Mathématiques 2006 Scientifique Baccalauréat général

Publié par

Examen du Secondaire Baccalauréat général. Sujet de Mathématiques 2006. Retrouvez le corrigé Mathématiques 2006 sur Bankexam.fr.
Publié le : lundi 31 mars 2008
Lecture(s) : 55
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Durée : 4 heures
[Baccalauréat S Polynésie septembre 2006\
EX E R C IC Epoints1 4 ³ ´ 1.Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal directO,u,v. On posea=3,b=52i etc=5+2i. On désigne par A, B et C les points d’affixes respectivesa,betc. SoitMun point d’affixezdu plan, distinct des points A et B. a.Montrer que ABC est un triangle rectangle isocèle. b.Donner une interprétation géométrique de l’argument du nombre com z3 plexe . z5+2i z3 c.Déterminer alors l’ensemble des pointsMd’affixeztels que z5+2i soit un nombre réel strictement négatif. 2.SoitΓle cercle circonscrit au triangle ABC etΩle point d’affixe 2i. π a.Donner l’écriture complexe de la rotationrde centreΩet d’angle. 2 b.Déterminer l’imageΓdeΓpar la rotationr. Déterminer une équation paramétrique deΓ.
EX E R C IC E2 4points Une urne contient 4 boules blanches et 2 boules noires indiscernables au toucher. 1.On effectue trois tirages successifs au hasard d’une boule selon la procédure suivante : après chaque tirage si la boule tirée est blanche, on la remet dans l’urne et si elle est noire, on ne la remet pas dans l’urne. On désigne parX la variable aléatoire égale au nombre de boules noires obtenues à l’issue des trois tirages. On pourra s’aider d’un arbre pondéré. a.Quelles sont les valeurs prises parX? b.CalculerP(X=0). c.On se propose de déterminer maintenantP(X=1). – Montrerque la probabilité que la seule boule noire tirée soit obtenue 8 au second tirage est égale à. 45 – Enremarquant que la seule boule noire peut être tirée soit a u premier, soit au deuxième, soit au troisième tirage, calculerP(X=1). 2.On reprend l’urne dans sa composition initiale : 4 boules blanches et 2 boules noires indiscernables au toucher. Soitnun entier naturel supérieur ou égal à 3. On effectue maintenantntirages successifs au hasard d’une boule dans l’urne selon la même procédure : après chaque tirage, si la boule tirée est blanche, on la remet dans l’urne et si elle est noire, on ne la remet pas dans l’urne. Soitkun entier compris entre 1 etn. Soit N l’évènement : « lakième boule tirée est noire et toutes les autres sont blanches ». Soit A l’évènement : «on obtient une boule blanche dans chacun desk1 premiers tirages et une boule noire aukième ». Soit B l’évènement : « on obtient une boule blanche dans chacun des (nk) derniers tirages ». CalculerP(A),PA(B) etP(N).
EX E R C IC E3
1.Soitfla fonction définie surRpar : ¡ ¢ 3 2x f(x)=2x4xe .
Baccalauréat S
7 points
a.Déterminer les limites defen−∞et en+∞. ¡ ¢ ′ ′2x b.Calculerf(x) et montrer quef(x)=2xx+5x4 e. c.Dresser le tableau de variations def. d.Tracer la courbe (C) représentative defdans un repère orthonormal ³ ´ O,ı,(unité graphique : 1 cm). 2.PournN, on pose Z 1 nx In=xe dx. 0 a.À l’aide d’une intégration par parties, calculerI1. 1 b.On admet que, pour toutnsupérieur ou égal à 2,In=n In1. e DéterminerI2etI3. 2 c.SoitA, du domaine délimité par l’axe des absl’aire, exprimée en cm cisses, la courbe (C) et les droites d’équationx=0 etx=1. CalculerA. 3.Soituune fonction définie et dérivable surR. µ ¶ 1 On définit la fonctionvsur ]0 ;+∞[ parv(x)=u. x a.On suppose queuest croissante sur l’intervalle [a;b] (où 0<a<b). · ¸ 1 1 Déterminer le sens de variation devsur ; . b a µ ¶ 1 b.On définit maintenant la fonctiongparg(x)=fsur ]0 ;+∞[, oùf x est la fonction définie dans la question 1. Déterminer les limites degen 0 et en+∞, c.Déduire des questions précédentes le tableau de variations de la fonc tiong;sur l’intervalle ]0+∞[.
EX E R C IC E4 5points ³ ´ L’espace est muni d’un repère orthonormalO,ı,,k. Soit (P1) le plan d’équation cartésienne2x+y+z6=0 et (P2) le plan d’équation cartésiennex2y+4z9=0. 1.Montrer que (P1) et (P2) sont perpendiculaires. On rappelle que deux plans sont perpendiculaires si et seulement si un vec teur normal non nul à l’un est orthogonal à un vecteur normal non nul à l’autre. 2.Soit (D) la droite d’intersection de (P1) et (P2). Montrer qu’une représentation paramétrique de (D) est : x= −7+2t y= −8+3t(tR). z=t
3.SoitMun point quelconque de (D) de paramètretet soit A le point de coor données (9 ;4 ;1). a.Vérifier que A n’appartient ni à (P1), ni à (P2). 2 b.Exprimer AMen fonction det.
Polynésie (épreuve obligatoire)
2
septembre 2006
2 c.Soitfla fonction définie surRparf(t)=2t2t+3. Étudier les variations def. Pour quel pointM, la distance AMestelle minimale ? Dans la suite, on désignera ce point par I. Préciser les coordonnées du point I. 4.Soit (Q) le plan orthogonal à (D) passant par A. a.Déterminer une équation de (Q). b.Démontrer que I est le projeté orthogonal de A sur (D).
Polynésie (épreuve obligatoire)
3
Baccalauréat S
septembre 2006
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.