en région Nord Pas de Calais

Publié par

Niveau: Secondaire, CAP
en région Nord-Pas de Calais L L L L L L LE S C A P Février 2012 Conduite de systèmes industriels option 3 production en industries textiles Le titulaire de ce CAP conduit des installations de filature (pour transformer des fibres textiles en fils), de tissage ou de tricotage. OBJECTIFS Il est capable de régler l'installation qu'il utilise, de lancer la production, d'approvisionner en matières premières. Il maintient la cadence de la production, surveille son bon déroulement, contrôle la qualité des produits, assure l'entretien des machines. Enseignement général : Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et professionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : Technologie et dessin industriel. Mécanique, hydraulique, pneumatique, électricité. Ils reçoivent aussi des notions d'automatisme. Ils appren- nent à conduire les installations, à assurer la maintenance de premier niveau. Ils connaissent les principaux procédés de fabrication des textiles, les réglages des installations de production. Ils étudient les matières textiles, les transformations successives pendant la production, la nature des fils utilisés en tricotage ou en tissage. La formation comprend également des enseignements en communication techni- que ou en prévention des risques professionnels. La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines. Je suis depuis un an chez un fabricant de produits textiles.

  • enseignement en général

  • formation professionnelle

  • nature des fils

  • matières textiles

  • industries textiles

  • observatoire métiers pour les entreprises des branches chaussure

  • textiles tech- niques


Publié le : mercredi 1 février 2012
Lecture(s) : 74
Source : onisep.fr
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
 égion Nord-aP sedC laiaLsCAESévPFerri102 2iaerd  eet tiluonduit dce CAP ctallsnoii seatsne urou(pe  datl rroemnafs rrtilestextres bsit ed ,)sl ne cori tdeu  ogesageta.
Il est capable de régler l’installation qu’il utilise, de lancer la production, d’approvisionner en matières premières. Il maintient la cadence de la production, surveille son bon déroulement, contrôle la qualité des produits, assure l’entretien des machines. Enseignement général : Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et professionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : Technologie et dessin industriel. Mécanique, hydraulique, pneumatique, électricité. Ils reçoivent aussi des notions d’automatisme. Ils appren-nent à conduire les installations, à assurer la maintenance de premier niveau. Ils connaissent les principaux procédés de fabrication des textiles, les réglages des installations de production. Ils étudient les matières textiles, les transformations successives pendant la production, la nature des fils utilisés en tricotage ou en tissage. La formation comprend également des enseignements en communication techni-que ou en prévention des risques professionnels. La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines.
Témoignage d J euex . sEunis  adreripvuains t,u jne  raenç coihse lze su cn ofnasbirgicnaesn td de el épqrouidpuei tps rtéextiles. On travaille par équipe de cédente, je vérifie les paramètres des machines … vi J te e! surveille la production sur écran, au moindre défaut jinterviens. Le temps passe Fabrice, conducteur de machines
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
de L s OBJECTIFS
le Cis, onduAP CP-saoNdraCald  eristduintiops els ed eti semètsyenég rn io
 Insertion Selon l’entreprise où il travaille, il est agent (ou opérateur) de fabrication, conducteur de ligne de production industrielle, conducteur de machines, filateur, tisseur, bonnetier, etc. Le débutant a un salaire moyen de 1280 euros brut par mois.
Après le CAP
 3on
Publications ONISEP - Voie pro Les métiers de l’électrotechnique - Parcours Les métiers de la mécanique - Fiche métier ONISEP : www.onisep.fr Vous trouverez ces documents au CDI de votre établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation Adresse utile - FORTHAC, 37-39 rue de Reuilly, 92220 Clichy, www.forthac.fr Organisme national, gestionnaire des fonds de la forma-tion professionnelle et de l’observatoire métiers pour les entreprises des branches chaussure, couture, cuirs et peaux, entretien textile et location d’articles textiles, habillement (dont ganterie), maroquinerie, textile
 Poursuites d’études Le CAP débouche sur la vie active mais il est pos-sible sous certaines conditions de continuer ses études en bac pro Mise en œuvre des matériaux option industries textiles ou en bac pro Pilotage de systèmes de production automatisée
Les lieux de formation  en apprentissage CFA du CIA-GAFIT Maison des métiers de l’indus-trie – Tourcoing    03 20 76 27 76 Attention, pour l’apprentissage, il faut trouver l’employeur
PSEACL
e.œuvr en tter àemtt eereca  ldetutiacexc e tilbaté ,erilaboratosion en dmirpseutero  ue  dinteess issautceed elffe 
Témoignage d J euex .suis depuis un an chez un fabricant de produits textiles. On travaille par équipe de E n arrivant, je r esçuorivse liellse  cloa npsriogdnuecs tdioe nl ésquru iépcer apnr,é caéu dmenotien, djre ev déréifaeu lte jsi nptaerravimeèntsr. eLs e des machines … Je temps passe vite ! Fabrice, conducteur de machines
a I v OBJECTIFS Il est capable de régler l’installation qu’il utilise, de lancer la production, d’approvisionner en matières premières. Il maintient la cadence de la production, surveille son bon déroulement, contrôle la qualité des produits, assure l’entretien des machines. Il rédige la fiche de fabrication et doit maîtriser les capacités de réaction des matières utilisées aux produits traitants ou colorants ainsi que les outils informatiques de colorimétrie. Enseignement général : Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et professionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : Les élèves suivent des cours de technologie et de dessin industriel. Ils apprennent les bases de la mécanique, hydraulique, pneumatique. Ils reçoivent aussi des notions d’automa-tisme, d’électricité. Ils apprennent à conduire les installations, à assurer la maintenance de premier niveau. Ils connaissent les principaux procédés de fabrication et de traitement des textiles. Ils apprennent les techni-ques de préparation, de blanchiment, de teinture, d’impression du textile, etc. Ils étudient les caractéristiques physiques et chimiques des matières et des produits utilisés comme les colorants. La formation comprend également des enseignements en communication technique ou en prévention des risques professionnels. La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines.
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
LsvéFPACSE01 2erri2 éignoN ord-Pas de Calai
nerdNoas-Pég rn io ,siC el ed alaCite de sAP Conduniudtsirsyètem s
 Poursuites d’études Le CAP débouche sur la vie active mais il est pos-sible sous certaines conditions de continuer ses études en bac pro Mise en œuvre des matériaux option industries textiles ou en bac pro Pilotage de systèmes de production automatisée
Après le CAP  Insertion Si, avec la mondialisation des échanges, la concurrence économique est rude, des produits à forte valeur ajoutée (comme les textiles tech-niques), la création, l’innovation restent concur -rentiels et de nouveaux besoins en recrutement apparaissent. Le débutant a un salaire moyen de 1280 euros brut par mois.
no4 
Les lieux de formation  en apprentissage CFA du CIA-GAFIT Maison des métiers de l’indus-trie – Tourcoing    03 20 76 27 76
Publications ONISEP - Voie pro Les métiers de l’électrotechnique Parcours Les métiers de la mécanique -- Fiche métier ONISEP : www.onisep.fr Vous trouverez ces documents au CDI de votre établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation Adresse utile - FORTHAC, 37-39 rue de Reuilly, 92220 Clichy, www.forthac.fr Organisme national, gestionnaire des fonds de la forma-tion professionnelle et de l’observatoire métiers pour les entreprises des branches chaussure, couture, cuirs et peaux, entretien textile et location d’articles textiles, habillement (dont ganterie), maroquinerie, textile
Attention, pour l’apprentissage, il faut trouver l’employeur
le spoitSEPACL
C parte, smt vaiasr iilé .f Jaeu tn saiacmcer opcahs elra.  rBoeuatuinceo. uCp edset  tuen mmpés tipear sqséu i peonu vr abiuet nl af apierie nseo, nc tersat vdauilr,  au du soin. Et puis aussi, il faut avoir envie de bien faire les choses. C’est important que les clients soient contents de notre travail, d’abord ils reviennent, et puis souvent les gens sont attachés à leurs chaussures! C‘est surprenant, mais c’est vrai... Christian, coordonnier
Témoignage
re A col OBJECTIFS Le titulaire de ce CAP est un ouvrier qualifié qui peut exercer son métier en entreprise artisanale ou industrielle. S’il est en contact avec la clientèle, il réceptionne les articles, effectue les réparations dans le respect des consi-gnes de son responsable et en contrôle la qualité. En plus de son activité classique de réparation de chaussures, qui va de la remise en état à la rénovation com-plète, il propose de nouveaux services aux clients : reproduction de clés, vente de produits d’entretien et d’ac -cessoires pour les chaussures, fabrication de tampons et de plaques d’immatriculation... Ce professionnel sait organiser son poste de travail, choisir les machines et les outils adaptés aux tâches qui lui sont confiées. S’il travaille en équipe, il connaît les opérations effectuées en amont et en aval de son interven-tion. Patience, habileté manuelle sont de rigueur. Enseignement général : Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et pro -fessionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : Chaussures et réparation : éléments de connaissance du pied, étude des chaussures et de leur fabrication, identification des matières premières et des produits complémentaires , réparation et entretien. Multiservice : évolution du marché de chacun de ces services, matériels et modes opératoires, fonctionnement des serrures, supports et objets à graver, typologies des polices de caractères, les différents types de produits imprimés et tampons, procédures de sécurité, etc. Environnement professionnel : types d’entreprise et nature des travaux effectués, prestations de services, identification des différentes zones de travail , santé et sécurité au travail, qualité dans l’entreprise, documents et outils de gestion informatisés ou non, etc. La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines.
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
 cdepre esofonsi.len itiv sca telutneles cipaprintés  ,snitap ed esotinsco, geladitaoi n ,ocsnlomelle, pdune secclieuenliletèe  d cla2évPFCAES01 2errilaiaedC Lson NégiPas ord- 
ESCAPLneég rn iordNoas-PaCald  eelC si ,ordoAP Cie mnnervresitlu
 Poursuites d’études Ce CAP est conçu pour permettre une insertion directe dans la vie active. Néanmoins, la pour -suite d’études est possible pour compléter sa formation en préparant : - Une MC Piquage d’articles chaussants
Publications ONISEP - Parcours Les métiers de l’artisanat d’art - Fiche métier ONISEP :  www.onisep.fr Vous trouverez ces documents au CDI de votre établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation Adresses utiles - Centre technique cuir, chaussure, maroquinerie, CTC 4 rue Hermann Frenkel - 69367 Lyon 07 www.ctc.fr  Fédération de la cordonnerie multiservices -21 rue Jean Poulmarch - 75010 Paris www.cordonnerie.org  - FORTHAC 37-39 rue de Reuilly - 92220 Clichy www.forthac.fr
Attention, pour l’apprentissage, il faut trouver l’employeur
Les lieux de formation  en apprentissage CFA chambre de métiers et de l’artisanat et de l’artisanat Le Virolois - 78, rue des Piats 59200 Tourcoing  -03 20 58 16 50 www.artisanat-npdc.fr
eci
Après le CAP  Insertion Les titulaires de ce CAP travaillent en entreprises généralement de petites tailles. Un cordonnier peut être employé dans une cor -donnerie artisanale ; dans une unité de répara-tion rapide ; dans un atelier de réparation indus-trielle ou de fabrication de chaussures, comme ouvrier polyvalent ou spécialisé. Les jeunes désertent cette profession qui offre pourtant d’importants débouchés. De nombreux affaires sont à reprendre, à condition de posséder des notions de gestion et la bosse du commerce.
m C ati OBJECTIFS Il est capable de : - définir la forme du vêtement (veste droite ou cintrée, longueur, etc.) et le tissu (gabardine, flanelle, etc.) ; - prendre des mesures sur un client (tour de taille, longueur de jambes, etc.) ; - dessiner le patron, couper le tissu et assembler à grands points des différentes pièces ; - procéder aux essayages sur le client afin d’ajuster le vêtement ; - proposer des solutions techniques en cas de malfaçons ; réaliser les finitions (poches, boutonnières, ourlets, doublures, etc.) et le repassage pour un aplomb impeccable ; - évaluer le coût du travail demandé ; - assurer l’entretien, le réglage et la maintenance de base des matériels (surfileuse, fer à vapeur, presse à thermocoller, etc.). Ses principales qualités sont : une grande dextérité manuelle, une bonne vue, de la patience, du soin, le goût pour la mode et un talent commercial. Enseignement général Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et profes-sionnelle, éducation civique. Formation professionnelle - réalisation d’un patron (technique de la coupe à plat ou du moulage sur un mannequin) ; - fabrication de différents modèles de robes, jupes, chemisiers ; - étude des matériaux, de leur lisation dans la fabrication d’articles et des différentes techniques d’entretien ; - connaissance des différents points de base ; - utilisation et entretien des machines automatisées (surjeteuse, surfileuse, machine à boutonnière, etc.) ; - connaissance du matériel de coupe, de traçage et de repassage. La formation porte également sur l’étude du vêtement féminin (histoire du costume, mode, matières). Ce professionnel doit être précis dans ses gestes, rigoureux et avoir le souci du détail... La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines. Témoignage
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
ou façon de dire des choses. Je P A r c m c o o i, m la p c a o g u n t e u r r  e l  e c  c e l s i t e c n o t mme l’écriture : c’est une réalise beaucoup de robes de mariée, ce qui me permet d’accompagner les gens à des moments vraiment clés de leur vie. C ’est extraordinaire, car je leur fais plaisir et j’ai aussi beaucoup de plaisir en retour. Samantha, couturière
2012ECSPAéFrvei r dasCae islaL oigéoN nP-dr).cte ,e.loey,ep  ,evtsres, mlourelinoussurutcoa  ldel neêv sed esilaér eisnofose erpplou (esèr seséhtnuqiteiosys ,à lunittements rid  e é àaptr
LECSPAegionn ré-daPN roC la sede  ls,aitiMéP CAl ed sre- edom a vêtement ou
Les lieux de formation  en lycée professionnel public Anzin LP Pierre Joseph Fontaine  03 27 46 91 25 Lomme LP Sonia Delaunay  03 20 17 14 99  en lycée professionnel privé Lambersart LP Maria Goretti  03 20 92 46 07  en apprentissage Tourcoing CFA du CIA-GAFIT Maison des métiers de l’industrie  03 20 76 27 76 Attention, pour l’apprentissage, il faut trouver l’employeur
Publications ONISEP - Parcours Les métiers de la mode - Fiche métier ONISEP :  www.onisep.fr Vous trouverez ces documents au CDI de votre établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation Adresses utiles www.forthac.fr information, conseil, accompagnement sur les formations dans les domaines du textile et de l’habillement. www.observatoiremodetextilescuirs.com     Observatoire des métiers de la Mode, des Textiles et du Cuir
Après le CAP  Insertion Le titulaire du CAP Couture flou peut travailler dans l’industrie, dans des entreprises (PME) spécialisées dans le travail des tissus, dans des ateliers de retouche, dans des grands magasins et dans des entreprises artisanales.  Poursuites d’études Pour compléter sa formation, il est possible de préparer un autre CAP de la couture , une MC Essayage-retouche-vente. Avec de très bons ré - sultats scolaires, il est possible de préparer un bac pro Métiers de la mode - vêtement. Les personnes souhaitant s’installer à leur compte peuvent envisager : un BP Vêtement sur mesure options couture flou, tailleur dame ou tailleur homme, un BM Couturière, Tailleur option mes-sieurs ou Tailleur option dames.
gié aP sedC noN ro-dESCAalaisL102 2véFPreirteuoc ,xs ...settsenemêtauderi, iosnsrs ê   conont  leués àssape sélp t.séie trttneésoyre, ..
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
OBJECTIFS Le titulaire de ce CAP traite les textiles ou d’autres matériaux (cuirs et peaux...) . Il maîtrise les techniques professionnelles (détachage, brossage, nettoyage à sec et au mouillé, petits travaux de couture, amidonnage) et l’utilisation des matériels et produits nécessaires au nettoyage et à la remise en forme des articles qui lui sont confiés. Il accueille et conseille les clients. Il trie les vêtements suivant le traitement à leur appliquer, repère les tâches, évalue l’usure et décide des procédés et des produits à utiliser, en respectant les contraintes régle -mentaires en matière d’environnement et de santé-sécurité au travail. Après programmation des machines de nettoyage, il contrôle le déroulement des opérations. Il assure les finitions (repassage mécanique sur presse ou manuel selon le service demandé). Il contrôle le résultat obtenu. Le diplômé peut exercer son activité dans des entreprises de dimensions variées (pressing de quartier, pressing annexé à une entreprise de confection...). Ouvrier qualifié, il peut évoluer vers les fonctions de coresponsable ou de chef d’entreprise. Ce professionnel est soigneux, rapide, autonome et possède une bonne condition physique. Enseignement général : Français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et professionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : - relation à la clientèle, tenue de caisse, accueil, réception des articles, - tri des vêtements, techniques de nettoyage, de repassage, - utilisation et programmation des machines de nettoyage, - hygiène-sécurité. La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines.
po V ur
C e qui me plaît vraiment dans ce métier c’est le contact avec les clients. Il faut faire preuve de beaucoup de rigueur et de minutie, les personnes attendent de nous profes -sionnalisme et efficacité. N ous sommes avant tout des commerçants : il faut garder le sourire!» Galia, employée de pressing
Témoignage
Les lieux de formation  en lycée professionnel public 59-Lomme LP Sonia Delaunay 03 20 17 14 99 62-Bruay-la-Buissière LP Pierre Mendès France 03 21 61 99 09
 Insertion Le boom des chaînes Même si 90 % des foyers possèdent une machine à laver, de nombreux articles nécessitent encore le pas-sage en pressing. Les chaînes de magasins franchisés (5 à Sec, Bleu Lavande, etc.) connaissent le plus fort taux de croissance. C’est dans les grandes villes et dans les stations touristiques que les besoins sont les plus importants. Les employeurs sont à la recherche de professionnels polyvalents, capables de s’intégrer rapidement au sein de l’entreprise.  Poursuites d’études Le CAP est conçu pour une entrée directe dans la vie active. Cependant, les entreprises industrielles cher -chent du personnel d’encadrement. Il peut donc être intéressant d’envisager de préparer : • le bac pro Métiers du pressing et de la blanchisserie   • le BP Maintenance des articles textiles  option pressing
Publications ONISEP . Voie pro Les métiers de la propreté et de l’environnement . Fiche métier ONISEP :  www.onisep.fr Vous trouverez ces documents au CDI de votre établissement ou au Centre d’Information et d’Orientation Adresses utiles -Fédération française des pressings, 21 rue J. Poulmarch, 75010 Paris www.itineraire-proprete.com www.forthac.fr
Après le CAP
ESPCALreitéM Pserp ud aial CdeCAe  ls,noN érigaP sro-den isgn
L ’esprit doit être en éveil permanent. Je puise mon inspiration dans des livres, des BD..., mais aussi dans la vie quotidienne et dans la rue... m L élaen gbeurt  leesst  édpaocqcureosc.her les clients avec des nouveautés. Pour cela, je nhésite pas à  Arnaud, Tapissier
 ONISEP Nord-Pas de Calais Crédit photos Onisep - Février 2012 www.onisep.fr/lille   
pi L èc
OBJECTIFS Il peut aussi décorer les fenêtres, les murs. Il connait les matériaux, les machines à coudre, la coupe. Il sait faire des relevés de mesures chez le client, en prenant soin de répondre aux demandes. Il prépare, coupe, assemble et coud tous les éléments textiles du décor (voilages, embrasses, rideaux, stores) et effectue les livraisons et la pose. La tapisserie d’ameublement exige une grande précision dans l’exécution et de la rigueur. La qualité du travail en dépend. Habileté, goût artistique et sens de l’harmonie sont également des compétences attendues. Enseignement général : Français, histoire géographie, mathématiques sciences, arts appliqués, langue vivante, EPS, vie sociale et professionnelle, éducation civique. Formation professionnelle : Au programme : - dessin, connaissances des styles en ameublement et décoration, - connaissance des matériaux : tissus, matériaux de garnissage..., - techniques de confection, de couture, de collage, d’incrustation... La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines.
Témoignage
..selaru.).ntiervteinr codémeganémal snad 2012ier FévrSCAPe  nisrepasiet e,riit l dx,perarutnm seeireet ,rieur deent inté( iredua sseoigéoN nP-drd saCae islaLE 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.