OP navire et securite du navire 2006

Publié par

MI NISTER E DES TR ANSPORTS, D E L’EQ UIPEMEN T, DU TO URISME ET D E LA MERCONCOURS E XTERNE E T INTERNEPOUR L E R ECRUTEMENTD’OFFICIERS D E P ORTSESSION 2006EPREUVE N ° 2composition su r u ne ou p lusieurs q uestions r elatives au navire e t à la sé curité d u n avireDurée : 3 h 00 ; c oefficient 3Question n ° 1 (4 points)Description de l'équipement type d' une pa sserelle d' un na vire m oderne classé AUT-IM S pa r l e Bure au V éritas (AUT-IM S : na vire équipé d' installations automatisées pe rmettant aux e spaces machines de re ster s ans équipage da ns toutes les conditions de na vigation y c ompris pe ndant les manœuvres et également pourvu de systèmes intégrés pe rmettant de gé rer l es commandes, la sécurité et la surveillance de s m achines).Question n °2 (4 p oints)T ransport de s m archandises da ngereuses pa r na vire : –Cl assification de s m archandises da ngereuses ;–Énoncé de s informations que l'on pe ut obt enir s ur une m atière da ngereuse en c onsultant la liste des m archandises da ngereuses du c ode IM DG ;–Principales pre scriptions du c ode IM DG à appliquer pour dé finir l 'emplacement d' un c onteneur de m archandises da ngereuses à bord d' un na vire roul ier.Question n ° 3 : P roblème d e th éorie d u n avire (12 points)1) U n na vire de 145 m de longueur e ntre pe rpendiculaires arrive sans gî te da ns un port en e au de mer (d= 1,025). Les tirants d’e au re levés après accostage sont de 6,19 m à l’avant et 7 ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 303
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L’EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER
CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D’OFFICIERS DE PORT
SESSION 2006
EPREUVE N° 2
composition sur une ou plusieurs questions relatives au navire et à la sécurité du navire
Durée : 3 h 00 ; coefficient 3
Question n° 1(4 points)
Description de l'équipement type d'une passerelle d'un navire moderne classé AUT-IMS par le Bureau Véritas(AUT-IMS : navire équipé d'installations automatisées permettant aux espaces machines de rester sans équipage dans toutes les conditions de navigation y compris pendant les manœuvres et également pourvu de systèmes intégrés permettant de gérer les commandes, la sécurité et la surveillance des machines).
Question n°2 (4 points)
Transportdesmarchandisesdangereusesparnavire:Classification des marchandises dangereuses ; Énoncé des informations que l'on peut obtenir sur une matière dangereuse en consultant la liste des marchandises dangereuses du code IMDG ; Principales prescriptions du code IMDG à appliquer pour définir l'emplacement d'un conteneur de marchandises dangereuses à bord d'un navire roulier.
Question n° 3 : Problème de théorie du navire (12 points)
1)Un navire de 145 m de longueur entre perpendiculaires arrive sans gîte dans un port en eau de mer (d= 1,025). Les tirants d’eau relevés après accostage sont de 6,19 m à l’avant et 7,39 m à l’arrière.
Un extrait des tables hydrostatiques (navire sans différence) donne les renseignements suivants :
T (m) 7,20 7,30 6,70 6,80 6,90
V (m3) 13730 13949 12646 12862 13078
ZCo (m) 3,82 3,87 3,55 3,61 3,66
XCo (m) 71,53 71,51 71,60 71,59 71,58
Zm (m) 8,34 8,34 8,36 8,35 8,35
T :tirant d’eau V :Volume de carène ZCo : Hauteur du centre de carène par rapport à OH XCo : Abscisse du centre de carène par rapport à la PPAR Zm :Hauteur du métacentre initial transversal par rapport à OH ZM :Hauteur du métacentre initial longitudinal par rapport à OH Xf :Abscisse du centre de gravité de la flottaison par rapport à la PPAR
ZM (m) 170,9 169,8 177,3 175,8 174,3
Xf (m) 70,63 70,52 71,08 71,00 70,93
Sachant que le centre de gravité global du navire (ZG) està 7,51 m au dessus la ligne zéro OH et que les pertes de stabilité par carènes liquides sont estimées à 1320 Tm calculer : -le déplacement du navire ; -le module de stabilité initiale transversale (MSIT) en tenant compte des pertes par carènes liquides ; -la variation de déplacement par centimètre d’immersion (TPC) ; -le moment nécessaire pour faire la différence de tirant d’eau de 1 centimètre (MTC) ; -l’abscisse (XG) du centre de gravité global du navire par rapport à la PPAR.
2)Lors de l’escale du navire, on déplace 80 tonnes de divers dont la position du centre de gravité de l’ensemble est : - en début de manutention à 7,10 m de la ligne zéro OH et à 25 m de la PPAR ; - en fin de manutention à 4,30 m de la ligne zéro OH et à 125 m de la PPAR ;
Calculer : -la variation d’assiette due à ce déplacement et les nouveaux tirants d’eau du navire ; -le nouveau module de stabilité transversale MSIT’.
3)cale 4. Les Suite à un abordage en mer, une brèche cause une entrée d’eau de mer dans la tirants d’eaurelevés en fin d’envahissement sont : TEAV = 7,27 mTEAR = 7,32 m. Le centre de gravité de l’eau de mer se trouvant en cale 4 est estimé à 4,52 m par rapport à la ligne zéro OH.
En supposant que le navire reste sans gîte, calculer : -le poids d’eau de mer se trouvant dans la cale 4 ; -la hauteurdu centre de gravité du navire par rapport à la ligne zéro OH ; -la perte de stabilité due à l’envahissement sachant que la cale peut être assimilée à un rectangle de 24 m de long sur 19 m de large.
On rappelleque le moment d’inertie par rapport à son axe longitudinal d’une surface de 3 flottaison rectangulaire de longueur L et d’une largeur l est égale àL x l/ 12,
Calculer le nouveau moment de stabilité initiale transversale. Après en avoir déduit l'état de stabilité du navire, argumenter sur la solution de vider les ballasts de fond pour alléger le navire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.