Opacité et masse intrathoracique

Publié par

324. Opacité et masse intrathoracique principales hypothèses diagnostiques, examens complémentaires pertinents Sommaire

  • syndrome alvéolaire

  • pulmonaire visible derrière le diaphragme

  • sommet hilaire

  • vertèbre visible derrière l'ombre cardiaque

  • cardiaque

  • evolution lente

  • droit avec bronchogramme aérique

  • sommet hilaire - confluentes - bronchogramme

  • perte de volume - évolution rapide


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 330
Tags :
Source : medecine.ups-tlse.fr
Nombre de pages : 34
Voir plus Voir moins
Sommaire
324. Opacité
et masse intrathoracique
principales hypothèses diagnostiques, examens complémentaires pertinents
radiographie thoracique de face critères de qualité
identificationdu patient lisibl de face: espace entre extrémités interne des clavicules et apophyses épineuses symétriques et trachée centrée debout: scapula et bras dégagés en inspiration profonde: > 5 arcs antérieurs de côte visibles au dessus de la coupole diaphragmatique droite pénétration du rayon: vertèbre visible derrière lombre cardiaque, trame pulmonaire visible derrière le diaphragme et ombre cardiaque ; poche à aire gastrique visible
------
---
Syndrome alvéolaire
remplacement de l'air alvéolaire par un produit pathologique de densité plus élevée (liquide, cellules ou tissu anormal)
Clichés standards= opacités à contours flous sauf au niveau des scissures : « arrêt net » Systématisées, souvent triangulaire à sommet hilaire confluentes bronchogramme aérique : hyperclarté tubulaire au sein de lopacité (arbre bronchique normal) sans perte de volume évolution rapide
TDM précise les lésions donne des informations supplémentaires : association dautres lésions guide une éventuelle biopsie
Radio et TDM thoracique (patient différent) comblement alvéolaire droit avec bronchogramme aérique
---
--
Syndrome alvéolaire localisé étiologies
Aigu pneumopathie bactérienne(QS)= périphérique, sous pleural, « arrêt net » scissural ; bronchogramme Tuberculose(QS)= lésions nodulaires floues, confluentes ; topographie postérieure et supérieure ; cavités, micro nodules, verre dépoli Infarctus pulmonaire(QS)= périphérique, sous pleural, triangulaire à sommet hilaire, sans bronchogramme ; épanchement associé
Chronique Carcinome bronchioloalvéolaire(QS)= forme pseudo pneumonique, évolution lente ou sub-aigue Pneumonie à éosinophiles
TDM : condensation alvéolaire avec bronchogramme Infarctus pulmonaire (flèche), thrombus (flèche pointillée)
TDM thorax : condensation alvéolaire avec bronchogramme carcinome bronchioloalvéolaire, forme pseudo pneumonique
carcinome bronchioloalvéolaire, forme pseudo pneumonique
----
---
Syndrome alvéolaire diffus étiologies
Aigu OAP(QS)= opacités bilatérales +/- « en ailes de papillon », signes de cardiopathie gauche SDRA = opacités à prédominance postérieure, voire « poumons blancs » Broncho-pneumopathie(QS)à bacille gram  ou tuberculeuse chez limmunodéprimé Contusion pulmonaire
(QS)(QS)
Chronique Carcinome bronchioloalvéolaire Certaines métastases (forme atypiques) Sarcoïdose (formes atypiques,QS)
Radiographie thoracique et scanner : Opacité diffuses en verre dépoli SDRA (dème lésionnel) par inhalation
----
Syndrome interstitiel
TDM > clichés standards
opacités bien limitées, non confluentes, non systématisées, à prédominance périphérique, sans bronchogramme aérien
Opacités linéaires réticulaires ou trabéculaires (lignes de Kerley A, B, C, D) micronodulaires (miliaires) nodulaires ou macro nodulaires (« lâcher de ballons ») Fibrose : cavités kystiques en nid d'abeilles (rayons de miel) hilifuges péribronchovasculaires (oedème interstitiel), avec flou autour des vaisseaux.
Radiographie thoracique (« normale ») TDM : micronodules et opacités linaires sarcoïdose
--
Syndrome interstitiel
étiologies
Pneumopathies interstitielles diffuses idiopathiques (QS) Infections
miliaire tuberculeuse, pneumocystose Néoplasies
lymphangite carcinomateuse, lymphome pulmonaire primitif Collagénoses
Sclérodermie, myopathies, lupus, polyarthrite rhumatoïde Granulomatoses Sarcoïdose (QS) Histiocytose X = opacités réticulo nodulaires, kystes prédominant aux apex
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.