La politique éducative et culturelle

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée
La politique éducative et culturelle de l'académie d'Aix-Marseille Valorisation des établissements scolaires Domaine musique 2010-2011 Alexandre Grangier enseigne au Lycée Félix Esclangon à Manosque depuis 2008. Il a en charge l'enseignement du volet d'exploration « Arts du Son » des classes de secondes, de l'option spécialité musique (Lettres et Arts) en première et terminale et de l'option musique facultative au Baccalauréat. Auparavant il a enseigné à Sainte-Tulle au collège Pierre Girardot, à Volx au collège André Ailhaud, à Riez au collège Maxime Javaly, et à l'école internationale de Manosque. Malgré ces changements d'affectation liés au statut de professeur TZR, il savait motiver ses élèves en les initiant aux percussions, notamment à la batucada, formation typique du Brésil. Il avait à cœur de faire participer ses élèves aux festivités locales. Enseignant actif et engagé il n'en est pas moins musicien : après avoir créé en 2003 avec trois amis un groupe de musiques actuelles, Solsista, avec lequel il s'est produit très régulièrement, il est actuellement musicien dans le groupe « Dawta Jena and Urban Lions » et membre actif de l'ensemble de percussions Pulsabatouk. Musique au lycée Félix Esclangon de Manosque Le 25 mai dernier au Théâtre Jean-Le-Bleu à Manosque, sous la direction de leur professeur d'éducation musicale, Alexandre Grangier, du metteur en scène marseillais, Patrick Rabier et de Caroline Amblard, professeur d'histoire-géographie, chargée de la conception

  • statut de professeur tzr

  • choix du sujet, des textes, des musiques et des bruitages

  • pratique du théâtre

  • atelier théâtre du lycée

  • éventuels élèves du lycée des iscles

  • professeur d'histoire et de géographie


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 60
Source : ac-aix-marseille.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
La politique éducative et culturelle de l’académie d’Aix-Marseille  Valorisationdes établissements scolaires  Domainemusique 2010-2011Le 25 mai dernier au Théâtre JeanLeBleu à Manosque,la direction de leur sousropfesseur d’éducation musicale,Alexandre Grangier, dumetteur en scène marseillaisP,atrick Rabierde etCaroline Amblard,professeur d’histoiregéographie, chargée de la conception des décors et des costu,mleess élèves du Lycée Félix Esclangonertiialnasseptlerp:xeceatlceedcbaraetthéâtre,autnoenésprtspnuté«pas d’histoire».Comédie musicale et cynique très influencée par l’actualitépar lacommediadel, etl’arte, ce spectaclea été l’occasion de fêter les vingt ans de l’Atelier Théâtre du lycée.
Musi ueau lcée Félix Esclanon de Manosue
Alexandre Grangier enseigne au Lycée Félix Esclangon àManosque depuis 2008. Il a en charge l’enseignementvolet dud’exploration «Arts du Son »des classes de secondes, de l’optionspécialité musique (Lettres et Arts) en première et terminale et de l’option musique facultative auBaccalauréat. Auparavant il a enseigné àSainteTulle au collège Pierre Girardot, à Volx au collègeAndré Ailhaud, à Riez au collège Maxime Javaly, et à l’école internationale de Manosque. Malgréces changements d’affectation liés au statut de professeur TZR, il savait motiver ses élèves en les initiant aux percussions, notamment à la batucada, formation typique du Brésil.Il avait à cœur de faire participer ses élèves aux festivités locales. Enseignantactif et engagé il n’en est pas moins musicien: après avoir créé en 2003 avec trois amis un groupe de musiques actuelles,Solsista, avec lequel il sest produit très régulièrement, il est actuellement musicien dans le groupe «Dawta Jena and Urban Lions» et membre actif de l’ensemble de percussions Pulsabatouk.
L’atelierthéâtre du lycée Félix Esclangon
PrésentationL’atelier théâtre du lycée Esclangon estune activité librequi s’inscrit dans le cadre du foyer socioéducatif. Il est ouvert aux élèves de tous niveaux (seconde, première, terminale) ainsi qu’aux éventuels élèves du lycée des Iscles, Manosque. Cet atelier est une activité qui perdure et évolue depuis 20 ans avec succès. Il est encadré depuis 8 ans par Caroline Amblard, enseignante. Depuis 3 ans, compte tenu de la création au lycée d’unenseignement de la musique, l’atelier s’est ouvert aux musiciens et aux chanteurs volontaires. Déroulement Modalités Les élèves sont initiés aux pratiques duthéâtre masquépar un professionnel, Patrick Rabier, metteur en scène et directeur de la compagnie Sam Harkand à Marseille, lui même ancien élève du lycée.La partie musicaleest assurée par Alexandre Grangier, enseignant de musique.  Les cours se déroulent lemercredi après midi de 13h à 16h et lors d’un stage d’un weekend par trimestre.Dans une première phase les élèves sont mis en situation d’improvisation, de recherche de personnage qu’ils doivent s’approprierpetit à petit. Ils s’exercent dans le même temps à la respiration et la diction. Ensuite (aux alentours du mois de décembre) une pièce ou un montage de textes leur est proposé à la lecture et leurs rôles leurs sont distribués. Là commence le travail de création autour d’un projet collectif fort. Les élèves prennent alors conscience de l’importance de l’assiduité, de la solidaritédans le processus de «troupe». L’aventure se conclue parune représentation unique, payante et ouverte à tousau théâtre Jean Le Bleu de Manosque. Cette représentation est considérée par tous ceux qui y concourent comme un spectacle dont la qualité doit être sans faille et les avis des spectateurs sont immanquablement élogieux.
2 Académie d’Aix-MarseilleLa politique éducative et culturelleJuin 2011de l’académie d’Aix-MarseilleIsabelle TOURTETDomaine Musique- 2010-2011  Valorisationdes établissements
du lycée Félix EsclangonL’atelier théâtre
Productions Ces trois dernières années, trois spectacles musicaux : 2009 :Les abus d’Ubud’après A. Jarry2010 :Une anémone pour Guignold’après M.Maréchal2011: « Pas d’Histoire »d’après un montage de textes de différents auteurs.L’atelier théâtre du Lycée Félix Esclangonouvert à tous les élèves volontaires de la est seconde à la terminale, le mercredi après midi et un weekend partrimestre. Depuis 3 ans, il fait cause commune avec les élèves de l’option musique. Patrick Rabier, metteur en scène professionnel de la Compagnie Sam Harkand leur enseigne les techniques et l’esprit du théâtre masqué. Certains sont novices d’autres sont là depuis deux voire trois ans. Par delà l’acquisition des techniques, l’ambition est surtout de formerune « troupe » autour d’un projet commun et jamais oublier d’y prendre plaisir.
Académie d’Aix-MarseilleLa politique éducative et culturelleJuin 2011de l’académie d’Aix-MarseilleIsabelle TOURTETDomaine Musique- 2010-2011  Valorisationdes établissements
 Apropos du spectacle«Pas d’histoires»
« PAS D'HISTOIRE » « D'uncôté monsieur l'Autocrate, entre contemplations quotidiennes etdevoirs de monarque ; de l'autre son peuple, incarné par un artiste écrivain et interprète, qui essaie de survivre avec son orchestre de rue. Deux destins qui pourraient n'avoir aucune connexion mais quien ont par la force des choses. Théâtre, chansons, absurde, cynisme sont les ingrédients de cette comédie humaine qui n'est pas sans nous rappeler que le théâtre n'est parfois pas aussi éloigné. » Un autocrate entouré de ses conseillés réfléchit à la façon de manipuler les foules. Il s’en suivra un affrontementavec un orchestre de rue et un écrivain.La comédie présentéedu théâtre masqué sans masques. Le fait estd’avoir desmasques pour tous les comédiens n’étant pas possible,sont donc remplacés par un important travail de ils maquillage, permis grâce aux élèvesde l’école d’esthétique Sophie Le Comted’AixenProvence. Les costumes sont intemporels et caricaturaux pour servir au mieux cette comédie musicale et cynique.les décors et accessoires sont mis à la disposition de l’opération parle Théâtre Marie Jeanneetdes Ateliersdu Tragos, attenants où professePatrick Rabier. 4 Académie d’Aix-MarseilleLa politique éducative et culturelleJuin 2011de l’académie d’Aix-MarseilleIsabelle TOURTETDomaine Musique- 2010-2011  Valorisationdes établissements
A propos du spectacle«Pas d’histoires»
Le spectacle est conçutel un mélange de saynètes et d’histoires parallèles où les destins vont in fine se croiser. Il s’agit d’un montage de textes d’auteurs contemporains, excepté une citation de La Boétie. Parmi les auteurs on peut citer: JeanPaul Alègre, Pierre Béziers, Christian Caro, Roland Dubillard et Alejandro Jorodowski. Le travail est amorcéen amont,au mois de septembre, début de l’année scolaire,avec le metteur en scène où, les choix du sujet, des textes, des musiques et des bruitages, des arrangements, des chansons à intégrer à la pièce sont effectués. La présentation du spectacle, alors conçu, n’est dévoiléequ’au mois de novembre. Ce choix n’est pas le fait du hasard, mais murement réfléchi. En effet, les deux mois donnerontl’occasionaux élèves de se familiariser avec les techniques de l’improvisation théâtrale, utilisant les outils de la commedia dell arte, etavec laen musique pratique des grilles d’accords et de la technique vocale adaptée au répertoire. Le rythme est donné avec une séance de travail le mercredi aprèsmidi, trois weekenddans l’année, et les deux journées de répétitions au Théâtre JeanLeBleu.Travail rendu possible par le partenariat solide de la mairie de Manosque et de sa MJC. Le metteur en scène déplore le manque d’intérêt que portent les lycéens à cette activité, se rappelant même qu’à ses débuts il devait procéder à une audition afin de réduire le nombre de participants. Parions que le succès de ce dernier spectacle nourrira les effectifs des manifestations à venir !
Académie d’Aix-MarseilleLa politique éducative et culturelleJuin 2011de l’académie d’Aix-MarseilleIsabelle TOURTETDomaine Musique- 2010-2011  Valorisationdes établissements
Doc. préparé par Ch. Gamélia
 Albumphotos du spectacle
Académie d’Aix-MarseilleLa politique éducative et culturelleJuin 2011de l’académie d’Aix-MarseilleIsabelle TOURTETDomaine Musique- 2010-2011  Valorisationdes établissements
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.