géographie de la santé

Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée


  • géographie de la santé

  • inégalités sociales en inégalités spatiales

  • déterminants sociaux

  • géographie de la santé de la caraïbe

  • antilles guyane

  • question de l'ajustement du système de soins

  • programme de géographie

  • professions médicales sur le territoire


Publié le : mardi 19 juin 2012
Lecture(s) : 131
Tags :
Source : pedagogie.ac-guadeloupe.fr
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins
                                        
          
 
 
 
    
       
En préambu  le
I – Géographie de la santé de la Caraïbe à la Gu  adeloupe A – Démographie et espérance de vie daanïsb el a  Car B- Soigner en Guadeloupe: 450 000 patients potentiels C- Les causes de décès en Guadeloupe
II – Géographie des soins et des services de santé a-u Gx uAynatnil  eles A - Les établissements de santé en Guadeloupe B- Géographie médicale: aqcuceèls au soin en Guadeloupe? C - Démographie médicale et paramédicale a-uGx uAynatnilel .e s
Programme de Première  ST2S Géographie de la sa: netsésai de définition                
III – Soigner et aider en Guadeloupe: quelques e  xemples. A - L’épidémie de VIH Sida en Guadeloupe  B- L’IVG en Guadeloupe C- La prise en charge des p e r s  oângnées en Guadel oupe D- Soigner le diabète en Guadeloupe
 
     Extraits de lIntroduc tdiou nprogramm   e Les programmes du cycle terminal de ST2S sont conçus pour enseigner aux élèves l e s s caiornens aài sls a nces compréhension du mondse  ldeaqnuel ils vivent.  (...) Le programme de géographie privilégie l’étude des territoires et l’organisation de l’espace. (...) Tout au long, il aborde des thèmes qui constituent des enjeux civiques majeurs d apnosu rn ostar e société et jeunesse. Extrait sdu programme de géogra   phie I – Dynamiques et localisation des activités et des populations en  France (7h30) A – Les espaces du travail et du peup:l e smpeanctes dynamiques, espaces en d ifficulté. B– Sujet d’étude au choix  Soigner en Fra n: cdeispatriés et mailla   ge On étudie les disparités de répartition de certaines pathologies, le vieillisseme,n lta  dreé lp a  rptiotipounl adtieosn professions médicales sur le territoire. On confronte ainsi la demande à loffre doer dseo ilne sp prouibsl èomn ea b du maillage hospitalier et de son évolution. Source:  http://eduscol.education.fr/D0168/consulta  t  ion.htm Adaptation des program  mes:  Soigner aux Antil:ledsisparités et maillage Tout en mteatnt en relief certaines pathologies particulièrement présentes dans la Caraïbe, itoino né tudie la des structures de soins et de recherche sur le territoire régional.        
n r éécpart
es de santé se dsne  ted sesvrciraogiephes doi s? sr.» L  ég aentarnemde lles ituqopiluoevseg saisro cs dee nceppolevéal ceva paih rpetg oérgons. Cetpopulati étn sedl edas aégld artaEà t p rariseinat sasurceessoes ron dititrapér al ed detué lieégilivnocéqimo seuc uotuullsrevo ( siruass iel sédetmrinants sociaux, al rap cl etrac ueéqfra  ldee nc)a .hcméoérgeLg  traaphe donduits nt sdeom csapop emohtasnoètsye, sa réa maladi ntel seaptrtioi ioiquurPo« : n uellia sap te ic se n de afigènetsoiq eu ralopesioatulopes c ànstceffe spdfipend. Ce la ant,artsi fnruseurtcepncdet es bn oiiféditind nooc us problèmes dobeds naétp so eed eiduté ehpargoé gLe  é.itivctjesease  nnaéteds urs cateindiles agénétill rei seantrosspntyae  ds apitlagélatisées en ins ocialptrr pabsea xu de oinsé desantupop al : oitaltésien daple  daperlid  eosnie t du personnel mcidép laemrenattdet ég deraga  lessiaccon dnotiitltoneétp ibilmierét ddet  elened xuat el rent sanitacadremen eopupalri ednu aissiusontima, er urucuté d ed
 
                        vention.d itnreé hcleelur son sitaceté e nocifftnass ,énemeganémal à ee irtorier tdut dnul  àgati ls liétrèsude e étfinatacil telp airta Ie.n ionisag oérgpase   aLa santé hie de lale ogrrr sus ortilop al ed euqidema la  Le nde.arhpéggoniet esusajmete dntsyu mètsed eios à snavec au centre l auqseitnod  elt enjeman  uémélc euemmoer snnocs en plut de pluastn ése L  aei nelb mm e toc, phplet comêtre étnas al )SMO( nifidée tr êutpeemtnl asus ueele maladibsence dtnem ,laqisy ,eunot pln ciso ealet cle,  un omme uedneejémanl alae  durco éi v euqimonaicos terganisation mondaield  eals naétmege dntteu itrrerioS  .noleol la «d à ical medelc  .lEpsnoroerans ay pnehoopglpargoeg sed » yhui concourent à ivornnmeneatxuq oun ég ddaraontirueléma roiloitaopuped stn é easés daritdispdes ne sruetcaf xua éecisoass ontila aastn éih eedl  géogrape.  - Laitap elaylans esetbja lpoa  oursserpxeu ne noi, eulin om munà odnnne tuen,éd bina com de ison si xuaoseb sni sdetéanL. atétd  eastn édnu epopulation est lr ou p atéan slaulavéd fitcejboent stemajuer l eosemd syètuds « a omgeets  l àsed reg zide» nies.  - Lmanophonhpeid  e aéggoarioétgiloesquét (d ,nf seetca sruégale répartitioidse ,edl ue rnie udétLlamas dehpargoég  : eirs dajeutte e certioeg rsem  sxa cnoagédep nd tu.).. O. omonueiqqieu ,cé,lp loti culture social,,euqigoloib( leuidivndi ldet  etcfiloeludc vè e rel quieursfactmita ,uqlati éed leau...) mais pmocl etf seetcas urogexsèncl (pporena pstahc e preiale en nantqsir à naf es euboa dit uar prdélimitater. La dpolutaoioi nedp  datsae  ealétt itrailuc étnp netre t enpporu raapitois-s cotétas seau ces desudd ,)seidalam sed
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.