IRTS herouville moniteur educateur 2004 moniteur educateur

Publié par

Institut Régional du Travail Social Service Sélections 11 rue Guyon de Guercheville – B.P. 10116 - 14204 HÉROUVILLE SAINT CLAIR CEDEX SÉLECTION DES MONITEURS EDUCATEURS ÉPREUVE ÉCRITE DU SAMEDI 17 JANVIER 2004 DURÉE DE L’ÉPREUVE : 2 H 00 Document : Article de presse « Une nuit avec les dépeceurs de baleines de Wada » ; extrait de Libération (18/08/2003) Après avoir lu le texte joint, répondez à la série de questions suivantes en indiquant au début de chaque réponse le numéro de la question. I - Maîtrise de la langue : 4 points 1.1 - « impolitesse » ligne 62. a) Dégagez les différentes parties de ce mot. (1 pt) b) En tenant compte du contexte, indiquez la signification du mot « impolitesse » en donnant un synonyme. (0.5 pt) 1.2 - Relevez dans le texte un synonyme de « japonais », ligne 55 ( 0.5 pt) 1.3 - Justifiez les accords des deux participes passés surlignés en gras dans le premier paragraphe du texte. (2 pts) II - Compréhension : 6 points 2.1 - Lignes 7-14 :a) Quel effet est sensé créer ce passage sur le lecteur ? Dites pourquoi. (1 pt) b) A la lecture du texte dans son intégralité, dites quel est le but de ce passage. (1 pt) 2.2 - Reformulez les deux thèses implicites qui s’opposent dans ce texte ? Relevez, pour chaque thèse, un argument dans le texte. (2 pts) 2.3 - Lignes 31-37 et lignes 38-46: Trouver un sous titre pour chacun de ces deux paragraphes. (1 pt) 2.4 - Lignes 53-54 : Quel est l’effet recherché ? (1 pt) III ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 274
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Institut Régional du Travail Social
Service Sélections
11 rue Guyon de Guercheville – B.P. 10116 - 14204 HÉROUVILLE SAINT CLAIR CEDEX
SÉLECTION DES MONITEURS EDUCATEURS
ÉPREUVE ÉCRITE DU SAMEDI 17 JANVIER 2004
DURÉE DE L’ÉPREUVE
: 2 H 00
Document
:
Article de presse
« Une nuit avec les dépeceurs de baleines de Wada »
; extrait de
Libération
(18/08/2003)
Après avoir lu le texte joint, répondez à la série de questions suivantes en indiquant au
début de chaque réponse le numéro de la question.
I - Maîtrise de la langue : 4 points
1.1 - « impolitesse » ligne 62.
a) Dégagez les différentes parties de ce mot. (1 pt)
b)
En tenant compte du contexte, indiquez la signification du mot « impolitesse » en
donnant un synonyme. (0.5 pt)
1.2 - Relevez dans le texte un synonyme de « japonais », ligne 55 ( 0.5 pt)
1.3 - Justifiez les accords des deux participes passés surlignés en gras dans le premier
paragraphe du texte. (2 pts)
II - Compréhension : 6 points
2.1 - Lignes 7-14 :
a) Quel effet est sensé créer ce passage sur le lecteur ? Dites pourquoi. (1 pt)
b) A la lecture du texte dans son intégralité, dites quel est le but de ce passage. (1 pt)
2.2 - Reformulez les deux thèses implicites qui s’opposent dans ce texte ? Relevez, pour
chaque thèse, un argument dans le texte. (2
pts)
2.3 - Lignes 31-37 et lignes 38-46 : Trouver un sous titre pour chacun de ces deux
paragraphes. (1
pt)
2.4 - Lignes 53-54 : Quel est l’effet recherché ? (1 pt)
III - Travail d’écriture : 10 points
La pêche scientifique ; c’est ce qu’invoquent l’Islande et le Japon pour tuer les
mammifères marins. Les USA, l’Australie, le Royaume Uni et la France veulent protéger à
tout prix ces espèces.
Que pensez-vous de ces attitudes ? D’après vous, La science et la vie économique d’un
Etat peuvent-ils justifier la mise en danger d’une espèce animale ?
Vous répondrez dans une discussion argumentée où vous donnerez votre avis.
AUCUNE FEUILLE DE BROUILLON NE SERA ACCEPTEE
Une nuit avec les dépeceurs de baleines de Wada
1
Au Japon, mareyeurs et consommateurs n’entendent pas revenir sur 400 ans de
2
tradition.
3
4
5
Wada envoyé spécial
6
Il est 3 heures du matin. Pas une ombre à la ronde sur les quais du port de Wada, isolé à
7
l’extrémité d’une longue baie de sable blanc de la presqu’île de Chiba, à deux heures au sud-
8
est de Tokyo. Au large, une lumière blanche s’éloigne. C’est le baleinier
Sumitomo Maru
, qui
9
repart en mer aussi discrètement qu’il était entré au port. En moins de trente minutes, alors
10
que les 6000 habitants de Wada dormaient profondément, le
Sumitomo Maru
a déposé
sa
11
dernière prise, une baleine capturée la veille à deux cents kilomètres de là, dans les eaux
12
tempérées du Pacifique Nord. Elle gît maintenant dans un bassin du port, arrimée à un quai et
13
des bouées. C’est une baleine à bec de Baird, le plus gros rorqual à bec, de la famille des
14
dauphins, au melon (front) très marqué. Sa pêche
est tolérée
par la Commission baleinière
15
internationale (CBI).[…]
16
A 3h30, une douzaine d’hommes s’affairent dans l’entrepôt de dissection, éclairé par une
17
lumière jaunâtre. Pas un mot entre eux. Le plus jeune décharge d’un camion des centaines de
18
kilos de glace pilée dans une cale destinée à la congélation. D’autres aiguisent avec soin de
19
longues machettes, alignent des cuves, arrosent les sols. Deux hommes discutent à côté d’eux.
20
Ils ont chacun un dossier sous le bras, un stylo, un appareil photo, des outils et un couteau de
21
poche. Ce sont deux fonctionnaires envoyés par l’Agence des pêches. Leur présence est
22
destinée à rappeler, à ceux qui en douteraient, que le Japon pratique la pêche à la baleine à des
23
fins
« scientifiques »
.
24
Peu avant 4 heures, le cétacé est treuillé hors du bassin à l’aide d’un câble d’acier. Sur son bec
25
apparaît le matricule : 03ST012. Sous l’entrepôt, dans une chaleur moite, chacun est fin prêt
26
pour sa mise en pièces. Le rythme s’accélère. Trois hommes, ridés, cheveux gris, les
sempaï
27
(maîtres), prennent les choses en main. Les ordres tombent. La coupe débute. Chaque quartier
28
de viande compte, car chacun est à vendre. De 1500 yens à 2700 yens le kilo (11 à 20 euros),
29
la baleine vaut son pesant d’or.[…]
30
Des voisins, réveillés par l’activité et le bruit, accourent. Des enfants et adolescents,
31
qu’autant d’hémoglobine ne paraît pas choquer, observent la scène. Bientôt, le verdict tombe :
32
« La baleine est longue de 10 mètres. Elle pèse 11 tonnes. »
Elle vaut donc dans les 150000
33
euros. Première pause. Exténués, les hommes s’assoient sur les côtés, observant avec fierté,
34
cigarette au bec, le travail accompli. Le jour se lève. La dissection reprend jusqu’à 6 heures.
35
Un officiel de l’Agence des pêches cisaille péniblement la mâchoire du cétacé et en ôte une
36
dent qui tient à peine dans sa main.
37
Isao Yasuda, le plus jeune de l’équipe, 34 ans, venu de Saïtama, confie qu’il ne mange
38
pas de baleine (
« trop cher »
), mais que son travail lui plaît.
« Avant, j’étais au chômage. Au
39
moins maintenant, j’ai un boulot »
, explique-t-il. Et un salaire.
« Je touche 200000 yens (1500
40
euros) par mois. Ici, la vie me plaît. J’ai toujours voulu travailler dans la pêche. »
41
« L’activité stagne,
se plaint pourtant l’un des
sempaï
, très âgé.
Ça peut aller car le
42
gouvernement nous protège. Mais j’en veux toujours à Toyota d’avoir critiqué il y a dix ans
43
notre pêche à la baleine en disant qu’elle portait atteinte à l’image du Japon. Toyota était
44
surtout effrayé par les menaces de rétorsions commerciales américaines. Finalement, c’est lui
45
qui nous a fait du tort. »
46
Les récriminations de la CBI de Greenpeace ou du WWF (Fonds mondial pour la protection
47
de la nature) ont peu d’échos à Wada où on chasse la baleine depuis 1612, tout en cultivant
48
des fleurs rares et des légumes.[…]
49
Mais en juin, quand les habitants de Wada ont appris à la télévision que la CBI, réunie à
50
Berlin avait désavoué le Japon et adopté, par 25 voix contre 20, une résolution favorable aux
51
espèces protégées, ils se sont enflammés.
52
[…] «
Cela fait 400 ans qu’on mange de la baleine ici. Est-ce que le Japon demande aux
53
Français de ne plus consommer d’escargots ou telle ou telle viande ? »
[…]
54
Critiqué, le lobby baleinier japonais assure sa défense grâce au très actif Institut de recherche
55
sur les cétacés, appartenant à l’Agence des pêches, au sein du gouvernement. L’institut a son
56
réseau, des milliers de membres, un magazine, un journal et des moyens. Pour son directeur
57
général, Seiji Ohsumi,
« le programme scientifique de chasse à la baleine du Japon est légal
58
et reconnu au niveau international »
.
59
A Washington, des responsables, relayant la colère de l’Australie, du Royaume-Uni et de la
60
France, menacent de réactiver l’amendement Pelly, voté par le Congrès en 1967 sur les
61
espèces protégées en mer. Tokyo continue de qualifier d’
« impolitesse »
les doléances
62
internationales. Le lobby baleinier nippon entend bien protéger sa sacro-sainte culture
63
traditionnelle.
« Nous considérons les baleines comme une ressource marine
, dit Takanori
64
Nagatomo, un officiel de l’Agence des pêches.
Si elle sont en grand nombre, nous utilisons la
65
ressource. Si leur nombre diminue, nous les protégeons. »
66
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.