CORRIGÉ E 1 - Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-Epreuve : B1 : Économie-Droit

Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée
CORRIGÉ E 1 - Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-Epreuve : B1 : Économie-Droit ? 1. Résumez la situation d'Aubade depuis juillet 2005. (2 points) Aubade a été rachetée par le groupe Calida en juillet 2005. En octobre 2006, Calida décide de restructurer sa filiale française Aubade en délocalisant à 100 % les activités d'assemblage en Tunisie. Cette mesure entraînera en France, la suppression de 180 emplois sur 500. 2. Définissez le terme « délocalisation ». (2 points) Pratique qui consiste, pour une entreprise souvent multinationale, à fermer un lieu de production sur le territoire national pour en implanter un autre dans un pays où les conditions de production sont jugées plus favorables. C'est donc le déménagement d'une unité de production par l'intermédiaire d'un investissement direct à l'étranger (IDE) 3. Recherchez les activités qui ne sont pas concernées par cette restructuration. (0,5 point) Ce sont le design, le développement de produits, le marketing et la distribution. 4. Expliquez en quoi la délocalisation peut contribuer à la croissance de l'entreprise. (2,5 points) La délocalisation peut contribuer à la croissance de l'entreprise car elle permet : - d'abaisser les coût de production (0,5 pt) ? coûts de main d'œuvre moins élevés (0,5 pt) ? réglementation sociales et fiscales plus souples (0,5 pt) ? normes environnementales plus souples

  • salarié

  • délocalisation

  • activités d'assemblage

  • lieu de production

  • complément de la délocalisation de l'activité de production

  • action formation par salarié licencié

  • rupture de contrat de travail


Publié le : vendredi 1 juillet 2005
Lecture(s) : 228
Source : ens-prof-tertiaire.ac-dijon.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
CORRIGÉE 1- Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUESous-Epreuve : B1 : Économie-Droit PARTIE ÉCONOMIQUE 1.Résumez la situation d’Aubade depuis juillet 2005.(2 points) Aubade a été rachetée par le groupe Calida en juillet 2005. En octobre 2006, Calida décide de restructurer sa filiale française Aubade en délocalisant à 100 % les activités d’assemblage en Tunisie. Cette mesure entraînera en France, la suppression de 180 emplois sur 500.2. Définissezle terme « délocalisation ». (2 points) Pratique qui consiste, pour une entreprise souvent multinationale, à fermer un lieu de production sur le territoire national pour en implanter un autre dans un pays où les conditions de production sont jugées plus favorables. C’est donc le déménagement d’une unité de production par l’intermédiaire d’un investissement direct à l’étranger(IDE)3. Recherchezles activités qui ne sont pas concernées par cette restructuration. (0,5 point) Ce sont le design, le développement de produits, le marketing et la distribution.4. Expliquezen quoi la délocalisation peut contribuer à la croissance de l’entreprise.(2,5 points) La délocalisation peut contribuer à la croissance de l’entreprise car elle permet: -d’abaisser les coût de production (0,5 pt)coûts de maind’œuvre moins élevés (0,5 pt) réglementation sociales et fiscales plus souples (0,5 pt) normes environnementales plus souples (0,5 pt) -se rapprocher des sources d’approvisionnement (0,5 pt)Accepter toute réponse cohérente. 5.En complément de la délocalisation de l’activitéde production de la société Aubade, le groupe Calida a prévu des investissements. (3 points)  Recherchezles secteurs concernés par ces investissements. - la logistique (0,5 pt)
- la distribution (0,5 pt)
Justifiez le choix de ces secteurs. Lorsqu’uneentreprise délocalise un site de production, elle doit s’assurer durespect des détails de livraison (1 pt) et éviter les ruptures de stock (1 pt). 1/2
PARTIE JURIDIQUE Après lecture et analyse des documents 2 et 3 et à partir de connaissances, répondez aux questions suivantes : 1. Résumezles faits décrits dans le document 2. (2 points) -l’équipementier automobile Magna International implanté en France depuis 2 ans a annoncé en janvier et en juin, deux plans sociaux supprimant 20 % de son effectif. (1 pt) -La CGT n’est pas d’accord et demande une négociation du plan social plus favorable pour les salariés licenciés. (1 pt) 2. Définissezla notion de licenciement économique. (2,5 points) Un licenciement résulte d’unerupture ducontrat de travail à l’initiative de l’employeur, soit à titre individuel, soit à titre collectif.3. Aprèsavoir précisé la notion de plan social, relevez dans le texte les mesures proposées par l’entreprise.(4 points) Notion de plan social = ensemble de mesures administratives financières et psychologiques visant à accompagner les salariés licenciés. (3 pts) L’entreprise propose les mesures suivantes:-2000 € d’action formation par salarié licencié,(0,5 pt) -2 mois d’indemnité complémentaire pour les salariés qui ont plus de 20 ans d’ancienneté.(0,5 pt)4. Caractérisezla nature des licenciements annoncés par Magna International.  Justifiezvotre réponse.(1,5 point) Il y a modification substantielle du contrat de travail (mobilité) et difficultés économiques (le groupe perd de l’argent).NOTE AUX CORRECTEURSL’évaluation tiendra compte des qualités rédactionnelles, de la cohérence duraisonnement, de la clarté et de la concision de l’expression.Pénalisation maximale : moitié des points attribués à chaque question.2/2
BARÈMEE 1- Épreuve SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUESous-Epreuve : B1 : Économie-Droit PARTIE ÉCONOMIQUE  QUESTIONN° 1 2 points  QUESTIONN° 2 2 points  QUESTIONN° 3 0,5 point  QUESTIONN° 4 2,5 points  QUESTIONN° 5 3 points  10points PARTIE JURIDIQUE  QUESTIONN° 1 2 points  QUESTIONN° 2 2,5 points  QUESTIONN° 3 4 points  QUESTIONN° 4 1,5 point  10points  TOTAL :/ 20points 1/1
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.