IEPP concepts fondamentaux de l analyse economique 2007 fic concepts fondamentaux de l'analyse economique formation initiale et continue semestre 1 final

Publié par

Merci de reporter dans le cadre ci-contre votre NUMERO DE CARTON DE PLACE Détail des points obtenus : Question A =…….. / 40 QCM =…….. / 40 Bonus = TOTAL sur 80 =…….. / 80 NOTE TOTALE = …….. / 20 --------------------------------------------------- NOTE FINALE (après harmonisation éventuelle) = Année 2006-2007 er1 cycle PREMIÈRE ANNÉE DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME INTERNATIONAL ÉPREUVE ÉCRITE MARDI 6 FÉVRIER 2007 de 9 h à 12 h Concepts fondamentaux de l’analyse économique 1 Cours de Monsieur Dominique STRAUSS-KAHN (durée de l'épreuve : 3 heures) 1/13 Première partie (40 points) Vous répondrez à la question suivante en veillant à ce que votre plan retrace les articulations de votre raisonnement (quatre pages au maximum). « La légitime raison d'être du gouvernement est de faire pour les gens ce qui doit être fait mais qu'ils ne peuvent faire, ou faire aussi bien, eux-mêmes. » Ce jugement d’Abraham Lincoln trouve-t-il à s’appliquer à l’intervention de la puissance publique dans l’économie contemporaine ? _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________ 2/13 ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 296
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
       Merci de reporter dans le cadre ci-contre votre NUMERO DE CARTON DE PLACE   
       
   
   
 
Détail des points obtenus :  Question A =…….. / 40   QCM = …….. / 40   Bonus =  TOTAL sur 80  = …….. / 80  NOTE TOTALE = …….. / 20  ---------------------------------------------------NOTE FINALE (après harmonisation éventuelle) =  
PREMIÈRE ANNÉE DEUXIÈME ANNÉE PROGRAMME INTERNATIONAL  ÉPREUVE ÉCRITE MARDI 6 FÉVRIER 2007 de 9 h à 12 h    Conce ts ondamentaux de l’anal se économi ue 1 Cours de Monsieur Dominique STRAUSS-KAHN (durée de l'épreuve : 3 heures )  
Année 2006-2007 1 er cycle
1/13
 Première partie (40 points)
 Vous répondrez à la question suivante en veillant à ce que votre plan retrace les articulations de votre raisonnement (quatre pages au maximum).  « La légitime raison d'être du gouvernement est de faire pour les gens ce qui doit être fait mais qu'ils ne peuvent faire, ou faire aussi bien, eux-mêmes. »  Ce jugement d’Abraham Lincoln trouve-t-il à s’appliquer à l’intervention de la puissance publique dans l’économie contemporaine ? _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  
2/13
_____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   
3/13
_____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________
4/13
_____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________   _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________  _____________________________________________________________________________
5/13
 
Deuxième partie (40 points)  Chaque question n’admet qu’une réponse juste. Les nombres entre parenthèses après le numéro de la question indiquent le nombre de points ajoutés pour une réponse juste et le nombre de points retirés pour une réponse fausse. Aucun point n’est ajouté ni retiré en cas de non réponse.  1. (+1 ; -1) Selon l’approche cardinale de l’utilité, les individus sont capables de quantifier l’utilité que leur apporte un bien. ‡ Vrai ‡ Faux   2. (+1 ; -1) « Vers midi et demi, ils entendirent un chariot tintinnabuler dans le couloir du wagon et une jeune femme souriante fit glisser la porte du compartiment. -Vous désirez quelque chose, les enfants ? demanda-t-elle en montrant les marchandises disposées sur le chariot. Harry, qui n’avait pas pris de petit-déjeuner, se leva d’un bond. Ron, les oreilles à nouveau écarlate ’il avait apporté des sandwiches. Pour la première fois de sa vie, s, marmonna qu Harry avait les poches pleines d’argent et il était décidé à s’en servir pour s’acheter autant de barres de chocolat qu’il lui plairait. Mais en examinant les friandises que vendait la jeune femme, il s’aperçut qu’elles lui étaient totalement inconnues. Jamais il n’avait entendu parler des Dragées surprises de Bertie Crochue, des Ballongommes du Bullard, des Chocogrenouilles, des Patacitrouilles, des Fondants du Chaudron ou des Baguettes magiques au réglisse. Comme il ne voulait rien manquer, il acheta un peu de tout et donna à la jeune femme les onze Mornilles et sept Noises qu’elle lui demanda. »  (Extrait de : J. K. Rowling, Harry Potter à l’école des sorciers, 1997.) La consommation de Harry est de onze Mornilles et sept Noises. ‡ Vrai ‡ Faux   La question 3 porte sur le graphique suivant :  
Bien Y
+D +  B +  C +A  
Frontière des possibilités de production
Bien X
 
6/13
3. (+1 ; -1) L’analyse économique ne permet pas d’arbitrer entre les combinaisons B et C, mais elle permet de choisir entre les combinaisons A et C. ‡ Vrai ‡ Faux   4. (+1 ; -1) Une frontière des possibilités de production représentée par une droite de pente négative traduit l’existence de rendements décroissants. ‡ Vrai ‡ Faux  5. (+1 ; -1) Les biens à l’usage desquels est associé un coût d’opportunité nul ne sont pas des biens qui relèvent de l’analyse économique. ‡ Vrai ‡ Faux  6. (+1 ; -1) Aussi longtemps qu’un individu n’a pas atteint son point de satiété, l’utilité marginale que lui apporte la consommation d’un bien est : ‡ croissante et positive ‡ décroissante et positive  7. (+1 ; -1) Les courbes d’indifférence retracent l’évolution des préférences des consommateurs liée aux variations des prix relatifs des biens. ‡ Vrai ‡ Faux  8. (+1 ; -1) Soient deux biens complémentaires : le tabac à pipe et les allumettes. Quel sera l’effet d’une hausse du prix du tabac à pipe sur la courbe de demande d’allumettes ? (La quantité d’allumettes est indiquée en abscisse ; le prix des allumettes est indiqué en ordonnée.) ‡ La courbe de demande d’allumettes se déplacera vers la droite. ‡ La courbe de demande d’allumettes se déplacera vers la gauche.  9. (+1 ; -1) Un bien supérieur est un bien dont l’élasticité de la demande par rapport au prix est supérieure à l’unité. ‡ Vrai ‡ Faux  10. (+1 ; -1) Une élasticité croisée nulle indique que les deux biens concernés sont indépendants. ‡ Vrai ‡ Faux  11. (+1 ; -1) La constance du taux marginal de substitution le long d’une courbe d’indifférence indique que les deux biens concernés sont : ‡ strictement complémentaires ‡ parfaitement substituables  12. (+1 ; -1) La valeur absolue de la pente de la droite de budget est égale au rapport des prix du facteur travail et du facteur capital. ‡ Vrai ‡ Faux
7/13
w i  
Offre de travail
La question 13 porte sur le graphique suivant :    Salaire              Heures travaillées  L i    13. (+1 ; -1) Pour tout salaire supérieur à w i ,  l’offre de travail diminue parce que l’effet de substitution l’emporte sur l’effet de revenu. ‡ Vrai ‡ Faux    14. (+1 ; -1) Le coût moyen est le coût par unité de facteur de production. ‡ Vrai ‡ Faux   15. (+1 ; -1) Hippolyte a été embauché dans une boulangerie robotisée où « cinq à six hommes au plus, immobiles dans [le] mouvement [des machines], surveillaient le travail des choses » . « C’est une vieille boulangerie » , commente l’ouvrier. « Elle produit à peine quatre-vingt mille pains par jour, et ses machines trop faibles occupent trop de monde… »  (Extrait de : Anatole France, Sur la pierre blanche. Une vision de la Fédération européenne en 2270, 1905.) Dans cette boulangerie, il est possible d’abaisser le coût moyen minimum de longue période en changeant de technique de production.  ‡ Vrai ‡ Faux   16. (+1 ; -0,5) « […] la loi de la producti on résultant de la terre est telle, que dans tout état donné d’habileté et d’instruction agricole, le produit ne s’accroît pas dans une proportion égale ; en doublant le travail, on ne double point le produit ; ou, pour exprimer la même chose en d’autres termes, tout accroissement de produit s’obtient par un accroissement plus que proportionnel dans l’application du travail à la terre. »  Qui est l’auteur de cette citation ? ‡ Turgot ‡ John Stuart Mill ‡ David Ricardo  
8/13
17. (+1 ; -1) Selon David Ricardo, l’accroissement de la population a pour conséquence l’augmentation de la rente agricole. ‡ Vrai ‡ Faux    18. (+1 ; -1) Le point d’entrée d’une entreprise sur le marché est le point où le coût marginal est égal au coût variable moyen. ‡ Vrai ‡ Faux    19. (+1 ; -1) Sur un marché de concurrence pure et parfaite, la courbe représentant la demande adressée à une entreprise a la même pente que la courbe représentant la demande adressée au marché. ‡ Vrai ‡ Faux   20. (+1 : -1) Dans le cas d’une entreprise en situation de monopole, la courbe de recette marginale a la même pente que la courbe de demande. ‡ Vrai ‡ Faux   21. (+1 ; -0,5) Pour un nombre d’unités produites non nul, la recette marginale d’une entreprise en situation de monopole est : ‡ égale à sa recette moyenne ‡ inférieure à sa recette moyenne ‡ supérieure à sa recette moyenne   22. (+1 ; -1) L’imparfaite substituabilité des produits est la condition d’existence d’un marché de concurrence monopolistique. ‡ Vrai ‡ Faux   23. (+1 ; -1) Sur un marché de concurrence monopolistique, le profit disparaît en longue période. ‡ Vrai ‡ Faux   24. (+1 ; -1) « Si vous trouvez moins cher ailleurs, nous vous remboursons la différence. »  L’entreprise qui s’engage de la sorte auprès de ses clients applique : ‡ la stratégie de l’entreprise moyenne ‡ la stratégie de l’alignement unilatéral   25. (+1 ; -1) L’équilibre concurrentiel est un équilibre de Nash. ‡ Vrai ‡ Faux  
9/13
26. (+1 ; -1) Dans l’industrie lourde, les oligopoles se prêtent le plus souvent à l’analyse : ‡ de Cournot ‡ de Bertrand   27. (+1 ; -1) Sur un marché de clientèle, il est plus facile de garder des clients que d’en conquérir. ‡ Vrai ‡ Faux   28. (+1 ; -1) « Comme beaucoup de compagnies [d’assurance], la MAAF s’intéresse aux jeunes conductrices, moins dangereuses que les hommes au volant. Elle propose la suppression de la surtarification de leur assurance auto, imposée à tout jeune automobiliste. Cela se traduit par une réduction allant jusqu’à 65%. » ( Le Monde , 19 janvier 2006). Le contrat d’assurance automobile proposé par la MAAF aux jeunes conductrices est : ‡ un contrat mélangeant ‡ un contrat séparateur   29. (+1 ; -1) La fonction d’entrepreneur a été identifiée par Adam Smith et développée par Joseph Schumpeter. ‡ Vrai ‡ Faux   30. (+1 ; -1) L’analyse des modes de financement de l’entreprise proposée par Modigliani et Miller vise à prendre en compte l’impact de la fiscalité. ‡ Vrai ‡ Faux   31. (+1 ; -1) Il y a dans une boîte d’Edgeworth un ensemble de points correspondant à une situation d’allocation optimale des ressources. ‡ Vrai ‡ Faux   32. (+1 ; -1) Selon le second théorème de l’économie du bien-être, une allocation d’équilibre réalisée grâce à un ensemble de marchés concurrentiels est nécessairement efficace au sens de Pareto. ‡ Vrai ‡ Faux   33. (+1 ; -1) Selon les critiques d’inspiration keynésienne de l’équilibre néoclassique, les échanges se font à prix faux parce que les offres et les demandes effectives ne se confondent pas avec les offres et les demandes notionnelles. ‡ Vrai ‡ Faux
10/13
34. (+1 ; -1) Deux biens liés par une élasticité croisée négative n’appartiennent pas au même marché pertinent. ‡ Vrai ‡ Faux   35. (+1 ; -0,5) Quelle est la valeur maximale que peut atteindre l’indice Hirschmann-Herfindahl ? ‡ 100 ‡ 1 000 ‡ 10 000   36. (+1 ; -1) L’interdiction par l’article 81 du traité de Rome de « tous accords entre entreprises, toutes décisions d'associations d'entreprises et toutes pratiques concertées, qui sont susceptibles d'affecter le commerce entre Etats membres et qui ont pour objet ou pour effet d'empêcher, de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence à l'intérieur du marché commun »  peut être déclarée inapplicable à une entente contribuant à promouvoir le progrès technique. ‡ Vrai ‡ Faux   37. (+1 ; -1) L’existence d’un marché de l’occasion des aéronefs civils contribue à rendre contestable le marché du transport aérien. ‡ Vrai ‡ Faux   38. (+1 ; -1) Mettre en bouteille de l’eau de source afin de la commercialiser consiste à transformer un bien public en bien privé. ‡ Vrai ‡ Faux   39. (+1 ; -1) L’objet des taxes à la Groves-Clarke consiste à inciter les individus à révéler leurs véritables préférences à l’égard de la production d’un bien public. ‡ Vrai ‡ Faux   40. (+1 ; -1) Les externalités peuvent être internalisées au moyen de la définition ou du renforcement des droits de propriété. ‡ Vrai ‡ Faux   Une réponse exacte à chacune des 40 questions donne 40 points. Un total négatif sera ramené à 0.  
11/13
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.