BIA aerodynamique et mecanique du vol 1998

Publié par

AERODYNAMIQUE ET MECANIQUE DU VOL B.I.A. 1998 Seul matériel autorisé : une calculette non programmable et non graphique. 1) L'angle formé par la corde de prord d'une aile et la trajectoire par rapport à l'air s'appelle angle a/ de plané b/ de dièdre c/ de flèche d/ d'incidence 2) Un planeur en virage stabilisé à 60° d’inclinaison subit un facteur de charge “ n ” de a/ n = - 2 b/ n = -1 c/ n = + 1 d/ n = + 2 3) La force aérodynamique peut se décomposer en : a/ force centrifuge et force centripète b/ portance et trainée c/ vitesse et taux de chute d/ poids et poids apparent 4) Le décrochage se produit toujours à : a/ la même vitesse b/ la même incidence c/ la même inclinaison d/ la même assiette 5) La traînée est toujours parallèle à : a/ l'axe longitudinal de l'appareil b/ l'horizontale c/ la trajectoire de l'appareil par rapport à l'air d/ la corde de profil des ailes 6) La variation de l'assiette longitudinale s'effectue autour de l'axe de a/ tangage b/ roulis c/ lacet d/ piste 7) La longueur de roulage nécessaire au décollage augmente avec a/ l'altitude b/ la température c/ la composante de vent arrière d/ dans les trois cas précédents 8) La finesse est définie par le rapport a/ vitesse horizontale sur vitesse verticale b/ distance horizontale parcourue sur hauteur ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 434
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
AERODYNAMIQUE
ET
MECANIQUE
DU
VOL
B.I.A. 1998
Seul matériel autorisé :
une calculette non programmable et non graphique.
1) L'angle formé par la corde de prord d'une aile et la trajectoire par rapport à l'air
s'appelle angle
a/ de plané
b/ de dièdre
c/ de flèche
d/ d'incidence
2) Un planeur en virage stabilisé à 60° d’inclinaison subit un facteur de charge “ n ” de
a/ n = - 2
b/ n =
-1
c/ n =
+ 1
d/ n = + 2
3) La force aérodynamique peut se décomposer en :
a/ force centrifuge et force centripète
b/ portance et trainée
c/ vitesse et taux de chute
d/ poids et poids apparent
4) Le décrochage se produit toujours à :
a/ la même vitesse
b/ la même incidence
c/ la même inclinaison
d/ la même assiette
5) La traînée est toujours parallèle à :
a/ l'axe longitudinal de l'appareil
b/ l'horizontale
c/ la trajectoire de l'appareil par rapport à l'air
d/ la corde de profil des ailes
6) La variation de l'assiette longitudinale s'effectue autour de l'axe de
a/ tangage
b/ roulis
c/ lacet
d/ piste
7) La longueur de roulage nécessaire au décollage augmente avec
a/ l'altitude
b/ la température
c/ la composante de vent arrière
d/ dans les trois cas précédents
8) La finesse est définie par le rapport
a/ vitesse horizontale sur vitesse verticale
b/ distance horizontale parcourue
sur
hauteur
perdue
c/
portance sur traînée
d/ les trois propositions précédentes sont exactes
9) La charge alaire est définie par le rapport
a/ surface portante sur poids total de l'aéronef
b/ poids total de I’aéronef sur surface portante
c/ poids de l'équipage sur surface des ailes
d/ poids total de l'aéronef sur poids des ailes
10) En soufflerie, si on multiplie par 3 la vitesse du vent relatif, la force aérodynamique
est multipliée par:
a/ 3
b/ 9
c/
6
d/ 12
11) L'aile d'un planeur a une envergure de 15 m et une surface de 10 m² ; son
allongement est:
a/ 5
b/ 12
c/ 20
d/ 22,5
12) Les caractéristiques d'un avion sont les suivantes:
surface alaire : 20 m²
vitesse de croisière: 100 m/s
Cz = 0,5 mase volumique
de l’air: 1,2 kg/m
3
.
Quelle est sa portance ?
a - 12000 N
b - 30000 N
c - 60000 N
d - 120000 N
13) Le lacet inverse est dû:
a/ à la plus grande augmentation de traînée de l'aileron levé
b/ à la plus grande augmentation de traînée de l'aileron abaissé
c/ à la nervosité ou à l'émotivité du pilote
d/ à la position "vol dos"
14) Un planeur a une finesse de 40 (en air calme) à la vitesse de 108 km/h.
Sa vitesse
verticale de chute est de:
a/ 40 km/h
b/ 40 m/s
C/ 1,08 m/s
d/ 0,75m/s
15) La corde d'un profil est:
a/ la ligne d'épaisseur moyenne
b/ l'envergure de l'aile
c/ un fil de laine
d/ le segment qui joint le bord d’attaque au bord de fuite
16) L'angle de portance nulle d'un profil est:
a/ l'angle d’incidence qui correspond à une portance nulle
b/ l'angle d'incidence qui correspond à une traînée nulle
c/ l'angle d’incidence qui correspond à un moment nul
d/ est égal à 0 pour les profils creux
17) La sortie des volets hypersustentateurs :
a/ diminue la finesse
b/ augmente la distance d’atterrissage
c/ augmente la pente max de montée
d/ les affirmations a et b sont exactes
18) Si un avion décroche à 100 km/h au facteur de charge “ n = 1 ”, alors au facteur de
charge n = 4, il décroche à
a/ 100 km/h
b/ 141 km/h
c/
200 km/h
d/ 400 km/h
19/ l'assiette d'un appareil:
a/ est toujours égale à l'incidence
b/ n’est pas en relation directe avec l'incidence
c/ est toujours inférieure à l'angle d'incidence
d/ est toujours supérieure à l'angle d'incidence
20) La traînée induite d'une aile :
a/ augmente avec l'allongement
b/ diminue quand la portance augmente
c/ est une des conséquences de la présence de moucherons collés sur le bord d’attaque
d/ est une conséquence des différences de pressions entre intrados et extrados
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.