Aux frontieres de la ville

49 lecture(s)
  • mémoire - matière potentielle : collective
Aux frontières de la ville Collectif Interdisciplinaire RéfleXion
  • collectif mulupam
  • reportage photographique sur les lieux
  • art3
  • ville de quartier en quartier
  • travail plastique
  • frontières
  • frontière
  • lieu
  • lieux
  • expositions
  • exposition
  • ville
  • villes

lire la suite replier

Télécharger la publication

  • Format PDF
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
nevung
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

Aux frontières de la ville
Collectif Interdisciplinaire RéfleXion





























































En couverture : Chemin,
150 x 150, Frédérick Gagné, photo A. Benoist
Aux frontières de la ville










Poser l'urbanité sur papier :


Ce projet à pour but d’édifier un patchwork raisonné de la zone péri urbaine de la ville.

Pour provoquer une comparaison à travers le temps et nous permettre de dresser une typologie et une
classification des ensembles urbains, nous nous intéresserons autant à l'architecture privée que publique ainsi
qu'aux effets de l'urbanisme évoluant avec les citoyens.

Cette pérégrination le long de ces frontières nous permettra de pratiquer un recensement des bâtiments, des
paysages et de toutes structures urbaines afin de comprendre l’environnement physique dans lequel un citadin
évolue et progresse au quotidien.
Le questionnement sur le développement géographique et démographique d’une ville a toute sa place dans un
processus créatif. Les frontières invisibles se créent, bougent et évoluent et l’humain reçoit et subit ces
mouvements. C’est cette interaction qu’il est important de capter, d’analyser et d’archiver.
Cette réflexion critique de l'environnement établit un lien entre passé et présent, et contribue à une meilleure
connaissance d'un territoire pour l’avenir.

L'objectif étant de mettre méthodiquement en relation l’homme et son environnement, afin de pouvoir conclure
en une projection artistique multiforme.
Cette finalité artistique proposée au grand public donnera ainsi la possibilité au citoyen, qu’il soit discret ou
impliqué, de voir, comprendre ou même vivre sa ville autrement.
















Aux frontières de la ville





Sommaire:


 Présentation du projet

 Diffusion – Communication

 Partenaires

 Présentation du Collectif
Interdisciplinaire Réflexion

 Contact







Présentation du projet aux frontières de la ville


Ce projet a pour but de réaliser un patchwork raisonné de la zone péri urbaine d’une ville en associant les
lieux, les acteurs et leurs déplacements dans cette extension urbaine méconnue.

Pour provoquer une comparaison à travers le temps, permettre de dresser une typologie et une classification des
ensembles urbains, nous nous intéresserons autant à l'architecture privée que publique ainsi qu'aux effets de cet
urbanisme changeant face aux citoyens. Nous tâcherons d'identifier, dans l'espace et le temps, le rôle de cet
univers et, en quelque sorte, de témoigner des conditions de vie dans les différentes couches de cette zone.

Questionner l’entourage physique d’un citoyen dans le contexte social de l'architecture et de son paysage
urbain.

Le contexte de ce voyage le long de cette frontière est de pratiquer un recensement des bâtiments, des paysages,
des structures et des habitants pour relever les détails précis du tissu urbain.
S’imprégner des actes picturaux de cette démarcation, représenter les moyens techniques et les traces en
résultant, les mutations de l'urbanisme, son évolution, ses limites.

En utilisant la photo, outil capital pour les historiens et les architectes de par l'exactitude du détail, on intègre
l'environnement, les moyens de transport, les lumières, l'activité et la réhabilitation, le progrès, les changements,
les constructions physiques et les destructions naturelles.
Le travail plastique et la scénographie évoquent l'ambiance, le plan esthétique, ils restructureront les clichés dans
un univers narratif différent. Les lieux visités par les artistes seront mis en scène par le plasticien par des
méthodes pluridisciplinaires. Cette nouvelle dimension dans l’espace, cette imagerie urbaine, insuffleront au
spectateur une initiation à la fois poétique et directionnelle des endroits oubliés de la périphérie.
Toutes ces techniques, différentes mais complémentaires, permettront aussi de dresser un tableau réaliste de la
frontière de la ville aujourd’hui, pour l'information et la mémoire collective.

Sans pour autant baser nos recherches uniquement sur le côté historique de ses quartiers, nous aurons dans notre
ligne de mire leurs passés chargés d’histoire. Nos recherches artistiques ne pourront pas faire abstraction des
vestiges architecturaux et du patrimoine industriel encore visible, et aujourd’hui en pleine mutation.

L'objectif des artistes est de jouer leur rôle dans l'évolution de l'histoire et la théorie de l'architecture, du
paysage urbain. En confrontant les architectures du centre ville comme celles de la périphérie avec le
citoyen acteur, nous articulerons notre travail autour de l'urbanité.


Nous serons les agents du constat, avec une vision personnelle et créatrice.




Pano 2 (Aurélien BENOIST, Besançon, 2008)
Travail sur l’idée de frontières.

Les artistes du C.I.R (Collectif Interdisciplinaire Réflexion)

Voir et représenter une frontière.
Par Aurélien Benoist

Le photographe Aurélien Benoist s’appliquera à rendre accessible la frontière de la ville à tous les habitants ainsi
qu’à toutes les personnes étrangères à cette ville, afin de faire découvrir ou redécouvrir des endroits, paysages ou
bâtiments, structures de la vie de chaque citoyen.
Pour ce faire, il sillonnera la ville de quartier en quartier.
Dans un premier temps pour intégrer l'environnement, les lumières, l'activité et la réhabilitation, les
changements, les constructions physiques et les destructions naturelles.
Ensuite pour imprégner tout ça sur le film à l’aide de chambre photographique, de sténopé et de reflex
argentique.
Ces travaux présenteront la ville grâce à de grands tirages et des panoramiques aussi bien en couleur qu’en noir
et blanc qui recenseront les différents lieux et situations que le photographe aura vu et ressenti.


Urbanité, temps et espace
Par Frédérick Gagné

L'artiste procèdera dans un premier temps à un arraisonnement du territoire. Dans l'optique de mieux le connaître
et le comprendre ainsi que ses habitants, plusieurs étapes seront nécessaires :
- Reportage photographique sur les lieux, l'architecture, les structures, les frontières, les carrefours ...
- Reportage social, photographie et vidéo, collecte de témoignages, présence aux événements sociaux, artistiques
et citoyens.
-Recherches d'archives, histoire, plan...

Pour ce faire, l'artiste accompagnera le photographe dans ces investigation. Il s'inspirera des clichés et des
rencontres faites lors de leurs reportages pour la réalisation des œuvres plastiques en atelier.

Le travail plastique de Frédérick Gagné se construit autour du collage de photographies, peinture crayon sur
toile. Ces univers recréés gardent les traces du réel et sont loin d'une abstraction. Inspirées en partie par la
figuration narrative, ses œuvres témoignent d'une émotion ou d'une situation. Elles naissent d'un contexte bien
précis.

Pour exprimer le temps et ses effets, il est possible que l'artiste crée des toiles sur lesquelles une projection
d'images (photo et /ou vidéo) est prévue.
Le but du travail de l'artiste est de traduire une situation ou un contexte. En liant sur le même support le citoyen,
le temps et l'espace, l'artiste veut exprimer la vie; plus qu'un paysage, un portrait vivant. Souvent, comme une
sorte de poésie directionnelle, les œuvres de Frédérick Gagné se dirigent vers des structures installatives où le
spectateur devient acteur.






Déroulement de la résidence

Calendrier

Le projet se déroule sur plusieurs mois avec :

- Le repérage : prise de vue, déambulation, contact avec les citoyens…
- La création : sélection des clichés, recherche et essai…
- Le travail en ateliers et en laboratoire pour les expositions.
- La réflexion et la mise en place des expositions : scénographie, collaboration technique, mise en œuvre…
- La théorisation et le compte rendu de nos actions : livres photos, écrits, vidéo…


Le format d’exposition est variable. Le résultat des investigations résultera par la création d’œuvres plastiques et de tirages
photographiques. Cette exposition est multiforme et mutante selon les lieux d’expositions.

Quelque exemple des expositions du C.I.R sur le projet aux frontieres de la ville sur Dijon :

Dans le cas de « Dijon vu par… 2011 »
Il est prévu une installation panoramique des frontières de Dijon à 360°, composées de plusieurs tirages photographiques et
d’œuvres plastiques sur toiles en pourtour. Les photographies exposées, seront composés de 10 tirages 100 x 160 laminés
sur Dibond, ainsi que de 4 panoramiques 20 x 120 et les 4 à 8 toiles, seront de format 130 x 130 cm.
Au centre un cube de 197 x 197 cm accueillera 4 toiles de 197x162 cm, 4 vues de Dijon.

Toute les photographies utilisées pour l’exposition, les photomontages ou les collages sur toiles proviennent des clichés
effectués lors de la résidence « Dijon vu par » du collectif C.I.R.

Dans le cas de l’exposition à Art Cube
La scénographie représentera le parcours effectué par les deux artistes sur des formats correspondant à la première
exposition mais enrichi petits formats et soutenue par une projection d’image ou de vidéo sur les façades intérieur et/ou
extérieur des ateliers.




519/03 (Aurélien BENOIST, Toulouse, 2003)

Aux frontières de la ville

Diffusion, communication

Public visé par l'action artistique du C.I.R.

Les habitants, acteurs de la ville.
Les passants et les figurants...
Les architectes, les archivistes.
Les artistes.
Les urbanistes.


Diffusion

-Exposition itinérante

- Projection d'images décalées sur façade de bâtiments.

- Publication dans des magazines régionaux : articles sur le travail des artistes, interview...

- Vidéo

- Media internet















Notre projet peut aussi s’inscrire dans le cadre de festivals ou d’expositions sur le thème de l’urbanisme,
l'urbanité, ou tous autres évènements en faveur de la promotion de la ville, du département, de la région
ou avec les villes Jumelées avec votre ville, ainsi que dans la programmation des festivals de photographie
ou d’art.








Lieu de travail et d’exposition : ART3


ART3 est un lieu de travail vivant et ouvert sur l'extérieur, qui permet une mutualisation de l’espace et du
matériel donnant aux artistes résidents des possibilités de création multiformes.
Ce lieu a une importance capitale, aussi bien dans la centralisation des informations et de la communication que
pour le travail artistique et créatif.

Ce collectif d’ateliers se situe à Gemeaux (21) et fait maintenant partie des lieux culturels importants de la Côte
d’Or, grâce à la mise en place de résidences d’artistes, expositions, ou invitations comme :

- Guillaume Martin en octobre 2009, sculpteur Franc-Comtois
- le collectif MuLuPam, avec « Éclat2 » résidence de juin/juillet 2010
- Florian Rosier, octobre 2010, créateur verrier Bourguignon
- les créateurs de HS prod, prévu en novembre 2010


ART3 reste un lieu de travail et de réflexion, promu à l’avancement de l’art et à la découverte de nouveaux
chemins artistiques, comme par exemple avec la création d’une installation vidéo, plastique et sonore, travail
conjoint entre le C.I.R et le collectif MuLuPam.











ART CUBE
1 rue du jardin Savetier
21120 Gemeaux















FRICHE 2 (Frédérick Gagné, 2010)









Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos