A Class of Membrane Proteins Shaping

De
Publié par

A Class of Membrane Proteins Shaping the Tubular Endoplasmic Reticulum Gia K. Voeltz,1 William A. Prinz,2 Yoko Shibata,1 Julia M. Rist,1 and Tom A. Rapoport CELL 2006 TAMOUTOUNOUR Samira CORDEIL Stéphanie

  • gros réseau de la cellule

  • membrane proteins

  • cellule

  • enveloppe nucléaire

  • modèle au règne eucaryote

  • système endomembranaire

  • réseau endomembranaire en continuité avec la membrane nucléaire

  • réseau tubulaire

  • cellule de mammifère levure


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 47
Source : biologie.univ-mrs.fr
Nombre de pages : 35
Voir plus Voir moins
TAMOUTOUNOUR SamiraCORDEIL StéphanieA Class of Membrane Proteins Shapingthe TubularEndoplasmicReticulumGia K. Voeltz,1 William A. Prinz,2 Yoko Shibata,1 Julia M. Rist,1 and Tom A. RapoportCELL 2006
Les eucaryotes: un système endomembranaire au centre de fonctions essentiellesLa cellule est compartimentée par un système endomembranaire complexeCes organites cytoplasmiques sont fonctionnellement et structuralement interconnectés (Golgi, endosomes…)Comment ces membranes sont générées et maintenues?Le plus gros réseau de la cellule: le Réticulum Endoplasmique(RE)
Introduction
Le Réticulum Endoplasmique: Un maintien partiellement élucidéRéseau endomembranaire en continuité avec la membrane nucléaire externeUne seulelumière en continue entre le RE et l’enveloppe nucléaireDeux types: RE rugueux et RE lisseDescription plus précise Baumann and Walz,2001Interagit avec les pores nucléaires, les lamines et la chromatine sous-jacenteOrganisation structurale du RE et dynamisme:Enveloppe nucléaire: 2 feuillets membranaires en continu avec le RE périphériqueCiternesTubulesRE périphérique
Une localisation différente du RE selon les uayonorganismes eucaryotesImportance pour les auteurs d’étendre leur modèle au règne eucaryoteCellule de mammifère Réseau tubulaireEnveloppe nucléaireCiternesSEC63(GFP)Levure
Comment est générée la haute courbure dans les membranes tubulaires?(1)Coupe transversale d’un tubule du REUne conformation non thermodynamiquement stableVue d’un feuillet(citerne) du REUne conformation thermodynamiquement stable3 modèles en balance
Comment est générée la haute courbure dans les membranes tubulaires?(2)Modèle lié au cytosqueletteTractions des membranes par des moteurs moléculaires le long des filaments d’actine ou des microtubules, ou par polymérisation(Du et al.,2004)Le cytosquelette n’est pas essentiel au maintien du RE
Comment est générée la haute courbure dans les membranes tubulaires?(3)Modèle d’un squelette de protéines Des protéines chaperonnes maintiennent une forme de base du RE qui varie en volume par des mouvements d’ions et d’eau(Voeltzet al.,2002)La forme du RE ne semble pas être maintenue par des protéines d’échafaudage
Comment est générée la haute courbure dans les membranes tubulaires?(4)Modèle de génération ou de stabilisation de hautes courbures dans les membranesUne différence dans la composition des 2 feuillets membranaires peut générer la courbure des tubules + des protéines de maintienOu des protéines qui imposeraient la courbure par leur conformation dans la membraneUn exemple la caveolineProtéine associée à la membrane dans les hautes courbures des invaginations(caveoles=vacuoles)Très abondante et forme des oligomèresEn conformation d’épingle à cheveux grâce à un domaine hydrophobe de 34aa02aaModèle retenu par les auteurs
Quelles protéines sont mises en jeu dans la déformation membranaire des tubules du RE?Comment est générée et maintenue la structure d’un organite dans une cellule eucaryote?Démarche expérimentale des auteurs:atoind uR ECréer un système IN VITRO de formIdentifierles protéines impliquéesLes localiserEffets de délétions et surexpressionsEtablir la conformation de ces protéines dans les membranes
Résultats
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.