Ufrcreteil 2005 physique pcem1 semestre 2

Publié par

Concours de Physique – 8 juin 2005 1 CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1 8 Juin 2005 • 20 QCM • Pour toutes les questions à réponse numérique, on demande de sélectionner, parmi les réponses proposées, la plus proche de celle issue du calcul. Concours de Physique – 8 juin 2005 2 A. I - Electrocardiographie. Q1. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. L’onde P correspond à la repolarisation auriculaire. B. Si l’onde P est négative en DI, il s’agit souvent d’une inversion dans le positionnement des électrodes périphériques de recueil du signal. C. Si on ne détecte pas d’onde P sur l’ECG, le rythme n’est pas sinusal. D. L’amplitude de l'onde P est normalement inférieure à 2,5 mm (soit inférieure à 0,25 mV). E. La durée de l’onde P est normalement inférieure à 0,12 sec. I - Electrocardiographie. Q2. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Le complexe QRS présente normalement un aspect « QS » en V1. B. Le complexe QRS présente normalement un aspect « rS » en V1. C. Le complexe QRS présente normalement un aspect « Rsr’ » en V1. D. Le complexe QRS présente normalement un aspect « qRS » en V6. E. Le complexe QRS présente normalement un aspect « QRs » en V6. Concours de Physique – 8 juin 2005 3 I - Electrocardiographie. Q3. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Une valeur de l’axe de QRS comprise entre 0 et 90° peut être considérée comme normale. ...
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 252
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
Concours de Physique – 8 juin 2005
CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1 8 Juin 2005
1
20 QCM Pour toutes les questions à réponse numérique, on demande de sélectionner, parmi les réponses proposées, la plus proche de celle issue du calcul.
Concours de Physique – 8 juin 2005
2
A. I - Electrocardiographie. Q1. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. L’onde P correspond à la repolarisation auriculaire. B. Si l’onde P est négative en DI, il s’agit souvent d’une inversion dans le positionnement des électrodes périphériques de recueil du signal. C. Si on ne détecte pas d’onde P sur l’ECG, le rythme n’est pas sinusal. D. L’amplitude de l'onde P est normalement inférieure à 2,5 mm (soit inférieure à 0,25 mV). E. La durée de l’onde P est normalement inférieure à 0,12 sec. I - Electrocardiographie. Q2. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Le complexe QRS présente normalement un aspect « QS » en V1. B. Le complexe QRS présente normalement un aspect « rS » en V1. C. Le complexe QRS présente normalement un aspect « Rsr’ » en V1. D. Le complexe QRS présente normalement un aspect « qRS » en V6. E. Le complexe QRS présente normalement un aspect « QRs » en V6.
Concours de Physique – 8 juin 2005
3
I - Electrocardiographie. Q3. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Une valeur de l’axe de QRS comprise entre 0 et 90° peut être considérée comme normale. B. La valeur de l’axe de QRS se calcule en utilisant le plan des dérivations périphériques (des membres). C. Pour calculer l’axe de QRS, il suffit de connaître la valeur de l’amplitude et le sens du potentiel correspondant à l’activité ventriculaire dans 1 des 3 dérivations unipolaires périphériques. D. Si en DII le complexe QRS est isodiphasique, avec une onde R d’amplitude égale à celle de l’onde S, et en VL l’amplitude de QRS est positive, l’axe de QRS est à -30°. E. Si l’on a une amplitude de QRS négative en DI et VL, et si l'on a en DII un QRS de type isodiphasique, l’axe de QRS est dévié vers la droite. I - Electrocardiographie. Q4. Quels sont les signes électrocardiographiques permettant d’évoquer le diagnostic d’hypertrophie ventriculaire gauche. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs) ? A. Déviation axiale droite du QRS. B. Axe de QRS à –30°. C. Grande onde R en V6 et grande onde S en V1. D. Elargissement du QRS > 0.12 sec. avec QRS de type « rSr’ » en V1. E. Grande onde R en V1 et grande onde S en V6.
Concours de Physique – 8 juin 2005
4
I - Electrocardiographie. Q5. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Lésion sous-épicardique = sous-décalage du segment ST B. Lésion sous-endocardique = sus-décalage du segment ST C. Ischémie sous-épicardique = onde T, ample, négative, pointue et symétrique. D. Ischémie sous-endocardique = onde T, ample, positive, pointue et symétrique.E. Ondes Q amples et > 0.04 sec. en DII, DIII, VF = infarctus inférieur. I - Electrocardiographie. Q6. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Normalement en V1, l’onde « r » correspond à la dépolarisation du septum interventriculaire.B. Normalement en V1, l’onde « S » correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire gauche. C. Normalement en V6, l’onde « q » correspond à la dépolarisation du septum interventriculaire.D. Normalement en V6, l’onde « s » correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire droit. E. Normalement en V6, l’onde « R » correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire gauche.
Concours de Physique – 8 juin 2005
5
I - Electrocardiographie. Q7. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. Le segment ST est normalement un segment isoélectrique compris entre le point J et le début de l’onde T. B. L’intervalle QT correspond à la durée comprise entre le début du complexe QRS et le début de l’onde T. C. La durée de l’intervalle QT augmente en cas de bradycardie. D. Certaines intoxications médicamenteuses peuvent être responsables d’un allongement de l’intervalle QT. E. L’onde U est une déflexion positive de faible amplitude suivant l’onde T, visible le plus souvent dans les dérivations précordiales, parfois observée en présence d’anomalie de la concentration sanguine en potassium. I Electrocardiographie. -Q8. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs) ? A. A l’état de repos, la fibre myocardique présente une différence de potentiel transmembranaire (Vi-Ve) de l’ordre de –90 mV. B. Une électrode placée de façon à voir venir le front de dépolarisation d’une fibre myocardique isolée peut alors recueillir une montée rapide du voltage, c’est à dire un potentiel d’activation positif. C. Lors des phénomènes de repolarisation de la fibre myocardique isolée, on enregistre un potentiel de repolarisation négatif si l’électrode voit fuir le front de repolarisation. D. Au repos, une électrode placée à l’extérieur de la fibre myocardique isolée enregistre un potentiel nul. E. Le phénomène de repolarisation du myocyte est lié à des mouvements ioniques transmembranaires.
I - Electrocardiographie. Q9. patient de 44 ans avant une intervention chirurgicale avec anesthésie générale. Le sujet n’a aucun antécédent, en dehors d’une hypertension artérielle, et n’a jamais présenté de signe d’angor. On constate sur l’ECG un rythme sinusal régulier à 60/minute, un PR = 0.16 sec, un axe du QRS à 0°, une durée du QRS à 0.13 sec. et un QRS de type « R » exclusif en V6. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs) ? B. Il s’agit d’une hypertrophie ventriculaire droite. C. Il s’agit d’un infarctus latéral. D. Il s’agit d’un infarctus inférieur. E. Il s’agit d’un bloc de branche droite. Il s’agit d’un bloc de branche gauche.
6
Concours de Physique – 8 juin 2005
sqrisueezchnunueidutnadGCEéOnultaéavedsoincadsleunered
7
II- Dynamique des fluides. Q10. sein d’un vaisseau artériel assimilé à une canalisation horizontale unique. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. La force de viscosité par unité de surface est proportionnelle au gradient transversal de vitesse. B. Le coefficient de viscosité est toujours constant. C. Le coefficient de viscosité est constant à température et pression constantes. D. Le coefficient de viscosité en un point donné du vaisseau est indépendant de la vitesse d’écoulement. E. La perte de charge observée lors du transport du fluide le long de l’ensemble du vaisseau est négligeable.
Concours de Physique – 8 juin 2005
nOeidutéleouéclerpntmetnlameniaermaninfldunewuideinotaneu
Concours de Physique – 8 juin 2005
8
II - Dynamique des fluides. On étudie la résistance hydraulique (RH) à l’écoulement permanent laminaire d’un liquide visqueux, dans les conditions de validité de la loi de Poiseuille, au sein d’un gros vaisseau rigide horizontal. Q11. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. RH diminue quand la longueur du vaisseau augmente. B. RH augmente quand la viscosité du fluide augmente. C. RH varie de façon inversement proportionnelle à la puissance quatrième du rayon du vaisseau. D. RH a comme unité le pascal x seconde par mètre-cube. E. RH est égale au rapport entre la perte de charge observée lors du transport du fluide le long de l’ensemble du vaisseau et le débit moyen observé au sein du vaisseau.
cotecrrstene(uuosulpruei?)slesQuelsotirpposnooisn
II - Dynamique des fluides. On étudie l’écoulement du sang au sein du réseau veineux d’un sujet normal en décubitus dorsal (position horizontale). Q12. A. La pression moyenne est de l’ordre de 100 mm Hg. B. La résistance à l’écoulement est plus faible qu’au sein du réseau artériel. C. Le volume de sang contenu dans ce réseau vasculaire peut varier de façon relativement importante sans grande variation de pression. D. Le sang veineux représente la plus grande partie du volume sanguin total. E. La vitesse moyenne d’écoulement au sein du réseau veineux est supérieure à celle mesurable au sein du réseau artériel initial (aorte thoracique). II - Dynamique des fluides. On étudie l’écoulement du sang au sein de l’organisme humain normal en décubitus dorsal. Q13. A. La perte de charge observée lors de l’écoulement au sein de la grande circulation est supérieure à celle correspondant à l’écoulement au sein de la petite circulation. B. La pression artérielle aortique moyenne est proche de 95-100 mm Hg. C. Les débits cardiaque gauche (aortique) et droit (pulmonaire) sont égaux. D. L’écoulement au sein du réseau artériel est de type pulsé. E. Si le volume ventriculaire gauche éjecté à chaque systole est 60 ml et si la fréquence cardiaque est à 50/min., le débit cardiaque égale 5 l/min..
Concours de Physique – 8 juin 2005
9
leuQopprslensioitostocsnoetsrrceou(uneieurpluss)?
Concours de Physique – 8 juin 2005
10
II - Dynamique des fluides. On étudie l’écoulement du sang chez un sujet normal, en décubitus dorsal. Q14. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs) ? A. La pression hydrostatique moyenne chute progressivement dans la grande circulation jusqu’à devenir très faible dans la veine cave inférieure. B. La perte de charge la plus importante commence à partir des artérioles. C. Les résistances artériolaires sont modulables : elles peuvent varier de façon considérable selon les besoins des organes périphériques. D. A pression hydrostatique constante, lors d’une augmentation importante du diamètre des artérioles (vasodilatation) on s’attend à une augmentation du débit cardiaque. E. La résistance hydraulique au sein du réseau capillaire est modulable. II - Dynamique des fluides. Q15, Q16 & Q17 On considère une portion d’artère horizontale, rigide et rectiligne ; le sang, considéré comme un fluide newtonien, s’y écoule de façon laminaire et en régime permanent du point A vers le point D, via les points B puis C. On a placé un capteur latéral de pression sur chacun de ces 4 points. Les longueurs des segments sont telles que : AB = 2 BC CD = S 1 est la section intérieure constante de l’artère sur la distance AC ; le segment CD présente lui aussi une section intérieure constante : S 2 . On ne connaît pas la relation entre S 1 et S 2 . Le capteur placé en A indique une pression moyenne P A = 110 mmHg Le capteur placé en B indique une pression moyenne P B = 80 mmHg
Concours de Physique – 8 juin 2005
11
Q15. Quelle est, en mm Hg, la valeur de la pression moyenne en C : P C ? A. 50 B. 55 C. 60 D. 65 E. 70 Q16. Les résistances hydrauliques à l’écoulement sont, pour chacun des 3 segments, respectivement, R AB , R BC et R CD . Le capteur placé en D indique une pression moyenne P D = 50 mm Hg. Que peut-on en conclure ? Une ou plusieurs propositions exactes. A. R BC = R CD B. R BC = 2R CD C. R CD = 2R BC D. R CD = R AB E. R AB = 2 R CD
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.