TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS

Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée
TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS 2011-2012 BAC forme des matériaux par forgeage ; traitement des matériaux… ? Après la spécialité génie électronique : conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) ; contrôle industriel et régulation automatique (CIRA) ; domotique ; industries papetières ; informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques (IRIST) ; métiers de l'audiovisuel ; systèmes électro- niques… ? Après la spécialité génie électrotechnique : CIRA ; CRSA ; domotique ; électrotechnique ; IRIST ; traite- ment des matériaux… ? Après la spécialité génie énergétique : domotique ; fl uides, énergies, environnements… ? Après la spécialité génie mécanique : conception de produits industriels (CPI) ; conception et réalisa- tion de carrosseries (CRC) ; construction navale ; in- dustries papetières… ainsi que les BTS accessibles après la spécialité génie des matériaux (voir plus haut). S'y ajoutent d'autres BTS, selon l'option suivie. ? Après l'option productique mécanique : aéronauti- que ; agroéquipement ; CRSA ; études et réalisations d'outillages de mise en forme des matériaux (ERO) ; industrialisation des produits mécaniques ; à signaler également le BTSA génie des équipements agricoles. ? Après l'option bois et matériaux associés : agence- ment de l'environnement architectural ; charpente- couverture ; productique bois et ameublement ; sys- tèmes constructifs bois et habitat.

  • école d'ingénieurs post-bac

  • bacheliers sti des spécialités industrielles

  • ecole d'ingénieur

  • technologie

  • génie des matériaux

  • sciences industriel

  • bacheliers sti

  • industries du cuir-tannerie-mé- gisserie


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 75
Source : onisep.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

BAC
2 011- 2 012
TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS
Spécialités industriellesAPRÈS LE BAC STI
[ Sciences et technologies industrielles ]
Munis d’un bon bagage scientifi que et technologique, les bacheliers STI spécialités
industrielles peuvent envisager des études variées : BTS et DUT, mais aussi classes
prépa, écoles et université…
forme des matériaux par forgeage ; traitement des
Ce bac sera remplacé par matériaux…
le bac STI2D (sciences BTS – DUT
● Après la spécialité génie électronique : conception et technologies de
et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) ; l’industrie 75 % des bacheliers STI des spécialités industrielles
et du développement contrôle industriel et régulation automatique (CIRA) ;
optent pour un BTS ou un DUT d’un domaine durable). Première domotique ; industries papetières ; informatique et
proche ou complémentaire. Accessibles sur dossier session : 2013. réseaux pour l’industrie et les services techniques
scolaire, ces diplômes associent, en 2 ans, cours
(IRIST) ; métiers de l’audiovisuel ; systèmes
électrothéoriques, pratique professionnelle et stages sur
niques…
le terrain. Reconnus sur le marché de l’emploi, ils
● Après la spécialité génie électrotechnique : CIRA ;
permettent une insertion professionnelle rapide.
CRSA ; domotique ; électrotechnique ; IRIST ;
traiteNéanmoins, près d’un diplômé sur deux poursuit ses
ment des matériaux…
études, principalement en licence pro ou en école
● Après la spécialité génie énergétique : domotique ;
d’ingénieurs.
fl uides, énergies, environnements…
Les brevets de technicien supérieur (BTS) ● Après la spécialité génie mécanique : conception
Près de 60 % des bacheliers STI préparent un BTS, en de produits industriels (CPI) ; conception et
réalisalycée ou en école. tion de carrosseries (CRC) ; construction navale ;
in● Quelques BTS sont accessibles avec toute spécia- dustries papetières… ainsi que les BTS accessibles
lité industrielle : assistance technique d’ingénieur après la spécialité génie des matériaux (voir plus
(ATI) ; maintenance industrielle (MI) ; technico-com- haut).
mercial… D’autres dépendent de la spécialité suivie S’y ajoutent d’autres BTS, selon l’option suivie.
en terminale. ● Après l’option productique mécanique :
aéronauti● Après la spécialité génie civil : agencement de l’en- que ; agroéquipement ; CRSA ; études et réalisations
vironnement architectural ; aménagement-fi nition ; d’outillages de mise en forme des matériaux (ERO) ;
bâtiment ; enveloppe du bâtiment : façades-étanchéi- industrialisation des produits mécaniques ; à signaler
té ; études et économie de la construction ; géomè- également le BTSA génie des équipements agricoles.
tre-topographe (bon niveau en maths exigé) ; travaux ● Après l’option bois et matériaux associés :
agencepublics… ment de l’environnement architectural ;
charpente● Après la spécialité génie des matériaux : industries couverture ; productique bois et ameublement ;
syscéramiques ; industries plastiques ; fonderie ; mise en tèmes constructifs bois et habitat.
www . onisep. fr /lalibr airieOù vont les bacheliers STI ?OÙ VONT LES BACHELIERS STI ?
Autre formation BACDes diplômes du paramédicalou vie active Université
Les professions de l’appareillage médical requièrent (principalement 2 011- 2 012Classe prépa des compétences en mécanique, en électronique et en licence)
en travail des matériaux. Elles intéressent donc les
École
bacheliers STI des spécialités industrielles.spécialisée
● La formation, spécifi que à chaque métier, est as-TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS
surée dans le cadre de sections de techniciens
supérieurs (STS). Elle se déroule sur 2 ans pour
l’opticien-lunetier, et sur 3 ans pour le podo-orthésiste et
l’ortho-prothésiste.
● Recrutement sur dossier scolaire, voire entretien,
BTS ou DUT selon le profi l.
- Après la spécialité génie mécanique : BTS
prothésiste-orthésiste et BTS podo-orthésiste.
Source : RERS 2009 (DEPP-MEN) - Après la spécialité génie optique : BTS
opticien-luSource : RERS 2011 (DEPP-MEN) netier.
● Après l’option matériaux souples : industrie des
matériaux souples ; industries du
cuir-tannerie-mégisserie ; productique textile.
● Après l’option microtechniques : conception et in- Écoles
dustrialisation en microts.
● Après l’option systèmes motorisés : après-vente
Quelques bacheliers STI des spécialités industrielles
automobile (AVA) ; maintenance et après-vente des
intègrent une école d’ingénieurs post-bac ou une
engins de travaux publics et de manutention ;
moécole spécialisée en vue de préparer un diplôme
teurs à combustion interne.
professionnel. Recrutement sur concours.
● Après l’option structures métalliques :
concepIngénieurstion et réalisation en chaudronnerie industrielle ;
Nombre d’écoles d’ingénieurs recrutent des bache-constructions métalliques ; ERO.
liers, sur concours ou sur dossier, pour 5 ans d’étu-● Après la spécialité génie optique : génie optique.
des.
Les diplômes universitaires
● La priorité est donnée aux bacheliers S, mais les de technologie (DUT)
bacheliers STID ont leurs chances. Il est conseillé de Près de 20 % des bacheliers STI s’inscrivent en IUT
viser les écoles à vocation industrielle, les universités (à l’université).
de technologie ou les formations d’ingénieurs en
par● Quelques DUT sont accessibles, quelle que soit la
tenariat (FIP), qui proposent une alternance école/spécialité industrielle : génie industriel et
maintenanentreprise.ce ; hygiène, sécurité, environnement ; qualité,
logisti● Certaines écoles généralistes, comme les ENI (éco-que industrielle et organisation… D’autres recrutent
les nationales d’ingénieurs) et les Insa (instituts na-selon la spécialité du bac.
tionaux des sciences appliquées), intègrent des
ba● Après génie civil : génie civil.
cheliers STI munis d’un bon dossier.
● Après génie des matériaux : chimie option
maté● Les écoles supérieures d’ingénieurs des travaux riaux ; génie du conditionnement et de l’emballage ;
de la construction de Cachan, de Metz et de Caen science et génie des matériaux.
ouvrent leurs portes aux bacheliers de spécialité
● Après génie électronique : génie électrique et
inforgénie civil.matique industrielle (GEII) ; mesures physiques ;
ré● Les écoles d’ingénieurs en 3 ans recrutent princi-seaux et télécommunications ; services et réseaux de
palement à l’issue des prépas scientifi ques. Néan-communication (SRC)…
moins, elles proposent des accès (sur concours ou
● Après génie électrotechnique : GEII ; mesures
physisur dossier) aux titulaires d’un BTS ou d’un DUT, qu’ils ques ; réseaux et télécommunications ; SRC…
soient passés ou non par une prépa ATS (en 1 an
post● Après génie énergétique : génie chimique, génie
bac + 2).des procédés ; génie thermique et énergie ; mesures
physiques. Autres écoles
● Après génie mécanique : génie mécanique et pro- Il existe des écoles spécialisées post-bac en
électroniductique. que, réseaux, matériaux, mécanique, automobile…
www . onisep. fr /lalibr airiePrépasUniversité
Seuls 2,5 % des bacheliers STI s’inscrivent dans
7 % de bacheliers STI optent pour un parcours de
ces classes, en vue de préparer, pendant 2 ans, les BACtype licence générale (3 ans), puis master (2 ans),
concours d’entrée dans les écoles d’ingénieurs.
souvent jugé long et théorique. Certains préfèrent
Pourtant, certaines prépas dites « technologiques » 2 011- 2 012rejoindre l’université après avoir validé un BTS ou
leur sont réservées.
un DUT pour y préparer une licence pro (1 an). Le
Les prépas technologiquesdomaine à privilégier est dans tous les cas celui des
Les prépas TSI (technologie et sciences industriel-sciences industrielles.
TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONSles) recrutent principalement des bacheliers STI des
Les bacheliers STI peuvent s’inscrire en licence
géspécialités industrielles.
nérale de sciences et technologies, s’ils ont un
ni● Accès en prépas TSI, sur dossier, avec un très bon
veau solide en maths. Des mises à niveau sont
parniveau en maths, en physique, en sciences
industrielfois proposées.
les, mais aussi en expression écrite, en langues
vivan● Les licences générales de sciences et technologies tes, des matières présentes aux concours. À savoir :
pour l’ingénieur (électronique, automatique, méca- ces classes exigent de grandes capacités de travail et
nique...) ou de génie des procédés (matériaux) sont un véritable sens de l’orga nisation.
les plus adaptées aux bacheliers STI. Dans tous les ● À l’issue des prépas TSI, les élèves se voient
atcursus, prédominance des maths et des sciences phy- tribuer un quota de places dans les écoles
d’ingésiques. nieurs, ce qui leur laisse de réelles chances d’en
intégrer une, au même titre que ceux issus des prépas
● Les licences générales de mathématiques,
d’inforscientifi ques MP, PC, PSI, PT.matique et de physique requièrent un niveau
scienCertaines écoles d’ingénieurs organisent même un tifi que élevé et s’adressent de préférence aux
bacheconcours spécifi que pour les TSI. ■liers S.
www . onisep. fr /lalibr airie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.