IEPP epreuve sur documents 2005 bac admission en premiere annee

Publié par

ADMISSION EN 1ère ANNEE DU PREMIER CYCLE EPREUVE SUR DOSSIER JEUDI 1ER SEPTEMBRE 2005 durée de l’épreuve : 4 heures èmeEMPLOI ET MONDE DU TRAVAIL AUX ETATS-UNIS AU XX SIÈCLE LISTE DES DOCUMENTS DOCUMENT 1 Les femmes et le travail Sandra OPDYCKE, Atlas of Women in America, New York 2000 Carl VAN HORN, Herbert A SCHAFFNER, Work in DOCUMENT 2 L’évolution du taux de syndicalisation America, an encyclopedia of history, policy and society, ABC CLIO, 2003 DOCUMENT 3 Productivité et durée du travail Rapport du Conseil d’analyse économique, Productivité et croissance, La Documentation Française 2004 Stanley L ENGERMAN et Robert E GALLMAN (dir), The DOCUMENT 4 Salaires et appartenance ethnique Cambridge Economic History of the United States, Vol III, New York, 2000, US Bureau of Labor Statistics DOCUMENT 5 Les perspectives d’emploi par profession US Bureau of Labor Statistics DOCUMENT 6 La population active de 1970 à 2003 Marianne DEBOUZY, « Où en est le mouvement syndical DOCUMENT 7 Où en est le mouvement syndical ? aux États-Unis ? », Mouvements, novembre-décembre 2003 US Bureau of Labor Statistics DOCUMENT 8 Le taux de syndicalisation par État en 2004 US Bureau of Labor Statistics DOCUMENT 9 Le taux de chômage par comté Rick FANTASIA et Kim VOSS, Des syndicats DOCUMENT 10 L’évolution des salaires, de la couverture domestiqués, répression patronale et résistance sociale et de la durée du travail syndicale aux ...
Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 185
Tags :
bac
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
  
ADMISSION EN 1ère ANNEE DU PREMIER CYCLE  EPREUVE SUR DOSSIER  JEUDI 1ER SEPTEMBRE 2005 durée de lépreuve : 4 heures
EMPLOI ET MONDE DU TRAVAIL AUX ETATS-UNIS AU XX ème SIÈCLE
LISTE DES DOCUMENTS
       DOCUMENT 1 Les femmes et le travail  DOCUMENT 2 Lévolution du taux de syndicalisation
DOCUMENT 3 Productivité et durée du travail DOCUMENT 4 Salaires et appartenance ethnique
DOCUMENT 5 Les perspectives demploi par profession DOCUMENT 6 La population active de 1970 à 2003 DOCUMENT 7 Où en est le mouvement syndical ?
DOCUMENT 8 Le taux de syndicalisation par État en 2004
DOCUMENT 9 Le taux de chômage par comté
DOCUMENT 10 Lévolution des salaires, de la couverture sociale et de la durée du travail
 
1 --
 
Sandra OPDYCKE, Atlas of Women in America,   New York 2000 Carl VAN HORN, Herbert A SCHAFFNER, Work in America, an encyclopedia of history, policy and society , ABC CLIO, 2003  Rapport du Conseil danalyse économique, Productivité et croissance , La Documentation Française 2004  Stanley L ENGERMAN et Robert E GALLMAN (dir), The Cambridge Economic History of the United States , Vol III, New York, 2000,  US Bureau of Labor Statistics  US Bureau of Labor Statistics   Marianne DEBOUZY, « Où en est le mouvement syndical aux États-Unis ? », Mouvements , novembre-décembre 2003  US Bureau of Labor Statistics
US Bureau of Labor Statistics
Rick FANTASIA et Kim VOSS,  Des syndicats domestiqués, répression patronale et résistance syndicale aux Etats-Unis , éd. Raisons dagir, 2003  
  
 QUESTIONS
1. Analysez les inégalités et les discriminations au sein du monde du travail et leur évolution.   2. Dégagez les grandes tendances de lévolution de la structure des emplois et des professions aux Etats-Unis.
3. Caractérisez lévolution de la condition salariale, en la mettant en relation avec celle de la syndicalisation.
4. Quels liens faites-vous entre indicateurs économiques, situation de lemploi et syndicalisation ?
                                      Outre la page de questions, le sujet comporte 10  pages de documents paginés de 3 à 12 .  En cas danomalie, veuillez demander au surveillant un autre exemplaire du sujet.
 
- 2 -
DOCUMENT 1  
 
-3 -  
 
 
 
DOCUME
NT
2
 
-4  - 
 
DOCUMENT 3  
 
- 5 - 
 DOCUMENT 4            Salaire et appartenance ethnique Salaires des hommes noirs en % des salaires des hommes blancs Asnunr élee  dm'aernctrhéée Date de recensement.  du travail. 1940 1950 1960 1970 1980 1978 84,2 1973 76,6 1968 75,1 73,5 1963 70,1 71,2 1958 60,2 66,2 67,8 1953 59,1 62,8 66,9 1948 61,8 59,4 62,7 66,5 1943 60,0 58,4 60,6 68,5 1938 46,7 58,3 57,6 60,0 1933 47,5 56,6 56,2 60,3 1928 44,4 54,1 53,8 1923 44,4 53,2 55,9 1918 42,3 50,3 1913 41,7 46,9 1908 40,2 1903 39,8 Ensemble 43,4 55,2 57,5 64,4 72,6       Source : The Cambridge Economic History of the United States , Vol lII     - 6 -
DOCUMENT 5   Les perspectives d emploi par profession (2002-2012)   Nombre dactifs Variation Rémunération nnuelle a Profession (en milliers) (en %) aquartile ( p 1) r  2002 2012 PLUS FORTES CROISSANCES EN % Secrétaires médicales 365 579 59 3 Analystes de réseau informatique 186 292 57 1 Assistants dun médecin 63 94 49 1 Assistants de service social 305 454 49 3 Aides médicales à domicile 580 859 48 4 Techniciens en charge des dossiers médicaux 147 216 47 3 Auxiliaires de kinésithérapeute 37 54 46 3 Programmeurs informatique logiciels 394 573 46 1 dapplications Programmeurs informatique logiciels système 281 409 45 1 Assistants de kinésithérapeute 50 73 45 2 Entraineurs de fitness et moniteurs daérobic 183 264 44 3  PLUS FORTES CROISSANCES EN EFFECTIFS Infirmier(e)s diplômé(e)s 2 284 2 908 27 1 Professeurs denseignement supérieur 1 581 2 184 38 1 Vendeurs 4 076 4 672 15 4 Personnel de service après vente 1 894 2 354 24 3 Personnel de restauration (y compris 1 990 2 444 23 4 restauration rapide) Caissiers (sauf établissements de jeu) 3 432 3 886 13 4 Gardiens et agents de nettoyage (sauf 2 267 2 681 18 4 employés de maison) Managers 2 049 2 425 18 1 Serveurs et serveuses 2 097 2 464 18 4 Aides soignants et garçons/filles de salle en 1 375 1 718 25 3 hôpital Chauffeurs de camion et dengins agricoles 1 767 2 104 19 2  PLUS FORTES BAISSES EN EFFECTIFS Agriculteurs et éleveurs 1 158 920 -21 3 Opérateurs sur machines à coudre 315 216 -31 4 Dactylos (y compris saisie sur ordinateur) 241 148 -39 3 Employés de stockage, dinventaire et de 1 628 1 560 -4 4 préparation de commandes Secrétaires (sauf médicaux, juridiques ou de 1 975 1 918 -3 3 direction) Assembleur en équipement électrique et 281 230 -18 3 électronique Opérateurs en informatique 182 151 -17 2 Opérateurs en téléphonie 50 22 -56 2 Employés des postes (triage manuel ou 253 226 -10 2 automatique) Source : daprès US Bureau of Labor Statistics  (1) Chaque quartile correspond à 25 % de la population, ils sont classés par ordre décroissant de revenu ; 1 er quartile = + de 41 820 $ par an, 2 ème = de 27 500 à 41 780, 3 ème = de 19 710 à 27 380,  moins de 19 600. 4 ème =
 
- 7 -  
      
  
 
DOCUMENT 6
La population active de 1970 à 2003
 Population active civile Année, sexe Total En % de la Actifs et race (en milliers) population occupés totale (en milliers) Hommes     1970 51 228 79,7 48 990 1995 71 360 75,0 67 377 2003 78 238 73,5 73 332 Femmes     1970 31 543 43,3 29 688 1995 60 944 58,9 57 523 2003 68 272 59,5 64 404 Blancs    1970 73 556 60,2 70 217 1995 111 950 67,1 106 490 2003 120 546 66,5 114 235 Noirs    1973 8 976 60,2 8 128 1995 14 817 63,7 13 279 2003 16 526 64,3 14 739 Asiatiques    2003 6 122 66,4 5 756 Hispaniques    1980 6 146 64,0 5 527 1995 12 267 65,8 11 127 2003 18 813 68,3 17 372
Source : U.S. Bureau of Labor Statistics
- 8 -
Chômeurs en % 4,4 5,6 6,3  5,9 5,6 5,7  4,5 4,9 5,2  9,4 10,4 10,8  6,0  10,1 9,3 7,7
DOCUMENT 7 Où en est le mouvement syndical ?    Si l'on s'en tient aux statistiques, le mouvement syndical américain traverse, à coup sûr, une mauvaise passe. De 1980 à 1993, les syndicats ont perdu 3,5 millions d'adhérents. L'American Federation of Labor and Congress of Industrial Organizations (AFL-CIO) regroupe environ 15 millions de syndiqués, dans le secteur privé le taux de syndicalisation est inférieur à 10 % et globalement il est de 14 %, moins de la moitié de ce qu'il était au milieu des années cinquante (35 %).[] La très grande majorité des travailleurs aujourd'hui n'est donc pas syndiquée. []  Les causes du déclin syndical sont multiples. La « désindustrialisation » a fait s'effondrer les   bastions du syndicalisme dans la grande industrie et désertifié des régions entières désignées aujourd'hui sous le nom de « Rust Belt » (ceinture de rouille). Les fermetures d'usines et les suppressions massives d'emplois ( downsizing ) ont accompagné les restructurations et la mondialisation. Le développement des services s'est accompagné d'un changement dans la composition de la main-d'oeuvre, avec l'afflux massif d'immigrants en provenance d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et d'Asie, changement qui rend difficile la syndicalisation. Dans les trente dernières années, les grandes firmes ont délocalisé leur production, d'abord vers les États du Sud, puis vers les pays du Tiers monde : 180 000 emplois ont été délocalisés au Mexique entre 1980 et 1993. Les multinationales ont généralisé la sous-traitance, à l'intérieur des États-Unis et à l'étranger. Elles n'ont cessé d'obtenir des syndicats des concessions dans les années quatre-vingt et de revenir sur les acquis sociaux, réduisant ou gelant les salaires et se débarrassant des retraités ainsi que de la couverture médicale ( benefits ). Plus généralement, les entreprises ont tout fait pour briser les syndicats, et pour cela, ont bénéficié du soutien des autorités. Les lois complexes et extrêmement contraignantes qui réglementent l'activité syndicale (élections, représentativité, etc.) et qui, depuis le New Deal , sont censées la protéger, ont été vidées de leur substance ou retournées contre les syndicats, rendant excessivement difficile leur implantation là où ils n'existent pas et leur maintien quand ils existent. À quoi s'ajoute l'absence de combativité des syndicats eux-mêmes pendant des années, leur légalisme étroit, leurs encombrantes bureaucraties, sans parler de la corruption de certains d'entre eux. []  L une des premières préoccupations du mouvement syndical ces dernières années a été de ' freiner, sinon de contrecarrer la chute de ses effectifs. D'où la volonté de consacrer plus d'efforts à la syndicalisation ( organizing ) de nouveaux groupes de travailleurs. Dans les années trente, le mouvement syndical ne s'est reconstruit qu'en permettant aux masses d'ouvriers industriels non qualifiés, exclus des syndicats de métier, de se syndicaliser dans une nouvelle organisation, le Congress of Industrial Organizations  (CIO). De même aujourd'hui, si le mouvement syndical veut continuer à exister, il doit syndicaliser les masses des travailleurs des services, qui sont, pour un très grand nombre d'entre eux, des immigrés plus ou moins récents, latinos (Mexicains, Guatemaltèques, Salvadoriens, Dominicains, etc.) et asiatiques (Chinois, Coréens, Philippins, Vietnamiens, etc.) entrés légalement aux États-Unis depuis la nouvelle loi de 1965 sur l'immigration, ou illégalement, et donc sans papiers ( undocumented ).  Au bas de l'échelle, les travailleurs des services, divers par leurs origines, le sont aussi par leurs métiers : domestiques, agents de nettoyage et d'entretien d'immeubles ( janitors ), personnel de santé, à l'hôpital, dans les maisons de retraite et à domicile, de la restauration et de l'hôtellerie, etc. Dans la production, les immigrés sont nombreux dans l'industrie légère, la confection, l'agroalimentaire, le bâtiment. Ils, ou plutôt elles, ont une forte présence dans les nouvelles technologies, dans la fabrication et l'assemblage des ordinateurs, dans la manutention et l'empaquetage.[]  Parmi les luttes les plus dures et les plus obstinées des années 1980-1990, il faut évoquer celle du personnel de la restauration et de l'hôtellerie de Las Vegas (serveurs/serveuses, cuisiniers, plongeurs, femmes de ménage des 125 000 chambres d'hôtel, personnel des casinos, strip-teaseuses...). Leurs luttes pour la syndicalisation jalonnées de grèves, de manifestations, de marches ont duré des années et montré la combativité et la solidarité des travailleurs de ce haut lieu de l'entertainment . Cela, à la fois grâce à l'engagement de la base et à l'activisme tenace du syndicat des Culinary workers affilié au syndicat des Hotel Employees and Restaurant Employees Union (HERE).  Marianne Debouzy « Où en est le mouvement syndical aux États-Unis ? » Source : Mouvements, N° 30, novembre-décembre 2003 (Problèmes économiques, n° 2837 (24/12/2003)  
 
- 9 -   
  
 
 
 
DOCUME
NT
8
 
- 10 - 
   
 
DOCUME
NT
9
 
- 11 - 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.