CCSE Russe 2006 centrale Supélec

De
Publié par

CCSE Russe 2006 centrale Supélec

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 116
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Concours Centrale Supélec 2006RUSSE Toutes Filières
L'usage de tout système électronique ou informatique est interdit dans cette épreuve
Traduire en français le texte cidessous.
АВТОБУСНАОРБИТЕ
Ижевскиетранспортникиотбедностивышливкосмос.
1 73годаназадвИжевскебылп щенпе выйго одскойавтоб с.Когдабылп щенвто ой,жениктонепомнит,новсезнают,чтосег ля ностьюдвиженияавтоб совздесьвсегдабылоневажно.Ивоттехническийп о ыв:занаходящимисяналинииавтоб самитепе ьб д тнаблюдатьчерезспутник. Го одскоеп едп иятиеавтот анспо тастановиловнесколькихавтоб сахсистемсп тниковогослежения GPS,итепе ьихместонахождениеб детоп еделятьсясточностьюдонесколькихмет ов.Сообщается,чток2007годсистемойGPSоснастятвсеавтоб сы. Неб демвыяснять,вкакомтехническомсостояниинаходятсянашисп тники,ноижевскиеавтоб сыд ебезжатнанашихдо огахсильнее,чемхотелосьбы.Вавтопа кеоколо 500 машин, 330изнихвы аботалис окэкспл атациииве еннопе едвигаютсялишьп ихорошемпопутномветре. Тягакп ог есс,конечно,похвальна,новозникаетнедо мение:отк дап едп иятияденьгинасвязьскосмосом,когдаихнехватаетнаешениеземныхп облем?Бюджетныедолгип авительстваУдм тиипе едт анспо тникамитаквелики,чтожестоитвоп особотменеединогосоциальногоп оездного.Р ководителижал ются,чточастникизаби аютсостоянокплатежеспособныхпассажи ов,аимдостаютсяоднильготники.П иэтомдед шкасбабушкойноровятпровезтибесплатновнучку... Ещеоднап облема:всвязистопливнымк изисомсве хплановыеасходынабензинсоставят 47миллионовблей,ивотвотсновап идетсяподниматьстоимостьп оезда.Итогдаче езсп тникп идетсяискатьнеавтоб сы,апассажи ов,желающихимивоспользоваться.
ПоБорисуБРОНШТЕЙНУ,нашсоб.корр.,Ижевск.
НоваяГазета, 10.102005г.
1. I evsk (environ 1 million d'habitants), est la capitale de la république d'Ourdmoutie, située dans le centre ouest de l'Oural
Contraction croisée Résumer en 120 mots environ, dans la langue obligatoire choisie, le texte suivant. Un écart de 10% en plus ou en moins sera toléré, mais le nombre de mots utilisés devra être très précisément indiqué à la fin du résumé. Votre travail doit comporter un titre comptabilisé dans le nombre de mots.
Le gouvernement par les « people »
Les olitiues sontils des «eo le» comme les autres ? L'intérêt des maazines et des rubriues d'indiscrétions ourles hommes et les femmesui exercent ou asirent à exercer leouvoir atil un effet sur la compétition politique ? Entre photos volées et images soigneusement suggérées et préparées, la starisation des politiques semble progresser à mesure que régressent les débats de fond. La demande de transparence sert en partie d'excuse à l'exploitation d'une curiosité qu'ont toujours inspirée les riches et les puissants. L'exem leaméricain est invoué comme modèle ou comme reoussoir. Aux ÉtatsUnis, lerésident est res ueen ermanencesous les feux des médias. Ceuxci exient de savoir à tout moment où il est,ui il rencontre, ceu'il fait. Le fondement alléué ourustifier cette exience est lerinci edémocrati ue. Parce u'ilest élu,arce u'ilest investi d'unouvoir sans éal sur ses concitoens, lerésident des ÉtatsUnis est tenu d'exercer ses responsabilités en pleine lumière. Le terrain conuis arl'information au détriment du secret derrière leuel s'abritent les détenteurs du ouvoirn'est amaisaranti. En outre, la surveillance exercée sur celuiui tient entre ses mains les destinées du pas se réclame du principe démocratique mais elle s'accompane de nombreux dérapaes relevant duur et simle voeurisme. Il resteu'u nrésident américain est tenu de fournir à ses électeurs, en réponse aux questions desournaux, radios et télévisions, davantae d'informations et d'explications qu'un président français. Le reistre «eo le» se revendiue du droit à l'information, mais ilermet souvent de le contrer ou de s'soustraire. Comme les vedettes du showbusiness — cinéma, chanson, télévision, sort , les hommes et les femmesoliti ues ouentdu sectacle. Comme elles, ils selai nentdes intrusions des paparazzi, mais, quand cela les arrange, ils offrent aux photographes l'exclusivité de leur vie conjugale ou familiale, l'intimité de leur résidencerinci aleou secondaire. Certes, il n'estas ustede arleren termes aussi généraux ; tous les responsables politiques ne se comportent pas ainsi, loin de là, de même que nombre d'acteurs, de chanteurs, de présentateurs de télévision et de sportifs n'usent pas de leur vie privée comme d'un argument de vente. Mais beaucoup le font, et certains politiques qui se disent traqués ou maltraités seraientlus convaincants s'ils n'avaient assollicité euxmêmes, en d'autres tems, l'attention des magazines ou des pages « people » . Du côté des médias comme de celui desoliti ues,l'ex loitationde la curiositéour la vieersonnelle des uissantsrelève d'une sorte de communicationarallèle. Elle se dé loie hors du cadre de l'information institutionnelle, des cama nesélectorales ou desrocédures desartis. D'un côté, elle brouille la relation démocratique entre citoyens etélus, en y introduisant des éléments qui appartiennent plutôt à la société de cour et à la fascination que l'aristocratie peut exercer sur tous ceux ui n'en sontas. D'un autre côté, elleeut ermettre l'exression de sentimentsui contribuent à la formation de l'opinion publique, même si cette dignité ne leur est pas toujours reconnue. La popularité de certains politiques se nourrit aussi des signes de connivence qu'ils envoient au « peuple»en participant à des émissions de divertissement, en aaraissant ailleursue dans les rubri uesoliti uesdes journaux, en témoignant de leur proximité avec les gens ordinaires. Ce oulisme, comme on l'aelle aux ÉtatsUnis, reose sur des mécanismes d'identification ambigus, voire trompeurs, mais dont il faut bien admettre qu'ils font partie du jeu démocratique.
Concours CentraleSupélec 2006
Patrick Jarreau,Le Monde, er 1 octobre2005.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.