FORGEAGE LIBRE DEFINITION: Le formage est l'aptitude que possède un matériau a se déformé de façon permanente sans détérioration de ce dernier PRINCIPE: C'est le travail principalement chaud des matériaux par pression ou par chocs entre deux outils aux formes simples Généralement plusieurs frappes sont nécessaires pour une opération La qualité de la pièce obtenue dépend essentiellement de la dextérité de l'opérateur OPERATIONS ELEMENTAIRES: Dégorgeage: Réalisation d'une gorge sur un lopin afin de situer et permettre par étirage ou élargissement une modification de section

De
Publié par

FORGEAGE LIBRE 1. DEFINITION: Le formage est l'aptitude que possède un matériau a se déformé de façon permanente sans détérioration de ce dernier. 2. PRINCIPE: C'est le travail principalement à chaud des matériaux, par pression ou par chocs, entre deux outils aux formes simples. Généralement plusieurs frappes sont nécessaires pour une opération. La qualité de la pièce obtenue dépend essentiellement de la dextérité de l'opérateur. OPERATIONS ELEMENTAIRES: • Dégorgeage: Réalisation d'une gorge sur un lopin afin de situer et permettre, par étirage ou élargissement, une modification de section.

  • diminution de diamètre extérieur

  • fibrage circulaire de la matière

  • façon permanente sans détérioration

  • extrémité de lopin

  • lopin de section

  • forgeage libre


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 384
Tags :
Source : michel.baehrel.pagesperso-orange.fr
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
FORGEAGE LIBRE
1. DEFINITION:
Le formage est l'aptitude que possède un matériau a se déformé de façon
permanente sans détérioration de ce dernier.
2. PRINCIPE:
C'est le travail principalement à chaud des matériaux, par pression ou par chocs,
entre deux outils aux formes simples.
Généralement plusieurs frappes sont nécessaires pour une opération.
La qualité de la pièce obtenue dépend essentiellement de la dextérité de
l'opérateur.
OPERATIONS ELEMENTAIRES:
Dégorgeage:
Réalisation d’une gorge sur un lopin afin de situer et permettre, par étirage ou
élargissement, une modification de section.
Étirage:
Allongement d’un lingot par diminution de sa section. Cette opération s’effectue après un
dégorgeage.
Élargissement:
Élargissement d’une extrémité de lopin, généralement après dégorgeage, provoqué par le
déplacement d’une panne.
Estampage:
Mise au rond d’un lopin de section carré par forgeage entre tas de forme arrondie.
Refoulement:
Augmentation de la section d’un lopin dans une zone préalablement chauffée, tout en
réduisant sa longueur.
poinçonnage:
Réalisation d’un trou, non calibré, de forme conique. Cette opération prépare le
mandrinage.
Mandrinage:
Calibrage d’un trou, obtenu préalablement par poinçonnage.
Bigornage:
Accroissement de diamètre d’une couronne métallique provoquant un fibrage circulaire
de la matière.
Rétreinte:
Diminution de diamètre extérieur d’un lopin tubulaire, avec son allongement. Afin de
calibrer éventuellement un alésage on utilise un mandrin.
3. MACHINES UTILISEES:
a) Moutons et marteaux pilons à double effet
b) Presses hydrauliques: -verticales de 500 000 à 100 000 000 N
-horizontales pour le forgeage par refoulement.
Les presses travaillent par pression, avec des efforts importants et une faible
vitesse d'avance => 1m/s maximum.
c) Unité de production
4. CAPABILITES DU FORGEAGE:
a) Matériaux compatibles et températures
-Tous les aciers sauf ceux cassant à chaud (aciers réfractaires, aciers au
cobalt, etc.) =>temp.= 1050°C
-Les alliages légers:
-alliages d'aluminium=>temp.= 470°C
-alliages de cuivre =>750°C
-Ces températures varient en fonction du % de carbone
-les fontes ne sont pas forgeables
b) Taille de pièces
-poids des pièces: jusqu'à 200 tonnes.
-taille des pièces jusqu'à 25 mètres de long.
c) avantages du procédé:
-Économie de matière
-grande étendue de matériau formable
-pièce ayant des caractéristiques mécaniques très élevées
-l'écrouillage augmente la limite d'élasticité, la dureté, la résilience
et pour certain matériau l'allongement pourcent.
-obtention d'une direction privilégiée des fibres
-amélioration d'un grain fin. les risques internes disparaissent par
soudage
d) inconvénient du procédé:
-travail unitaire
-prix de revient élevé (il faut au moins 2 personnes qualifiée par poste, la
machine est très chères et grandes consommatrice d'énergie
-procédé difficilement automatisable
-surépaisseur d'usinage élevée: 4 à 5 mm
-pièce de trop petite taille ou forme trop complexes => non réalisable
5. DOMAINES D4APPLICATION ET ENTREPRISES:
a) domaine d'application:
Ce procédé est utilisés dans une multitude de domaines :
-fabrication de moteur diesel marin
-rotors de turbines
-industrie nucléaire
-Presse industrielles
-pièces automobiles...
-visserie
-ect...
b) entreprises utilisant ce procédé:
Aucune en alsace,
Cathelan
\
Sato
}dans le nord
Vieux conde estampage
/
meca stamp international et picardie de mécanique dans le pas de calais
6. EXEMPLE:
-diaporama d'un exemple de réalisation d'une pièce.
-quelques photos.
- 2 films
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.