Cette publication est accessible gratuitement
HALIME1
2HALIME1
SECOND SUJET
Page 6/6
Document n°4
C'est un travail qui s'est fait en deux temps. En 1985, lors de l'ouverture
de la Cité des Sciences et des Techniques à Paris on m'a proposé un
espace qui ne me fournissait pas assez de recul, d'où l'utilisation d'un
miroir rond de 2m50 de diamètre pour agrandir l'espace sans changer
le contexte architectural. A la suite d'un réaménagement du secteur, les
mouvements de différentes installations scientifiques sont venus
parasiter la lecture originale du travail. En 1989, d'un commun accord
avec la Cité de Sciences, nous avons décidé de le déplacer. Dans un
souci de cohérence, j'ai conservé le miroir comme mémoire du travail
antérieur. Le nouveau lieu était, de par sa fonction d'espace de service,
figé dans l'architecture, ce qui m'a permis de faire évoluer le choix du
miroir d'un stade de réflecteur dans le premier travail - le miroir
réfléchissait une portion d'espace ressoulignée architecturalement - à
un stade de générateur dans le second - cette fois il englobait le
spectateur et générait la forme peinte (cercle rouge et cercle jaune).