Traduction 2004 Agrégation d'anglais Agrégation (Interne)

Publié par

Concours de la Fonction Publique Agrégation (Interne). Sujet de Traduction 2004. Retrouvez le corrigé Traduction 2004 sur Bankexam.fr.
Publié le : vendredi 8 juin 2007
Lecture(s) : 100
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
ANGLAIS : agrégation interne 2004 — Traduction et faits de langue
1. Version
"Almost without exception, my dear" —
again? why not?
— "our students are abysmally
ignorant. They've been incredibly badly educated. Their lives are intellectually barren. They
arrive knowing nothing and most of them leave knowing nothing. Least of all do they know,
when they show up in my class, how to read classical drama. Teaching at Athena, particularly
in the 1990s, teaching what is far and away the dumbest generation in American history, is the
5
same as walking up Broadway in Manhattan talking to yourself, except instead of the eighteen
people who hear you in the street talking to yourself, they're all in the room. They know, like,
nothing
. After nearly forty years of dealing with such students —and Miss Mitnick is merely
typical— I can tell you that a feminist perspective on Euripides is what they
least
need.
Providing the most naive of readers with a feminist perspective on Euripides is one of the best
10
ways you could devise to close down their thinking before it's even had a chance to begin to
demolish a single one of
their brainless 'likes'
. I have trouble believing that an educated
woman coming from a French academic background like your own believes there
is
a
feminist perspective on Euripides that isn't simply foolishness. Have you really been edified
in so short a time, or is this just old-fashioned careerism grounded right now in the fear of
15
one's feminist colleagues? Because if it
is
just careerism, it's fine with me. It's human and I
understand. But if it's an intellectual commitment to this idiocy, then I am mystified, because
you are not an idiot. Because you know better. Because in France surely nobody from the
École Normale would dream of taking this stuff seriously. Or would they?"
Philip ROTH,
The Human Stain
, 2000. Vintage pp.191-192
2. Thème
Mes plus grands souvenirs de cinoche sont liés à « tonton Charles» qui n'était pas notre oncle
20
mais le parrain de Colette et le meilleur copain du «jeune temps» de mes parents. Avec sa
couenne épaisse et burinée, à la manière des grands baroudeurs amerloques – Bogart, Sterling
Hayden, Randolph Scott, Spencer Tracy –, ses cheveux argentés, ses épaules massives, une ou
deux dents en or,
je lui trouvais une bonne gueule de héros
. Sa compagne, Jeannette, aurait
pu s'appeler MacDonald tant elle était décolorée, parfumée, embijoutée, bref chic et
25
troublante. Le couple correspondait d'autant mieux, à mes yeux, à la mythologie
hollywoodienne qu'il habitait un petit studio sous les toits, à Passy – stores rayés, géraniums
au balcon, meuble-bar –, qui valait un penthouse à Manhattan.
Suprême prestige, tonton Charles était taxi, à son compte, et possédait ainsi une Vedette
ventrue de chez Ford - encore l'Amérique – avec des chromes étincelants et un compteur à
30
fanion. A l'heure du café,
il me permettait parfois de m'installer
derrière le grand volant de
bakélite de la Vedette. Je me faisais alors un délicieux petit cinéma en klaxonnant et en
imitant les « vroum-vroum » avec la bouche. Jusqu'au jour où, en tirant le démarreur, je
déclenchai de vrais vroum-vroum. (...)
Charles et Jeannette, sans enfants, ne pensaient qu'à me faire plaisir avec de l'extraordinaire.
35
En me laissant dévorer un saladier de griottes au sirop rafraîchies au «Frigidaire », en mettant
de la gomina sur mes cheveux pleins d'épis, en me prêtant leur dentifrice Email Diamant, rose
profond, avec un toréador sur le tube, ou en me racontant leurs épiques voyages à travers
l'Espagne, inaccessible Eldorado. Grenade, Séville, Cadix, Aranjuez, castagnettes et
corridas... Poussières d'or, soleil rouge, technicolor.
40
Robert BElLERET,
Les Bruyères de Bécon Sabine Wespieser
, 2002, p.121-122.
3. Explication de faits de langue
Le candidat expliquera et justifiera sa traduction des mots et segments soulignés dans la
version et dans le thème.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.