Equipe départementale E P S Octobre

De
Publié par

Niveau: Secondaire

  • revision - matière potentielle : des projets de structures

  • cours - matière potentielle : année


Equipe départementale E.P.S. / Octobre 2007 PROJET DÉPARTEMENTAL E.P.S. Dans les Landes, l'éducation physique et sportive occupe pleinement sa place à l'école, du fait de l'intérêt des élèves et des enseignants pour cette discipline, d'une culture sportive locale prégnante et de l'existence de nombreuses infrastructures facilitant la pratique. L'E.P.S. est un moyen fédérateur d'intégration face à la diversité des élèves, permet de travailler très concrètement sur les valeurs de la République et de forger la citoyenneté. Ce constat initial peut servir de levier afin de placer les élèves dans les meilleures conditions de réussite. De plus, en tant que discipline d'enseignement obligatoire, l'E.P.S. s'inscrit pleinement dans le projet académique, dont les objectifs généraux et les ambitions peuvent être déclinés de manière spécifique en E.P.S. 1° Objectif général de l' E.P.S. : Éduquer physiquement tous les élèves landais de telle manière qu'à la fin de leur scolarité primaire tous puissent accéder à une réelle autonomie fonctionnelle dans les 4 domaines de compétences spécifiques visées à l'école et, de façon plus générale, maîtriser les connaissances et compétences du socle commun. Première ambition : mettre en place les conditions pour la réussite de tous les élèves en E.P.S.

  • animations pédagogiques en eps

  • socle commun

  • pratique pédagogique

  • equipe départementale

  • acquisition du socle commun de connaissances et de compétences


Publié le : lundi 1 octobre 2007
Lecture(s) : 55
Source : ac-bordeaux.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Equipe départementale E.P.S. / Octobre 2007
PROJET DÉPARTEMENTAL E.P.S.
Dans les Landes, l’éducation physique et sportive occupe pleinement sa place à l’école, du fait de l’intérêt des
élèves et des enseignants pour cette discipline, d’une culture sportive locale prégnante et de l’existence de
nombreuses infrastructures facilitant la pratique.
L’E.P.S. est un moyen fédérateur d’intégration face à la diversité des élèves, permet de travailler très
concrètement sur les valeurs de la République et de forger la citoyenneté. Ce constat initial peut servir de
levier afin de placer les élèves dans les meilleures conditions de réussite.
De plus, en tant que discipline d’enseignement obligatoire, l’E.P.S. s’inscrit pleinement dans le projet
académique, dont les objectifs généraux et les ambitions peuvent être déclinés de manière spécifique en
E.P.S.
1° Objectif général de l’ E.P.S.
:
Éduquer physiquement tous les élèves landais de telle manière qu’à la fin de leur scolarité primaire tous
puissent accéder à une réelle autonomie fonctionnelle dans les 4 domaines de compétences spécifiques
visées à l’école et, de façon plus générale, maîtriser les connaissances et compétences du socle commun.
Première ambition
:
mettre en place les conditions pour la réussite de tous les élèves en E.P.S.
-
Assurer la maîtrise des savoirs fondamentaux, la priorité étant donnée dans ce cadre à la maîtrise de
la langue française. L’E.P.S. peut y contribuer pleinement en apprenant à chacun à utiliser un
vocabulaire spécifique, d’associer l’oral à l’action (dans la formulation d’hypothèses, dans l’annonce
des résultats, lors du retour sur son action), de donner du sens à ses performances (par la description
des dispositifs, la définition du but à atteindre, l’énoncé des règles du jeu).
-
Poursuivre le travail de réflexion engagé en E.P.S. sur les pratiques pédagogiques (travail par
groupes de niveaux, par contrat, par ateliers thématiques…)
et les motivations des élèves (travail sur
les projets collectifs et/ou individuels, la valorisation des performances en fonction du niveau de
chacun, l’appartenance à une équipe…).
-
Former, grâce aux pratiques physiques et sportives, des citoyens responsables en permettant aux
élèves d’accéder à la connaissance de la règle, à l’application de celle-ci en termes de droits et
devoirs et à la pratique de divers rôles sociaux (arbitre, juge, spectateur, supporter, capitaine
d’équipe, chorégraphe, attaquant, défenseur, assureur…) qui supposent des savoir-faire et des
savoir-être spécifiques liés aux principes d’équité et de justice.
-
Prévenir la violence en travaillant sur la maîtrise et le dosage de l’énergie, en pratiquant des activités
d’opposition duelles ou collectives où la ritualisation permet d’ancrer toutes les actions dans un cadre
réglementé et où le respect de l’intégrité physique est un postulat incontournable.
-
Etre partie prenante dans la politique de santé en donnant à tous les élèves, y compris ceux qui sont
atteints de handicap, la possibilité de développer leurs capacités physiques à leur propre niveau et en
les sensibilisant aux dérives existantes dans les pratiques sportives.
-
Participer à l’ouverture du système éducatif en développant les partenariats avec les collectivités
territoriales et le milieu sportif, en particulier avec l’U.S.E.P., qui mettent à disposition des écoles des
équipements, des matériels et des intervenants et aident à la mise en oeuvre d’opérations
d’envergure.
Equipe départementale E.P.S. / Octobre 2007
Deuxième ambition
:
ne laisser personne au bord du chemin
-
Assurer une meilleure diffusion des réussites pédagogiques. La réussite en EPS ou dans les
pratiques sportives peut permettre, à des élèves en difficulté dans d’autres champs disciplinaires,
d’accéder à l’estime de soi et d’être remis "sur les rails".
-
L’E.P.S. constitue un moyen de prévention le décrochage scolaire en plaçant les élèves dans une
dynamique positive par le biais de projets collectifs : fréquentation d’une association sportive,
participation à des projets artistiques et culturels (ateliers de pratiques artistiques) ou à des sorties
scolaires (classe transplantée, …).
Troisième ambition
:
mieux accompagner les écoles et les enseignants
-
Faciliter la mise en oeuvre des programmations E.P.S. dans le cadre des projets d’école, ce qui
nécessite d’accompagner
le travail en équipe et de former à la méthodologie du projet.
-
Développer le pilotage pédagogique partagé et l’évaluation en E.P.S. en mettant à disposition des
enseignants des outils qui permettront un meilleur suivi de l’élève dans sa progression.
2° Plan d’action départemental
:
Le Plan d’Action Départemental en EPS est le cadre de référence de toutes les initiatives locales, de
circonscriptions ou départementales, qui permet de situer et d’organiser le développement de l’E.P.S. de la
maternelle à l’entrée au collège. C’est un projet pluriannuel et un programme coordonné d’actions que
l’équipe départementale EPS initie, met en oeuvre et évalue.
2.1 Objectifs
1 - Mettre en place les conditions pour la réussite de tous les élèves landais en E.P.S. en amenant les
enseignants à
-
mettre en oeuvre dans leur école des programmations EPS cohérentes, c’est-à-dire conformes aux
programmes, présentant un panel d’activités visant à l’acquisition du socle commun de
connaissances et de compétences et en lien avec le projet d’école ;
-
augmenter le volume d’activité de l’enseignement de l’E.P.S. qui sera porté à la rentrée prochaine à 4
heures hebdomadaires ;
-
travailler en partenariat de manière performante avec les intervenants extérieurs agréés pour
l’encadrement des activités physiques, sportives et artistiques.
2 - Ne laisser personne au bord du chemin en permettant à tous les élèves
-
de pratiquer une palette importante d’activités physiques, sportives et artistiques ;
-
d’acquérir les compétences spécifiques exigées en fin de cycle et de scolarité primaire ;
-
de prolonger leur pratique dans le cadre de rencontres sportives scolaires.
3 - mieux accompagner les enseignants en
-
construisant des outils pédagogiques et méthodologiques ;
-
structurant la mise en oeuvre des projets, des rencontres, des interventions extérieures ;
-
proposant des aides concrètes dans le cadre d’animations pédagogiques et du suivi des projets.
2.2 Moyens de mise en oeuvre :
1 - Organisation
-
réunions de régulation de l’équipe départementale EPS (une par période) ;
-
réunions d’information des directeurs d’école (une à la rentrée) ;
-
réunions d’organisation des secteurs USEP (une par secteur à la rentrée) ;
-
réunions pour organiser le planning des installations (en début ou fin d’année selon les sites),
-
réunions de régulation d’équipe de circonscription ;
-
réunions des groupes de réflexion départementaux (EPS, pratiques pédagogiques et motivation
des élèves, socle commun, accueil des élèves atteints de handicap, sécurité, dispositifs
pédagogiques de soutien, prévention de l’illettrisme, éducation prioritaire, éducation artistique et
culturelle) ;
-
réunions partenariales (collectivités territoriales, C.E.L., comités départementaux/USEP,
badminton, basket, golf, escrime…).
Equipe départementale E.P.S. / Octobre 2007
2 - Gestion
-
suivi des dossiers des intervenants extérieurs en EPS, des projets pédagogiques impliquant une
intervention extérieure, des projets de sorties scolaires ;
-
révision des projets de structures (piscine, …).
3 - Formation
-
suivi des T1
et
T2
;
-
conférence pédagogique natation (dans toutes les circonscriptions) ;
-
animations pédagogiques en EPS (badminton, basket-ball, course d’orientation, danse, arts du
cirque, acrosport) ;
-
animations pédagogiques générales (socle commun, évaluation, PPRE) ;
-
animations pédagogiques en partenariat (fédérations sportives badminton, basket-ball, escrime) ;
-
stages de formation continue : délégués relais USEP, nouveaux directeurs, natation, langages en
maternelle ;
-
journées de formation des intervenants bénévoles en natation et cyclotourisme.
4 - Animation
-
suivi des projets natation : mise en place d’un test départemental du "savoir nager" ;
-
expérimentations en badminton, course d’orientation et validation des documents pédagogiques
élaborés en 2006 ;
-
suivi des rencontres départementales USEP ;
-
suivi des projets particuliers de circonscription : arts du cirque et danse (circonscription de Mimizan),
rugby (circonscription de Dax), projets avec intervenants extérieurs (circonscription de Tyrosse),
projets danse (circonscription de Mont de Marsan) ;
-
lancement et accompagnement d’opérations nationales (Scolarugby, Scolahand, Scolafoot, …) ;
-
aide aux enseignants pour la mise en oeuvre de leur programmation EPS d’école.
2.3 Résultats attendus / Critères d’évaluation
1 - Amélioration des pratiques d’enseignement
-
Programmation EPS : passer d’une planification d’utilisation des structures à un projet EPS de cycle
et/ou d’école intégrant des progressions et une démarche.
-
Utilisation d’un livret d’évaluation en EPS (à intégrer dans le livret d’évaluation de l’élève), élaboration
d’un test départemental natation.
-
Concertation pour l’élaboration et la mise en oeuvre de projets impliquant une intervention extérieure.
-
Construction de dossiers de sorties scolaires complets et cohérents.
-
Participation à des rencontres sportives ou artistiques (USEP ou non), engagement dans des projets
associatifs, sportifs, artistiques, pluridisciplinaires.
-
Mise en place d’unités d’apprentissage, utilisation des documents pédagogiques départementaux.
2 - Amélioration des apprentissages des élèves
-
Acquisition du socle commun de connaissances et de compétences : chaque élève doit avoir travaillé
les 4 compétences spécifiques, données par les programmes, et ce, à travers des pratiques
diversifiées.
-
Connaissance de son profil physique sportif
(en particulier, niveau de "savoir nager").
-
Accès à des apprentissages techniques, socialement reconnus et à des règles de pratique
particulières.
-
Implication dans des projets collectifs de classe, d’équipe ; respect de la charte du jeune sportif,
engagement dans l’activité.
3 - Amélioration de l’accompagnement des écoles et de l’évaluation du système éducatif
-
Priorité donnée aux actions d’animation sur le terrain.
-
Régulation au niveau de l’équipe départementale EPS en référence aux orientations nationales, aux
ambitions académiques et aux spécificités départementales.
-
Mise en place d’actions-recherches (surf, course longue, escrime).
-
Production documentaire.
2.4 Échéancier :
- Validation du Plan d’Action Départemental
par madame l’Inspectrice d’académie ;
- Présentation du Plan d’Action Départemental aux différents acteurs : IA, IEN, formateurs, directeurs,
professeurs des écoles (mise en ligne sur le site de l’IA) ;
- Mise en oeuvre et régulation en cours d’année lors des réunions de l’équipe départementale EPS ;
- Évaluation des actions programmées à la fin de l’année scolaire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.