OP anglais 2005

Publié par

™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™ ANNALES ministère DES CONCOURS ET EXAMENS des Transports de l’Équipement ORGANISES PAR LE MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L’EQUIPEMENT, DU du Tourisme et de la Mer TOURISME ET DE LA MER Intitulé du Concours ou de l’Examen Professionnel : OFFICIER DE PORT Année : 2005 Mode d’Accès : interne/externe Epreuve n°4 Filière, Option ou Spécialité : Anglais Intitulé de l’Epreuve : Durée : 2 heures Coefficient : 3 Détail : Version et thème faisant appel à des connaissances en anglais courant mais à caractère maritime Code DGPA/SG/RCF2/Infoconcours : Anglais MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DU L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D’OFFICIERS DE PORT SESSION 2005 EPREUVE N° 4 version et thème faisant appel à des connaissances en anglais courant mais à caractère maritime. L'usage d'un dictionnaire entièrement rédigé en anglais est autorisé. Toute note égale ou inférieure à 5 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire Durée : 2 h 00 ; coefficient 3 VERSION Extract from an article of “IMO NEWS” The security measures, which include the International Ship and Port Facility 1Security Code (ISPS Code) , are in the form of ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 112
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™ANNALES DES CONCOURS ET EXAMENSministère des Transports de l’Équipement du TourismeORGANISES PAR LE MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L’EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER et de la Mer ™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™Intitulé du Concours ou de l’Examen Professionnel : OFFICIER DE PORT Année :2005d’Accès : Modeinterne/externe Epreuve4Filière, Option ou Spécialité :AnglaisIntitulé de l’Epreuve : Durée :2 heures Coefficient:3Détail : Version et thème faisant appel à des connaissances en anglais courant mais à caractère maritimeCode DGPA/SG/RCF2/Infoconcours :Anglais
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DU L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D’OFFICIERS DE PORT SESSION 2005 EPREUVE N° 4 version et thème faisant appel à des connaissances en anglais courant mais à caractère maritime. L'usage d'un dictionnaire entièrement rédigé en anglais est autorisé. Toute note égale ou inférieure à 5 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire Durée : 2 h 00 ; coefficient 3
VERSION Extract from an article of “IMO NEWS” The security measures, which include the International Ship and Port Facility 1 Security Code (ISPS Code) , are in the form of amendments to the 1974 Safety of Life at Sea (SOLAS) Convention and are aimed at enhancing maritime security on board ships and at ship/port interface areas. They were adopted by a Conference on Maritime Security in December 2002.The ISPS Code contains detailed security-related requirements for implementation by Governments, port authorities and shipping companies in a mandatory section (Part A), together with a series of guidelines about how to meet these requirements in a second, non mandatory section (part B). The Code requires a ship security plan to be drawn for all SOLAS vessels, and for the plan to be approved by the flag State administration. Each ship must also have a designated ship security officer. Similarly, port facilities are also required to have an approved security plan and to appoint a designated security officer. Both shipboard and port facility security plans must set out the details of the measures to be put in place at each of the three escalating security levels. National administrations are required to set the security levels and ensure that security level information is provided to ships entitled to fly their flag. Prior to entering a port, or whilst in a port, within the territory of a Contracting Government to the SOLAS Convention, a ship shall comply with the requirements for the security level set by that Contracting Government, if that security level is higher than the security level set by the Administration for that ship.
1 Code ISPS
THEME 1 Extrait d’une instruction du Premier ministre sur les lieux de refuge 2 3 Les autorités maritimeset les autorités portuaires, en liaison avec les autorités terrestres, procèdent pour chaque port susceptible d’accueillir un navire en difficulté, que ce soit un port civil ou un port militaire, à une analyse objective des avantages et des inconvénients dans la perspective de l’accueil d’un navire en difficulté. Une fois les éléments d’appréciation disponibles en possession de l’autorité portuaire, celle-ci avise sans délais l’autorité maritime de sa décision d’accueillir ou non le navire et, dans le cas d’un refus, précise les raisons motivant sa décision. Elle en informe l’autorité terrestre. L’action de l’autorité maritime est indépendante des dispositions prises par l’autorité portuaire à l’égard de l’armateur ou de son représentant en vue d’assurer l’escale du navire. Généralement, dans les situations qui font l’objet du présent plan, une caution au profit du port est exigée par celui-ci pour garantir le paiement de tous les frais engagés dans le cadre de l’opération : mise en sécurité, droits de port, pilotage, remorquage, lamanage, frais divers. Lorsque l’autorité portuaire accepte la proposition de l’autorité maritime d’accueillir un navire en difficulté, la mise à bord de ce navire au moment opportun d’une équipe d’évaluation comprenant un ou des experts désignés par les autorités maritime ou portuaire peut être effectuée. Cette équipe peut être chargée de vérifier la permanence des paramètres ayant présidé à la prise de décision initiale de diriger le navire en difficulté vers le port retenu. Son intervention peut notamment s’effectuer lors du passage du navire concerné dans la zone d’attente du port retenu.
1 Places of refuge 2 Maritime authority(ies) 3 port authority(ies)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.