Epreuve de traduction 2003 Agrégation d'anglais Agrégation (Externe)

Publié par

Concours de la Fonction Publique Agrégation (Externe). Sujet de Epreuve de traduction 2003. Retrouvez le corrigé Epreuve de traduction 2003 sur Bankexam.fr.
Publié le : vendredi 8 juin 2007
Lecture(s) : 94
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Agrégation externe – Session 2003
Épreuve de traduction. Durée 6 heures
VERSION
A rapid walker poetically and humorously minded gathers multitudes of images on his way.
And rain, the heaviest you can meet, is a lively companion when the resolute pacer scorns
discomfort of wet clothes and squealing boots. South-western rain-clouds, too, are never long
sullen: they enfold and will have the earth in a good strong glut of the kissing overflow; then,
as a hawk with feathers on his beak of the bird in his claw lifts head, they rise and take veiled
feature in long climbing watery lines: at any moment they may break the veil and show soft
upper cloud, show sun on it, show sky, green near the verge they spring from, of the green of
grass in early dew; or, along a travelling sweep that rolls asunder overhead, heaven's laughter
of purest blue among titanic white shoulders: it may mean fair smiling for awhile, or be the
lightest interlude; but the water lines, and the drifting, the chasing, the upsoaring, all in a
shadowy fingering of form, and the animation of the leaves of the trees pointing them on, the
bending of the tree-tops, the snapping of branches, and the hurrahings of the stubborn hedge
at wrestle with the flaws, yielding but a leaf at most, and that on a fling, make a glory of
contest and wildness without aid of colour to inflame the man who is at home in them from
old association on road, heath, and mountain. Let him be drenched, his heart will sing. And
thou, trim cockney, that jeerest, consider thyself, to whom it may occur to be out in such a
scene, and with what steps of a nervous dancing-master it would be thine to play the hunted
rat of the elements, for the preservation of the one imagined dry spot about thee, somewhere
on thy luckless person! The taking of rain and sun alike befits men of our climate, and he who
would have the secret of a strengthening intoxication must court the clouds of the South-west
with a lover's blood.
5
10
15
20
25
Vernon's happy recklessness was dashed by fears for Miss Middleton. Apart from those fears,
he had the pleasure of a gull wheeling among foam-streaks of the wave. He supposed the
Swiss and Tyrol Alps to have hidden their heads from him for many a day to come, and the
springing and chiming Southwest was the next best thing.
George Meredith,
The Egoist
, 1879.
THÈME
La route de Ravello à Sorrente est si belle que je souhaitais ce matin rien voir de plus beau sur
la terre. L'âpreté chaude de la roche, l'abondance de l'air, les senteurs, la limpidité, tout
m'emplissait du charme adorable de vivre et me suffisait à ce point que rien d'autre qu'une joie
légère ne semblait habiter en moi ; souvenirs ou regrets, espérance ou désir, avenir et passé se
taisaient ; je ne connaissais plus de la vie que ce qu'en apportait, en emportait l'instant.
5
10
15
20
25
— O joie physique ! m'écriais-je; rythme sûr de mes muscles ! santé !
J'étais parti de grand matin, précédant Marceline dont la trop calme joie eût tempéré la
mienne, comme son pas eût ralenti le mien. Elle me rejoindrait en voiture, à Positano, où nous
devions déjeuner.
J'approchais de Positano lorsqu'un bruit de roues, formant basse à un chant bizarre, me fit tout
à coup retourner. Et d'abord je ne pus rien voir, à cause d'un tournant de la route qui borde en
cet endroit la falaise ; puis brusquement une voiture surgit, à l'allure désordonnée ; c'était celle
de Marceline. Le cocher chantait à tue-tête, faisait de grands gestes, se dressait debout sur son
siège, fouettait férocement le cheval affolé. Quelle brute ! Il passa devant moi qui n'eus que
le temps de me ranger, n'arrêta pas à mon appel... Je m'élançai : mais la voiture allait trop vite.
Je tremblais à la fois d'en voir sauter brusquement Marceline, et de l'y voir rester ; un sursaut
du cheval pouvait la précipiter dans la mer. Soudain le cheval s'abat. Marceline descend, veut
fuir ; mais déjà je suis auprès d'elle. Le cocher, sitôt qu'il me voit, m'accueille avec d'horribles
jurons. J'étais furieux contre cet homme ; à sa première insulte, je m'élançai et brutalement le
jetai bas de son siège. Je roulai par terre avec lui, mais ne perdis pas l'avantage ; il semblait
étourdi par sa chute, et bientôt le fut plus encore par un coup de poing que je lui allongeai en
plein visage quand je vis qu'il voulait me mordre. Pourtant je ne le lâchai point, pesant du
genou sur sa poitrine et tâchant de maîtriser ses bras. Je regardais sa figure hideuse que mon
poing venait d'enlaidir davantage ; il crachait, bavait, saignait, jurait, ah ! l'horrible être !
Vrai ! l'étrangler paraissait légitime ; et peut-être l'eussé-je fait... du moins je m'en sentis
capable ; et je crois bien que seule l'idée de la police m'arrêta.
André GIDE,
L'Immoraliste
, 1902.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.