des apprentissages nécessaires pour vivre au mieux avec le diabète. Ceci peut se faire selon différentes modalités et selon les besoins et les souhaits de chacun, et sera défini lors dun entretien avecl’infirmière déducation. L: elle est organisée par groupe de 6 à 10 personnes et au pluséducation collective près de chez vous. 7 séances à thèmes vous sont proposées dune durée de 1h30, elles sont à choisir avec l’infirmière déducation en fonction de vos besoins et de vos disponibilités. Les thèmes de ces séances sont : o la diététique (3 séances), o comprendre le diabète et ses traitements, o dépistage, prévention et traitement des complications, o prévention et soins des lésions des pieds, o auto surveillance glycémique, hypoglycémie, Si des difficultés dorganisation se posent, une autre proposition pourra être faite :  deux consultations individuelles de diététique qui ont lieu au cabinet des  diététicien(ne)s adhérent(e)s du Réseau. Si des consultations de  diététique supplémentaires sont nécessaires, elles doivent être payées  au professionnel consulté et ne pourront pas être prises en charge par le  Réseau.
11PR2SME1
Page 5/8
V.
ANNEXE 2 (suite)  des groupes de parole, animés par un(e) psychologue, de façon à  pouvoir échanger sur ses difficultés à accepter les contraintes du  traitement, à vivre avec la maladie, une rencontrebilan avec un éducateur sportif, de façon à reprendre  goût àl’activité physique (ceci sadresse surtout aux personnes  sédentaires et/ou gênées par leur surcharge pondérale). Il vous  donnera les adresses relais pour une activité adaptée à vous  une rencontre avec linfirmière déducation est proposée àl’issue  du programme initial déducation ou également possible à tout  moment à votre demande. Elle a pour but de bien définir vos besoins  et vos attentes et ainsi mieux y répondre. LE SUIVI MÉDICAL COORDONNÉ ET ORGANISÉ PAR VOTRE MÉDECIN GÉNÉRALISTE
1.Votre médecin généraliste prend en charge la surveillance et le traitement du diabète selon les modalités suivantes : Information et dialoguelors de la découverte du diabète sur les enjeux, les méthodes et les objectifs du suivi et du traitement ; bilan initial complet car le diabète peut avoir été insidieux et méconnu pendant plusieurs années. 2.Votre médecin généraliste peut aussi vous demander de consulter : Un diabétologue,cas dhospitalier ou libéral : en échec persistant des traitements entrepris et notamment sil’on envisage le passage àl’insuline, en cas de complication ou pour toute autre situation difficile ou complexe. Un autre spécialiste(par exemple ophtalmologiste, cardiologue) pour le dépistage, la surveillance, ou le traitement dune complication. Ces spécialistes ne sont pas obligatoirement adhérents du Réseau. Il faudra néanmoins leur apporter votre dossier médical à chaque consultation et leur demander de remplir la fiche qui les concerne, Un podologue,bien évidemment s’il y a des lésions déjà constituées (cors, durillons, plaies, déformations…)aussi dès qu mais risque,apparaissent des situations à nécessitant une surveillance accrue et/ou des soins préventifs. Dans certaines situations,une hospitalisationou un suivi en milieu hospitalier peuvent savérer nécessaires, soit en service de diabétologie (Rennes et SaintMalo), soit en service de médecine (Vitré, Redon, Fougères). Lservices participeensemble de ces pleinement au Réseau. La coordination et la communication avec votre médecin généraliste pourront ainsi être assurées. Pensez à apporter votre dossier médical pour qu’ihospitalisé dans unl puisse être complété. De même si vous deviez être autre secteur (chirurgie, cardiologie, clinique privéedépartement,), ou hors du nfiche doubliez pas de présenter votre dossier et de demander que la hospitalisation soit complétée. Des soins infirmiers à domicilepeuvent également être nécessaires pour l’apprentissage, la mise en route ou la réalisation dune insulinothérapie, ou pour la réalisation de pansements ou de soins podologiques. Site internet réseau diabète 35.
11PR2SME1
Page 6/8
ANNEXE 3 Présentation du réseau 35 sur leur site internet. L'équipe Le réseau diabète 35 est composé d'une équipe de salariés permanents qui s'occupent de la gestion administrative et de la coordination du réseau : • Médecin coordinateur : Dr P.• Infirmière coordinatrice : Mme A. • Infirmière d'éducation : Mme M.• Secrétaire comptable : Mme G.Le fonctionnement interne  Le Conseil d'Administration Le RD35 est une association loi 1901 gérée en totale indépendance par les professionnels de santé adhérents. Elle est dirigée par un Conseil d'Administration (CA) élu pour 3 ans, lors de l'Assemblée Générale (AG). Le CA est constitué de représentants de chaque profession médicale et paramédicale (concernée par le traitement du diabète), de représentants de patients et de représentants (membres de droit) des associations (maison du diabète…).Le CA se réunit en moyenne 1 fois par trimestre afin de faire le point sur l'évolution du réseau, choisir les nouvelles orientations, approuver le budget. L'assemblée générale Une AG a lieu 1 fois par an, qui permet de présenter les rapports d'activités et financier annuels, de débattre du fonctionnement, des projets à venir et de proposer d'éventuels ajustements. Les comités de travail En complément du CA, le pilotage du réseau est assuré par différents comités et groupes de travail composés de professionnels adhérents. • Le comité de coordination : il est chargé de proposer, développer et évaluer les différentes activités et prestations du réseau (éducation, formation, soins, dossier médical partagé...). • Les groupes de travail thématiques : ils sont créés à partir du comité de coordination sur un thème précis. • Le comité scientifique : il élabore et actualise les protocoles et référentiels de soins.Le financement Le Réseau Diabète 35 bénéficie d'un financement à 95 % de l'Assurance Maladie, issu d'une dotation spécifique répartie entre toutes les régions de France. Ce financement est accordé par période de 3 ans renouvelable au vu d'un rapport d'évaluation. L'évaluation ayant eu lieu en mars 2006, le RD35 a reçu un financement triennal jusqu'en 2009. Le RD35 compte d'autres partenaires financiers (5 %) que sont : la ville de Rennes, le conseil général, les laboratoires pharmaceutiques.
11PR2SME1
Site internet réseau diabète 35 .
Page 7/8
ANNEXE 4
Les formations professionnelles proposées par le réseau diabète 35
Intitulé de la formation
Le diabète de type 2
Le risque cardiovasculaire
Modalités de la formation
2 jours indemnisée formateurs : diabétologue, diététicienne, podologue
3 jours indemnisée formateurs : diabétologue, cardiologue, tabacologue, diététicienne.
Remarque générale : Toutes ces formations sont pluridisciplinaires, concrètes et s’appuient sur l’étude de cas cliniques. Extrait du livret d’information pour lesprofessionnels du réseau diabète 35. ANNEXE 5 Extrait de procèsverbal de l’assemblée générale ordinairedu réseau diabète 35 du 03 Juin 2008. Le maintien d’une progression importante des adhésions :• Patients : 1070 adhérents au 31.12.2007 ; 1213 adhésions depuis la création du réseau (143 sorties) et 325 nouvelles adhésions en 2007 ; entretien d’adhésion et diagnostic éducatif sont proposés systématiquement sur l’ensemble du territoire par le biais des infirmières et/ou éducateurs référents. Professionnels : 696 adhérents au 31.12.2007 dont 194 médecins généralistes. Les adhésions de médecins généralistes ont nettement progressé à la suite des entretiens réalisés par le visiteur réseau (489 médecins ont été rencontrés), puis celles des patients, cette tendance étant nettement renforcée par l’information faite dans le cadre des « étapes santé » menées avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).Site internet réseau diabète 35.
11PR2SME1
Page 8/8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.