Paris célèbre ans d'unité allemande

Publié par

Niveau: Secondaire, Lycée, Terminale

  • mémoire


N e pa s je te r su r la v oi e pu bl iq ue Paris 1 célèbre 20 ans d'unité allemande novembre 2010 ? N° 6 ? Fo to lia .fr Page 2 Interviews exclusives : Jacques Delors et Wolfgang Schäuble Page 4 Dossier : Berlin, capitale de la liberté Page 8 Formation : Droits français et allemand NUMÉRO SPÉCIAL ALLEMAGNE Toutes les portes lui sont ouvertes

  • crise des marchés financiers

  • ville de résidence royale

  • crise

  • union européenne

  • îlot au milieu de la rda


Publié le : lundi 1 novembre 2010
Lecture(s) : 12
Tags :
Source : univ-paris1.fr
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
Paris 1 célèbre 20 ans d'unité allemande
NUMÉRO SPÉCIAL ALLEMAGNE
oTutes les portes lui sont ouvertes
novembre 2010 ‑ N° 6 ‑ www.univ-paris1.fr Interviews exclusives : Jacques Delors et Wolfgang Schäuble  Page 2 Dossier : Berlin, capitale de la liberté  Page 4 Formation : Droits français et allemand  Page 8
e a m dn otaacéd a mandaenco- at-éa men,d e e « dec oa-n»  rè eidffnu eaminurope dvent lEnoitiv ség sarénuvnoleel. éss Leratilodises red mposr  i pous làulp tsen ediorfe rrue gLales nsabpo-bmer eonseopxur ssaut au durpoi e etnerév alec tisés rdelaà r te ,sneépa  ldes rèogprs  ,noitasilaidnomemplr l poupeurio  donpoe en ttitarolauq silup emsuples one nos pevena tel teprud é étf caqiua S ed droccal ru lar sun geenchmm e ,ocrbsem-mes poe caut lce fd e enuitinvita Éeststartpa dieadsnl  elitieé ,ar une ipassé, p ssaonecteone stas tc snediAse r
dans leurs Parlements, de déve -dpuern eu nuen iopné deangtroeg liee s dpee ulap lensé ceeulroop-ssité
l donné a . Lma ormaémoire spéter ilnets  tPoèurte sd foouncdeatmeeunrts. 
Jacques Delors pour une Europe solidaire et unie Deux visions complémentaires et constructives pour Interview de Jacques Delors, ancien président de la commission
e
et leur niveealuui  ddee  vlieeu,r sp eeunrf apnotsu,r  slaeunrs  avenir et c oublier les peurs plus irrationnelles tdieovn.a nIlt  flaesu t,p shaénnso mceèsnsees  edximlmigra-p iquer et tfier e ee ’Erope ne et en mesure de préserver nos valeurs cpeitte éu nt doeps  ocraotecnrqt ruiuibsnu,  edrq euàste il na s epetua lieux  nleeEt  ucàr aouppnaee-  meilleure organisation du monde. L’exeon « contcton eoéenne » a-t-ee encoe n en aod’  S o, e no ete-t- à conte en oté  LUnion euroenne ee. Elle la démontré peén sortanstt  sdoel ilda crise de leuro, conséquence directe de la cre b  o u n t a d n e cère Ma ee n’et pa au ses peines. sement e Ecdplolaen cildlmioesnei rstn,  u tlé.nac l aovrLmgoéilcmsaaerti gidsespedumei selt  navta ,ic pnopgnrct rsotfaaroiunnncst-, - isse t r des, conteosnt é par dautres, es a o éenne. C ltieos n meourmepnts de lHeisllteo-icrie , a céopmomuseé la chute du Mur de Berlin et sa suite logique, louverture autxa lpe.a yIsl dEurope centrale et orien sagit, avant tout, de co a nso e l  id d e e r   c et n te Erope à 2 L a -lités, des stratég e i  ce p hs a e r ve t t g dei s damnosy leens s nest pas encore a é, n ltceâuscr sh,pe o nleiist isdqeauntenisse  lllnee aset it eotsnrpoarlpiet ssn,. é gnClii egsdté aenu.sn e Et puis, il faut penser dès aujourdhui à laccueil des nouveaux membres, spaanis pr édcipitation. Mais lidéal de x et pe ecuoplmeps réréhseonnsinoen hmeutuelles  entre les c z no voisins. Mais que deviendrait notre pro e sans approfondissement de manièjret  
Le fi de Pa -novembre 2010 2 EN UNE  
liberté de circulation des e nes ou pour leuro. La différencipatrisoonn est une source de dynamisme quand -
exemp e, vers es o cchoemrcmhuen.es de lénpgie oquu eds e la r er e-révo lLae  tmraisiteé  edne  Luivsrbeo ndnee  cleo oppératiit oanvs ec renforcées. Qui aura le courage de proposer ce bond en avant ? Propos recueillis par Jean-marc Lehu
à rendre notre mon p efficace, pulnues  tcâochhéer edntee ,l opnlgusu es ohliadleaiirnee.,  Cmeasits  
D ont né co-aemand -deà de litiques des deux côtés du Rhin. obe deence o -te, e et-ête et e Jen ai conclu quun travail de fond dot ête aod’ e ôe décehvrelaoitn s êtdree  neonst redpruisx  sào ctiéotuéss  : lelsa  de ce coe anco-aemand, jeunesse, tout daboerd, mais aussi dan ne Eoe comoée de 2 nddaté  s civi ues, J.D. :  Selon la formule de Herman llecdeeinas tat ielmpoonoangdtnsruudofenr laaedtnssed c gsehe pu tela ainslse,eros trsi,so s p cs seiynoaunpltotii doudoilrircanteriraidqi ttsoué ednse sent. qexe tbrp i lUeidl-nnae    résident ermanent dVpuaa rn  lCRed oooTnmrsapeiiutlé y , deleue  rPLoipsbéeonn ne( )p,pl oe«s tlfeir macpnrcuélo-e-  cnoons scriee snep coenr séabilités, léclairage sur  sion nnée par le coup Un dialogue régulier, nourri dexplications franches, peut redonner la conscience de nos solidarités allemand est nécessaire, mais nest Euro e pa ffiante por fare aancer a fliomrtpe éerti eguésne érneéucsees siàt él a dfuoinse. p construction européenne ». Dan ’Eoe onee de Sx  ICl oemn mau ntaouujo ursd eést é aSiinxs,i  dcaonms mlae  ea  cttooyoen  eneo émean e notnet  r deve-ndmuaeen mdss lb lUréacn io.co noPno ommuemiru qurnunoeea p,pu éltaeAérn lllenéerle ma qaugagieven edec e e lt2 el7uar   c H e q et iu  s t e t t lo e q o r  ui q e ta su e cc te mo ue d pn e t e s,    d ee é U t o cl nns  ti o   n d o l eo  nl P H  oics to om p t o e   es dpFroaincoen  réecpornéosemnitqeunte  5d0e %l Udnie olna  Épcroo--comme la Déclaratioan Schumainr ed, e ucti 3no8m% iqdue ec eeltl eM doen léUtaniiroen  àe u1r6o ppéaeynsn eet  1950, le T reaiutréo de nRnoem ed eesn  a1n9né5e7s,  à 27.l1a9 8re5l-a1n9c9e2, la pcéreéation de leuro, ut pe, basée sur Lpeetao,s  yuosr  uc oqobnuinetve  netrlogUuenjinocuerss  éetnédt rauedn ns lnestesi  mcrduilesaeun xt  lisoénencds otip fnfeéocrome nindseict rrepeu l iduqtteeuô ste   pdlqeEauuunerps osl eusur. nlae  proeliltaitqivuee   p on sorte u , progresse un climat Les affa cplhuas qpuaei sfiobilse, .a fEfta liebulir sl Eduirffoépree.nds ont, cdiuailseas nnt iere ets sol éntc poplnuaoss  mlmaisqopubeeilcsit s ealtet  cepoulrum sd msaeénr--s e s années, et uo s déclarations I o qnlD f ier n p c i udq e ie us s e e p ntl , r  a qs e dg u  iésie c rlde o rqni tug p e u lé e pe  a ps a sa  ér e m sl o e e n t s  olb éu lv e ae n n-   àuMm neaeein ustas xl v aeed srntete  usésrpgeeoa xlnppesloiamlqitbeiuinqleittru é ee r.ndégegsau glgiéèoeru.ev meCreennsett  -est u ies
edn taru
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.