Ibergekumene tsores iz gut tsu dersteylin

De
Publié par

VARI ET ES SPH ERIQUES Michel Brion Ibergekumene tsores iz gut tsu dersteylin Introduction Parmi les varietes algebriques complexes dans lesquelles opere un groupe algebrique lineaire, les mieux comprises sont les varietes compactes et homogenes, par exemple les espaces projectifs, les quadriques, les grassmaniennes.... Ces varietes jouent un grand ro^le en geometrie algebrique et aussi en theorie des representations, ou elles permettent de construire les representations irreductibles des groupes semisimples. Lorsqu'on s'interesse aux espaces homogenes G=H sous un groupe algebrique lineaire G, il est naturel de les compactier, c'est-a-dire de construire des varietes algebriques compactes dans lesquelles G opere et qui contiennent une orbite ouverte isomorphe a G=H. Une telle variete existe toujours; en eet, d'apres un theoreme de Chevalley, on peut realiser G comme sous-groupe ferme de GL n de sorte que H est le stabilisateur d'une droite de C n . Alors G opere dans l'espace projectif P n1 , et ce dernier contient l'orbite G isomorphe a G=H; l'adherence de cette orbite est une compactication projective de cet espace homogene. Voici quelques exemples de telles compactications. Soient d'abord G le groupe additif de C, et H le sous-groupe trivial; une compactication evidente de G=H est la droite projective P 1 dans laquelle G opere par translation.

  • groupe reductif

  • unique variete torique

  • theorie des representations

  • orbite

  • polytope

  • espace projectif

  • varietes spheriques

  • espaces homogenes

  • rang de l'action


Publié le : lundi 18 juin 2012
Lecture(s) : 31
Source : www-fourier.ujf-grenoble.fr
Nombre de pages : 59
Voir plus Voir moins

SiVopARIes,ETesparESnoSPHl'espaceproERIQUESlesMicehelLeBriondesIbergekumenePlustsoreserplanizngutettsuautomorphismesdersteylinlissesIncontroparduction),PdansarmilesPvaarifoetgroupilesformalgdeebriquesncomplenonxesodanslesquellesmpopclassi-particulier,ereuntgroup,eparalgesignePGLebriquealinaesteaire,YlescmieuxparcomprisesparsonoirtClesn'admetvstablearinetPparesPcompactespetsous-vhomogebriquel'enes,npareexempledeuxlesdonnenespacesariproajectifs,nlequisCquadriques,classicationlestionsgrassmaniennes....conCesarivnaristellesetoshomogeslisse.jouengrouptgroupuneties.gPrandMr^2ole:=eneregmeoms'2etriedealg(1.ebriqueaetcianaussieensonthouvseoriedessareprgesen[tations,queovertuCellespt,ermettenadditiftcommedejectifconstruiredanslesreprl'haesen1tationseirrtsesteductiblesdesalggroupdees,semisimples.eclatemenLorsqu'ondanss'inunettdeeresseDeauxariespaceseshomogdescommeenesetG=Hvsoustundegroupeet,ePalgutenl'actionebriquesonlinAinsi,ceairectiGjectiv,Ciltestdesnatureletdedeles.compactierexiste,mc'est-uesa-direlorsquedeAconstruiree,descvenesariuniqueetemplePGLestalgGLhomothebriqueslecompactesprodansMlesquellesGdopdes2ereeet2quiopconementiennen2tplicationuneheorbitedroite.ouveratioerteetendisomorphe(leataireG=Houv.dansUne2tdeeonslleisomorphev1ari(enetmatrice1eauexiste1toujours;desenertseet,ned'aprstablesCes,unathvCeor[0emeetdeChevf1galleytandis,1onaucunpoisinageeutuvraneparealiser.Ggcommeensous-grouperalemenelefeeCrmadmetcompacticationepro-decomplexeGLnnlequeldeopsorteerequetranslation;Hypestlel'innistabilisateurnd'uneestdroite`dedeoinCxes.nX.uneAlorsariGetopeere(lisse)dansPl'espace1proalorsjectifPtnX1P,estetcompacticationcejecdernierivcon(lisse)tienCt.l'orbiteplus,G`sous-visomorpheadistinctesG=Ht;compacticationsl'adhisomorphesverencedecetteaorbiteecestcuneicompacti

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.