IFSI picardie culture generale 2006

Publié par

Concours commun IFSI - Picardie / 2006 / Culture généraleTexte 1Des études aux Etats-Unis démontrent que les jeunes qui adhèrent aux campagnes du NON (non à toutesrelations sexuelles) ont plus de ITS (infections sexuellement transmissibles) que les autres parce qu'ils nerespectent pas leurs v�ux de chasteté et qu'ils ont des relations non protégées.Aux Etats-Unis, les jeunes commencent à avoir des relations sexuelles au même âge que les jeunes d'ici etd'ailleurs dans les pays industrialisés.A 16 ans, 50% des jeunes ont eu des relations ; à 18 ans, 20% n'en ont pas eues. D'autres jeunes peuventcommencer plus tôt.Il n'y a rien de nouveau et la situation est la même aux Etats-Unis, à l'exception des grossesses : il y a de 4 à 5fois plus de grossesses à l'adolescence aux Etats-Unis qu'au Canada. Les pays où il y a le moins degrossesses à l'adolescence sont la Finlande et les Pays-Bas.Sisyphe.org.- le 4/11/2005 - Extrait de la conférence du Docteur Franziska Baltzer, pédiatre et directrice de laclinique pour adolescents de l'Hôpital de Montréal pour enfants.Question :Quelles sont les déductions possibles que vous pouvez produire en comparant les derniers résultats (écritsen gras) de ce texte ?Vous en donnerez 2 que vous développerez pour chacune en un paragraphe.Texte 2 : Les pesticides sous surveillanceMangez des fruits et légumes recommande la Ligue contre le cancer sur un autocollant apposé fin 2005 sursoixante dix millions de fruits et légumes. ...
Publié le : samedi 25 juin 2011
Lecture(s) : 267
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Concours commun IFSI - Picardie / 2006 / Culture générale
Texte 1
Des études aux Etats-Unis démontrent que les jeunes qui adhèrent aux campagnes du NON (non à toutes
relations sexuelles) ont plus de ITS (infections sexuellement transmissibles) que les autres parce qu'ils ne
respectent pas leurs v�ux de chasteté et qu'ils ont des relations non protégées.
Aux Etats-Unis, les jeunes commencent à avoir des relations sexuelles au même âge que les jeunes d'ici et
d'ailleurs dans les pays industrialisés.
A 16 ans, 50% des jeunes ont eu des relations ; à 18 ans, 20% n'en ont pas eues. D'autres jeunes peuvent
commencer plus tôt.
Il n'y a rien de nouveau et la situation est la même aux Etats-Unis, à l'exception des grossesses :
il y a de 4 à 5
fois plus de grossesses à l'adolescence aux Etats-Unis qu'au Canada. Les pays où il y a le moins de
grossesses à l'adolescence sont la Finlande et les Pays-Bas.
Sisyphe.org.- le 4/11/2005 - Extrait de la conférence du Docteur Franziska Baltzer, pédiatre et directrice de la
clinique pour adolescents de l'Hôpital de Montréal pour enfants.
Question :
Quelles sont les déductions possibles que vous pouvez produire en comparant les derniers résultats (écrits
en gras) de ce texte ?
Vous en donnerez 2 que vous développerez pour chacune en un paragraphe.
Texte 2 : Les pesticides sous surveillance
Mangez des fruits et légumes recommande la Ligue contre le cancer sur un autocollant apposé fin 2005 sur
soixante dix millions de fruits et légumes. Rappelant que leur consommation quotidienne peut réduire de 20 à
30% le nombre de cancers, la Ligue regrettait que « ce constat validé scientifiquement tarde à passer dans les
faits ». Ce sont les végétaux qui reçoivent le plus de traitements pesticides. Nos analyses confirment les
résultats des plans de surveillance français et européens : la présence de résidus au-delà des limites autorisées
et de produits interdits. Les salades analysées, par exemple, cumulent la présence de produits interdits, de
multiples résidus, des dépassements de limites autorisées. A l'inverse, la tomate semble être le fruit le plus
recommandable.
60 millions de consommateurs- Janvier 2006
Question :
Quel est le problème posé par ce texte ?
Vous donnerez votre réponse en quelques lignes, en évitant toute paraphrase du texte.
Texte 3
Responsables de 20 000 morts par an, on estime que les chutes sont, à elles seules, la cause de plus de 9 000
décès par an chez les personnes âgées de 65 ans et plus.
Ces dernières sont près de trois millions par an à tomber. Ce risque augmente avec l'âge.
Après une première chute, le risque de retomber dans la même année est multiplié par 20 indique le
communiqué de L'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé).
Des résultats qui invitent à une action de prévention forte et massive.
Ainsi la nouvelle campagne mise en place par l'INPES comprend 10 programmes courts « Pour garder bon
pied bon �il� après 60 ans », réalisé en partenariat avec Tf1.
Ces 10 programmes courts seront diffusés à 13h50 sur Tf1, les lundi, mardi, jeudi et vendredi à partir du 11
juillet jusqu'au 12 août 2005.
1
Inpes.sante.fr- le 8 juillet 2005
Question :
Outre les personnes âgées, quelles sont les principales victimes des chutes ?
Vous donnez votre réponse en la justifiant par des illustrations précisant les situations où les chutes
surviennent
Texte 4
« Les systèmes de santé des pays d'Afrique sub-saharienne font face à une hémorragie de leurs professionnels
de santé. Beaucoup migrent à l'étranger et d'autre sont malades et meurent du sida ou de tuberculose. Tous les
professionnels de santé atteints du sida ont besoin d'attention et de soins maintenant » explique Hiroko
Minami, présidente du Conseil international des infirmières (CII). C'est pourquoi ce dernier demande « un
service séparé pour eux, qui répond à leurs besoins spécifiques ». C'est d'ailleurs ce que l'Association des
infirmières du Swaziland (soutenue par l'Association des infirmières danoises) a décidé de réaliser en ouvrant
prochainement dans ses locaux un centre réservé aux professionnels de santé atteints du sida et à leur famille.
Le CII travaille actuellement avec l'Association des infirmières de Zambie et celle des infirmières
norvégiennes pour initier un programme similaire en Zambie.
www.sylvae.com Décembre 2005
Question :
Que pensez-vous de cette demande exprimée par le Conseil international des infirmières ?
Vous justifierez votre réponse dans un propos structuré d'une vingtaine de lignes.
Texte 5
La France détient l'un des recors d'Europe d'inactivité des 55-64 ans : à cet âge-là, il n'y a plus que 37% des
salariés qui sont encore en activité alors qu'au Japon, ils sont 77.5% des hommes et 47.3% des femmes à
travailler. En Suède et en Finlande, ils sont 69.1% et 50.9%.
En France, en 2005, 16.4% des français ont plus de 65 ans. En 2050, ce taux montera à 29%.
Ce qui suppose que faute de postulants jeunes, les entreprises vont devoir accepter des candidats âgées. Une
évolution inéluctable dès lors qu'il faudra sauver les systèmes de protection sociale alors que le chômage de
masse alourdit les cotisations, dès lors aussi que les retraités auront de plus en plus souvent plus de 25 ans
d'existence devant eux.
Il nous faut comprendre que la nouvelle génération arrivant aujourd'hui sur le marché du travail devra
travailler près de 50 ans.
Libération- le 3 novembre 2005
Question :
Que pensez-vous de la prédiction finale de ce texte, écrite en gras ?
Vous rédigerez votre réaction de manière structurée en une vingtaine de lignes en tenant pour vraie cette
conclusion.
pdf generated by bankexam.fr
2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.