Enquête ACPCEG : 1 STG gestion et communication

De
Publié par

STG, Secondaire - Lycée, STG
  • cours - matière potentielle : devant toute
  • cours - matière potentielle : en communication car
  • revision
F. Lemoine APCEG Page 1 Enquête ACPCEG : 1ère STG gestion et communication Du 12 décembre 2010 au 8 janvier 2011 Cette enquête a été réalisée par internet auprès d'enseignants d'économie et gestion. 272 questionnaires ont pu être exploités et les grandes lignes des résultats obtenus sont les suivantes. Tout d'abord, certains s'interrogent sur la pertinence d'une nouvelle réforme de nos enseignements : « La dernière réforme a combien d'années ? Notre enseignement serait-il, soudainement, obsolète ? » Mais faut-il se limiter aux horaires et contenus matière, ou une réflexion sur l'organisation de l'année peut-elle apporter des éléments intéressants
  • principes d'organisation des activités individuelles
  • contenu de l'épreuve d'économie-droit au baccalauréat
  • bases communes en gestion
  • diminution
  • economie
  • economies
  • économies
  • économie
  • communications
  • communication
  • gestion
  • gestions
  • programmes
  • programme
Publié le : dimanche 12 décembre 2010
Lecture(s) : 23
Source : apeg.info
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
ère Enquête ACPCEG : 1STG gestion et communication
Du 12 décembre 2010 au 8 janvier 2011
Cette enquête a étéréalisée par internet auprès d’enseignants d’économie et gestion. 272 questionnaires ont pu être exploités et les grandes lignes des résultats obtenus sont les suivantes.
Toutd’abord, certains s’interrogent sur la pertinence d’une nouvelle réforme de nos enseignements : «La dernière réforme a combien d'années ? Notre enseignement serait-il, soudainement, obsolète ? » Mais faut-il se limiter aux horaires et contenus matière, ouune réflexion sur l’organisation de l’année peut-elle apporter des éléments intéressants : «"I have a dream": une "semaine d'intégration" en 1ère STG avec visites de sites, intervenants extérieurs, anciens élèves etc... pour motiver des élèves qui bien souvent n'avaient pas choisi cette voie comme on le fait dans certaines grands écoles. »
1. Uneou deux premières STG
161 professeurs, soit 60 % se prononcent pour une seule première STG.
«Une première unique devrait permettre aux élèves de mieux s'orienter en terminale, de prendre la mesure de leur formation et donc d'être enfin acteurs et actifs ! » Mais une première unique ne doit pas être liée àune diminution de nos horaires : «Il est utopique de croire que nous pourrons former correctement nos élèves en réduisant les horaires d'enseignement sans supprimer des parties du programme, car actuellement nous ne faisons que saupoudrer des bribes de notions. » 2.Les horaires de l’enseignement technologique.Actuellement les horaires de l’enseignement technologique sont de 4h + (4h), soit 4 heures de cours devant toute la classe et 4 heures dédoublées si l’effectif le permet.Dans l’hypothèse d’un nouvel horaire de 3 h + (4h), comment répartir cet horaire entre les deux matières gestion et communication ? La préférence (60 %) est pour la combinaison : - Comptabilité2 h + (2h) - Communication1 h + (2 h) Mais pour 71 % cet horaire ne permettra pas de donner aux élèves les bases communes en gestion et communication.
F. Lemoine APCEG
Page 1
93 % des personnes interrogées sont contre la diminutionde l’horaire d’enseignement ère technologique en 1et 86 % contre la diminution en terminale. «le programme de gestion a été déjà très largement épuré lors du passage de STT à STG. il serait vraiment mal venu de le réduire à nouveau. » « Il ne me semble pas opportun de supprimer des heures de cours en Communication car le programme est déjà très lourd mais intéressant pour la préparation à la Terminale. »« Il ne faut pas diminuer les horaires des enseignements technologiques ! Nous avons des élèves qui peuvent très bien réussir mais leur spécificité est telle qu'il faut leur laisser le temps d'apprendre à leur rythme, en laissant plus d'heures pour leur enseigner le programme déjà chargé avec les horaires actuels » Les commentaires posent le problème de la nécessairecohérence entre les programmes de ère ère 1 etde terminale.Il est difficile de faire une proposition pour la classe de 1, sans connaître au minimum le cadre de la classe de terminale.
«... Il fautque la réflexion soit globale sur les 2 classes et pas l'une en 2012 et l'autre en 2013 : les choix de programme et de diminution d'horaires doivent être clairs dès la rentrée 2012 pour la terminale également. »
3. Economie-droit ère L’horaire est actuellement de 3h + (1) en 1, cet horaire ne doit pas être réduit (88 %) « Si une modification (diminution) horaire se dessine en économie, droit management, une révision du référentiel me semble indispensable, il me paraît aussi incontournable de réfléchir sur le contenu de l'épreuve d'économie-droit au baccalauréat ». «- l'accompagnement personnalisé qui est actuellement une coquille vide en seconde que les enseignants s'emploient à remplir comme ils le peuvent, pourraient être en 1ère très axé (officiellement) sur la méthodologie (particulièrement en soutien de l'économie-droit : écrire, analyser, argumenter, structurer). Il est actuellement difficile de le faire comme il le faudrait en parallèle de programmes très intéressants mais longs à traiter. » Certains souhaitent même une augmentation de cet horaire(mais la question n’était pas posée, il s’agit de commentaire dans une question ouverte):« Si du temps est dégagé, on pourrait renforcer les horaires d'économie droit mais sans alourdir le programme. Cela permettrait de travailler plus la méthodologie et les questions d'actualité en lien avec le programme » 4.PFEGLes ¾ des collègues interrogés souhaitent revenir à des horaires décidés au niveau national plutôt que des horaires négociés localement à la marge. «En PFEG, on constate les conséquences désastreuses du pilotage par le local en termes de dédoublement, c'est pourquoi un cadrage national, respectueux du seuil de dédoublement en F. Lemoine APCEGPage 2
salle informatique est nécessaire. Les élèves de seconde se plaignent déjà de "ne rien faire" en accompagnement personnalisé : 6 heures hebdomadaires au lycée, au détriment d'enseignements, quels qu'ils soient, ne sont pas acceptables ».
ère 5. Managementen 1
Si 24 % des enseignants interrogés voudraient renforcer l’horaire de cette%matière, 76 estiment que cela n’est pas souhaitable.Pour ce qui concerne la terminale, ils ont 32 % à vouloir et renforcement de l’horaire contre 68 % qui estime que la situation actuelle est satisfaisante. Dans les deux cas l’horaire semble donc adapté à la grande majorité des enseignants. 6. Leprogramme de gestion. Ce programme est très largement jugé satisfaisant ou moyennement satisfaisant. Seuls 6 % estiment qu’il faut le revoir.Si les horaires devaient être réduits de 3 h + (3) à 2 h + (3) ou pire encore à 1 h + (2), les points du programmesà conserversont par ordre d’importance décroissante, pour (en pourcentage des personnes ayant répondu à la question. En effet, les enseignants n’ont répondu qu’aux questions pour lesquelles ils avaient une expérience pratique) : 96les bases du traitement de l’information comptable95 bilanet compte de résultat 93l’organisation du traitement de l’information comptable93 lacomptabilité desopérations d’exploitation91 lacomptabilité de la trésorerie 90l’information comptable de synthèse90 lahiérarchie des coûts 90l’information comptable, finalité et utilisation89 lesfinalités et les concepts de la comptabilité de gestion 87 ladétermination du coût de revient complet 83la comptabilité des opérations d’investissement et de financement83 lescharges directes et les charges indirectes
F. Lemoine APCEG
Page 3
82l’interrogation et la gestion de la base de données81 lesactivités commerciales etd’approvisionnement81 lemodèle rationnel 79 leschéma de la base de données 79 lesstocks 78 lesfinalités économiques de la gestion 76l’inventaire et la clôture des comptes73 lesactivités de production 73les activités d’investissement et de financement 71administration de l’entreprise67 comptabilitéet techniques comptables 62le système d’informationPar ailleurs, 85 % des enseignants ayant répondus à la questionproposent d’éliminerla logique algorithmique. 7. Leprogramme de communication Les enseignants interrogés ont un degré de satisfaction du programme de communication supérieur à celui du programme de gestion. Ils sont plus souvent très satisfaits (7 % contre 2 %) et satisfaits (37 % contre 33 %). Seuls 5 % sont insatisfaits Si les horaires devaientamputés d’une ou deux heures, les points du programmesà conserversont par ordre d’importance décroissante, pour (en pourcentage des personnesayant répondu à la question) : 97 lacommunication écrite 97 notionsde base de communication 95 lacommunication orale 94 larecherche documentaire 93 lacommunication visuelle et audiovisuelle
F. Lemoine APCEG
Page 4
89analyse de communications d’organisations88 typeset fonctions des communications des organisations 86l’influence du contexte83 lesfacteurs socioculturels du comportement 83 lacommunication électronique 82 lecomportement (interaction individu-groupe) 82 lesfacteurs psychologiques du comportement 82 constructiondu sens 81l’enquête80les ressorts d’influence79 attitudeet comportement 79l’expression de l’identité et le rôle des normes75généralités sur l’information64 lesréseaux informatiques 61 sensationset perceptions 54principes d’organisation des activitésindividuelles Est proposé uniquementl’éliminationde «l’organisation de l’individu51 % des» par personnes ayant répondu à cette question. Tant au niveau de la gestion qu’au niveau de la communication, les enseignants sont attachés aux programmes actuels dans leur cohérence.
F. Lemoine APCEG
Page 5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.