Fascicule RSE version du 22-11-2010

De
Publié par

  • redaction
  • fiche - matière potentielle : données de sécurité
  • exposé
SECMX002 Version 4 du 22/11/2010 1/34 FASCICULE des REGLES SECURITE ET ENVIRONNEMENT DE L'AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC POUR LES PRESTATIONS de SERVICES, TRAVAUX ET INTERVENTIONS D'ENTREPRISES EXTERIEURES
  • prescriptions
  • zone de travaux
  • aux personnels
  • blagnac
  • politique qualité
  • aeroport
  • zones de travail
  • aérogare blagnac
  • blagnac pendant l'opération
  • opérations
  • plan de prévention
  • plans de prévention
  • livraison
  • livraisons
  • opération
  • intervention
  • interventions
  • incendies
  • incendie
  • sécurités
  • sécurité
  • travaux
  • travail
  • entreprises
  • entreprise
Publié le : lundi 26 mars 2012
Lecture(s) : 46
Source : toulouse.aeroport.fr
Nombre de pages : 34
Voir plus Voir moins

















FASCICULE des REGLES
SECURITE ET ENVIRONNEMENT

DE L’AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC

POUR LES PRESTATIONS de SERVICES, TRAVAUX ET
INTERVENTIONS D’ENTREPRISES EXTERIEURES
















SECMX002 Version 4 du 22/11/2010 1/34
SOMMAIRE


REGLES GENERALES SECURITE et ENVIRONNEMENT applicables sur toutes les zones
de la concession aéroportuaire.............................................................................................. 4
1. Politique Qualité – Sécurité – Sureté – Environnement...................................................... 5
2. Prescriptions générales Sécurité et Environnement........................................................... 6
2.1. Autorités..................................................................................................................... 6
2.2. Mise en danger .......................................................................................................... 6
2.3. Coordination de la sécurité......................................................................................... 6
2.4. Formation et Information du personnel....................................................................... 6
2.5. Protection collective et signalisation........................................................................... 6
2.6. Propreté de l’opération ou chantier ............................................................................ 7
2.7. Hygiène de l’opération ou du chantier ........................................................................ 7
2.8. Livraisons de chantier ................................................................................................ 7
2.9. Pollution atmosphérique............................................................................................. 8
2.10. Nuisances sonores..................................................................................................... 8
2.11. Produits chimiques..................................................................................................... 8
2.12. Interdiction d’utiliser des produits CMR et dangereux pour l’environnement............... 8
2.13. Déversement de produits ........................................................................................... 8
2.14. Incidents, accidents et pollutions, non respect des prescriptions................................ 8
2.15. Clôture du chantier ou zone de travaux :.................................................................... 8
3. Prescriptions Sécurité........................................................................................................ 9
3.1. Permis de travail ........................................................................................................ 9
3.2. Protocole de sécurité (arrêté du 26/04/1996) ............................................................ 9
3.3. Plan de prévention ..................................................................................................... 9
3.4. Mission SPS............................................................................................................... 9
3.5. Permis feu................................................................................................................ 10
3.6. Personnel intervenant .............................................................................................. 10
3.7. Travail isolé.............................................................................................................. 10
3.8. Travaux électriques :................................................................................................ 11
3.9. Conformité des équipements de travail et des matériels .......................................... 11
3.10. Balisage des travaux................................................................................................ 11
3.11. Intervention sur réseaux........................................................................................... 12
3.12. Intervention dans la zone sécurisée DCV :............................................................... 12
3.13. Intervention sur le réseau eau potable : ................................................................... 12
3.14. Intervention dans le réseau eaux pluviales :............................................................. 12
4. Prescriptions Environnement ........................................................................................... 13
4.1. Utilisation et consommation d’eau............................................................................ 13
4.2. Envol des poussières ............................................................................................... 13
4.3. Rejets d’effluents dans les réseaux.......................................................................... 13
4.4. Utilisation et consommation d’énergie...................................................................... 13
4.5. Gestion et élimination des déchets........................................................................... 13
4.6. Pollution du sol......................................................................................................... 14
4.7. Pollutions atmosphériques ....................................................................................... 15
5. Suivis et contrôles des prestations de services, travaux et interventions d’entreprises
extérieures............................................................................................................................... 16
PRESCRIPTIONS PARTICULIERES SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS
RECEVANT DU PUBLIC ..................................................................................................... 18
1. Définition.......................................................................................................................... 20
2. Périmètre du chantier ou zone de travaux........................................................................ 20
3. Stockage.......................................................................................................................... 20
4. Système de Sécurité Incendie ......................................................................................... 20
Version 4 du 22/11/2010 2/34 5. Prévention du risque incendie.......................................................................................... 20
PRESCRIPTIONS PARTICULIERES SECURITE DES INTERVENTIONS SUR LES AIRES
DE TRAFIC ET DE MANŒUVRE........................................................................................ 21
1. Prescriptions générales ................................................................................................... 23
2. Équipements de protections individuelles obligatoires ..................................................... 23
2.1 Visibilité des personnes............................................................................................ 23
2.2 Protection auditive.................................................................................................... 23
3. Circulation sur l’aire de trafic............................................................................................ 23
3.1 La vitesse................................................................................................................. 23
3.2 Stationnement.......................................................................................................... 23
3.3 Autorisation de circuler sur l’aire de trafic................................................................. 24
4. Circulation sur l’aire de manœuvre .................................................................................. 24
4.1 Équipements véhicules ............................................................................................ 24
4.2 Vitesse..................................................................................................................... 24
4.3 Stationnement.......................................................................................................... 24
4.4 Autorisation pour le conducteur sur aire de manœuvre ............................................ 24
4.5 Notion d’accompagnement....................................................................................... 24
4.6 Délimitation des servitudes ...................................................................................... 24
4.7 Notions de servitude ................................................................................................ 25
4.8 La radio.................................................................................................................... 25
4.9 Les conditions de mauvaise visibilité : « LVP » (Low Visibility Procédure) ............... 25
4.10 La météo.................................................................................................................. 25
5. Dangers de l’avion ........................................................................................................... 25
5.1 Marquages au sol..................................................................................................... 25
5.2 Priorité ..................................................................................................................... 26
5.3 Périmètre de sécurité collision.................................................................................. 26
5.4 Périmètre de sécurité incendie................................................................................. 26
5.5 Zones de souffle et d’aspiration................................................................................ 27
6. Mesures pour la prévention de tout envol d’objet ou matériel........................................... 28
ANNEXES................................................................................................................................... 29

Version 4 du 22/11/2010 3/34











REGLES GENERALES
SECURITE et ENVIRONNEMENT
applicables sur toutes les zones de la concession
aéroportuaire





Version 4 du 22/11/2010 4/34
1. Politique Qualité – Sécurité – Sureté – Environnement

Depuis 2005, AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC détient une triple certification Qualité,
Sécurité, Environnement correspondant aux référentiels internationaux, ISO 9001 (Qualité),
OHSAS 18001(Sécurité) et ISO 14001 (Environnement) et s’est engagé dans une démarche
active de prévention sécurité et de protection de l’environnement.
Par ailleurs, dans le cadre de la certification des aérodromes, l’aéroport a mis en place un
Système de Gestion de la Sécurité (SGS) conformément à l’arrêté du 30 novembre 2006.

L’aéroport Toulouse-Blagnac est un outil majeur du désenclavement de Toulouse et
de sa région et joue un rôle important dans le développement économique de notre
région.

Il doit permettre de satisfaire au mieux l’ensemble des clients et des partenaires et
d’anticiper leurs besoins en améliorant et en développant ses infrastructures.

Nous devons donc adapter de façon permanente nos modes d’organisation et de
management à ces évolutions et engager les investissements nécessaires à un
développement durable de l’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC.
La satisfaction de l’ensemble de nos clients, des partenaires, des collectivités, des riverains
et du personnel, qui doit être un souci permanent, passe par la maîtrise et la prévention des
risques dans les domaines de la sécurité, de la sûreté, de l’environnement et de la qualité.

Nous avons choisi pour cela de mettre en place un système de management intégré.

L’aéroport Toulouse-Blagnac s’engage à :

Prévenir, évaluer et maîtriser les risques en veillant à être en conformité avec la
réglementation et les autres exigences en matière de sécurité, sûreté, environnement et
qualité ;
Être à l’écoute de l’ensemble de nos ses clients et partenaires, mettre en place des
indicateurs permettant d’apprécier l’amélioration de nos ses services et définir des objectifs
pour garantir une amélioration continue de nos ses performances ;
Communiquer aussi bien en interne qu’en externe sur les actions conduites, les résultats
obtenus et les améliorations à mettre en place ;
Mettre en place les moyens humains et matériels nécessaires pour atteindre ces
objectifs en développant l’efficacité et en sensibilisant l’ensemble du personnel aux enjeux
et au rôle de chacun.
Suivre Un programme d’amélioration des performances pluriannuel qui donnera le détail
des objectifs à atteindre et sera régulièrement remis à jour.

Jean-Michel VERNHES
Président du Directoire

Dans le cadre de cette politique, toute entreprise intervenant sur la zone aéroportuaire, pour des
travaux, services, prestations, ou en tant que fournisseurs ou sous-traitants de ces intervenants,
doit se conformer aux règles décrites dans ce fascicule.
Chaque entreprise est entièrement responsable de l’analyse et de la prévention de ses risques
propres et de la mise en place, de la connaissance ainsi que de l’application par son personnel
des règles d’hygiène et de sécurité (article R.4511 du code du travail).
AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC assure, sauf cas particuliers précisés dans les documents
de coordination, la coordination générale des mesures de prévention liées à l’opération. Au titre
de cette coopération, AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC peut alerter l’entreprise extérieure
lorsqu’elle a connaissance d’un danger grave concernant un des salariés de cette entreprise.
Version 4 du 22/11/2010 5/34
2. Prescriptions générales Sécurité et Environnement


2.1. Autorités
Le responsable de chaque entreprise extérieure assurera l’autorité effective et le contrôle des
opérations sur site ou, à défaut, donnera délégation à un agent qualifié, notamment pour se
conformer en son nom aux prescriptions du code du travail en matière de santé et sécurité au
travail. Cette délégation formelle sera communiquée à AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC.

2.2. Mise en danger
En cas de danger ou accident causés par l’entreprise extérieure ou l’un de ses sous-traitants,
AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC se réserve le droit de faire interrompre immédiatement
l’opération. Ceci ne pourra être motif à retard ou pénalités de la part de l’entreprise extérieure.
Aucun recours ne pourra être introduit contre AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC en vertu du
présent document. Tous les dommages ou préjudices subis par AEROPORT TOULOUSE
BLAGNAC à la suite de non-observations des règles énumérées dans ce fascicule et dans les
documents de coordination et de celles résultants de la législation en matière d’hygiène et de
sécurité notamment, seront à la charge de l’entreprise extérieure.

2.3. Coordination de la sécurité

L’entreprise doit également se soumettre, de même que ses sous-traitants, aux règles de
coordination de la sécurité définies sur la plate-forme aéroportuaire par AEROPORT TOULOUSE
BLAGNAC et ses représentants.

Toute opération doit se faire dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité et droit du travail en
vigueur. AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC édite un livret sécurité rassemblant les consignes
sécurité générales et propres à l’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC. Il est à disposition au
Poste de Premiers Secours (Aérogare Blagnac II, RdC, hall B).

Pour toute opération réalisée sur le site aéroportuaire, AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC
demande aux intervenants de respecter la réglementation en vigueur et les règles décrites ci-
dessous, pour réduire les nuisances et l’impact de ces opérations.

2.4. Formation et Information du personnel

L’entreprise titulaire du contrat devra transmettre à son personnel, à ses sous-traitants,
fournisseurs et locataires, les instructions du présent fascicule et s’assurer de leur application tout
au long de ses missions.
Elle s’engage également à faire connaître, sur le lieu même de l’opération à l’ensemble de ses
salariés qu’elle affecte à l’intervention, les règles de coordination définies avec AEROPORT
TOULOUSE BLAGNAC et ses représentants, les dangers spécifiques auxquels ils sont exposés
et les mesures prises pour les prévenir sous un format intelligible par tous (langue et niveau
d’alphabétisation).
AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC pourra contrôler à tout moment que ceci a été réalisé,
notamment en interrogeant les salariés concernés.


2.5. Protection collective et signalisation
L’entreprise devra baliser la zone de travail pour limiter les risques de coactivité entre son
personnel et toutes personnes extérieures à l’intervention.
La fourniture, la mise en place, le déplacement éventuel, le maintien en place et en état pendant
toute la durée des travaux, et l’enlèvement en fin de travaux, de tous les dispositifs de sécurité
provisoires et définitifs seront réalisés par les soins et à la charge de l’entreprise.
Version 4 du 22/11/2010 6/34 Une signalisation supplémentaire sera apposée pour informer du danger ou mesures de
prévention à respecter et indiquera les cheminements et accès provisoires qui devront être suivis
par les usagers et personnels.
L’entreprise s’assurera à tout moment de l’absence de risque de chute de hauteur, de chute de
plain pieds, d’objets ou matériels dangereux et accessibles.

2.6. Propreté de l’opération ou chantier
L’entreprise s’engage à tenir le chantier ou les lieux propres et à stocker les matériels et matières
premières afin d’éviter tout risque pour le personnel, le public, les véhicules ou les aéronefs.
L’entreprise devra s’assurer quotidiennement de laisser les zones de travail (chantier ou lieux) et
les voiries propres et dégagées.
L’entreprise devra avoir les moyens nécessaires pour nettoyer les zones salies.
L’entreprise évitera toute détérioration des plantations et arbres. Si nécessaire, les plantations
existantes seront protégées.

2.7. Hygiène de l’opération ou du chantier
L’entreprise doit prendre les dispositions utiles pour assurer l'hygiène et la sécurité des
installations destinées aux personnels, notamment par l'établissement des réseaux de voirie,
d'alimentation en eau potable et d'assainissement, si l'importance des chantiers ou opérations le
justifie.
Les vérifications périodiques réglementaires des équipements et installations sont à la charge de
l’entreprise.

2.8. Livraisons de chantier

L’ensemble des livraisons inhérentes aux opérations/travaux/chantiers ayant lieu dans l’aérogare
et en périphérie directe devront s’effectuer :

1. Zone publique :

Au niveau du parking professionnel sur la zone de livraison prévue à cet effet. Des monte-charges
sont à disposition au sous-sol du Hall D pour pouvoir accéder aux différents niveaux en zone
publique.

2. Zone réservée :

Au niveau du parking professionnel sur la zone de livraison prévue à cet effet. Pour le
passage de la livraison en zone réservée, un poste d’inspection filtrage est présent au
sous-sol du Hall D.
Depuis le portail C ou le PARIF DAC
Attention, toute livraison qui ne pourra pas être inspectée filtrée à l’aide des équipements
radioscopiques fera l’objet d’une fouille manuelle (ouverture des colis).

Les moyens de manutention sont à la charge de l’entreprise extérieure.

Les livraisons devant s’effectuer impérativement sur des voiries exploitées (rue des arrivées,
viaduc, voie ENT, zone de tri bagages…) seront soumises à accord préalable du chargé d’affaires
ATB concerné et devront être à caractère exceptionnels. L’entreprise devra assurer la sécurité du
public pendant le cheminement de la livraison jusqu’à sa zone de réception notamment en
mettant à disposition des moyens humains nécessaires et en assurant la surveillance physique
des abords de la zone de livraison. Dans le cas où la livraison peut provoquer des risques
spécifiques pour le public, la livraison devra être opérée en dehors des heures d’exploitation de
l’aérogare (23h00 à 04h00).

Version 4 du 22/11/2010 7/34 2.9. Pollution atmosphérique
L’entreprise devra empêcher les pollutions atmosphériques ou des gênes respiratoires de toutes
natures liées à l’intervention telle que la poussière ou l’utilisation de produits irritants. Dans le cas
contraire, elle coordonnera l’intervention avec AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC avant le début
de l’intervention.

2.10. Nuisances sonores
L’entreprise précisera si les travaux sont susceptibles d’engendrer des nuisances sonores (pour
les usagers, publics ou riverains). Il pourra être programmé des travaux de nuit après autorisation
d’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC et réalisation des démarches administratives nécessaires.

2.11. Produits chimiques
L’entreprise précisera la nature et la quantité des produits chimiques qui seront mis en œuvre ou
stockés sur l’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC pendant l’opération ou le chantier.
Tout stockage de liquides dangereux à l’intérieur ou à l’extérieur de l’aérogare se fera en
respectant les prescriptions de la fiche de données de sécurité.
Le stockage de produits dangereux se fera sur rétention, en respectant les contraintes de
compatibilité et sera limité à la consommation quotidienne.
Les produits seront facilement identifiables par un étiquetage conforme à la réglementation en
vigueur.
Les bouteilles de gaz seront stockées à l’extérieur et arrimées ou stockées dans un rack. Elles
seront manipulées avec précaution.

2.12. Interdiction d’utiliser des produits CMR et dangereux pour l’environnement
L’entreprise n’utilisera pas de produit cancérogène et mutagène pour la reproduction ou
dangereux pour l’environnement (symbole de danger N), sauf si l’entreprise peut justifier qu’il
n’existe pas de produit de remplacement.

2.13. Déversement de produits
Toute pollution du fait d’un déversement de produit sur le sol ou dans les réseaux est de l’entière
responsabilité de l’entreprise.
L’entreprise mettra à disposition en début de toutes opérations, tous les moyens d’intervention
pour traiter, éviter la propagation de la pollution (absorbants,…) et remettre en état le site.

2.14. Incidents, accidents et pollutions, non respect des prescriptions
Pour les opérations soumises à une mission de Sécurité et Protection de la Santé (SPS), le
coordonnateur devra afficher une consigne « En cas d’accident » mentionnant les numéros des
secours externes en au moins deux points du chantier. En aucun cas, le numéro du Poste de
Premiers Secours (PPS) de l’aéroport ne devra être transmis.

Pour tous les autres travaux, il conviendra d’alerter le PPS en cas d’incendie, d’incident ou
accident (dégât matériel ou physique, pollution…) :
Depuis les pistes via la radio sur la fréquence tour
Depuis tout autre endroit via le téléphone au 05-61-42-45-45 ou au 45-45 (poste interne)


La responsabilité et les coûts inhérents aux pollutions, dégradations et au non respect des
prescriptions énoncées seront imputés à l’entreprise.

2.15. Clôture du chantier ou zone de travaux :
En cas d’arrêt temporaire des opérations, le chantier ou la zone de travaux sera mis en sécurité et
la permanence de la signalétique contrôlée.
A la clôture du chantier, l’entreprise extérieure s’assurera :
o De l’absence de dangers résiduels
o De la remise en état de la zone
Version 4 du 22/11/2010 8/34 o De l’élimination des déchets, matériaux et matériels.
En cas de non respect de ce point, AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC, refacturera à
l’entreprise extérieure l’intégralité des opérations de re-médiation réalisées.



3. Prescriptions Sécurité

Aucune opération n’est autorisée sur le site aéroportuaire en l’absence d’un des documents
suivants :
o Permis de travail
o Protocole de sécurité
o Plan de prévention
o Documents de coordination SPS

3.1. Permis de travail
Si l’opération n’est pas couverte par un plan de prévention, une mission SPS ou un protocole de
sécurité, elle nécessite la rédaction d’un permis de travail. S’adresser au chargé d’affaires
d’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC pour la délivrance de ce permis.
L’entreprise extérieure s’engage à en respecter les dispositions.

3.2. Protocole de sécurité (arrêté du 26/04/1996)
Le service sécurité d’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC rédige un protocole de sécurité pour
les opérations de chargement et/ou déchargement en collaboration avec les entreprises
effectuant ce type d’opération. Le protocole de sécurité comprend toutes les indications et
informations utiles à l'évaluation des risques de toute nature générés par l'opération et les
mesures de prévention et de sécurité qui doivent être observées à chacune des phases de sa
réalisation. Ce protocole de sécurité est établi dans le cadre d'un échange entre les employeurs
concernés ou leurs représentants, préalablement à la réalisation de l'opération.

3.3. Plan de prévention
Le service sécurité d’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC rédige un plan de prévention en
collaboration avec les entreprises extérieures. Les employeurs procèdent en commun à une
analyse des risques pouvant résulter de l'interférence entre leurs activités, les installations et les
matériels. Lorsque ces risques existent, les employeurs arrêtent d'un commun accord, avant le
début des travaux le plan de prévention définissant les mesures qui doivent être prises par
chaque entreprise en vue de prévenir ces risques.
Champs d’application du plan de prévention :
Entreprises effectuant un nombre total d'heures de travail prévisible égal au moins à
quatre cents heures de travail sur une année
Entreprises sous-traitantes effectuant des travaux dangereux quelle que soit la durée
prévisible de l'opération.
Il est de la responsabilité du titulaire du contrat d’informer AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC de
tous travaux dangereux nécessitant un plan de prévention (Arrêté du 13 mars 93).

3.4. Mission SPS
Dans le cas de chantier de bâtiment ou de génie civil où sont appelés à intervenir au même
moment ou de façon simultanée au minimum 2 travailleurs indépendants (entreprises sous-
traitantes incluses), l’intervention de l’entreprise sera couverte par une mission de sécurité et de
protection de la santé (SPS). L’entreprise devra rédiger un Plan Particulier de Sécurité et pour la
Protection de la Santé (PPSPS).
AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC peut décider d’initier une mission SPS en lieu et place d’un
plan de prévention lorsqu’il estime que la nature des risques le justifie.

Version 4 du 22/11/2010 9/34 3.5. Permis feu
Le permis de feu est établi dans un but de prévention contre l’incendie et l’explosion occasionnés
par les travaux par point chaud.
Tous les travaux par point chaud doivent faire l’objet d’un permis de feu dont la validité ne peut
excéder une journée (sauf dérogation du Service Sécurité). Il est délivré par le Service de Poste
de Premiers Secours (SPPS) au 05 61 42 45 46.

3.6. Personnel intervenant
L’employeur est responsable de la mise à disposition pour son personnel de l’ensemble des
équipements de protection individuelle prévus par les documents précédemment cités et
nécessaires pour se protéger contre les risques sécurité (gilet rétro-réfléchissant, chaussures de
sécurité, harnais, casque, …).
L’employeur affectera des personnes formées et possédant les habilitations nécessaires à
l’intervention (habilitation électrique, autorisation de conduite …). Ces documents seront mis à
disposition et pourront être contrôlés par AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC.

3.7. Travail isolé
Chaque société est tenue de s’assurer qu’aucune personne ne travaille isolée au sens du code du
travail. Si toutefois, cette situation ne peut être évitée, l’entreprise doit se conformer à la
procédure d’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC.
Cette procédure décrit les mesures à prendre pour qu’aucun salarié ne travaille isolément en un
point où il ne pourrait être secouru dans un bref délai en cas d’accident. Ces règles s'appliquent
aux opérations effectuées de nuit hors heures d’ouverture de l’aérogare ou dans des lieux isolés
sur le site de l’AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC. AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC met à
disposition des équipements de protection du travailleur isolé de type talkie walkie pour les
interventions ponctuelles. Toute dégradation de ces appareils (vol, perte…) sera refacturée à
l’entreprise.
Version 4 du 22/11/2010 10/34

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.