Équipe Académique Mathématiques

De
Publié par

Statistiques et Probabilités Équipe Académique Mathématiques - 2009

  • statistique au collège

  • statistiques en seconde

  • séries statistiques

  •  10 billes rouges et 30 billes noires sac de claude 

  •  quelle est la probabilité de l'évènement a 

  • probabilités au collège

  • acune un sac con enan  

  • sac d'aline 


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 34
Source : mathematiques.ac-bordeaux.fr
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins
Équipe Académique Mathématiques -
2009
statisti
ues au collè
e
DNB 2009Asie
Les statistiques en seconde
Résumé des notions abordées au collège
Les notions de moyenne, médiane, étendue, quartiles ont été développées au collège ainsi que leurs interprétations. Ces notions pourront être sollicitées en classe de seconde en lien avec les autres disciplines. (par ex : mesures expérimentales en sciences physiques).
Analyse de données
La classe de seconde est loccasion dune part de consolider lutilisation des fonctions statistiques des calculatrices dautre part de traiter, à laide du tableur, des séries statistiques comportant un grand nombre de données en lien avec des situations réelles
http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/france-departements.asp
http://www.ined.fr/fr/pop_chiffres/france/mortalite_causes_deces/esperance_vie/
srobabilités au collè e
ro s personnes, ne, ernar e au e on c acune un sac con enan es es. Chacune tire au hasard une bille de son sac. 1. Le contenu des sacs est le suivant : Sac dAline : 5 billes rouges Sac de Bernard : 10 billes rouges et 30 billes noires Sac de Claude : 100 billes rouges et 3 billes noires Laquelle de ces personnes a la probabilité la plus grande de tirer une bille rouge ? 2. On souhaite quAline ait la même probabilité que Bernard de tirer une bille rouge.
DNB 2009Métropole
srobabilités au collè e
eiva », on fait tourner la roue de loterie cidessous. On admet que chaque secteur a autant de chance dêtre désigné. On regarde la lettre désignée par la flèche : A, T ou M, et on considère les évènements suivants :  A : « on gagne un autocollant» ;   T : « on gagne un teeshirt » ;          . 1. Quelle est la probabilité de lévènement A ? 2. Quelle est la probabilité de lévènement T? .       4. Exprimer à laide dune phrase ce quest lévènement non A puis donner sa probabilité.
DNB 2009 Polynésie
1.4. Notion de probabilité
[Thèmes de convergence]
s erobabilités au collè
Comprendre et utiliser des notions élémentaires de probabilité.
Calculer des probabilités dans des contextes familiers.
La notion de probabilité est abordée à partir atntmerinsioépxed qui permettent dobserver les fréquences des issues dans des situations familières (pièces de monnaie, dés, roues de loteries, urnes, etc.). La notion de probabilité est utilisée pour modéliser des situations simples de la vie courante. es s tuat ons tu es concernent les expériences aléatoires à une ou à deux épreuves.
  erobabilités au collè
      soient observées expérimentalement ; le lancer dune punaise (pouvant tomber suivant la position « 1 » ou la position « 0 » cidessous) a longtemps servi dexemple dans les pays anglosaxons :
Lintérêt du lancer de punaise réside dans le fait que seu e  mentat onexp r permet e proposer une probabilité au résultat  1 ». «
 robabilités au collè
Une approche fréquentiste.
Réalité 
Expérimentation
Initiation au calcul des 
e
robabilités
Un objectif final (dont nous ne savons pas s’il peut être atteint à ce stade) serait : savoir faire la différence de nature entre une fréquence observée (a posteriori) qui est du domaine de la statistique, et une probabilité (déterminée a priori).
  céerobabilités au l
tifs visés par lenseignement des statistiques et probabilités à loccasion de résolutions de problèmes dans le cadre des probabilités, rendre les élèves capables : détudier et modéliser des expériences relevant de éuqpiorlbabilité
    fréquences
    
nterpr ter es v nements e mani re ensem ste 
de mener à bien des calculs de probabilité.
  
Les situations étudiées concernent des ex ériences à une ou lusieurs épreuves.
 
 
 
 
 
Simulation Fluctuation des échantillons La répétition dexpériences aléatoires peut donner lieu à lécriture dalgorithmes Convergence vers les probabilités Les sstdiontiburi de probabilité peuvent être estimées par observation de la stabilisation des fréquences sur de longues   Mise en place dun modèle         considérations géométriques ou physiques en référence à lé ui robabilité
 
  céerobabilités au l
travail sur le modèle
Le lan a e des évènements Une distribution de probabilité sur un ensemble finiΩest définie par la donnée des probabilités des éléments deΩ.         .
Les re résentations
Tableaux croisés   Arbres pondérés toute connaissance sur le conditionnement est horsprogramme)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.