FICHE METHODE N° L'ELASTICITE DE LA DEMANDE

De
Publié par

FICHE METHODE N° 4 – L'ELASTICITE DE LA DEMANDE Définitions : ? L'élasticité-prix de la demande est définie comme le rapport entre le pourcentage de variation de la demande d'un bien et le pourcentage de variation du prix de ce bien. Ce rapport est généralement négatif car lorsque le prix augmente, la demande diminue et réciproquement. ? L'élasticité-revenu de la demande est définie comme le rapport entre le pourcentage de variation de la demande d'un bien et le pourcentage de variation du revenu. Elle mesure l'impact d'une variation du revenu d'un consommateur sur sa demande pour un bien particulier. Calculs : ? Elasticité-prix = Taux de variation de la demande/Taux de variation du prix ? Elasticité-revenu = Taux de variation de la demande/Taux de variation du revenu Exemple : 2009 2010 Demande (quantités) 2 000 2 500 Prix (en €) 10 8 Revenu mensuel (en €) 1 500 1 650 ? Elasticité-prix = 2500 – 2000/2000 x 100/8 – 10/10 x 100 = 25%/ - 20% = - 1,25. La demande a augmenté plus vite que n'a baissé le prix. ? Elasticité-revenu = 2500 – 2000/2000 x 100/ 1650 – 1500/1500 x 100 = 25%/10% = 2,5.

  • lecture de l'élasticité- revenu

  • période de croissance

  • consommation de viande

  • élasticité-prix

  • besoins primaires

  • fiche methode

  • demande

  • revenu

  • milieux modestes


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 113
Source : sesmassena.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
FICHE METHODE N° 4L’ELASTICITE DE LA DEMANDEL'élasticitéprix de la demande estdéfinie comme le rapport entre le pourcentage de variation de la demande d'un bien et le pourcentage de variation du prix de ce bien. Ce rapport est généralement négatif car lorsque le prix augmente, la demande diminue et réciproquement. Définitions : L'élasticitérevenu de la demandeest définie comme le rapport entre le pourcentage de variation de la demande d'un bien et le pourcentage de variation du revenu. Elle mesure l'impact d'une variation du revenu d'un consommateur sur sa demande pour un bien particulier. Elasticitéprix= Taux de variation de la demande/Taux de variation du prix Calculs :Elasticitérevenu= Taux de variation de la demande/Taux de variation du revenu  20092010 Demande (quantités)2 0002 500 Prix (en €) 108 Revenu mensuel (en €) 1650500 1 Exemple :Elasticitéprix = 25002000/2000 x 100/810/10 x 100 = 25%/  20% = 1,25. La demande a augmenté plus vite que n’a baissé le prix.Elasticitérevenu = 25002000/2000 x 100/ 16501500/1500 x 100 = 25%/10%= 2,5. La demande a augmenté 2,5 fois plus vite que le revenu.Quand l’élasticitéprix est comprise entre  & et  1= un petit changement de prix entraîne un grand changement de demande. Le produit estélastique. C'est le cas des produits qui sont substituables ou des produits de mode dont les ventes s'effondrent en période de crise et décuplent en période de croissance.Quand l'élasticitéprix est égale à  1=On dit que la demande est unitaire. Une variation du prix de 10% à la hausse comme à la baisse va entrainer une variation de la demande dans la même proportion et en sens inverse.Quand l’élasticitéprix est comprise entre1 et 0= la demande ne varie pas ou peu quand le prix varie. Le produit estinélastique. C'est le cas des produits de première nécessité car il existe peu de biens de substitution. Lorsque le prix baisse, la demande n'augmente pas nécessairement.Lecture de Quand l’élasticitéprix est > 0= la demande augmente avec le prix. Ce cas est l’élasticitérare. On peut alors distinguer deux types : prix Un bien de GiffenRobert Giffen) est un type de bien de première (d'après nécessité (exemple : le pain) ; dans les milieux modestes, on est obligé de réduire sa consommation de viande et d’augmenter sa consommation de pain lorsque son prix augmente car le pain passe avant la viande.Un bien de Veblen(d'après Thorstein Veblen) est un type de bien de luxe (ex : le parfum) ; lorsqu'il n'est « pas assez cher » (c'est à dire que son prix ne reflète pas son positionnement haut de gamme) sa demande est faible et inversement.
Lecture de l’élasticitérevenu
L’élasticitérevenu est < 0la demande de ce bien diminue quand le revenu = augmente. Il s'agit de «biens inférieurs» qui sont substitués lorsque le revenu le permet (ex : la margarine). L’élasticité est comprise entre 0 et 1 =la demande de ce bien augmente proportionnellement moins que le revenu. Il s’agit de «biens normaux» oude « biens nécessaires » (ex : le vêtement). L’élasticitérevenu est > 1la demande de ce bien augmente de façon plus = rapide que son revenu. Il s’agit de «biens supérieurs» ou de « biens de luxe » (ex : les produits électroniques).
L'élasticité revenu et lois d’EngelLoi 1:les dépenses alimentaires augmentent moins vite que le revenu. En conséquence, les dépenses liées à l’alimentation représentent une part de plus en plus faible des dépenses d’un ménage.Loi 2:les autres dépenses liées à des besoins primaires(logement, chauffage, habillement)augmentent au même rythme que le revenu. Loi 3 :les dépenses ne relevant pas de la nécessité de satisfaire des besoins primaires augmentent plus rapidement que les revenus. Une fois ses besoins primaires satisfaits, un ménage consacre une part plus importante de son revenu à l’achat de biens et services répondant à des besoins secondaires (loisir…).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.