Département d'Histoire Licence d'Histoire

De
Publié par

Licence, Supérieur, Licence (bac+3)
  • cours - matière potentielle : langue
  • fiche de lecture - matière potentielle : articles sur les mêmes thèmes
  • cours - matière potentielle : au choix
  • mémoire - matière potentielle : collectives
  • cours - matière : histoire
  • cours - matière potentielle : spécialisation
  • mémoire
  • cours - matière potentielle : du xviiie siècle
  • exposé
  • cours - matière potentielle : du xive siècle
  • dissertation
  • cours - matière potentielle : introductif
  • cours - matière potentielle : thématiques sur l' ancienne société
  • revision
UNIVERSITE D'AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE UFR Lettres et Sciences humaines Département d'Histoire Licence d'Histoire Parcours Sciences Historiques et Enseignement OU Parcours Patrimoine : Art, Culture et Archéologie Responsable : FRANÇOISE MOREIL ENSEIGNEMENTS PROPOSES EN 2009-2010 Semestre 1 – p. 2 Semestre 2 – p. 3 Semestre 3 – p. 4 Semestre 4 – p. 5 Semestre 5 – p. 6 Semestre 6 – p. 8 Cours au choix – p.
  • siècle plaque tournante de la créativité artistique
  • devoir de vérité de la réforme de clisthène au mythe de massada
  • monde hellénistique de la mort d'alexandre
  • mythe
  • mythes
  • xixe siècle
  • xixe siècles
  • société
  • sociétés
  • histoires
  • histoire
  • sociales
  • sociaux
  • social
  • sociale
Publié le : mardi 27 mars 2012
Lecture(s) : 48
Source : univ-avignon.fr
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

UNIVERSITE D'AVIGNON
ET DES PAYS DE VAUCLUSE
UFR Lettres et Sciences humaines
Département d'Histoire
Licence d’Histoire
Parcours Sciences Historiques et Enseignement
OU
Parcours Patrimoine : Art, Culture et Archéologie
Responsable : FRANÇOISE MOREIL
ENSEIGNEMENTS PROPOSES
EN 2009-2010
Semestre 1 – p. 2
Semestre 2 – p. 3
Semestre 3 – p. 4
Semestre 4 – p. 5
Semestre 5 – p. 6
Semestre 6 – p. 8
Cours au choix – p. 9
Note : Les enseignements non dispensés par le Département d’Histoire sont mentionnés pour
mémoire. Se reporter aux Départements concernés pour le détail de leur contenu.
Site internet de l’université : www.univ-avignon.fr
Rubrique Formations > Licence > Histoire
74, rue Louis Pasteur - case 17 - 84029 AVIGNON Cedex 01 Tél : 04. 90.16. 26. 67 Fax : 04. 90.16. 27. 02.2
SEMESTRE 1
Responsable : OLIVIER ROUCHON
UE fondamentales
• INITIATION À L’HISTOIRE MODERNE : O. ROUCHON
Introduction à la France de l’Ancien régime
Ce cours propose une approche de l’histoire d’Ancien régime à partir de l’exemple du royaume de France au
XVIIe siècle. Après une première série de cours thématiques sur l’ancienne société et ses caractères spécifiques, on
étudiera de façon suivie l’histoire politique du royaume entre 1661 et 1715.
CORNETTE Joël, L’affirmation de l’Etar absolu (1492-1652), Hachette, 2009.
NASSIET Michel, La France au XVIIe siècle. Société, politique, culture, Belin, 2006.
• INITIATION À L’HISTOIRE CONTEMPORAINE : B. BERTHERAT
La France au XIXe siècle (1815-1871)
eCe cours présente l’histoire de France au XIX siècle sous ses différents aspects : politique, économique, social et culturel. Il
insiste plus particulièrement sur l’étude des différents régimes politiques.
CARON Jean-Claude, La France de 1815 à 1848, Paris, Armand Colin, 2004.
eDEMIER Francis, La France du XIX siècle, Paris, Le Seuil, 2000.
GARRIGUES Jean, La France de 1848 à 1870, Paris, Armand Colin, 2007.
• MÉTHODOLOGIE DISCIPLINAIRE : F. MOREIL, O. ROUCHON
Pour le premier semestre, il est important de présenter aux étudiants les différents types de travaux utiles pour leurs études, à
travers des exemples choisis dans les périodes moderne et contemporaine : dissertation, commentaire de documents de tous
types, exposés oraux ...
• COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8)
• COURS DE LANGUE : Langue vivante OU Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et Parcours Patrimoine : Art, Culture et
Enseignement Archéologie
• HISTOIRE APPROFONDISSEMENT 1 : HISTOIRE DE L’ART : H. DERONNE
F. MONIER ET C. AUDIBERT La Renaissance XVe-XVIe siècles
L’une des plus brillantes époques de l’histoire des arts.L’Affaire Dreyfus (1894-1906).
Seront analysés le contexte dans lequel est né ce Moment fondateur dans l’histoire de la France
contemporaine, mais aussi moment de forts débats « renouvellement humain » ainsi que les nouvelles
internationaux, l’affaire Dreyfus doit être relue à écritures esthétiques témoins du génie d’artistes
l’aune des recherches les plus récentes. Elle n’a pas d’exception.
seulement une dimension judiciaire – celle de la Les TD ont lieu devant l’œuvre dans les musées
condamnation d’un innocent, avant la révision puis d’Avignon.
l’annulation de son procès -. Elle a aussi une forte
Indications bibliographiques :
dimension politique, - avec l’affirmation d’un
Burke Peter, La Renaissance en Italie : art, culture et nationalisme, face auquel se dresse un dreyfusisme qui
société, Hazan, Paris, 1991renouvelle la « défense républicaine » -. Elle consacre
Jestaz Bertrand, L’art de la Renaissance, enfin, dans sa dimension culturelle, la naissance des
« intellectuels » et cristallise l’idée contemporaine Citadelle/Mazenod, Paris, 1984
d’engagement. Zerner Henri, L’art de la Renaissance en France,
Eléments de bibliographie coll. « Tout l’art. Histoire», Flammarion, Paris, 2002
Sources :
Robert Gauthier, « Dreyfusards ! » Souvenirs de
Mathieu Dreyfus et autres inédits, Paris, Gallimard,
Folio, 1990. Intéressant recueil de textes rédigés par
des contemporains, dont le « frère admirable »
d’Alfred Dreyfus, Mathieu.
Sur la France de la période :
Agulhon Maurice, La République (1880-1932), I,
Paris, Hachette, « Pluriel », 1990.
Etude de synthèse :
Duclert Vincent, L’affaire Dreyfus, Paris, La
Découverte, « Repères », 1994, réédition 2006.3
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université.
SEMESTRE 2
Responsable : OLIVIER ROUCHON
UE fondamentales
• INITIATION À L’HISTOIRE ANTIQUE : C. BALANDIER
La Grèce des cités : de l’apparition de la polis à la mort de Socrate (+/-750-399)
Après avoir évoqué le phénomène de la naissance des cités grecques et celui de la colonisation, la première
partie du cours présentera rapidement l’évolution politique des cités en abordant successivement les difficultés
sociales, les tentatives de réformes, la tyrannie, le rôle des législateurs à Sparte (Lycurgue) et Athènes (Dracon,
Solon, Clisthène). La deuxième partie du cours sera consacrée à la mise en place progressive de régimes
oligarchiques et démocratiques et aux Guerres Médiques. La Troisième partie envisagera la radicalisation de la
démocratie à Athènes grâce au développement de son impérialisme maritime (ligue de Délos) et le conflit avec
Sparte qui s’ensuivit, la Guerre du Péloponnèse, et ses conséquences sur la vie des cités.
Bibliographie de base (à la B.U.) :
D’abord :
- M.-Cl. AMOURETTI et Fr. RUZÉ, Le monde grec antique, Hachette Université, nombreuses éditions
ou Cl. ORRIEUX et P. SCHMITT-PANTEL, Histoire grecque, PUF, Paris 1995 et éd. suivantes
puis
-Cl. MOSSE, La Grèce archaïque d’Homère à Eschyle, Points Histoire, Seuil, Paris, 1984.
ère-Cl. MOSSE, Histoire d’une démocratie : Athènes, Points Histoire, Seuil, Paris, 1 éd. 1971.
Sur la société et le fonctionnement de la cité grecque classique :
ère-M. HUMBERT, Institutions politiques et sociales de l’antiquité, Dalloz, Paris, 1 éd. 1989.
e-Ed. LÉVY, La Grèce au V siècle de Clisthène à Socrate, série Nouvelle Histoire de l’Antiquité 2, coll. « Points
Histoire », Seuil, Paris, 1995
-R. LONIS, La cité dans le monde grec, Nathan Université, 1994.
• INITIATION À L’HISTOIRE MÉDIÉVALE : S. BALOSSINO
e eL’Occident médiéval du V au XII siècle
Ce cours introductif présentera la genèse et l’évolution des cadres politiques, religieux et sociaux de l’Occident
entre la fin de l’Antiquité tardive et le Moyen Âge central. Une attention particulière sera portée au vocabulaire
technique employé par les historiens médiévistes ainsi qu’à la compréhension des documents spécifiques à cette
période.
• MÉTHODOLOGIE DISCIPLINAIRE : E. MORVILLEZ, S. BALOSSINO
Initiation aux sources et méthodes de l’histoire ancienne et médiévale (1)
Le cours se divisera en deux parties : les six premières séances de CM et de TD seront consacrées à la
méthodologie appliquée à l’histoire antique et les six suivantes à l’histoire médiévale.
Le cours portera sur les types de supports de l’écrit dans l’Antiquité, les avantages et les limites techniques qu’ils
impliquent pour la création intellectuelle, sa diffusion et sa transmission jusqu’à nous. On s’attachera aux
matériaux utilisés, du papyrus au parchemin, aux formes du livre, du volumen au codex ; Histoire des
bibliothèques et de la diffusion de l’écrit d’Alexandrie à Constantinople – la place du livre dans l’Antiquité.
En TD, sera abordée également la méthode pour l’étude d’un monument ou d’un ensemble monumental (sur la
durée) entre période grecque et romaine (à travers des exemples célèbres comme Delphes ou Olympie).
Eléments de bibliographie :
P. Arnaud, Les sources de l’histoire ancienne, Belin, Paris 1995.
G. Cavallo, R. Chartier dir., Histoire de la lecture dans le monde occidental, Seuil, Paris 1997
Guy Achard, La communication à Rome, éd. les Belles Lettres, Paris 1991
Catherine Salles, Lire à Rome, éd. les Belles Lettres, Paris 1992
Emmanuelle Valette-Cagnac, La lecture à Rome, Belin, 1997
Luciano Canfora, La véritable histoire de la bibliothèque d’Alexandrie, Desjonquières, Paris 1988.
• COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8)4
COURS DE LANGUE : Langue vivante OU Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et Parcours Patrimoine : Art, Culture
Enseignement et Archéologie
GÉOGRAPHIE : • HISTOIRE DE L’ART : M.-A.
Géographie de la France BILOTTA et F. GUYONNET
(Voir Département de Géographie) Histoire de l’art et histoire médiévale
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université.
SEMESTRE 3
Responsable : ERIC MORVILLEZ
UE fondamentales
• ETUDE DES MONDES ANTIQUES : C. WOLFF
La fin de la République
Le cours présente les événements qui se produisirent à Rome à partir de 133 av. J.-C. et qui aboutirent à la fin de la
République romaine et à la mise en place du principat.
Bibliographie:
F. Hinard dir., Histoire romaine, t. I, Des origines à Auguste, Paris, Fayard, 2000.
C. Nicolet dir., Rome et la conquête du monde méditerranéen, t. I et II, Paris, PUF, Nouvelle Clio, 1994.
• ETUDE DES MONDES MÉDIÉVAUX : P. PAYAN
e eL’Occident du XIII au XV siècle
eSi le XIII siècle consacre l’apogée d’un essor entamé trois siècles plus tôt, il est aussi porteur de forces nouvelles qui
s’affirment dans les deux siècles suivants. Cette mutation est alors accélérée par des crises brutales qui confrontent la société
occidentale à des difficultés nouvelles et l’obligent à de profondes remises en cause. Ce cours propose un panorama général
de ces changements en insistant sur les questions et les débats qu’ils suscitent chez les historiens.
• MÉTHODOLOGIE DISCIPLINAIRE : E. MORVILLEZ, S. BALOSSINO, P. PAYAN, A. JAMME
Initiation aux sources et méthodes de l’histoire ancienne et médiévale (2)
Les sources et méthodes en histoire romaine seront abordées à travers 6 séances consacrées à la ville de Rome,
sa redécouverte par les érudits et archéologues à partir du Moyen Age et de la Renaissance, le rôle des Envois de
Rome et des maquettes. La problématique portera sur la manière d’aborder par l’historien non seulement les
documents anciens mais aussi ceux actuellement élaborées par les moyens informatiques (restitution,
reconstitution et la restauration des édifices antiques). Le cours s’attachera notamment aux avancées
spectaculaires effectuées grâce à l’utilisation des images de synthèse (3D) : modélisation d’édifices ou de
quartiers entiers de la capitale de l’Empire, nouvelles hypothèses de restitution, plans évolutifs.
En histoire médiévale, seront évoqués les différents types de sources disponibles, et les méthodes utilisées pour
leur analyse.
Eléments de bibliographie :
- Claude Moatti, A la recherche de la Rome antique, coll. Découverte Gallimard, Paris 1989. (réed.)
- Manuel Royo Rome et l’Architecte, conception et esthétique du plan-relief de Paul Bigot, Presses
universitaires de Caen, Caen, 2006.
- Roma Antiqua, Forum, Colisée, Palatin, cat. d’exposition sur les Envois de Rome, Paris 1985.
- Nathalie de Chaisemartin, Rome, Paysage urbain et idéologie, des Scipions à Hadrien (IIes . av. –IIe s. ap. J.-
C.)
- Filippo Coarelli, Guide archéologique de Rome, Hachette, 1994.
• COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8)
COURS DE LANGUE : Langue vivante OU Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)5
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et Parcours Patrimoine : Art, Culture
Enseignement et Archéologie
• HISTOIRE APPROFONDISSEMENT 2 : B. • HISTOIRE DE L’ART : E. MORVILLEZ
Histoire de l’art romain : les deux premiers siècles BERTHERAT
de l’EmpireLes villes en France au XIXe siècle
Le cours de cette année portera sur les grands courants de Il s’agit d’étudier la croissance et les transformations des
l’art romain aux deux premiers siècles de l’Empire, à villes, ainsi que les populations qui y vivent, tant dans
travers l’étude de grands sites archéologiques en Italie leur démographie que dans leur diversité sociale et dans
(Rome- Ostie -Villa Hadriana), mais aussi dans les leurs façons de vivre.
provinces. L’accent sera mis cette année sur l’architecture AGULHON Maurice dir., Histoire de la France urbaine
publique et privée, mais aussi sur les programmes (sous la direction de Georges DUBY), t. 4, La Ville de
décoratifs : la mosaïque, le stuc et de l’usage du marbre, l'âge industriel. Le cycle haussmannien, Paris, Le Seuil,
la place de la sculpture, et le développement de l’art des 1983.
e jardins. BOURILLON Florence, Les Villes en France au XIX
- François Baratte, Histoire de l’art antique : L’art siècle, Gap, Ophrys, 1995.
romain, manuel de l’Ecole du Louvre, Paris, 1996GERARD Alice, KATAN Yvette, SALY Pierre,
e - Robert Turcan, L’art romain, Flammarion, 1995, (rééd. TROCME Hélène, Villes et sociétés urbaines au XIX
de poche récente)siècle. France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Allemagne,
- Dir. Hervé Inglebert, Histoire de la civilisation Autriche, Paris, Armand Colin, 1992.
romaine, coll. Nouvelle Clio, PUF, Paris 2005 (chap. II,
V, VI notamment)
B. Andreae, L’art de l’ancienne Rome, coll. Mazenod,
Paris 1973 (« vieilli » mais bonne iconographie)
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université.
SEMESTRE 4
Responsable : ERIC MORVILLEZ
UE fondamentales
• ETUDE DES MONDES MODERNES : F. MOREIL
La France au XVIIIe siècle.
Il s'agit d'une présentation des différents aspects de la société française durant le dernier siècle de la période
moderne : démographie, vie rurale et urbaine, vie intellectuelle autour de l'Encyclopédie et des philosophes.
• ETUDE DES MONDES CONTEMPORAINS : F. KOKOT
• MÉTHODOLOGIE DISCIPLINAIRE : C. BALANDIER, S. BALOSSINO, O. ROUCHON, N.
PETITEAU
Historiographie et épistémologie de l’histoire
L’approche historiographique de la période antique sera abordée à travers les trois cours suivants :
-Les historiens grecs de l’antiquité : la naissance de Clio, muse de l’Histoire.
-Jean-Pierre Vernant : pour une étude anthropologique de la Grèce ancienne.
-Pierre Vidal-Naquet, un historien dans la cité : le devoir de vérité de la réforme de Clisthène au mythe de Massada.
En TD seront présentées des fiches de lecture d’articles sur les mêmes thèmes ou des mêmes auteurs.
Bibliographie :
-MEZZADRI, Bernard (dir.), Historiens de l’Antiquité, Europe, janvier-février 2008.
ère-VAN EFFENTERRE, Henri, L’Histoire en Grèce, coll. « U », Armand Colin, Paris, 1 éd. 1967, rééd. 1993.
e-VERNANT, Jean-Pierre, La traversée des frontières. Entre mythe et politique II, La librairie du XXI siècle, Seuil, Paris, 2004.
-VIDAL-NAQUET, Pierre, Le choix de l’histoire. Pourquoi et comment je suis devenu historien, Arléa, Paris, 2004.6
• COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8)
COURS DE LANGUE : Langue vivante OU Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et Parcours Patrimoine : Art, Culture
Enseignement et Archéologie
GÉOGRAPHIE : • HISTOIRE DE L’ART : H. DERONNE
Introduction à la géographie physique L’Europe picturale du XVIIe et XVIIIe
(Voir Département de Géographie) siècles
OU Au XVIIe siècle, dans une Europe troublée par les
guerres de religion va naître un courant artistique • LITTÉRATURE (Voir Département de
exceptionnel, le baroque auquel répondra le classicisme.
Lettres)
Au cours du XVIIIe siècle, le contexte politique
changeant, les courants artistiques vont évoluer vers plus
de grâce et de densité humaine.
Les TD ont lieu devant l’œuvre, dans les musées
d’Avignon.
Indications bibliographiques :
Bottineau Yves, L’art baroque, Citadelles et Mazenod,
2005
Chastel André, L’Art français, Ancien Régime, 1620-
1775, Flammarion, 1995
Tapié, V-L, Baroque et classicisme, PUF, coll. « Que
sais-je », Paris, 1957
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université.
SEMESTRE 5
Responsable : HÉLÈNE DERONNE
UE fondamentales
• HISTOIRE ANCIENNE : M. PROVOST
L’Empire romain
On étudiera plus particulièrement, le passage d'un système politique républicain à un système impérial. La mise
en place d'une administration à l'échelle de la Méditerranée. L'instauration de cultures agricoles spéculatives
dans des colonies. L'intégration de zones vivant en "autarcie" à une économie de marché. Le passage d'un
modèle de vie rurale à un idéal urbain.
• HISTOIRE MÉDIÉVALE : P. PAYAN
Avignon et la Chrétienté latine (1274-1450)
eLe séjour des papes à Avignon, au cours du XIV siècle, a des conséquences importantes, aussi bien pour la ville
eelle-même que pour l’ensemble de la chrétienté. Cette histoire, qui se prépare dès la fin du XIII siècle et se
epoursuit jusqu’au milieu du XV siècle, est celle d’une institution ecclésiale de plus en plus centralisée mais
eaussi de plus en plus contestée, jusqu’à la crise conciliaire du début du XV siècle. Elle accompagne
l’affirmation des monarchies nationales, tandis que les fidèles inventent des formes de dévotion originales,
parfois aux marges d’une Eglise trop administrative. C’est à Avignon que se joue alors une part importante de
l’histoire occidentale.
Repère biblio. : MOLLAT DU JOURDIN, (M.) – VAUCHEZ, (A.), (dir.), Un temps d'épreuves (1274-1449), dans
MAYEUR, (J.-M.) - PIETRI, (CH.) - VAUCHEZ, (A.) - VENARD, (M.), (dir.), Histoire du christianisme des origines à
nos jour, t. VI, Paris, Desclée-Fayard, 1990.
Jean FAVIER, Les papes d’Avignon, Paris, 2006.7
• HISTOIRE MODERNE : F. MOREIL
La Révolution française
De l'année 1789 "année sans pareille", à 1799, s'enchaînent dix années chargées d'évènements qui bouleversent les bases de la
société, de l'économie et de la vie politique.
La Révolution française est une rupture fondamentale dans la vie des Français et doit être aussi envisagée dans le contexte
international.
Ouvrage conseillé : Michel Vovelle, La Révolution française 1789-1799, Paris, librairie Colin, 1992.
• HISTOIRE CONTEMPORAINE : F. MONIER
Les sociétés et la guerre (1914-1945) : Europe, Etats-Unis, Japon.
Ce cours est une introduction à une histoire comparée des sociétés, d’abord européennes, confrontées aux deux
guerres mondiales, ainsi qu’aux conséquences multiples de ces conflits. Il sera surtout question de la Grande
Guerre, des modes de mobilisation et de démobilisation, des combattants comme des sociétés civiles. Il sera
également question des processus, complexes, qui ont conduit à la totalisation des conflits. Dans cette
perspective, le fil directeur de ce cours sera donné par les controverses entre deux interprétations globales de ces
phénomènes : l’idée d’un ensauvagement des sociétés aux prises avec la guerre d’un côté, l’idée d’un « procès
de civilisation » sauvegardé de l’autre.
Eléments de bibliographie :
Dominique Barjot (dir.), Les sociétés, la guerre, la paix (1911-1946), Paris, SEDES, 2003 (Regards sur
l’histoire)
Fabienne Bock, Les sociétés, la guerre, la paix (1911-1946), Paris, Armand Colin, 2003
Bruno Cabanes, Édouard Husson (dir.), Les sociétés en guerre (1911-1946), Paris, Armand Colin, 2003
Philippe Chassaigne (dir.), Les sociétés, la guerre, la paix (1911-1946), Paris, CNED-SEDES, 2003
Hélène Fréchet (ouvrage coordonné par), Les sociétés, la guerre et la paix de 1911 à 1946 ( Europe, Russie puis
URSS, Japon, états-Unis ), Questions d’histoire, Paris, éditions. du temps, 2003.
George L. MOSSE, De la Grande Guerre au totalitarisme - La brutalisation des sociétés européennes, Pluriel,
Hachette, 2003.
Frédéric Rousseau (dir.), Guerres, paix et sociétés (1911-1946), Paris, Atlande, 2004.
COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8) OU Langue vivante OU
Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et
Parcours Patrimoine : Art, Culture Enseignement
et Archéologie
• GÉOGRAPHIE • HISTOIRE DE L’ART : H. DERONNE
Approches spatiales de la La France du XIX e siècle
Plaque tournante de la créativité artistique, dans un mondialisation
contexte politique et social parfois fort difficile, la (Voir Département de Géographie)
France donne naissance ou accueille des artistes OU
d’exception. Peinture, sculpture, architecture
témoignent de ce bouillonnement où les
• PPME B3 : Apprentissage et mouvements esthétiques se succèdent.
Les TD ont lieu devant l’œuvre, dans les musées didactique
d’Avignon
Indications bibliographiques :
Cachin Françoise, L’art du XIXe siècle, 1850-1905,
Paris, Citadelles-Mazenod
Vaughan W., L’art du XIXe siècle 1780-1850,
Paris, Citadelles-Mazenod, 1989. 8
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université.
SEMESTRE 6
Responsable : HÉLÈNE DERONNE
UE fondamentales
• HISTOIRE ANCIENNE : C. BALANDIER
La Grèce et la Méditerranée orientale d’Epaminondas à Pompée (371-63 av. J.-C).
En 371 avant J.-C., après trente ans de lutte en Sparte et Athènes, Thèbes fait figure de nouvelle cité
hégémonique jusqu’à ce que le roi de Macédoine Philippe II contrôle progressivement la Grèce.
En 64/63 av. J.-C., la Syrie, la Phénicie et la Judée deviennent province romaine, quelques années après la
Macédoine et l’Asie Mineure, étapes majeures dans l’annexion progressive des royaumes hellénistiques par Rome.
Le cours va traiter de l’évolution de la Grèce et de la Méditerranée orientale (Asie Mineure, Chypre, Syrie-
Phénicie et Egypte) entre ces deux dates.
èreLa 1 partie du cours abordera le conflit entre Athènes et Philippe II de Macédoine et la conquête
eprogressive de la Grèce par ce dernier. La 2 partie sera consacrée à la conquête du royaume perse par le roi
macédonien Alexandre III, au partage de son empire entre ses Successeurs qui s’autoproclament rois et au
nouveau contexte politique, social, économique et culturel engendré par l’expansion macédonienne en Orient.
eEnfin, la 3 partie traitera des conflits entre les royaumes hellénistiques, de l’intervention de Rome et de
l’extension progressive de celle-ci en Orient. Les réalités économiques et sociales de la confrontation entre la
société grecque et orientale seront également abordées.
Bibliographie de base (à la B.U.) :
e-P. CARLIER, Le IV siècle grec jusqu’à la mort d’Alexandre, série Nouvelle Histoire de l’Antiquité 3, coll.
« Points Histoire », Seuil, Paris, 1995.
-P. CABANES, Le monde hellénistique de la mort d’Alexandre à la paix d’Apamée, série Nouvelle Histoire de
l’Antiquité 4, coll. « Points Histoire », Seuil, Paris, 1995.
ou
-C. GRANDJEAN, G. HOFFMAN, L. CAPDETREY, J.-L. CARREZ-MARATRAY, Le monde hellénistique,
coll. « U », Armand Colin, Paris, 2008.
• HISTOIRE MÉDIÉVALE : G. LOBRICHON
Le lien social en Occident (VIIIe-XIIIe siècles)
L’histoire du lien social n’est autre que celle de la relation humaine et de la domestication des pulsions, une lente
construction propre à chaque société humaine, conforme à des traditions et enseignements reçus et adaptée sans
cesse. Le cours propose d’étudier les origines méditerranéennes et les avatars occidentaux du lien social dans le
paysage des sociétés du Moyen Âge européen, du IVe au XIIe siècle, une période essentielle pour le devenir de
nos sociétés.
• HISTOIRE MODERNE : M. FERRIERES
• HISTOIRE CONTEMPORAINE : N. PETITEAU
Les sociétés rurales en France et en Europe au XIXe siècle
Le but de ce cours est d'initier les étudiants aux réalités sociales, politiques et culturelles des espaces ruraux en
France et plus largement en Europe : on partira du fonctionnement de la communauté de village pour envisager
ensuite les modalités suivant lesquelles celles-ci s'inscrit dans un contexte national.
Bibliographie pour une première approche :
Jean-Pierre JESSENNE, Les campagnes françaises entre mythe et histoire, Paris, Colin, 2006, 285 p.
Jean-Marc MORICEAU [dir.], Les campagnes dans les évolutions politiques et sociales en Europe, des années
1830 à la fin des années 1820, Paris, SEDES, 2005, 266 p.9
• COURS DE SPÉCIALISATION : Un cours d’Histoire au choix (voir p. 8) OU Langue vivante OU
Latin (Voir Départements de Lettres et Langues)
UE complémentaires
Parcours Sciences Historiques et Parcours Patrimoine : Art, Culture
Enseignement et Archéologie
• HISTOIRE CULTURELLE :
Initiation aux métiers du patrimoine• GÉOGRAPHIE
Les Suds
Cours assurés par des conservateurs du patrimoine (Voir Département de Géographie)
et des archivistes.
OU
• PPME B4 : Les situations
d’enseignement OU PPME C2 :
Apprentissage et situation
d’enseignement.
UE d’Ouverture
• Une ou plusieurs, à choisir dans la liste des UEO proposées par l’Université. (Stage pour les
étudiants qui se destinent à un Master Patrimoine).
COURS AU CHOIX
Semestres impairs
• S. BALOSSINO : Histoire thématique de l’Occident médiéval (Ouvert en S1, S3 et S5)
«O vous qui êtes en une petite barque (Paradis, II, 1) :
Politique et société en Italie au temps de Dante Alighieri.
Vous est proposé, dans ce cours, un itinéraire à travers l’œuvre la plus célèbre de la littérature médiévale italienne,
la Divine Comédie de Dante Alighieri. Source fondamentale pour l’histoire des siècles XIII et XIV, la Divine
Comédie nous permet d’observer, de près, la complexité de la situation politique, la richesse des conditions sociales
et le foisonnement culturel de l’Italie à cette époque. Nous allons parcourir à la suite de Dante les étapes de son
chemin à travers les trois royaume de l’au-delà - enfer, purgatoire, paradis - en analysant les accusation, les
réquisitoires et les présages qui dessinent l’Italie de cette époque, partagées entre guelfes et gibelins, entre Église et
Empire. Grâce à cela on voyagera, nous aussi, au cœur les éléments qui font de la Commedia l’une des expressions
èmeles plus pures de la culture médiévale du XIV siècle.
BIBLIOGRAPHIE
D. ALIGHIERI, La Divine comédie, trad., introd. et notes de J. RISSET, Paris, Flammarion, 1990.
É. CROUZET-PAVAN, Enfers et paradis. L'Italie de Dante et de Giotto, Paris, Albin Michel, 2004.
J. RISSET, Dante, une vie, Paris, Flammarion,1995.
• G. LOBRICHON : Patrimoines, patrimoine (Ouvert en S1, S3 et S5)
Ce cours, destiné à tous les étudiants en licence, quel que soit leur niveau, tissera les éléments d'une
histoire des patrimoines dans la longue durée des pays occidentaux. Qu'est-ce que le patrimoine
(pourquoi pas le matrimoine?) et sa trajectoire historique dans l'Ouest européen ? Quelles sont les 10
catégories constitutives de ce "patrimoine" ? Les objets de luxe et leurs usages, les trésors et leur
conservation, les édifices dotés et leur protection...En bref, on construira une histoire des allers-retours
entre privé et public, entre sacré et profane, ou, si l'on veut, une histoire de la "conversion" des choses,
afin de comprendre comment les sociétés passées (en particulier du haut Moyen Âge) ont conçu,
alimenté et géré leur propre futur.
• F. MONIER : Histoire socio-politique des mondes contemporains (Ouvert en S1, S3 et
S5)
Le Front Populaire en France (vers 1932- vers 1938)
Le Front populaire a longtemps marqué les mémoires collectives en France, en dépit de sa relative
brièveté. Il s’agit d’aller au-delà des clichés qui en sont conservés : congés payés et grèves de l’été
1936, en particulier, pour explorer toutes les facettes d’un phénomène unique en son genre. La crise
économique et sociale sert de catalyseur au front populaire dans lequel se conjuguent des formes neuves
de protestation collective et de militantisme, avec un mode de gouvernement original. Les conséquences
culturelles de cette effervescence restent, aujourd’hui encore, fertiles.
Eléments de bibliographie :
Sources
Le Front populaire, textes de Jean Lacouture, Paris, Photo poche histoire, 2006.
Etudes
Dard Olivier, Les années trente, Paris, Livre de Poche, 2000.
Monier Frédéric, Le Front populaire, Paris, La Découverte, « Repères », 2002
Wolikow Serge, Le Front populaire en France, Bruxelles, Complexe, 1996.
• E. MORVILLEZ : Archéologie de l’Antiquité tardive (Ouvert en S3 et S5)
Rome de Constantin au sac d’Alaric (410)
Dans la lignée du programme de l’an dernier, le cours s’attachera cette année aux mutations du paysage
urbain de Rome à partir de l’empereur Constantin : changements de la topographie de Rome avec la
christianisation du paysage urbain, fondations des grandes basiliques chrétiennes (Saint-Jean-de-
Latran, basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul par exemple, mausolées impériaux). On étudiera également
l’évolution des résidences impériales et la transformations architecturales et décoratives des grandes
demeures aristocratiques de Rome, l’évolution du paysage urbain d’Ostie et de son port, entre le IVe et
le Ve siècle.
André Chastagnol, Le Bas-Empire, Coll. U2, (ancien mais complet), Paris 1969.
André Chastagnol, La fin du monde antique, de Stilicon à Justinien, Ve siècle et début VIe s.) (pour le
début du livre, sur le sac de Rome).
Hugo Brandenburg, Ancient Churches of Rome from the fourth to the seventh century: the dawn of
christian architecture in the West, Brepols, 2005
- Ostie, port et porte de Rome, catalogue d’exposition, Musée Rath, Genève-Paris 2001
- Serena Ensoli, Eugenio La Rocca, Aurea Roma, dalla città pagana alla città cristina,
Catalogue d’expo (à consulter en BU). Notices et iconographie des sites étudiés.
- R. Bianchi-Bandinelli, Rome, la fin de l’Art antique, l’art de l’Empire romain de Septime Sévère à
Théodose Ier, coll. Univers des Formes, Paris 1970.
• N. PETITEAU : Usages du patrimoine et processus de mémoire (Ouvert en S1, S3 et
S5)
Le but de ce cours et d'examiner en quoi le patrimoine est support de processus spécifiques de mémoire
et en quoi les modes de rapport au passé sont constitutifs des identités nationales.
• O. ROUCHON : Histoire des anciens Etats italiens à l’époque moderne. Florence et la
Toscane entre Renaissance et Lumières (Ouvert en S1, S3 et S5)
Le cours sera consacré à l'histoire de Florence et de la Toscane dans la période de transition qui voit la fin de la
République et l'émergence d'une monarchie médicéenne. Après une présentation du système politique construit
autour de la domination des Médicis, on abordera les différents aspects de la formation d'un état régional entre
XVIe et XVIIe siècle.
Lectures conseillées :
F. BRIZAY, L'Italie à l'époque moderne, Paris, 1991.
F. GILBERT, Machiavel et Guichardin, Politique et histoire à Florence au XVIe siècle., Le Seuil, 1996.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.