IEPP culture generale 2007 bac admission en premiere annee du premier cycle

Publié par

IEP Paris − Sciences Po Paris / 2007 / Culture Générale Admission Après BacSujets proposés au choix : Y a−t−il de bons préjugés ? Commentez le texte suivant :L’essentiel, à mes yeux, est que la démocratie s’institue et se ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 547
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
IEP Paris - Sciences Po Paris / 2007 / Culture Générale Admission Après Bac
Sujets proposés au choix :
Y a-t-il de bons préjugés ?
Commentez le texte suivant :
L’essentiel, à mes yeux, est que la démocratie s’institue et se maintient dans la
dissolution des repères de la certitude
. Elle inaugure une histoire dans laquelle les hommes
font l’épreuve d’une indétermination dernière, quant au fondement du Pouvoir,
de la Loi et du Savoir, et au fondement de la relation de l’
unavec
l’
autre
, sur
t
o
u
s
l
e
s
r
e
g
i
s
t
r
e
s
d
e
l
a
v
i
e
s
o
c
i
a
l
e
(
p
a
r
t
o
u
t
o
ù
l
a
d
i
v
i
s
i
o
n
s
&
r
s
q
u
o
;
é
n
o
n
ç
a
i
t
a
u
t
r
e
f
o
i
s
,
n
o
t
a
m
m
e
n
t
l
a
d
i
v
i
s
i
o
n
e
n
t
r
e
l
e
s
d
é
t
e
n
t
e
u
r
s
d
e
l
&
r
s
q
u
o
;
a
u
t
o
r
i
t
é
e
t
c
e
u
x
q
u
i
l
e
u
r
é
t
a
i
e
n
t
assujettis, en fonction de croyances en une nature des choses ou en un principe surnaturel).
C
&
r
s
q
u
o
;
e
s
t
c
e
q
u
i
m
&
r
s
q
u
o
;
i
n
c
i
t
e
à
j
u
g
e
r
q
u
e
s
e
d
é
p
l
o
i
e
d
a
n
s
l
a
p
r
a
t
i
q
u
e
s
o
c
i
a
l
e
,
à
l’insu des acteurs, une interrogation dont nul ne saurait détenir la réponse et à laquelle
le travail de l’idéologie, vouée toujours à restituer de la certitude, ne parvient pas à
mettre un terme. Et voilà encore qui me conduit, non pas à trouver l’explication, mais
d
u
m
o
i
n
s
à
r
e
p
é
r
e
r
l
e
s
c
o
n
d
i
t
i
o
n
s
d
e
l
a
f
o
r
m
a
t
i
o
n
d
u
t
o
t
a
l
i
t
a
r
i
s
m
e
.
D
a
n
s
u
n
e
s
o
c
i
é
t
é
o
ù
l
e
s
f
o
n
d
e
m
e
n
t
s
d
e
l
&
r
s
q
u
o
;
o
r
d
r
e
p
o
l
i
t
i
q
u
e
e
t
d
e
l
&
r
s
q
u
o
;
o
r
d
r
e
s
o
c
i
a
l
s
e
d
é
r
o
b
e
n
t
,
o
ù
l
&
r
s
q
u
o
;
a
c
q
u
i
s
n
e
p
o
r
t
e
j
a
m
a
i
s
l
e
s
c
e
a
u
d
e
l
a
p
l
e
i
n
e
l
é
g
i
t
i
m
i
t
é
,
o
ù
l
a
d
i
f
f
é
r
e
n
c
e
d
e
s
s
t
a
t
u
t
s
c
e
s
s
e
d
&
r
s
q
u
o
;
ê
t
r
e
i
r
r
é
c
u
s
a
b
l
e
,
o
ù
l
e
d
r
o
i
t
s
&
r
s
q
u
o
;
a
v
è
r
e
s
u
s
p
e
n
d
u
a
u
d
i
s
c
o
u
r
s
q
u
i
l’énonce, où le pouvoir s’exerce dans la dépendance du conflit, la possibilité
d’un dérèglement de la logique démocratique reste ouverte. Quand l’insécurité
d
e
s
i
n
d
i
v
i
d
u
s
s
&
r
s
q
u
o
;
a
c
c
r
o
î
t
,
e
n
c
o
n
s
é
q
u
e
n
c
e
d
&
r
s
q
u
o
;
u
n
e
c
r
i
s
e
é
c
o
n
o
m
i
q
u
e
,
o
u
d
e
s
ravages d’une guerre, quand le conflit entre les classe et les groupes s’exaspère
et ne trouve plus sa résolution symbolique dans la sphère politique, quand le pouvoir paraît
déchoir au plan du réel, en vient à apparaître comme quelque chose de particulier au service
des intérêts et des appétits de vulgaires ambitieux, bref se montre
dans
la société, et que du
m
ê
m
e
c
o
u
p
c
e
l
l
e
-
c
i
s
e
f
a
i
t
v
o
i
r
c
o
m
m
e
m
o
r
c
e
l
é
e
,
a
l
o
r
s
s
e
d
é
v
e
l
o
p
p
e
l
e
p
h
a
n
t
a
s
m
e
d
u
peuple-un, la quête d’une identité substantielle, d’un corps social soudé à sa
tête, d’un pouvoir incarnateur, d’un Etat délivré de la division.
Claude LEFORT
, Essais sur le politique
Points, Seuil, Essais
pdf generated by bankexam.fr
1
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.