Introduction a LATEX Gregory Vial

De
Publié par

Introduction a LATEX Gregory Vial 13 janvier 2004 LATEX est un traitement de texte scientifique conc¸u pour la redaction de documents mathema- tiques de qualite. A la difference de word, il ne s'agit pas d'un logiciel wysiwyg (“what you see is what you get”) mais d'un langage qu'il faut ensuite compiler pour voir le resultat qui sera imprime. Pour cette raison il necessite une initiation que le present document se propose de fournir. 1 Fichiers et applications Pour rediger un document a l'aide de LATEX, il faut – creer un fichier source (fichier .tex) en utilisant un editeur de texte (nedit, emacs, textedit) ; – compiler le fichier source avec la commande latex ; – le resultat de la compilation (le fichier .dvi) peut alors etre visualise grace au pre-viewer xdvi ; – enfin la commande dvips permet, a partir du fichier .dvi ; de creer un fichier postscript qu'on pourra imprimer (commande lp) ou visualiser (commande ghostview). Redaction nedit Compilation latex fic.tex Pre-Visualisation xdvi fic.dvi Impression lp fic.ps Visualisation ghostview fic.ps Creation de fic.tex Creation de fic.dvi Creation de fic.ps dvips fic.dvi -o fic.ps Il est aussi possible d'utiliser l'utilitaire xlatex qui regroupe les differentes etapes de realisation decrites dans le schema ci-dessus.

  • differentes etapes de realisation decrites dans le schema

  • points de suspension

  • pre-viewer xdvi

  • conc¸u pour la redaction de documents mathema- tiques de qualite

  • latex


Publié le : jeudi 1 janvier 2004
Lecture(s) : 84
Source : math.unice.fr
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
A Introduction`aLTX E
Gre´goryVial
13 janvier 2004
A LTXestuntraitementdetextescientiqueconc¸upourlar´edactiondedocumentsmathe´ma-E ` tiquesdequalit´e.Aladi´erencedeword, il ne s’agit pas d’un logicielwysiwyg(“what you see is whatyouget)maisdunlangagequilfautensuitecompilerpourvoirlere´sultatquiseraimprim´e. Pourcetteraisoniln´ecessiteuneinitiationquelepre´sentdocumentseproposedefournir.
1 Fichierset applications A Pourr´edigerundocumenta`laidedeLTX,ilfaut E cr´eeecruosreihcnur(fichier.textinu)exte(deteetrue´idtnnuilasnedit, emacs, textedit) ; compilerle fichier source avec la commandelatex; lere´sultatdelacompilation(lechier.dvipe)alutsˆorreetusivsilarge´ecaˆuapre-viewer xdvi; – enfinla commandedvipsapa`,temreperhicduirrt.dviurnd;ce´reefichier postscript qu’on pourra imprimer (commandelp) ou visualiser (commandeghostview).
Re´daction nedit
Cre´ationde fic.tex
Cr´eationde fic.dvi
Compilation latex fic.tex
Pr´e-Visualisation xdvi fic.dvi
dvips fic.dvi -o fic.ps Cr´eationdefic.ps
Visualisation ghostview fic.ps
Impression lp fic.ps
Il est aussi possible d’utiliser l’utilitairexlatexroupelesquireget´stepaid´renesaliontideesear´ de´critesdanslesch´emaci-dessus.DeslogicielsdetypeTeXShop(MacOSX)ouWinEdt(Windows) A fournissentunenvironnementcompletpourlare´alisationdedocumentsLTX. E
2 Structuredu fichier.tex Le fichier.texnopmouetrteexlc.Ieuitetrd´e´rctsetiarape`edn´urd´rpbmaeuleenitquid´ lesattributsge´n´erauxdudocument,etuncorps de documentme:e-iˆmetuletexidelr´eso`u \documentclass[12pt]{article} pr´eambule \usepackage[french]{babel}
1
\begin{document}corps de document . \end{document} 3 Compositionsimple A Lobjetdeceparagrapheestlapr´esentationdelastructuredulangageLTX.Commen¸cons E par un exemple : Voici juste un exemple tr\‘es simplentmecudoedc´´eprennodtnese`rpa,lcerosped destin\’e \‘a faire comprendrecompilation : comment on utilise les {\bf graisses}, Voicijusteunexempletre`ssimpledestin´ea`faire les {\it italiques} ou les {\sc comprendre comment on utilise lesgraisses, petites majuscules} avec \LaTeX.\\ lesitaliquesou lespetites majusculesavec On {\tiny peut} {\small aussi} A L TX. E {\large changer} {\Large de } {\huge taille taille}.\\Onaussichangerde. peut Enfin la notion de \bf groupe estEnfin la notion deorpugrte`eets-ormpsi tr\‘es importante.tante. Quelques remarques s’imposent : Lesaccents,silsnesontpassurleclavier,sontcod´esa`laidedescommandes\’,\‘,\^;, etc. – Les commandes\bf,\it,\scpeestrenrvserenmode`tpasaestcvimenegras,italique,pe-tites majuscules. Les commandes\Large,\tiny, etc. permettent de changer la taille des caract`eres; – Lesaccolades{}permettent d’isolerun groupeafin que certains attributs (\bfpar exemple) ne s’appliquent pas au reste du document; – Lacommande\\ressala`temrapedpegnlie; A Lescaracte`res\et{}ne sont pas imprimables, mais sontnterpr´e´tseipar LT X. E
4Math´ematiques A LTXestpre´vupourre´digerdesformulesmath´ematiques;pourpasserenmodemathe´matique, E on utilise la syntaxe$...$. Encore une fois, voici un exemple :
Dans une phrase en mode texte, on peut passer en mode math\’ematique pour \’ecrire une formule $E=mc^2$, puis revenir en mode texte, puis \’ecrire \‘a nouveau des maths $\forall n\ge0 ,C_n^0=1$.
donneraler´esultatsuivant:
Dans une phrase en mode texte, on peut passer enmodemathe´matiquepour´ecrireuneformule 2 E=mcsiup,erineverexetodnms´ui,pteerceir 0 a`nouveaudesmathsn0, C= 1. n
Ilestaussipossiblede´criredesformulescentre´essuruneligne...beaucouppluscompliqu´ees: Soit la fonction $f$ d\’efinie par $$x\longmapsto f(x)=\sum_{i=1}^n \int_0^i f_i\left( \frac{\ln x}{\sin x+1}\right)$$ donnera Soit la fonctionfrad´eniep nZ  i X lnx+α x7f(x) =fi sinx+ 1 0 i=1 A Ladescriptiondessymbolesmathe´matiquesdontdisposeLTXestlongue...onrenvoiea`la E bibilographie.
2
5 Environnements Ander´ealiserdestableaux,dese´quationsalign´ees,des´enum´erations,ilexistedesenviron-nements. Leur utilisation est simple : \begin{environnement} ... \end{environnement} Citons les plus courants : \begin{displaymath}...\end{displaymath}elava`tnequiest´$$...$$; – l’environnementcenterpermet de centrer une partie de texte horizontalement; – lesenvironnementsitemizeetenumerate;ilsesetsfoenedrmme`arettevtnsre – l’environnementarrays’utiliseemundometa´hmetaqeioprurcableaux(´eerdesttabular est son homologue en mode texte). Expliquons,a`laidedunexemple,lefonctionnementdecesquelquesenvironnements: \begin{itemize} \end{array}\textrm{et encore } \item premi\‘erement~;\left\{\begin{array}{rcl} \item deuxi\‘emement.f(x)&=&3\\ \end{itemize} f(x)-g(x)&=&4x \begin{enumerate} \end{array}\right. \item primo~;\end{displaymath} \item secundo. Le code ci-dessus permet d’obtenir \end{enumerate} premi`erement; \begin{displaymath} deuxie`mement. \begin{array}{|c|c|c|} \hline 1. primo; 1&2&3\\ 2. deuxio. \hline 4&5&6\\1 2 3f(x) = 3 \hline et encore 4 5 6f(x)g(x) = 4x 6Sectionnementetre´fe´rencescrois´ees A LTXestcapabledege´rerautomatiquementlanume´rotationdesparagraphesainsiquela E tabledesmatie`res.Pourcela,onutiliselescommandes\chapter,\section,\subsection, etc. L’exemple suivant illustre leur fonctionnement : \section{Premi\‘ere partie}1Premi`eiertpare \subsection{Premi\‘ere sous-partie} 1.1Premie`resous-partie \section{Deuxi\‘eme partie} 2Deuxi`emepartie La commandetableofcontentshcaalrelbatsedermpedetne`tlaednortimati`eresdudocum o`uelleestappel´ee.Ilestaussipossibledenume´roterautomatiquementdes´equationsetdyfaire r´ef´erence(deuxcompilationssontalorsne´cessaires): D’apr\‘es Albert Einstein,ieEbtlrAestes`nrp,aniD \begin{equation}\label{Einstein} 2 E=mc^2E=mc(1) \end{equation} L’\’equation~(\ref{Einstein}) ....)..Leq´tiua(1on
3
7 Pouraller plus loin A Lesparagraphespr´ec´edentsontdonne´untre`sbrefaper¸cudespossibilite´sdeLTX.Denom-E breuses autres commandes sont utiles, on pourra les trouver dans le bon manuel suivant : A BAYART B.,Joli manuel pourL TX 2ε, Guide local de l’ESIEE, 1995. E Onytrouveraaussidenombreuxcomple´mentsconcernantlacompositiondunebibliographieou dunindex,lad´enitiondemacros,linsertiondimagespostscript,etc. A Enn,lesitesuivantestd´edi´e`aLTX,onytrouve`apeupre`stout: E http ://tex.loria.fr/index.html
8 Exercices Exercice 1.Coder le tableau suivant : 2 xlnx 0 Z 4 x f(x)dx 2 0 Exercice 2.Comment obtenir (xQint) =x >0 ? Exercice 3.Coder la formule suivante : 2 lnxβ 3x3εϕ n 2 X 7 5 23κi(ζ)33 sinx { } i=x1 =f(x) Exercice 4.Comment obtenir 1 six <2 f(x) = 2 six >2 A Exercice 5.Avec quelles commandes LT X obtient-on E kvkL (Ω)ckrvk2(Ω) 2 L ckvk 1 H (Ω) Exercice 6.esodlcueaQerpsno`duocrcero Zn X f(z)dz= Resf(λ) λ=λi Γ i=1 Exercice 7.Coder xR,yC,fC(a, b),g∈ H(Ω), f(x) =g(z) Exercice 8.Comment obtenir Symbole Commande {\complement A(B Exercice 9.Coder la matrice suivante :   λi1 00 . . 0 .1 0 Ji=   . . . .   .1. . 0∙ ∙ ∙0λi
4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.