OP navire et securite du navire 2007

Publié par

MINISTER E DES TR ANSPORTS, DE L’ EQ UIPEMEN T, DU TO URISME ET D E LA MERCONCOURS E XTERNE E T INTERNEPOUR L E R ECRUTEMENTD’OFFICIERS D E P ORTSESSION 2007EPREUVE N ° 2composition su r u ne ou p lusieurs q uestions r elatives au navire e t à la sé curité d u n avireConformément au c hapitre II d es c onsignes au x c andidats, il e st r appelé d e se mu nir d 'une calculatrice scientifique, non p rogrammable, sans imprimante, ave c e ntrée u nique.Durée : 3 h 00 ; c oefficient 3QUESTIONS Question 1 : (4 poi nts)- dé finir e t dé crire un na vire vra quier ;- indiquer l es pri ncipales c auses d' accidents c oncernant c es na vires ;- pré ciser l es di spositions ré glementaires a doptées a ux ni veaux i nternational e t c ommunautaire vi sant à a méliorer l a sécurité de s na vires vra quiers. Question 2 : (4 poi nts)- dé crire les di fférents types de re morqueurs ut ilisés pour l e re morquage port uaire ;- donne r l eurs pri ncipaux a vantages e t inconvénients e n fonc tion de leurs c aractéristiques.Question 3 : Problème d e th éorie d u n avire : (12 poi nts)Note : da ns tout le probl ème, on né gligera l'effet de s c arènes liquidesUn na vire a ppareille sans gî te d' un port e n e au de m er (d = 1,025) à pl eine c harge. L e c entre de gravité du na vire e st situé à 70,23 m de la pe rpendiculaire a rrière e t à 7,54 m de la ligne d' eau O H.Un e xtrait de s tables hydros tatiques (na vire sans di fférence) donne les re nseignements ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 242
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L’EQUIPEMENT,
DU TOURISME ET DE LA MER
CONCOURS EXTERNE ET INTERNE
POUR LE RECRUTEMENT
D’OFFICIERS DE PORT
SESSION 2007
EPREUVE N° 2
composition sur une ou plusieurs questions relatives au
navire et à la sécurité du navire
Conformément au chapitre II des consignes aux candidats, il est rappelé de se munir d'une
calculatrice scientifique, non programmable, sans imprimante, avec entrée unique.
Durée : 3 h 00 ; coefficient 3
QUESTIONS
Question 1 :
(4 points)
- définir et décrire un navire vraquier ;
- indiquer les principales causes d'accidents concernant ces navires ;
- préciser les dispositions réglementaires adoptées aux niveaux international et communautaire
visant à améliorer la sécurité des navires vraquiers.
Question 2
:
(4 points)
- décrire les différents types de remorqueurs utilisés pour le remorquage portuaire ;
- donner leurs principaux avantages et inconvénients en fonction de leurs caractéristiques.
Question 3 : Problème de théorie du navire :
(12 points)
Note : dans tout le problème, on négligera l'effet des carènes liquides
Un navire appareille sans gîte d'un port en eau de mer (d = 1,025) à pleine charge. Le centre de
gravité du navire est situé à 70,23 m de la perpendiculaire arrière et à 7,54 m de la ligne d'eau OH.
Un extrait des tables hydrostatiques (navire sans différence) donne les renseignements suivants :
T (m)
P (T)
XCo (m)
ZCo (m)
Zm (m)
R (m)
Xf (m)
8,235
16430
71,29
4,38
8,423
159,8
69,30
8,20
16350
71,30
4,36
8,419
159,9
69,35
8,10
16120
71,33
4,30
8,404
160,4
69,48
8,00
15890
71,36
4,25
8,391
160,9
69,62
7,90
15660
71,38
4,19
8,378
161,4
69,75
7,80
15430
71,41
4,14
8,367
163,0
69,89
T
: tirant d’eau
P
: déplacement en eau salée (d = 1,025)
ZCo : hauteur du centre de carène par rapport à OH
XCo : abscisse du centre de carène par rapport à la PPAR
Zm : hauteur du métacentre initial transversal par rapport à OH
R
: rayon métacentrique longitudinal
Xf
: abscisse du centre de gravité de la flottaison par rapport à la PPAR
1) Sachant que le déplacement du navire à pleine charge est égal à 16430 T et que la
longueur entre perpendiculaires est égale à 145 m , calculer ses tirants d'eau.
Les consommations pendant la traversée sont de :
150 T de combustible (ballast N°4 Bd)
150 T de combustible (ballast N°4 Td)
100 T de combustible (ballast N°5 Td)
65 T d'eau douce
(ballast N°3 Bd)
27 T de divers dont le centre de gravité est situé à 55 m de la perpendiculaire arrière, dans le plan
longitudinal et à 10 m de la ligne d'eau OH.
Position des ballasts
Désignation
X (m)
Y (m)
Z (m)
Peak AV
138
0
5,00
Ballast 3 Bd
97
4,6
0,62
Ballast 4 Bd
78
3,5
0,63
Ballast 4 Td
78
3,5
0,63
Ballast 5 Bd
63
4,9
0,95
Ballast 5 Td
63
4,9
0,95
x : distance du centre du ballast par rapport à la PPAR
y : distance du centre du ballast par rapport au plan longitudinal
z : distance du centre du ballast par rapport à la ligne d'eau OH
Calculer :
-
le volume d'eau de mer à embarquer dans le Peak AV pour ramener l'assiette du navire à 1
mètre sur le cul en fin de traversée ;
-
les nouveaux tirants d'eau ;
-
le volume de combustible (d = 0,85 ) à transférer du ballast N°5 Bd au ballast N°5 Td pour
annuler la gîte ;
-
le tonnage par centimètre d'immersion (TPC) ;
-
le moment nécessaire pour faire varier la différence de tirants d'eau de 1 cm (MTC).
2) Le navire s'échoue après exécution des 2 mouvements de ballastage précédents. Les
tirants d'eau relevés sont de 8,54 m à l'arrière et 7,29 m à l'avant.
En supposant que le navire est échoué sur un seul point, calculer :
-
la réaction du sol en ce point ;
-
la position de ce point par rapport à la perpendiculaire arrière ;
-
la hauteur dont le niveau d'eau doit monter pour que le navire se déséchoue seul.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.