Àproximité du parc du Futuroscope le lycéepilote innovant de Jaunay Clan LPI a depuis son ouverture en intégré les TICE de la radio la vidéo numérique en pas sant par la programmation ou plus simple ment les applications bureautiques au cœur de son projet pédagogique partir de les technologies réseau sont appa rues au lycée faisant suite une implan tation massive de services télématiques minitel et serveurs BBS dont l'objectif majeur était centré sur la communication interne

De
Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée

  • redaction


38 APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES L a fo n c ti o n d o c u m e n ta ir e a u c œ u r d e s T IC E Àproximité du parc du Futuroscope, le lycéepilote innovant de Jaunay-Clan (LPI) a,depuis son ouverture en 1987, intégré les TICE, de la radio à la vidéo numérique en pas- sant par la programmation ou plus simple- ment les applications bureautiques, au cœur de son projet pédagogique. À partir de 1994, les technologies réseau sont appa- rues au lycée, faisant suite à une implan- tation massive de services télématiques (minitel et serveurs BBS) dont l'objectif majeur était centré sur la communication interne. Avènement de la messagerie internet Parmi les usages développés au cours des années figure l'emploi systématique de la messa- gerie électronique. Le LPI compte 400 élèves en série S, L et STI mais aussi 100 étudiants en sec- tions IRIS et CIRA et une centaine d'adultes ensei- gnants (dont un documentaliste) ou non ensei- gnants. Pour ce public sont mis à disposition 200 ordinateurs tous connectés à Internet, répartis dans tout l'établissement, du CDI à la salle des professeurs en passant par les salles disciplinaires équipées, l'internat, l'administration… Depuis une dizaine d'années, les communica- tions écrites au LPI ont été largement rempla- cées par la messagerie électronique.

  • uti- lisation

  • importance des services ren

  • adresse académique

  • réseau de personnes relais

  • administrateur réseau

  • messagerie

  • messagerie électronique


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 55
Source : cndp.fr
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Communiquer dans l’établissement avec les listes de diffusion et
Pierric Bergeron DOCUMENTALISTE LYCÉE PILOTE INNOVANT, JAUNAY-CLAN (86)
Un lycée où les élèves envoient un mél au nir un support supplémentaire sur lequel on ne peut pas compter. Pour réussir le passage à ce professeur pour poser une question, où nouveau mode de communication et d’informa-l’information professionnelle est relayée sur tion, il a fallu au préalable: – définir ensemble un engagement pour les une liste de diffusion à tous les personnels, 1 enseignants et le personnel de direction; où le documentaliste ouvre sa messagerie – former les personnels et favoriser les usages ; – sécuriser et fiabiliser le système. pour réclamer un livre en retard… Si les échanges numériques entre élèves sont très nombreux au quotidien, ceux dirigés vers les adultes sont relativement réduits. Jusqu’à 1999, la communication interne s’est effectuée grâce à un logiciel propriétaire qui n’a pas sup-proximité du parc du Futuroscope, le lycéeporté la montée en charge des échanges (plus de pilote innovant de Jaunay-Clan (LP TIÀCE, de la radio à la vidéo numérique en pas« ... les élèves, depuis son ouverture en 1987, intégré sant par la programmation ou plus simple-beaucoup plus intéressés ment les applications bureautiques, au par les systèmes de cœur de son projet pédagogique. À partir communication immédiate et de 1994, les technologies réseau sont appa-les forums[...],ont développé rues au lycée, faisant suite à une implan-leur propre espace de tation massive de services télématiques communication. » (minitel et serveurs BBS) dont l’objectif majeur était centré sur la communicatio interne.
Avènement de la messagerie intern Parmi les usages développés au cours années figure l’emploi systématique de la m gerie électronique. Le LPI compte 400 élèv série S, L et STI mais aussi 100 étudiants en tions IRIS et CIRA et une centaine d’adultes e gnants (dont un documentaliste) ou non e gnants. Pour ce public sont mis à dispositio ordinateurs tous connectés à Internet, rép dans tout l’établissement, du CDI à la salle professeurs en passant par les salles disciplin équipées, l’internat, l’administration… Depuis une dizaine d’années, les commu tions écrites au LPI ont été largement re cées par la messagerie électronique. Il est évident que, pour fonctionner, un systèm communication doit être adopté par tou membres d’une communauté, sous peine de
38APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
le courrier électronique
de la communauté scolaire. Certaines pratiques cependant se sont particulièrement installées.
Les rappels Une opportunité qui vient naturellement à l’esprit des collègues documentalistes est l’envoi d’un courriel aux élèves qui n’ont pas rapporté les documents empruntés, voire à ceux qui détien-nent un ouvrage dont un autre usager a besoin. Dans ce cas, on envoie un courrier ciblé, ce que l’on pouvait déjà faire sur papier, moins rapide-ment. Une autre occurrence est l’appel « citoyen », plus anonyme, à tous les élèves par liste de diffusion, quand un document ou un appa-reil a disparu (souvent par négligence). Il informe un ensemble de destinataires du problème et les responsabilise en leur rappelant qu’il s’agit de leur patrimoine.
L’information ciblée d’une personne ou d’un groupe Il existe un nombre important de listes de diffu-sion (élèves par classe et par niveau, enseignants par discipline, enseignants de BTS, coordonna-teurs, tous personnels, pilotage réseau et site, 4 professeurs de suivi , membres du CA, réunion direction, etc.) et il suffit d’en faire la demande à l’administrateur réseau, en accord avec les membres du groupe, pour créer une nouvelle liste (enseignants encadrant les TPE, membres d’un groupe de projet, etc.). Grâce à ces listes, les uti-lisateurs demandent, reçoivent ou donnent des informations :annonce d’une manifestation cul-turelle, questions d’élèves, réunions… Ainsi, par exemple, une communication effectuée récem-ment visait à prévenir tous les personnels et les élèves d’un changement dans les horaires d’ou-5 verture du CRD; une autre avertissait un col-lègue de la récupération sur le site du CNDP d’un référentiel d’anglais au format PDF et son envoi par mél en fichier attaché. Les informations sur le fonctionnement sont également facilitées par la messagerie pour des rappels fréquents des règles d’utilisation du CDI, s’adressant à la liste de « tous les profs » ou de « tous les élèves » ou de « tous les personnels »
en un seul clic. Ainsi le documentaliste rappellera tout au long de l’année, à l’occasion de dysfonc-tionnements, des évidences qui facilitent la vie de la communauté. Par exemple: « Les collègues qui souhaitent venir au CRD avec une classe doi-vent s’inscrire sur le planning… PS: le planning d’occupation est accessible en ligne dans la rubrique Agenda. »
La messagerie, outil de veille informative Le centre de ressources et, à titre personnel, le documentaliste bénéficient d’abonnements à des listes de diffusion. Les informations jugées inté-ressantes ou pertinentes (Formanet, Café péda-gogique,lesite.tv, etc.) sont, par un simple clic, transférées aux utilisateurs ou groupes d’utilisa-teurs. Il est important de noter que ce travail de veille du documentaliste, grâce à (ou à cause de…) la messagerie, peut s’effectuer de l’exté-rieur de l’établissement sur des moments choisis, et pas nécessairement sur le temps d’ouverture du CRD. Le temps consacré à cette activité est donc intégré au temps de service, tout comme le relevé du courrier électronique. Par ailleurs, au LPI, la veille est un travail partagé : les coordon-nateurs de discipline, mais plus encore la secré-taire de direction qui diffuse toutes les informa-tions institutionnelles, participent à cette activité. Enfin, après que le document – ou l’information – a été reçu, il sera déposé le plus souvent par le documentaliste sur l’intranet dans le répertoire adéquat ;l’organisation, la hiérarchisation et le stockage des données sur le réseau complètent efficacement l’usage de la messagerie.
1. Cet engagement est inscrit dans une charte. Voir: www.lpi.ac-poitiers.fr/profs /charte.htm 2. Tousles élèves de seconde bénéficient de deux heures d’informatique en demi-groupe, qui se divisent en 1 heure d’informatique outils (dont la messagerie) et 1 heure d’initiation à la programmation. 3. Parmi les objectifs à atteindre, définis dans le cadre du projet d’établissement, figure l’ob-tention pour tous les élèves du B2i niveau 3 et C2i pour les étudiants. 4. Au LPI, les classes sont divisées en 3 groupes pris en charge par un professeur de suivi (1 enseignant pour environ 12 élèves). 5. Centre de ressources documentaires, appellation équivalente à CDI.
APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES39
40APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES
Une « éthique » de la messageriedifférents services (restauration, entretien, Le documentaliste au cœur de la politique deaccueil, comptabilité, etc.). communication et d’information est évidemmentUn deuxième constatest que certains utilisa-sensible au respect de certaines règles pour leteurs se plaignent d’être submergés par des infor-bon fonctionnement de la messagerie. L’engage-mations et des documents. ment des utilisateurs est un élément à prendre enPour cela, il serait bon de proposer une for-compte :installer des logiciels antivirus sur leurmation au tri et au classement des informations propre ordinateur (le rectorat de Poitiers met à(mise en place de filtres automatisés), dans le disposition gratuitement un antivirus performantcadre d’animations locales à destination des pour les membres de la communauté sco-adultes et de cours d’informatique sur les laire), consulter régulièrement « ... certains boîte électronique, sélectionner lesme constat est qu’il est s’inquiètent de ce destinataires des messages (cardifficile de connaître qui adviendrait en cas l’accumulation d’information nuit,de tel ou tel destinataire de panne de la comme on le sait, à l’information),’il n’existe pas de carnet messagerie utiliser des formats de fichierss électroniques et que électronique… » standard (PDF, SXW ou RTF), ouersonnels n’utilisent pas encore ne pas envoyer de fichiers trur adresse académique. lourds (tous les destinataires n’omettre en place un sys-l’ADSL…). D’une façon générale, ua de l’adresse académique, collective s’effectue sans trop dconsultant l’annuaire sur contexte d’un petit établissemenrs l’adresse personnelle. puisque, quand on atteint les limitdministrateur réseau met-munication par message, il est aisr les élèves à partir d’une une communication directe. Une prtiquement, de type pré-tinente » de la messagerie électronis.fr, vers leur adresse per-pas la communication, mais favorisent possédant son propre et contribue au bon fonctionnemen. sement. t,enfin, est que certains viendrait en cas de panne nique ou de l’accès inter-Quelles améliorations? ois mais sur une période Malgré une utilisation très appréciaortance des services ren-sagerie électronique tant pour le dos réseau se mesure à par-que pour l’ensemble de la communes utilisateurs. En cas de il reste de nombreux points perfee de revenir à la commu-lesquels des éléments de réponse era donc mettre en place Le premier constatest que trosécurisés, capables d’as-d’adultes encore n’utilisent pas ouservice.gerie, de sorte qu’ils ne sont pas d’informations importantes pour e ands utilisateurs » de cours, informations sur la vie du l la messagerie ou sondages, etc.) et pour la vie d ment.cacité, ça vient vraiment bien munication entre les gens du Pour y remédier, on pourra utile . » avec les élèves à la rédaction d’une base de communication "nor-lisation de l’intranet (comme elle Internet dans chaque académie) c r. » messagerie électronique. Un eng e situation particulière, une ollègues. » consultation plus important serait ’ensemble de la communauté élèves élus et représentant leur nnels) via des listes de diffu-(conseil des délégués). Pour l’ensemble des utilisateur avec la hiérarchie (inspecteurs, encore mettre en place un réseauement). » relais chargées de communiquer lesdocuments papier lorsqu’il y ou de s’assurer qu’elles ont bien ét uments disciplinaires et inter-Ce pourrait être le rôle des délég pour les élèves et d’adultes volontaires dans les
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.