IFSI belfort culture generale 2006

Publié par

Institut de formation en soins infirmiers - Belfort-Montbé / 2006 / Culture GénéraleTexte 1 - L'O.M.S TRAQUE SES FUMEURS.« Depuis le début du mois, l' Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) a décidé de claquer sa porte au nezdes fumeurs, c'est-à-dire tous ceux qui s' adonnent, « quotidiennement ou occasionnellement », à cette activité« qui comprend le fait de fumer, de sucer, de mâcher ou de priser n' importe quel produit de tabac », préciseune circulaire interne. Ces gens-là ne seront plus embauchés, quelles que soient leurs qualitésprofessionnelles. S' ils mentent sur leur état, ils s' exposerontà des « sanctions disciplinaires » pouvant allerjusqu'au renvoi. Aux fumeurs déjà engagés, il sera proposé une aide pour se défaire de leurs habitudes. Aunom des cinq millions de morts que provoque chaque année le tabac et de la « crédibilité » de l'O.M.S, « chefde file de la campagne mondiale visant à limiter l'épidémie de tabagisme », lit-on sur son site Internet ».Le Monde, dimanche 11 et lundi 12 décembre 2005 .Question : Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problèmeposé.TEXTE 2 - BENEVOLAT � UNE NOUVELLE ERE ?« C'est aujourd'hui dans l'air du temps : le soutien aux plus fragiles, l'humanisation du service public, lareconstruction du lien social nécessitent aux côtés des professionnels, la présence de bénévoles. Dans unesociété de plus en plus anonyme, où l'isolement progresse, où les repères des jeunes ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 263
Tags :
bac
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Institut de formation en soins infirmiers - Belfort-Montbé / 2006 / Culture Générale
Texte 1 -
L'O.M.S TRAQUE SES FUMEURS
.« Depuis le début du mois, l' Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) a décidé de claquer sa porte au nez
des fumeurs, c'est-à-dire tous ceux qui s' adonnent, « quotidiennement ou occasionnellement », à cette activité
« qui comprend le fait de fumer, de sucer, de mâcher ou de priser n' importe quel produit de tabac », précise
une circulaire interne. Ces gens-là ne seront plus embauchés, quelles que soient leurs qualités
professionnelles. S' ils mentent sur leur état, ils s' exposerontà des « sanctions disciplinaires » pouvant aller
jusqu'au renvoi. Aux fumeurs déjà engagés, il sera proposé une aide pour se défaire de leurs habitudes. Au
nom des cinq millions de morts que provoque chaque année le tabac et de la « crédibilité » de l'O.M.S, « chef
de file de la campagne mondiale visant à limiter l'épidémie de tabagisme », lit-on sur son site Internet ».
Le Monde, dimanche 11 et lundi 12 décembre 2005
.
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 2
- BENEVOLAT � UNE NOUVELLE ERE ?
« C'est aujourd'hui dans l'air du temps : le soutien aux plus fragiles, l'humanisation du service public, la
reconstruction du lien social nécessitent aux côtés des professionnels, la présence de bénévoles. Dans une
société de plus en plus anonyme, où l'isolement progresse, où les repères des jeunes s'estompent, la
mobilisation du bénévolat pourrait permettre d'apporter des réponses complémentaires à celles déjà mises en
�uvre. Il faut d'abord s'interroger sur la notion même de bénévolat. Pour Dan Ferrand-Bechmann, « c'est
une action qui ne comporte pas de rétribution financière, qui s'exerce sans aucune contrainte sociale ni
sanction sur celui qui ne l'accomplirait pas et enfin qui est dirigée vers autrui ou vers la communauté ». Le
bénévolat s'inscrit dans le registre du don, de l'altruisme, de la citoyenneté (le Conseil économique et social le
définit d'ailleurs comme une forme supérieure de participation citoyenne). Bref, dans le registre des valeurs
qui doivent maintenant cohabiter avec d'autres aspirations davantage axées sur la recherche de
reconnaissance ».
Le journal de l'action sociale � Janvier 2006
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 3 - AVOIR DES ACTIVITES PERMET DE MIEUX VIEILLIR
« Le seul traitement préventif du vieillissement ayant prouvé son efficacité est la poursuite d'une activité
physique, intellectuelle et sociale ». L'avis du groupe de travail présidé par Maurice Tubiana sur « le maintien
de l'insertion sociale des personnes âgées » tranche avec les conclusions habituelles de l'Académie de
médecine. La question posée explicitement est la suivante : comment préserver l'équilibre psychique de ces
sexagénaires et septuagénaires pleins que l'on met au rebut ? Plutôt que de parler de vieillissement de la
population, qui est « un phénomène physiologique normal auquel tous les êtres vivants sont soumis », les
sages considèrent qu'il faut parler d'une « société avec une longévité croissante ». De 21 % de la population en
2000, les personnes de 60 ans et plus vont passer à 33 % de la population à l'horizon 2040 (dont la moitié aura
plus de 75 ans). « Le vieillissement de la population qui traduit l'allongement de la durée de vie n'est pas en
lui-même un handicap, mais il le deviendrait si la société refusait de s'adapter à cette nouvelle situation ».
1
Bousculant les idées reçues sur le repos bien mérité à 60 ans, l'Académie de médecine préconise de lever
toutes les discriminations fondées sur l'âge, ainsi que les autres entraves qui s'opposent à une activité
rémunérée ou bénévole chez ceux qui le désirent et y sont médicalement aptes.
Soins gérontologie � Juillet/Août 2005
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 4
- OÙ VA LA FAMILLE ?
Peut-on encore parler de la famille au singulier devant la pluralité des modèles familiaux qui s'offrent à nous
aujourd'hui ? Face à des couples plus libres et plus instables, devant l'augmentation des divorces et des
recompositions, le lien parental aurait pris le pas sur le lien conjugal, aux yeux de nombre d'individus mais
aussi, pour le législateur. Coparentalité, monoparentalité ou encore homoparentalité...tout un vocabulaire
récent évoque ces nouvelles formes familiales qui font fi du schéma traditionnel : aujourd'hui, on peut être
parent de sang, ou de droit, mais aussi tout simplement de fait ou d'amour. Tandis que les anthropologues
s'interrogent sur les nouveaux ressorts de la parenté, sociologues, psychologues portent des regards contrastés
et critiques sur ces transformations. Certains y voient une dommageable perte des repères anciens, d'autres
une ouverture et une démocratisation des pratiques familiales.
Revue Sciences Humaines � N°156 Janvier 2005
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
TEXTE 5
- FRUITS ET LEGUMES : POURQUOI CINQ PORTIONS PAR JOUR ?
Plus de 80 études scientifiques démontrent que les gros consommateurs de fruits et légumes sont mieux
protégés des maladies cardio-vasculaires et des cancers. Les végétaux sont en effet pourvus de nombreux
anti-oxydants, vitamines C et E, bêta-carotène, polyphénols qui combattent l'altération de nos cellules. Leur
richesse en fibres contribue à réduire les taux sanguins de cholestérol et de glucose (glycémie), et leur pouvoir
rassasiant limite le risque de surpoids. Il est conseillé de varier sa consommation car chacun présente une
composition et un intérêt spécifiques. Trouver des produits de qualité : Selon les professionnels du secteur, le
goût s'est amélioré ces dernières années avec la création de nouvelles variétés : endives et concombres moins
amers, haricots verts moins filandreux...Mais les clients privilégient souvent la présentation (calibre,
couleur...) plutôt que la saveur. C'est une erreur : les plus beaux ne sont pas forcément les meilleurs. L'idéal
est de trouver des produits de saison, poussés en plein champ et récoltés à maturité. Les végétaux importés,
cueillis pour bien voyager, sont privés trop tôt de soleil pour être goûteux ! Préserver saveurs et nutriments : A
quelques exceptions près (bananes, avocats), il faut les conserver au frais dans le bac qui leur est réservé.
Evitez les sachets en plastique, qui les font mûrir trop vite. Consommez-les dans les 48 heures pour les plus
fragiles (petits fruits rouges, salades). Préférez les cuissons à la vapeur ou à l'étouffée, qui préservent
composés aromatiques, vitamines et minéraux.
Notre temps � Février 2006
Question :
Présentez une analyse du texte et argumentez votre point de vue sur un des aspects du problème
posé.
2
pdf generated by bankexam.fr
3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.