Le développement de la VAE AgroParisTech est cofinancé par l'union européenne L'Europe s'engage en France avec le Fonds Social Européen

De
Publié par

Le développement de la VAE à AgroParisTech est cofinancé par l'union européenne. L'Europe s'engage en France avec le Fonds Social Européen. Juillet 2010 Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Ingénieur diplômé de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech), spécialité forêt Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification - MINISTERE CHARGE DE L'AGRICULTURE - Directeur général de l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech), - Directeur de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts. Niveau et/ou domaine d'activité I (Nomenclature de 1969) Code NSF: 213 Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis * Activités visées : L'ingénieur diplômé de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement (AgroParisTech), spécialité forêt, exerce son activité dans les domaines de la forêt, des espaces naturels, des espaces verts et arbres hors forêt, de la filière bois et de l'aménagement de l'espace, tant dans le secteur privé que dans la fonction publique d'État ou territoriale, tant en France qu'à l'étranger, notamment en zone tropicale.

  • emploi cadre

  • botanique forestière

  • industries du vivant et de l'environnement

  • référence du décret général

  • ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'institut des sciences

  • espace naturel

  • enseignement


Publié le : jeudi 1 juillet 2010
Lecture(s) : 35
Source : agroparistech.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Le développement de la VAE à AgroParisTech est cofinancé par l'union européenne.
L'Europe s'engage en France avec le Fonds Social Européen.
Juillet 2010
Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
Résumé descriptif de la certification
Intitulé
Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'Institut des sciences et
industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech), spécialité forêt
Autorité responsable de la certification
Qualité du(es) signataire(s) de la certification
- MINISTERE CHARGE DE L'AGRICULTURE
- Directeur général de l’Institut des sciences et
industries du vivant et de l’environnement
(AgroParisTech),
- Directeur de l'Ecole nationale du génie rural, des
eaux et des forêts.
Niveau et/ou domaine d'activité
I (Nomenclature de 1969)
Code NSF:
213
Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche
Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis
* Activités visées :
L’ingénieur diplômé de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'Institut des sciences et
industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech), spécialité forêt, exerce son activité dans les
domaines de la forêt, des espaces naturels, des espaces verts et arbres hors forêt, de la filière bois et de
l’aménagement de l’espace, tant dans le secteur privé que dans la fonction publique d’État ou territoriale,
tant en France qu’à l’étranger, notamment en zone tropicale.
Il
remplit
des
fonctions
de
direction,
de
gestion,
d’ingénierie,
d’expertise,
de
recherche,
de
développement, de formation et d’administration.
Dans ses fonctions, il est appelé à :
- prendre une décision opérationnelle intégrant les réalités du terrain ;
- gérer directement ou organiser la gestion ;
- animer une équipe ;
- participer à une équipe pluridisciplinaire ;
- mener des études avec de multiples intervenants et contacts ;
- communiquer et négocier avec les partenaires.
* Capacités attestées :
L’ingénieur diplômé de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts de l'Institut des sciences et
industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech), spécialité forêt dispose de la capacité :
- d'analyse et de synthèse ;
- d’identifier et de poser un problème, et trouver le moyen de le résoudre (techniques, personnes,
informations) ;
- de prendre une décision : en utilisant des techniques qu’il connaît déjà ou auxquelles il se forme, en
tenant compte des composantes naturelles, économiques et sociales de l’environnement, en conciliant
les fonctions de production, de protection et d’accueil, dans l'objectif d'un développement durable ;
- de devenir spécialiste dans un des domaines précités ;
- de prévenir ou gérer les conflits, de négocier et de contractualiser ;
- de s’exprimer de façon claire, y compris vers les non-spécialistes ;
- de comprendre une demande ou une attente, et de la reformuler ;
- de transférer son savoir-faire de la forêt, de l’arbre et des milieux naturels vers d'autres domaines ;
- de fonder son action sur la prise en compte du long terme ;
- d’entreprendre, d’évoluer et de s'adapter.
Ces capacités s’appuient sur ses connaissances en :
- sciences de la vie et du milieu naturel (botanique forestière, développement des arbres, xylologie,
phyto-écologie, dynamique de la végétation, génétique, autécologie des arbres forestiers, pédologie,
entomologie et pathologie forestières, dynamique des populations animales) ;
Le développement de la VAE à AgroParisTech est cofinancé par l'union européenne.
L'Europe s'engage en France avec le Fonds Social Européen.
Juillet 2010
- sciences de l'ingénieur (mécanique des solides, informatique, systèmes d’information géographique et
GPS, statistique, dendrométrie) ;
-
sciences
économiques,
sociales,
politiques
(économie
générale
et
forestière,
comptabilité
d’une
entreprise, droit général et forestier, politique forestière) ;
- filière bois (propriétés du bois, transformation du bois, commercialisation du bois) ;
- techniques de gestion forestière (sylviculture, exploitation forestière, desserte forestière, reboisement,
estimation forestière) ;
- aménagement forestier (concepts, méthodes, élaboration) ;
- gestion des écosystèmes forestiers et associés (conservation de la nature) ;
- relations humaines (expression orale, expression écrite, outils de communication visuelle, dynamique
du travail en équipe, technique de recherche d’emploi, langue anglaise).
En outre, il a acquis des connaissances et un savoir-faire complémentaires dans l’un des domaines
précités, ou dans un domaine voisin comme la foresterie urbaine ou l’aménagement des territoires, ainsi
qu’une capacité d’analyse approfondie qu’il est à même d’exprimer par écrit comme par oral.
Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles
par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat
* Secteurs d'activité :
Domaines de la forêt, des espaces naturels, des espaces verts et arbres hors forêt, de la filière bois et de
l’aménagement de l’espace, tant dans le secteur privé que dans la fonction publique d’État ou territoriale,
tant en France qu’à l’étranger, notamment en zone tropicale.
* Types d'emplois accessibles :
Emplois de cadre ou d’expert au sein des organismes suivants :
- direction départementale de l’agriculture et de la forêt ;
- direction régionale de l’environnement ;
- collectivités territoriales (service environnement, espaces verts, aménagement) ;
- office national des forêts (chef d’unité territoriale, directeur d’agence, ingénieur spécialisé) ;
- centres régionaux de la propriété forestière ;
- coopératives forestières ;
- entreprises de la filière bois (notamment l'exploitation, l'approvisionnement et la transformation du bois)
;
- cabinets d’expert forestier ;
- cabinets de consultants ;
- bureaux d'études environnementales ;
- parcs naturels et autres espaces protégés ;
- associations, y compris O.N.G. environnementales ;
- organismes de recherche, de développement, de formation ;
- organismes internationaux comme la F.A.O.
Codes des fiches ROME les plus proches :
61113
,
53122
Modalités d'accès à cette certification
Descriptif des composantes de la certification :
L’obtention du diplôme nécessite :
- l’obtention au terme de chacune des années de formation d’une note d’année supérieure ou égale à 12
sur 20, note obtenue par pondération des différentes notes d’évaluation de chaque module d’enseignement
;
- la maîtrise de l’anglais : minimum de 750 points au TOEIC ; sauf pour les élèves issus du concours
interne pour qui ce minimum est de 550 points au TOEIC. Pour les candidats par la VAE, le niveau
minimum d’anglais requis est le niveau B1, certifié par un organisme extérieur.
- la réalisation de trois stages, le premier d’un mois en entreprise, le deuxième d’un mois en pays non
francophone, le dernier de 6 mois en fin d’études ;
- l’obtention d’une note d’au moins 10 sur 20 au rapport écrit du stage de fin d’études.
Les enseignements sont évalués par des contrôles en cours de formation ou un contrôle terminal. Les
modalités d’évaluation sont définies par le règlement intérieur sur la scolarité.
Validité des composantes acquises : 4 ans
Conditions d'inscription à la certification
Oui
Non
Composition des jurys
Le développement de la VAE à AgroParisTech est cofinancé par l'union européenne.
L'Europe s'engage en France avec le Fonds Social Européen.
Juillet 2010
Après un parcours de formation sous
statut d'élève ou d'étudiant
X
Enseignants-chercheurs et professionnels
En contrat d'apprentissage
X
Après un parcours de formation
continue
X
En contrat de professionnalisation
X
Par candidature individuelle
X
Par expérience VAE
X
Procédure d’accès votée par le conseil
d’administration d’AgroParisTech,
Jury conforme au décret n°2002-590 du 24 avril 2002
(
Enseignants-chercheurs et professionnels)
Liens avec d'autres certifications
Accords européens ou internationaux
Base légale
Référence du décret général :
Décret n°2006-1592 du 13 décembre 2006, portant cré ation de l’Institut des sciences et industries du
vivant et de l’environnement (AgroParisTech)
Date initiale d’habilitation par la commission des titres d’ingénieur : 1991
Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) :
Dernier arrêté d’habilitation par la commission des titres d’ingénieur : 18 janvier 2010
Référence du décret et/ou arrêté VAE :
Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour appli cation du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de
l’article
L.
613.4
du
code
de
l’éducation
relatif
à
la
validation
des
acquis
de
l’expérience
par
les
établissements de l’enseignement supérieur (JO du 26 avril 2002)
Pour plus d'informations
Statistiques :
Autres sources d'information
Site Internet de la communauté éducative de l’enseignement agricole public français
-
http://www.chlorofil.fr
ou
http://www.educagri.fr
ou
http://www.portea.fr
Site Internet d’AgroParisTech
-
http://www.agroparistech.fr/
vae
Lieu(x) de certification :
AgroParisTech, Ecole interne ENGREF, Nancy
Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur :
AgroParisTech
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.