Ufrcreteil 2005 ethique pcem1 semestre 2

Publié par

1 UNIVERSITE de PARIS XII - VAL-DE-MARNE FACULTE de MEDECINE Année 2004-2005 QUESTIONS D’ETHIQUE MEDICALE Cours sur Les Fondements Philosophiques de l'Ethique Médicale de Mme Rameix Q1 Si la tradition philosophique a toujours affirmé que l’on ne peut enseigner la morale comme on enseigne les sciences, les techniques ou les règles institutionnelles, quel est l’argument qui permet cependant d’affirmer qu’un travail rationnel est possible sur les valeurs morales ? (Rédigez) Q2 Dans l’Avis n°80 du 4 décembre 2003, Rôle du médecin du travail et réflexions sur l’ambiguïté du concept d’aptitude, le CCNE, Comité Consultatif National d’Ethique, oppose deux droits des travailleurs d’égale valeur. L’un est d’ordre déontologique, l’autre d’ordre téléologique, quels sont-ils ? a) Droit d’ordre déontologique : ……………………………………………………… b) Droit d’ordre téléologique : ……………………………………………………….. Q3 Citez deux pratiques courantes de l’Antiquité gréco-romaine qui manifestent l’ignorance d’une théorie de la personne telle qu’elle sera élaborée par la théologie et la philosophie chrétiennes à partir du IV° siècle. A) …………………………………………………………….. B) …………………………………………………………….. 2 Q4 Quelle est la thèse commune à ces trois textes relatifs à des patients en EVC, état végétatif chronique : l’Avis n°7 de février 1986 du CCNE relatif aux expérimentations sur des malades en EVC, l’arrêt N. Cruzan de ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 298
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
1
UNIVERSITE de PARIS XII - VAL-DE-MARNE
FACULTE de MEDECINE
Année 2004-2005
QUESTIONS D’ETHIQUE MEDICALE
Cours sur
Les
Fondements Philosophiques de l'Ethique Médicale
de Mme Rameix
Q1
Si la tradition philosophique a toujours affirmé que l’on ne peut enseigner la
morale comme on enseigne les sciences, les techniques ou les règles
institutionnelles, quel est l’argument qui permet cependant d’affirmer qu’un
travail rationnel est possible sur les valeurs morales ?
(Rédigez)
Q2
Dans l’Avis n°80 du 4 décembre 2003,
Rôle du médecin du travail et réflexions
sur l’ambiguïté du concept d’aptitude
, le CCNE, Comité Consultatif National
d’Ethique, oppose deux droits des travailleurs d’égale valeur. L’un est d’ordre
déontologique, l’autre d’ordre téléologique, quels sont-ils ?
a) Droit d’ordre déontologique :
………………………………………………………
b) Droit d’ordre téléologique :
………………………………………………………..
Q3
Citez deux pratiques courantes de l’Antiquité gréco-romaine qui manifestent
l’ignorance d’une théorie de la personne telle qu’elle sera élaborée par la théologie
et la philosophie chrétiennes à partir du IV° siècle.
A)
……………………………………………………………..
B)
……………………………………………………………..
2
Q4
Quelle est la thèse commune à ces trois textes relatifs à des patients en EVC,
état végétatif chronique : l’Avis n°7 de février 1986 du CCNE
relatif aux
expérimentations sur des malades en EVC
, l’arrêt
N. Cruzan
de la Cour Suprême
des Etats-Unis de juin 1990 et l’arrêt de la Cour de cassation de février 1995 relatif
au
pretium doloris
d’une victime d’accident de la circulation ?
(Répondez par une
phrase)
Q5
« On perçoit, toutefois, si l’on a présent à l’esprit le fait que les exigences normatives
de validité ont pour fonction de coordonner l’action dans la pratique communicationnelle
quotidienne, pourquoi il est impossible par voie monologique, de venir à bout des
problèmes qui doivent être résolus dans les argumentations morales, et pourquoi ceux-ci
exigent un effort de coopération. En entrant dans une argumentation morale, ceux qui y
prennent part poursuivent, dans une attitude réflexive, leur activité communicationnelle
afin de rétablir un consensus qui a été troublé. ... Ce qui est exigé c’est une argumentation
« réelle » à laquelle participent, en coopération les personnes concernées. Seul un
processus intersubjectif de compréhension peut conduire à une entente de nature
réflexive ».
a) De qui est ce texte ?
(En majuscules)
b) Qui est visé dans l’expression « il est impossible par voie monologique » ?
(En
majuscules)
a)
…………………………………………….
b)
…………………………………………….
Q6
Quels sont les trois types d’actes (A, B, C) que KANT distingue dans leur
relation au devoir ?
D) Parmi eux, quels sont ceux qui sont des actes moraux?
A)
………………………………………….………………………………..
B)
……………………………….…………………………………………..
C)
…………………………………………….……………………………..
D)
3
Q7
Dans l’Avis n°54 d’avril 1997
relatif au clonage reproductif
, quelles sont, selon
le CCNE, les caractéristiques de la personne qui seraient atteintes si l’on autorisait
le clonage reproductif ?
a)
…………………………………………….……………………………..
b)
…………………………………………….……………………………..
c)
…………………………………………….……………………………..
Q8
Comment Marx analyse-t-il les Droits de l’Homme élaborés par les
philosophes du XVIII° siècle, pour lui que sont-ils ?
(Rédigez)
Q9
La loi du 4 mars 2002
relative aux droits des malades et à la qualité du système
de santé
affirme le secret médical comme un droit des malades. Les médecins
peuvent cependant donner des informations médicales au(x) proche(s) d’un
malade sous quatre conditions strictes, citez-en trois.
A)
…………………………………………………………………………………………
B)
…………………………………………………………………………………………
C)
…………………………………………………………………………………………
4
Q10
a)
Comment différencier le principe de précaution du principe de
prévention ?
b) Lequel de ces deux principes doit guider la médecine clinique ?
c) Quel autre principe relatif aux risques doit-on alors lui adjoindre ?
a)
b)
……………………………………………………………..
c)
……………………………………………………………..
Q11
« La thèse liminaire de ce livre est que la promesse de la technique moderne s’est
inversée en menace. ... . La soumission de la nature destinée au bonheur humain a
entraîné par la démesure de son succès, qui s’étend maintenant à la nature de l’homme
lui-même, le plus grand défi pour l’être humain que son faire ait jamais entraîné. ... .
Nulle éthique traditionnelle ne nous instruit sur les normes du « bien » et du « mal »
auxquelles doivent être soumises les modalités entièrement nouvelles du pouvoir et de ses
créations possibles. ... Qu’est-ce qui peut servir de boussole ? L’anticipation de la menace
elle-même ! »
A) De qui est ce texte ?
(En majuscules)
B) Citez un autre grand philosophe contemporain qui construit sa théorie morale
sur le même principe d’une responsabilité non réciproque à l’égard d’autrui qui
est vulnérable
(En majuscules)
A)
………………………………………..
B)
………………………………………..
5
Q12
a) Quel est l’impératif moral de T. ENGELHARDT ?
b et c) Citez deux critiques qu’il suscite
(Rédigez)
a)
b)
c)
Q13
A) Qu’est-ce qu’une expérimentation en « double aveugle » ? B) Quelle est la
théorie morale qui la justifie ?
(Expliquez en une ou deux phrases)
A)
B)
Q14
Pour éviter l’instrumentalisation de l’être humain, quels sont les 3 interdits
relatifs à l’embryon posés par la loi du 6 août 2004
relative à la bioéthique
?
a)
………………………………………………………….………………..
b)
…………………………………………………………………….……..
c)
……………………………………………………………….…………..
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.